Sakana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sakana
La Barranca
Drapeau de Sakana
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Navarre Navarre
Province Navarre
Nombre de communes 14
Démographie
Population 20 028 hab.
Densité 66 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 54′ 23″ nord, 2° 02′ 45″ ouest
Superficie 30 550 ha = 305,5 km2
Localisation
Localisation de Sakana

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
Sakana

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
Sakana
Sources
voir : Comarque

Sakana en basque ou La Barranca en espagnol est une comarque de Navarre (Espagne) qui englobe trois vallées (Arakil, Aranatz et Burunda) ainsi que quinze municipalités. Elle est délimitée au nord par le massif d'Aralar et au sud par les massifs d'Andia et d'Urbasa. Bien que la comarque soit divisée en trois vallées, on la nomme également la vallée de Sakana.

Localités de la comarque[modifier | modifier le code]

Commune Population Superficie Densité
Altsasu 7.501 26,8 279,88
Arakil 882 52,36 16,84
Arbizu 1.006 14,3 70,34
Arruazu 107 5,73 18,67
Bakaiku 337 11,7 28,8
Ziordia 351 14,39 24,39
Etxarri-Aranatz 2.434 33,02 73,71
Ergoiena 437 41,81 10,45
Uharte-Arakil 775 37,94 20,42
Irañeta 157 8,4 18,69
Irurtzun 2.192 3,52 622,7
Iturmendi 379 9,91 38,24
Lakuntza 1.103 11,03 100
Olazti 1.762 19,62 89,8
Urdiain 605 15,08 40,11

Géographie[modifier | modifier le code]

La vallée de Sakana.

Site naturel de Navarre, à la frontière de l'Alava. Elle est traversée par la rivière du même nom Arakil, des municipalités dans les vallée d'Ergoiena et de la Burunda formant ainsi la vallée d'Arakil. Le climat a un indice élevé de précipitations et c'est une région relativement plate.

Parcs naturels[modifier | modifier le code]

Le parc naturel Urbasa-Andia a été inscrit parc naturel le 27 février 1997. Il a une superficie de 21 408 ha principalement occupée par des hêtres et des pâturages de montagne. Les massifs se situent entre le 42º 35’ et le 42º 52’ de latitude nord et son l'altitude oscille entre 835 et 1 492 mètres d'où culmine le mont Beriain. La végétation est d'une grande diversité.

Le parc comprend quatre zones :

Différentes vallées[modifier | modifier le code]

Vallée Communes Concejos[1]
Vallée d'Arakil :
Vallée de la Burunda :
Vallée d'Ergoiena:

Monts environnants[modifier | modifier le code]

Mont Beriain vu depuis Altsasu
  • Massif d'Aralar : le massif d'Aralar a une superficie de 2 190 ha (350 km2) et est située entre le Guipuscoa et la Navarre. C'est un grand massif karstique avec un paysage rocailleux et chaotique, une formation géologique de surface dans les roches calcaires est faite de lapiaz, de collines et une multitude de cimes et de grottes souterraines. C'est aussi un paysage plein de prairies verdoyantes et de hêtraies changeant de couleurs suivant la saison. Ce lieu est le plus important en nombre de dolmens et pour les randonnées pédestres. Le point culminant est le mont Irumugarrieta, appelé aussi Intzeko Torrea en basque, avec ses 1 427 m.
  • Massif d'Andia : c'est un plateau légèrement ondulé qui s'élargit au nord sur la vallée d'Arakil et au sud sur la dépression d'Estella. En réalité, c'est la continuité du massif d'Urbasa vers l'est. Le climat et les eaux souterraines ont laissé des traces visibles dans la roche calcaire.
  • Massif d'Urbasa : c'est un plateau d'environ 1 000 m de hauteur, un grand plan élevé qui descend abruptement vers le couloir d'Arakil au nord, et vers Améscoa Baja au sud.

Démographie[modifier | modifier le code]

Graphique de la population de Sakana. À gauche, évolution totale et de chaque municipalité. À droite, répartition de la population de Sakana en 2005 dans les municipalités respectives.
Répartition de la population de Sakana.
  • moins de 500 habitants
  • entre 500 et 1 000 habitants
  • entre 1 000 et 5 000 habitants
  • 5 000 habitants et plus

Le centre principal de la population de la comarque est à Altsasu qui, en 2006, comptait 7 501 habitants. Un autre groupe de 1 000 à 2 000 habitants (Irurtzun Etxarri-Aranatz, Olazti et Lakuntza) forment un second centre. Les municipalités d'Arakil et d'Ergoiena ne dépassent pas les 100 habitants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les concejos sont des hameaux ou bourgs qui ont une certaine autonomie au sein de la commune.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]