Saitis barbipes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saitis barbipes
Description de cette image, également commentée ci-après

Saitis barbipes vue de face

Classification selon The World Spider Catalog
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Araneae
Sous-ordre Araneomorphae
Famille Salticidae
Genre Saitis

Nom binominal

Saitis barbipes
(Simon, 1868)

Synonymes

  • Attus barbipes Simon, 1868
  • Attus scriptus Simon, 1868
  • Salticus blandus Blackwall, 1870
  • Saitis sanctaeeufemiae Kolosváry, 1938

Saitis barbipes est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Salticidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre dans le bassin méditerranéen et en Europe centrale[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce se trouve sur les maisons et les pierres, ainsi qu'à l'intérieur.

Description[modifier | modifier le code]

Les mâles mesurent de 3,8 à 4 mm et les femelles de 4,6 à 5,7 mm[2].

Alors que la femelle est de couleur brun mat, le mâle est bien plus coloré. Les mâles ont les yeux verts surmontés d'une bande horizontale rouge. Leurs quatre pattes avant sont rayées noir et blanc. Cependant, la particularité la plus impressionnante du mâle est la troisième paire de pattes, considérablement agrandie. Ces pattes sont rouges près du corps, puis virent au noir, avec des touffes blanches à l'extrémité.

Éthologie[modifier | modifier le code]

Mâle, deux pattes en l'air.

La paire de pattes hypertrophiées du mâle sont utilisées pour le ballet nuptial. Celui-ci s'en sert pour séduire la femelle. Il les soulève à la verticale, puis s'approche de la femelle en les faisant vibrer. Une femelle réceptive se laissera alors tomber sur ses pattes et lèvera son abdomen en l'air.

Systématique et taxinomie[modifier | modifier le code]

L'espèce Saitis barbipes a été décrite par le naturaliste français Eugène Simon en 1868, sous le protonyme Attus barbipes[3]. Elle a été placée en 1876 par Eugène Simon dans le genre Saitis dont elle constitue l'espèce type[4].

Le nom spécifique barbipes vient du latin et signifie « pied barbu ».

Attus scriptus[3], Salticus blandus[5] et Saitis sanctae-eufemiae[6] ont été placées en synonymie avec Saitis barbipes.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Simon, 1868 : Monographie des espèces européennes de la famille des attides (Attidae Sundewall. - Saltigradae Latreille). Annales de la Société Entomologique de France, ser. 4, vol. 8, p. 11-72 & 529-726 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. unibe
  3. a et b Simon, 1868 : Monographie des espèces européennes de la famille des attides (Attidae Sundewall. - Saltigradae Latreille). Annales de la Société Entomologique de France, ser. 4, vol. 8, p. 11-72 & 529-726 (texte intégral).
  4. Simon, 1876 : Les arachnides de France. Paris, vol. 3, p. 1-364.
  5. Blackwall, 1870 : A list of spiders captured by Professor E. Perceval Wright, M. D., in the Province of Lucca, in Tuscany, in the summer of 1863, with characters of such species as appear to be new or little known to arachnologists. Journal of the Linnean Society of London, Zoology, vol. 10, p. 405-434.
  6. Kolosváry, 1938 : Eine neue Spinnenart: Saitis Santae-Eufemiae n. sp. Zoologischer Anzeiger, vol. 121, p. 303-306.