Salaf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Salaf (arabe : سلف) (« ancêtres » ou « prédécesseurs ») ou encore al-Salaf al-Ṣāliḥ (arabe : السلف الصالح) (« pieux prédécesseurs ») est un terme par lequel les musulmans désignent les trois premières générations de l'islam.

Les « salaf » sont constitués par le prophète de l'islam Mahomet, ses compagnons (les Sahaba (صحابة)), et les deux générations qui les suivent : les Tābi‘ūn (التابعون) et les Tābi‘ at-Tābi‘īn (تابع التابعين).

Les musulmans sunnites accordent généralement à ces trois générations une grande autorité morale. Leur islam est perçu comme particulièrement pur. Cette croyance s'appuie sur un propos prêté à Mahomet (hadith), selon lequel : « les meilleurs des gens sont ma génération, puis ceux qui les suivent , puis ceux qui les suivent...»[1].

On appelle aujourd'hui salafisme un courant fondamentaliste musulman qui prétend suivre intégralement la pratique de l'islam de ces générations fondatrices.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Sahih (parole authentique) : Rapporté par al-Bukhari (2652) et Muslim (2533))