Salifou Ouedraogo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Salifou Ouedraogo
Fonctions
Ministre de l'Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation[1]

(2 ans, 10 mois et 13 jours)
Président Roch Marc Christian Kaboré
Premier ministre Christophe Dabiré
Gouvernement Dabiré
Prédécesseur Jacob Ouedraogo
Successeur Moussa Kaboré
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Ouahigouya (Burkina Faso)
Nationalité Burkinabé
Diplômé de Université de Ouagadougou
Profession Directeur des Opérations Afrique de SOS Sahel (2012-2019)

Salifou Ouedraogo, né le à Ouahigouya dans le nord du Burkina Faso, est un ingénieur en développement rural et directeur d'ONG spécialisé dans la sécurité alimentaire. Il est ministre de l'Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles (MAAH) du Burkina Faso entre le et le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Salifou Ouedraogo est le fils de l'homme politique burkinabè et ancien ministre Jacob Ouedraogo. Après avoir été diplômé en 1986 de l'université de Ouagadougou comme ingénieur en développement rural, il accomplit en 1987 son service national et intègre en 1988 le Centre régional de promotion agropastorale du Centre-Ouest du Faso en tant que chargé de recherche action et développement. En 1992, il rejoint des programmes gérés par le ministère de l’Environnement et cofinancés par la FAO. Les projets sont liés à l'aménagement des forêts naturelles et à la sécurité alimentaire. Il est promu en 1995 chef de cellule.

En 1996, il se voit confier par l'ONG américaine Catholic Relief Services des missions dans des projets relatifs à l'agriculture durable et à des infrastructures scolaires. Dans ce cadre, il suit en 1999, une spécialisation en gestion de projets à la Faculté Universitaire des sciences agronomiques de Gembloux en Belgique.

En 2003, il est recruté par l’ONG SOS Sahel comme directeur pour le Burkina Faso. En 2006, il obtient un master en administration des entreprises auprès de l'Institut d'administration des entreprises de Poitiers en France, ainsi qu’un diplôme du Centre africain d'études supérieures en gestion (CESAG) de Dakar au Sénégal. En 2012, il est promu directeur des Opérations Afrique de SOS Sahel, couvrant 11 pays sahéliens allant du Sénégal à Djibouti.

En 2019, sous la présidence de Roch Kaboré, il intègre le gouvernement burkinabé de Christophe Dabiré en tant que ministre de l'Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles[2],[3].

Le premier ministre Christophe Dabiré présente sa démission et celle de son gouvernement le . Salifou Ouedraogo est remplacé au ministère par Moussa Kaboré dans le gouvernement du nouveau premier ministre Lassina Zerbo[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Portefeuille de la Mécanisation ajouté le .
  2. « Le ministre du MAAH: Salifou Ouédraogo désormais aux commandes », Ministère de l'Agriculture,
  3. Basile Sama, « Ministère de l’agriculture : Jacob Ouédraogo cède sa place à son 'petit frère' Salifou Ouédraogo », Burkina 24,‎ (lire en ligne)
  4. « Burkina Faso: Lassina Zerbo nomme le nouveau gouvernement », RFI,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Audrey Chauvet, « Désertification: 'Nous avons restauré 8.000 hectares qui permettent à 12.000 familles de mieux vivre de leur terre' », 20 Minutes,‎ (lire en ligne), consulté en ligne le
  • Laetitia Van Eeckhout, « La petite agriculture, clé de la sécurité alimentaire », Le Monde,‎ (lire en ligne), consulté en ligne le
  • Laurent Correau, « Salifou Ouedraogo (SOS Sahel) : 'Les solutions existent, il faut les financer !' », RFI,‎ (lire en ligne), consulté en ligne le