Salon indien du Grand Café

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une salle de cinéma image illustrant Paris
Cet article est une ébauche concernant une salle de cinéma et Paris.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Plaque commémorative sur l'hôtel Scribe.

Le Salon indien du Grand Café, situé 14 boulevard des Capucines dans le 9e arrondissement de Paris, est l'endroit où la première projection payante du Cinématographe des frères Lumière eut lieu le [1]. À cet emplacement se trouve désormais le Café Lumière de l'hôtel Scribe.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fin 1895. Un photographe, Clément Maurice, ami de la famille Lumière, loue pour eux la modeste salle. 33 spectateurs émerveillés assistent à la première séance pour la somme de un franc. La presse invitée manque à l'appel. Mais le bouche à oreille fonctionne, et bientôt la police doit intervenir pour contenir les 2 000 personnes qui veulent entrer dans la salle[2].

Publicité pour le Cinématographe Lumière
Le programme de la projection.


En ce jour historique, 10 films de Louis Lumière[3],[4],[5] sont projetés :


  1. La Sortie de l'usine Lumière à Lyon
  2. La Voltige
  3. La Pêche aux poissons rouges
  4. Le Débarquement du congrès de photographie à Lyon
  5. Les Forgerons
  6. L'Arroseur arrosé
  7. Le Repas de bébé
  8. Le Saut à la couverture
  9. La Place des Cordeliers à Lyon
  10. La Mer (Baignade en mer)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre-André Hélène, Une légende au cœur de Paris, Hôtel Scribe Paris, p. 33-45.
  2. Danielle Chadych et Dominique Leborgne, Paris : Son histoire, ses quartiers et ses monuments, Paris, Éditions Générales First, coll. « Pour les nuls », , 459 p. (ISBN 2-75400-168-9).
  3. La première séance publique payante, sur le site de l'Institut Lumière.
  4. Georges Sadoul, Histoire du cinéma mondial, des origines à nos jours, Paris, Flammarion, 1968, 719 p., p. 19.
  5. Marie-France Briselance et Jean-Claude Morin, Grammaire du cinéma, Paris, Nouveau Monde éditions, 2010, 588 p. (ISBN 978-2-84736-458-3), p. 101-102.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre-André Hélène, Une légende au cœur de Paris, Hôtel Scribe Paris, p. 33-45.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :