Salt Cay (îles Turks)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Salt Cay (Turques))
Aller à : navigation, rechercher
Salt Cay
Image satellite de Salt Cay (en bas à gauche).
Image satellite de Salt Cay (en bas à gauche).
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Îles Turks (îles Lucayes)
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 21° 19′ 30″ N, 71° 12′ 30″ O
Superficie 7,1 km2
Administration
Territoire britannique d'outre-mer Îles Turques-et-Caïques
Démographie
Population 120 hab. (2001)
Densité 16,9 hab./km2
Plus grande ville Balfour Town
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC−05:00

Géolocalisation sur la carte : Îles Turques-et-Caïques

(Voir situation sur carte : Îles Turques-et-Caïques)
Salt Cay
Salt Cay
Îles au Royaume-Uni

L'île de Salt Cay est une île de l'archipel des Turks, dépendantes du territoire britannique des Îles Turques-et-Caïques. Par sa superficie, c'est la deuxième île de l'archipel des Turks. Le nom de l'île vient des salines qui firent la prospérité de l'île autrefois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Salt Cay est une petite île de forme triangulaire d'une taille de 7,1 km2 dont le grand côté mesure environ 3 kilomètres. À proximité de l'île se trouve l'îlot de Cotton Cay (1,1 km2) et quelques autres îlots. La population de l'île est de 120 personnes (rec. de 2001), concentrée dans la seule ville de l'île, Balfour Town, sur la côte ouest.

Le district de Salt Cay inclut, outre l'île de elle-même, les îlots inhabités qui l'entourent. La superficie totale du district est de 9,1 km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier européen à découvrir l'île fut le conquérant espagnol Juan Ponce de León qui y débarqua en 1512. L'île était à l'époque peuplée par les indiens Arawaks qui disparurent ensuite à conséquence des maladies emportées par les Européens ainsi que l'esclavage auquel nombreux ont été soumis.

Les Britanniques ont amené des habitants esclaves des Bermudes au XVIIe siècle pour y établir une industrie du sel qui allait faire la prospérité de l'île pour les 300 années à venir. Les îles Turks devinrent une colonie britannique en 1766.

Dans les années 1920-1930, la concurrence d'autres îles et l'absence de port en eau profonde firent péricliter l'industrie du sel. Après un bref rebond dans les années 1940 à cause de la guerre, la production de sel se termina définitivement en 1964.

Le , l'ouragan Irma (catégorie 5) ravage l'île, qui a été totalement submergée et où treize personnes sont portées disparues[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Emma Graham-Harrison, Richard Luscombe, Ed Pilkington et Ted Francis, « Survivors of Irma beg for aid and face armed looters as they brace for Jose », The Guardian, 10 septembre 2017.

Lien externe[modifier | modifier le code]