Saleys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saleys
(Saleis)
Le Saleys à Salies-de-Béarn.
Le Saleys à Salies-de-Béarn.
Caractéristiques
Longueur 48,7 km [1]
Bassin 116 km2 [1]
Bassin collecteur Adour
versant gauche
Débit moyen ?
Régime régime pluvial
Cours
Source source
· Localisation Ogenne-Camptort
· Altitude 267 m
· Coordonnées 43° 20′ 14″ N, 0° 42′ 20″ O
Confluence le gave d'Oloron
· Localisation Carresse-Cassaber
· Coordonnées 43° 29′ 48″ N, 1° 01′ 10″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissements Oloron-Sainte-Marie, Pau
Cantons Navarrenx, Lagor, Sauveterre-de-Béarn, Salies-de-Béarn
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine
Principales localités Salies-de-Béarn, Navarrenx

Sources : SANDRE, Géoportail

Le Saleys (ou Saleis[2]) /salɛjs/ est une rivière du département les Pyrénées-Atlantiques dans la région Nouvelle-Aquitaine et un affluent droit du gave d'Oloron en provenance de Salies-de-Béarn.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé entre l'arrec Héuré et l'arriou de Sordes, le Saleys naît derrière Camptort et s'écoule au nord-ouest traversant Salies-de-Béarn. Il conflue dans le gave à Cassaber. Il est long de 48,7 km[1].

Communes traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département des Pyrénées-Atlantiques, le Saleys traverse les treize communes[1], de l'amont vers l'aval, de Ogenne-Camptort (source), Navarrenx, Vielleségure, Bastanès, Bugnein, Audaux, Castetbon, Loubieng, Ozenx-Montestrucq, Orion, L'Hôpital-d'Orion, Salies-de-Béarn et Carresse-Cassaber (confluence).

Soit en termes de cantons, le Saleys prend source dans le canton de Navarrenx, traverse les canton de Lagor, canton de Sauveterre-de-Béarn, et conflue dans le canton de Salies-de-Béarn, le tout dans les arrondissement d'Oloron-Sainte-Marie et arrondissement de Pau.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom du Saleys semble lié à celui de Salies. Il n'en est probablement rien. Si Salies[3] tire son nom de ses salines (le bassin d’eau salée du Bayaà), le Saleys conserve un nom dérivé d'un vieil hydronyme pyrénéen *sal-. On peut le rapprocher du verbe gascon salejà 'remuer', 's'agiter'[4].

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Saleys (Q74-0400) » (consulté le 14 mai 2012)
  2. carte de Cassini
  3. Salinæ 'salines' au Xe siècle, cartulaire de Bigorre.
  4. Simin Palay, Escole Gastoû Febus, Dictionnaire du gascon et du béarnais modernes, Paris, CNRS, , 3e éd. (1re éd. 1932-1934), 1053 p. (ISBN 2-222-01608-8).