Salles (Deux-Sèvres)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salles.

Salles
Salles (Deux-Sèvres)
Blason de Salles
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Niort
Canton Celles-sur-Belle
Intercommunalité Communauté de communes du Haut Val de Sèvre
Maire
Mandat
Régis Billerot
2014-2020
Code postal 79800
Code commune 79303
Démographie
Gentilé Salladins, Salladines
Population
municipale
329 hab. (2017 en diminution de 5,46 % par rapport à 2012)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 23′ 10″ nord, 0° 05′ 54″ ouest
Altitude Min. 72 m
Max. 143 m
Superficie 7,77 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Salles
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Salles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Salles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Salles

Salles est une commune française, située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Une importante filature de draps et de tissage a fonctionné jusqu'après la première Guerre mondiale. Pendant la seconde guerre, le lieu a été utilisé comme quartier général par les Allemands. Aujourd'hui les bâtiments de la filature sont habités et en projet de rénovation pour certains.(propriété privée). La maison de maître qui se trouve à proximité et qui appartient à un autre propriétaire, est en vente aujourd'hui.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de Salles fut occupé très tôt. Trois sites archéologiques sont actuellement répertoriés :

  • les Vinettes
  • les Dognons
  • les Chirons.

Dès le haut Moyen Âge, une famille issue d'un abbé de Saint-Maixent (Maintrolle) devient seigneur de Salles. Celle-ci est une paroisse en 1210 lorsque Pierre Maintrolle construit avec les moines de Saint-Maixent une église placée sous le patronage de saint Martin.

La domination de la famille Maintrolle dure jusqu'au milieu du XVe siècle. La seigneurie est alors vendue à Philippe Gillier, seigneur de la Villedieu de Comblé (près de La Mothe Saint-Héray - 79). La famille de Sainte-Maure Montausier, après le mariage de François de Sainte-Maure avec Louise Gillier, dame de Salles, est en possession de la baronnie. À la mort de Charles de Sainte-Maure, marquis de Salles puis duc de Montausier, sa fille épouse Emmanuel de Crussol, duc d'Uzès, pair de France qui prend les titres de Montausier.

Puis les Aitz de Mesmy, les Green de Saint-Marsault enfin de Lescours. Cette dernière famille fait construire une filature. Le comte de Lescours fut également député des Deux-Sèvres.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De gueules au poignard versé d’or[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008   Régis Billerot[2]    

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Salles, cela correspond à 2006, 2011, 2016[3], etc. Les autres dates de « recensements » (2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
431440418478452496477572619
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
637631612604603624614620640
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
650620570516486447422386385
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
370394336296307337353342333
2017 - - - - - - - -
329--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Charles de Sainte-Maure (1610-1690), baron de Montausier, marquis de Salles, duc de Montausier, gouverneur du Grand Dauphin, gouverneur de l'Angoumois, gouverneur de Normandie.
    Marié à Julie d'Angennes, fille de madame de Rambouillet, il l'épousa en 1645 après l’avoir fréquenté 15 ans. Il eut Julie Marie qui épousa Emmanuel de Crussol d'Uzès, duc d'Uzès, pair de France. Il composa avec la plupart des habitués de l’hôtel de Rambouillet, la "Guirlande de Julie", suite de madrigaux où la beauté de Julie est comparée aux fleurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gaso.fr
  2. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  3. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 26 avril 2012)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.