Salix bonplandiana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Salix bonplandiana, le Saule de Bonpland, (en anglais : Bonpland willow), (en espagnol : ahuejote, sauce, ahujote et huejote)[2] est une espèce de saule native du sud et du sud-ouest du Mexique, s'étendant jusqu'au centre du Guatemala[3]. Dans l'ouest du Mexique, c'est un arbre de la cordillère de la Sierra Madre occidentale mais aussi présent dans des contrées plus petites comme la Basse-Californie du Sud, le nord de la Sonora, San Luis Potosí... On le trouve également de manière isolée au centre et dans le Sud-Est de l'Arizona, dans des endroits où s'associent favorablement l'altitude et la présence d'eau[4].

Distribution[modifier | modifier le code]

Implantation de Salix bonplandiana.

Au Mexique, le Saule de Bonpland est associé à la côte du Pacifique et au Sud du Mexique. Son implantation s'étend aux zones internes des montagnes de la côte du Pacifique et dans le Sud-Ouest du Guatemala central. C'est une espèce de la Trans-Mexican Volcanic Belt[4] et elle atteint le Chihuahua. C'est une plante isolée dans le centre de l'Arizona, le Mogollon RimWhite Mountains (Arizona) et poussant dans les Madrean Sky Islands, au sud-est, y compris les montagnes relativement à l'écart comme dans le bootheel of extreme southwest Nouveau-Mexique[4].

Implantations identiques de S. bonplandiana et S. taxifolia[modifier | modifier le code]

S. bonplandiana et S. taxifolia se développent dans la Trans-Mexican Volcanic Belt, au sud, sur une ligne imaginaire au centre du Guatemala. Les deux espèces ont leurs populations isolées en Arizona, dans les Madrean Sky Islands. Les deux également se trouvent dans la Basse-Californie du Sud, mais S. taxifolia seulement dans l'extrême sud[5] (S. bonplandiana apparait aussi dans les Mogollon Rim–White Mountains regions.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. IPNI. International Plant Names Index. Published on the Internet http://www.ipni.org, The Royal Botanic Gardens, Kew, Harvard University Herbaria & Libraries and Australian National Botanic Gardens., consulté le 13 juillet 2020
  2. www.jornada.unam.mx/2003/09/29/eco-f.html City trees, (www.jornada.unam.mx);
  3. Little, Atlas of United States Trees, Volume 3, Minor Western Hardwoods, Map 166-SW, Map 166-N Salix bonplandiana.
  4. a b et c Little, Map 166-SW, Map 166-N Salix bonplandiana.
  5. Little, Maps 166-N & 183-N; Maps 166-SW & 183-SW, S. bonplandiana, S. taxifolia.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Little. Atlas of United States Trees, Volume 3, Minor Western Hardwoods, Little, Elbert L, 1976, US Government Printing Office. Library of Congress No. 79-653298. Map 166-SW, Map 166-N, Salix bonplandiana.
  • Helmut Genaust, Etymologisches Wörterbuch der botanischen Pflanzennamen, 552 p. (ISBN 3-937872-16-7).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :