Sakaiminato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sakaiminato-shi
境港市
Sakaiminato
Hôtel de ville de Sakaiminato
Drapeau de Sakaiminato-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūgoku
Préfecture Tottori
Maire Katsuzi Nakamura
Code postal 684-8501
Démographie
Population 35 140 hab. (2011)
Densité 1 221 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 18′ nord, 133° 08′ est
Superficie 2 879 ha = 28,79 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon
City locator 13.svg
Sakaiminato-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon
City locator 13.svg
Sakaiminato-shi
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Tottori
Voir sur la carte topographique de la préfecture de Tottori
City locator 13.svg
Sakaiminato-shi
Liens
Site web site officiel

Sakaiminato (境港市, Sakaiminato-shi?) est une ville portuaire située dans la préfecture de Tottori, au Japon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne couleur d'un port maritime, s'étendant entre deux étendues d'eau.
Vue aérienne de Sakaiminato.

Situation[modifier | modifier le code]

La ville de Sakaiminato est située dans le Nord-Ouest de la préfecture de Tottori, sur l'île de Honshū, au Japon. Elle possède une façade maritime de 15 km le long de la mer du Japon, [1],[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement national de 2015, la population de Sakaiminato s'élevait à 34 174 habitants, répartis sur une superficie de 29,10 km2[2],[3]. Elle était de 32 846 habitants en 1965, 37 351 en 1985 et 36 843 en 2000. Au , la ville comptait 486 résidents étrangers (environ 14 ‰ habitants de la ville), dont 38,1 % de Vietnamiens, 15,4 % de Coréens, 11,7 % de Chinois, 10,3 % d'Indonésiens et 9,7 % de Philippins[3].

Topographie[modifier | modifier le code]

La ville de Sakaiminato est bâtie sur un vaste banc de sable de 20 km de long, où l'altitude varie de 2 à 5 m[4],[3]. 31,2 % des terres sont consacrées à l'habitat et 22,5 % aux activités agricoles[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon un document historique, l'Izumokoku Fudoki[l 1], à l'époque de Nara (710–794), une île, appelée « Yomishima »[5], formait l'extrême Nord-Est de la province d'Izumo.

Durant l'époque de Muromachi (1333–1573), la cité était un champ de bataille pour le Clan Yamana. Jusqu'à la fin de l'époque d'Edo (1603-1868), elle prospère comme port d'escale pour les bateaux qui naviguent le long de la côte ouest de l'île de Honshū. Elle s'ouvre comme port officiel en 1899. Après l'incident de Mukden (), le port développe un important trafic en direction des villes de la péninsule de Corée et du Nord-Est de la Chine[2].

Le bourg de Sakaiminato[l 2] est fondé en 1954, à la suite de la fusion de deux bourgs, don celui de Sakai[l 3], et quatre villages voisins. Deux ans plus tard, il acquiert le statut officiel de ville[2].

Transports[modifier | modifier le code]

Sakaiminato est desservie par la ligne Sakai de la JR West.

L'Aéroport de Yonago-Miho se trouve au sud de la ville.

Le port de Saiminato est le principal port de la préfecture de Tottori. Il accueille des navires de fret de types divers en trafics nationaux et internationaux, y compris des liaisons pour passagers avec les Iles Oki et la Corée du sud

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Le dessinateur Shigeru Mizuki, dont l'œuvre représentative est Kitaro le repoussant, est originaire de Sakaiminato . À partir de 1993, grâce au succès de ses œuvres, la ville a développé des attractions touristiques, comme l'avenue Shigeru Mizuki ornée de 153 statues[6], et un musée a ouvert en 2003[7]. De 1993 à , 25 millions de personnes ont visité l'avenue Shigeru Mizuki[8].

Jumelage[modifier | modifier le code]

Symboles municipaux[modifier | modifier le code]

L'arbre symbole de la ville de Sakaiminato est le pin noir du Japon, choisi en 1970, comme sa fleur symbole le chrysanthème d'automne[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes lexicales bilingues[modifier | modifier le code]

  1. Rapport officiel sur la province d'Izumo (出雲国風土記, Izumo no kuni fudoki?).
  2. Le bourg de Sakaiminato (境港町, Sakaiminato-chō?).
  3. Le bourg de Sakai (境町, Sakai-machi?).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Mairie de Sakaiminato, « About Sakaiminato City » [« Présentation de Sakaiminato »], sur guide touristique de la ville de Sakaiminato, (consulté le ).
  2. a b c et d (ja) Asahi Shinbun, « 境港市 » [« Sakaiminato »], sur Kotobank,‎ (consulté le ).
  3. a b c et d (ja) Mairie de Sakaiminato, « さかいみなと DataBook2019 » [« Sakaikaiminato : données statistiques 2019 »] [PDF], sur www.city.sakaiminato.lg.jp,‎ (consulté le ), p. 1-2.
  4. (ja) Asahi Shinbun, « 境港[市] » [« Sakaiminato (ville) »], sur Kotobank,‎ (consulté le ).
  5. Yomishima (夜見島, Yomi no shima?).
  6. Tokyo Shinbun, Tasaku Kido, 27 juin 2014.
  7. « Destination Sakaiminato », Courrier international, no 1238,‎ , p. 41.
  8. (ja) « 「神々の国が島根、妖怪の国が鳥取」~境港の水木しげるロード », sur asahi.com, Asahi Shinbun,‎ (consulté le ).
  9. (ja) Mairie de Sakaiminato, « 境港市の概要 » [« Présentation de la ville de Sakaiminato »], sur www.city.sakaiminato.lg.jp,‎ (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]