Sally Kipyego

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sally Kipyego Portail athlétisme
Sally Kipyego Olympic Silver Medalist.jpg
Sally Kipyego en 2013
Informations
Disciplines 5 000 m
Nationalité Drapeau : Kenya Kényane
Naissance (29 ans)
Lieu Kapsowar
Palmarès
Jeux olympiques - 1 -
Championnats du monde - 1 -

Sally Jepkosgei Kipyego (née le à Kapsowar dans le district de Marakwet) est une athlète kényane spécialiste des courses de fond.

Carrière[modifier | modifier le code]

Étudiante à l'Université de Texas Tech, elle remporte de 2006 à 2009 neuf titres NCAA individuels pour le compte des Texas Tech Red Raiders. Elle s'impose à trois reprises dans l'épreuve du cross-country (2006, 2007 et 2008), à quatre reprises en salle (3 000 m en 2007, 5 000 m en 2007, 2008 et 2009), et deux fois en plein air (10 000 m en 2007 et 5 000 m en 2008)[1].

Elle bat son record personnel du 5 000 m en fin de saison 2010 lors du Mémorial Van Damme de Bruxelles en 14 min 38 s 64.

En mai 2011, à Palo Alto, Sally Kipyego porte son record personnel du 10 000 m à 30 min 38 s 35[2]. Elle se classe deuxième du Meeting DN Galan de Stockholm derrière sa compatriote Vivian Cheruiyot, et obtient par ailleurs sa sélection pour les Championnats du monde de Daegu.

Lors de ces Mondiaux, elle termine deuxième du 10 000 m en 30 m 50 s 04 derrière sa compatriote Vivian Cheruiyot[3]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
2011 Championnats du monde Daegu 2e 10 000 m
Ligue de diamant 2e 5 000 m
2012 Jeux olympiques Londres 2e 10 000 m
  • Championnats NCAA : 9 titres individuels entre 2006 et 2009

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
3 000 m min 34 s 18 Bruxelles 5 septembre 2014
5 000 m 14 min 38 s 64 Bruxelles
10 000 m 30 min 26 s 37 Londres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Don Williams, « Kipyego ties NCAA record with ninth title », sur redraiders.com,‎ (consulté en 1er août 2011)
  2. (en) Ed Gordon, « Karoki and Kipyego clock 10,000m world leads in Palo Alto », sur iaaf.org,‎ (consulté le 1 août 2011)
  3. « 10.000 m: victoire de Cheruiyot pour un quadruplé kényan », sur opl.fr, 27 août 2011.

Lien externe[modifier | modifier le code]