Salon du livre et de la presse de Genève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salon du livre.
Salon du livre et de la presse de Genève
Salon du livre et de la presse de Genève
Salon du livre et de la presse de Genève
Type Salon
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Localisation Palexpo, Genève
Commissaire Isabelle Falconnier
Date de la première édition 1986
Fréquentation 90 000 à 100 000 visiteurs
Organisateur(s) Palexpo SA
Site web http://www.salondulivre.ch/
Salon du Livre de Genève 2012-04-26.jpg

Le Salon du livre et de la presse de Genève est une manifestation consacrée au livre et à l'écrit. Elle a été créée en 1987 par Pierre-Marcel Favre.

Ce salon a lieu chaque printemps à Palexpo, le centre de congrès et d'expositions de Genève (Suisse), sur cinq jours et se termine toujours le premier dimanche du mois de mai. Ce salon a été présidé par son créateur l'éditeur Pierre-Marcel Favre jusqu'à sa reprise en 2008[1] par Palexpo qui a nommé Adeline Beaux à sa direction. Isabelle Falconnier, journaliste à l'Hebdo et responsable de la politique du livre de la ville de Lausanne (Suisse)[2] en assure la présidence depuis 2012[3]. Chaque édition accueille entre 90 000 et 100 000 visiteurs.

Structure[modifier | modifier le code]

Le salon est structuré en univers thématiques comprenant chacun une librairie et une scène sur laquelle sont organisés des débats, des rencontres avec les auteurs et des séances de dédicaces.

En 2015, ces univers étaient la place suisse, l'apostrophe (littérature générale), la place du Moi (développement personnel), la scène de la BD, la place du voyage, la scène du crime, le pavillon des cultures arabes, la scène philo, la place de la formation et le salon du livre africain[4]. Créé en 2004 avec le soutien de la Direction du développement et de la coopération (DDC, coopération au développement de la Confédération suisse), ce dernier est le plus ancien espace thématique du salon[5].

Hôte d'honneur[modifier | modifier le code]

Chaque année, le salon met un pays en avant.

  • En 2016[6], la Tunisie est l'hôte d'honneur à l’occasion du 170e anniversaire de l’Abolition de l’esclavage, de son prix Nobel de la paix et en mémoire à Tahar Haddad. Le thème porte sur les Révélations de la révolution tunisienne.
  • En 2015, la Russie était l'hôte d'honneur du salon de Genève. Vladimir Medinski, Zakhar Prilepine, Evgeny Vodolazkin, Eugene Vodolazkin, Andreï Guelassimov, Andreï Baldin, Roman Sentchin, Oleg Pavlov ou Vladislav Otrochenko ont débattu avec le public de la Russie d'aujourd'hui et de sa littérature.
  • En 2014, le Japon était l'hôte d'honneur à l'occasion du 150e anniversaire de l'établissement de relations diplomatiques entre la Suisse et l'archipel du soleil levant. Il a été précédé depuis 2008 de l'Égypte, de la Turquie, de la Suède, de l'Arménie, du Maroc et du Mexique.

Évolution[modifier | modifier le code]

Depuis 2012, le salon évolue vers un format mixte salon/festival en accroissant fortement le nombre d'auteurs présents et leurs possibilités d'échange avec le public. Plus de 1050 auteurs, invités directement par le salon ou par l'une des 800 maisons d'édition exposantes, se sont rendus à Genève en 2014 et 2015[7],[8].

Plusieurs prix sont remis dans le cadre du Salon du livre et de la presse de Genève:

Expositions[modifier | modifier le code]

Le salon accueille chaque année des expositions.

En 2014, la Fondation Glénat [15]a notamment présenté des toiles de peintres flamands des XVe et XVIe siècles accrochées en regards de planches originales de BD avec lesquelles elle dialoguaient[16]. Ces peintres succédaient aux frère Giacometti, à l'art dans la Franc-Maçonnerie, à Gustave Courbet et aux humoristes Plonk et Replonk, exposés les années précédentes.

Soutien à la relève littéraire[modifier | modifier le code]

Par ailleurs, le Salon met l'accent sur la promotion de la création et la relève littéraire en Suisse romande avec son projet Parrains & Poulains[17] lancé en 2013. Chaque année, cinq paires formées chacune d'un auteur romand reconnu et d'un auteur n'ayant qu'un livre à son actif échangent durant quatre mois sur la création, l'écriture, l'édition, etc. Finalement, un ouvrage rassemblant ces échanges et des contributions des dix auteurs est publié pour le Salon du livre.

La Fondation pour l'écrit[18], qui organise le programme culturel du Salon du livre et de la presse de Genève, est notamment soutenue par la ville et le canton de Genève, la DDC, Pro Helvetia, la Loterie romande, la Fondation Hans Wilsdorf, la Fondation UBS pour la culture, la banque privée genevoise Lombard Odier, la Fondation Jan Michalski, Montblanc Suisse SA et l'Organisation internationale de la francophonie (OIF)[19].

Auteurs présents[modifier | modifier le code]

Parmi les auteurs et dessinateurs de bande dessinée qui se sont rendus au Salon de Genève ces dernières années, on peut mentionner : Kazushige Abe, Georges Abi Saab, Théo Ananissoh, Metin Arditi, Christine Arnothy, Pierre Assouline, Hélène Becquelin, Frédéric Beigbeder, Tahar Ben Jelloun, Bessora, Calixthe Beyala, Anouar Benmalek, Évelyne Bloch-Dano, Jean-Baptiste Brenet, Pascal Bruckner, Buche, Ken Bugul, Alex Capus, Daniel Ceppi, Malek Chebel, Magyd Cherfi, Jacques Chessex, Paulo Coelho, André Comte-Sponville, Paule Constant, Cosey, Laure Mi Hyun Croset, Anne Cuneo, Kamel Daoud, Marie Darrieussecq, Corinne Desarzens, Ananda Devi, Joël Dicker, Boubacar Boris Diop, Rama Salla Dieng, Philippe Djian, Boubacar Boris Diop, Emmanuel Dongala, Charline Effah, Florian Eglin, Asli Erdogan, Manon Fargetton, Colette Fellous, Luc Ferry, Michel Field, David Foenkinos, Eric Fottorino, Caroline Fourest, Irène Frain, Mambou Aimée Gnali, Anne-Lise Grobéty, Jean-Claude Guillebaud, Kadhi Hane, Monique Ilboudo, Roland Jaccard, Alexandre Jardin, Joseph Joffo, Alexandre Jollien, Cheikh Hamidou Kane, Hédi Kaddour, Mieko Kawami, Douglas Kennedy, Vénus Khoury-Ghata, Séverine Kodjo-Grandvaux, Jean-Christophe Grangé, Andreï Guelassimov, Axel Kahn, Yasmina Khadra, Hala Kodmani, Pascale Kramer, Abdellatif Laâbi, Marie Laberge, Dany Laferrière, Asa Lanova, Yves Laplace, Fouad Laroui, Frédéric Lenoir, Perdo Lenz, Marc Levy, Max Lobe, Henri Lopes, Alain Mabanckou, Farouk Mardam Bey, Agnès Martin-Lugand, Leiji Matsumoto, Jérôme Meisoz, Boniface Mongo-Mboussa, Kenizé Mourad, Scholastique Mukasonga, Joseph Mwantuali, Alberto Nessi, Mariama Ndoye, Wilfried N'Sondé, Marc Alexandre Oho Bambe, Véronique Olmi, Erik Orsenna, Cécile Ouhmani, Frédéric Pajak, Katherine Pancol, Daniel Pennac, Amélie Plume, Zakhar Prilepine, Oxmo Puccino, Romain Puértolas, Yann Queffélec, Michel Quint, Olivier Racine, Jean-Luc Raharimanana, Patrick Rambaud, Hubert Reeves, Matthieu Ricard, Patrick Roegiers, Jacques Roman, Daniel de Roulet, Jean-Christophe Rufin, Jacques Salomé, Boualem Sansal, Felwine Sarr, Éric-Emmanuel Schmitt, Roman Sentchine, Lilja Sigurdardóttir, Gilbert Sinoué, Aminata Sow Fall, Marina Stepnova, Véronique Tadjo, Sami Tchak, Evgueni Vodolazkine, Zep, Yvette Z'Graggen, Jean Ziegler, David Zopetti ou Fawzia Zouari.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lisbeth Koutchoumoff, « Un salon où il faisait bon lire, flâner et rêver », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  2. Caroline Rieder, « Isabelle Falconnier sera la nouvelle ambassadrice du livre à Lausanne », 24 Heures,‎ (lire en ligne)
  3. Lisbeth Koutchoumoff,, « Jusqu’où ira le Salon du livre de Genève ? », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  4. Eleonore Sulser, « Le Salon du livre sera japonais, africain, arabe et suisse », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  5. « Le premier Salon du livre africain au Salon du livre de Genève », sur www.culturactif.ch, (consulté le 28 novembre 2014)
  6. « la Tunisie, hôte d’honneur du 30e salon du livre et de la presse de Genève », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  7. Lisbeth Koutchoumoff, « 95 000 visiteurs au Salon », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  8. Lisbeth Koutchoumoff, « Jusqu’où ira le Salon du livre de Genève ? », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  9. Marie-Christine Imbault, « Pierre Assouline reçoit le prix du Salon du livre de Genève », Livres Hebdo,‎ (www.livreshebdo.fr/article/pierre-assouline-recoit-le-prix-du-salon-du-livre-de-geneve)
  10. Pauline Pétesch, « Prix Kourouma 2014 : « Ceux qui sortent dans la nuit » de Mutt-Lon », Agence d'information d'Afrique centrale,‎ (lire en ligne)
  11. « Patrice Favaro remporte le Prix RTS Littérature Ados 2014 avec son livre "La vérité crue" », sur www.rts.ch, (consulté le 28 novembre 2014)
  12. « Prix littéraire SPG », sur www.spg.ch (consulté le 28 novembre 2014)
  13. « À vous les Voyages Extraordinaires ! » (consulté le 28 novembre 2014)
  14. « Prix Chronos » (consulté le 28 novembre 2014)
  15. « Le couvent Sainte-Cécile, siège de la Fondation Glénat » (consulté le 8 janvier 2015)
  16. « Exposition La grimace du monde. Le fantastique entre Bosch, Bruegel et la bande dessinée » (consulté le 28 novembre 2014)
  17. Marianne Grosjean, « Parains&Poulains, les nouveaux tandems sont lancés », La Tribune de Genève,‎ (lire en ligne)
  18. « Extrait de l'inscription de la Fondation pour l'écrit au registre genevois du commerce » (consulté le 28 novembre 2014)
  19. « Contrat de prestation entre la ville de Genève et la Fondation pour l'écrit » (consulté le 28 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :