Salamandre à nez court

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ambystoma texanum

image illustrant les amphibiens
Cet article est une ébauche concernant les amphibiens.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Herpétologie.

Ambystoma texanum
Description de l'image Ambystoma texanum.jpg.
Classification selon ASW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Ordre Caudata
Famille Ambystomatidae
Genre Ambystoma

Nom binominal

Ambystoma texanum
(Matthes, 1855)

Synonymes

  • Salamandra texana Matthes, 1855
  • Amblystoma microstomum Cope, 1861
  • Ambystoma schmidti Taylor, 1939 "1938"

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Ambystoma texanum, la Salamandre à nez court, , est une espèce d'urodèles de la famille des Ambystomatidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1] :

Description[modifier | modifier le code]

la femelle est bleu-gris et le mâle est noir avec des taches grises. Elles mesurent environ 15 cm.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Ambystoma nothagenes[2] est un hybride Ambystoma laterale x Ambystoma texanum[3].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Matthes, 1855 : Die Hemibatrachier im Allgemeinen und die Hemibatrachier von Nord-Amerika im Speciellen. Allgemeine Deutsche Naturhistorische Zeitung, Neue Serie, vol. 1, p. 249-280 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Amphibian Species of the World, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Kraus, 1985 : A new unisexual salamander from Ohio. Occasional Papers of the Museum of Zoology, University of Michigan, vol. 709, p. 1-24 (texte intégral).
  3. Lowcock, Licht & Bogart, 1987 : Nomenclature in hybrid complexes of Ambystoma (Urodela: Ambystomatidae): no case for the erection of hybrid “species”. Systematic Zoology, vol. 36, p. 328–336.