Saison 2009-2010 de l'ECHL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison ECHL 2009-2010)
Aller à : navigation, rechercher
Saison 2009-2010
ECHL
Vainqueur Cyclones de Cincinnati
Nombre d'équipes 20
Nombre de matchs 72 (saison régulière)

La saison 2009-2010 est la vingt-deuxième saison de l'ECHL au terme de laquelle les Cyclones de Cincinnati remportent la Coupe Kelly en battant en finale les Steelheads de l'Idaho.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

En raison de la crise économique, la ligue décide de prolonger d'une saison l'inactivité de l'Inferno de Columbia et du Pride de Pee Dee. De leurs côtés, les Bombers de Dayton et les Sea Wolves du Mississippi annoncent la suspension de leurs activités pour la saison tandis que les Sea Wolves annoncent que l'équipe est dissoute et ne reviendra pas en ECHL. Pour leur part, les RoadRunners de Phoenix annoncent qu'en raison de problèmes économiques, la franchise arrête ses activités. Ils sont ensuite imités au cours de la saison régulière par le Pride de Pee Dee qui ferme ses portes officiellement, sans avoir disputé une seule rencontre depuis son déménagement à Myrtle Beach.

Après deux saisons d'inactivité volontaire afin de pouvoir construire sonnouvel aréna, le Storm de Toledo, devenu le Walleye de Toledo effectue un retour dans la ligue. Les Wings de Kalamazoo rejoignent la ligue et deviennent la deuxième équipe en trois saisons à délaisser la Ligue internationale de hockey au profit de l'ECHL, après les Jackals d'Elmira en 2007.

À la suite de la rencontre annuelle des gouverneurs de la ligue qui a lieu en , ceux-ci décident de réorganiser les associations et en profitent pour ajouter une division supplémentaire, la division Est, à l'association américaine.

Classement[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Association américaine[modifier | modifier le code]

Division Est[1]
Clt Équipe PJ  V   D  DP DF BP BC Pts
+001, Jackals d'Elmira 72 37 26 6 3 275 231 83
+002, Royals de Reading 72 37 29 1 5 254 275 80
+003, Devils de Trenton 72 33 30 4 5 244 252 75
+004, Chiefs de Johnstown 72 18 43 7 4 215 307 47
Division Nord[1]
Clt Équipe PJ  V   D  DP DF BP BC Pts
+001, Wings de Kalamazoo 72 42 20 6 4 273 243 94
+002, Cyclones de Cincinnati 72 44 25 1 2 235 200 91
+003, Walleye de Toledo 72 35 30 2 5 254 274 77
+004, Nailers de Wheeling 72 33 32 2 5 240 249 73
Division Sud[1]
Clt Équipe PJ  V   D  DP DF BP BC Pts
+001, Checkers de Charlotte 72 43 21 4 4 253 223 94
+002, Stingrays de la Caroline du Sud 72 41 19 6 6 248 216 94
+003, Everblades de la Floride 72 38 25 4 5 234 221 85
+004, Gladiators de Gwinnett 72 31 33 5 3 243 277 70

Association nationale[modifier | modifier le code]

Division Pacifique[1]
Clt Équipe PJ  V   D  DP DF BP BC Pts
+001, Condors de Bakersfield 72 38 29 4 1 232 243 81
+002, Wranglers de Las Vegas 72 34 30 4 4 234 257 76
+003, Thunder de Stockton 72 33 29 2 7 235 241 76
+004, Reign d'Ontario 72 31 31 3 7 214 229 72
Division Ouest[1]
Clt Équipe PJ  V   D  DP DF BP BC Pts
+001, Steelheads de l'Idaho 72 48 17 2 5 260 191 103
+002, Aces de l'Alaska 72 36 28 4 4 232 240 80
+003, Grizzlies de l'Utah 72 34 29 4 5 260 253 77
+004, Salmon Kings de Victoria 72 34 32 4 2 230 243 74
  •      En gras : qualifié pour les huitièmes de finale des séries
  •      En italique : qualifié directement pour les quarts de finale des séries

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs pointeurs[2]
Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
Tyler Donati Elmira 67 38 76 114 52
Justin Donati Elmira 65 42 62 104 48
Ryan Kinasewich Utah 59 48 55 103 70
Mark Derlago Idaho 60 42 50 82 36
Adam Miller Las Vegas 72 33 53 86 102
A.J. Perry Utah 67 30 48 78 62
Evan Barlow Idaho 58 32 43 75 65
James Bates Stockton 60 27 46 73 24
Andrew Fournier Kalamazoo 70 27 44 71 40
Ryan Cruthers Reading 60 22 49 71 71

Meilleurs gardiens[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs gardiens de but[3]
Gardien Équipe PJ Min V D DP DF BC BL %Arr Moy
Richard Bachman Idaho 35 2 028 22 7 0 4 77 4 91 % 2,28
Réjean Beauchemin Idaho 39 2 279 25 10 2 1 100 2 89,2 % 2,63
Jeremy Smith Cincinnati 42 2 468 23 15 0 2 108 2 89,9 % 2,28
Ryan Munce Charlotte 44 2 511 26 14 2 1 116 1 91,3 % 2,77
Todd Ford Caroline du Sud 28 1 658 18 7 1 1 77 1 91 % 2,79

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Les huitièmes de finale sont joués au meilleur des cinq rencontres alors que les autres tours le sont au meilleur des sept matchs. La meilleure équipe de l'association nationale, les Steelheads de l'Idaho, est exempte du premier tour.

Huitièmes de finale Quarts de finale Demi-finales Finale de la Coupe Kelly
Steelheads de l'Idaho 4
Grizzlies de l'Utah 0    
Grizzlies de l'Utah 3
Wranglers de Las Vegas 2
Steelheads de l'Idaho 4
    Thunder de Stockton 2    
Condors de Bakersfield 3
Salmon Kings de Victoria 2    
Condors de Bakersfield 1
    Thunder de Stockton 4
Aces de l'Alaska 1
Thunder de Stockton 3
Steelheads de l'Idaho 1
    Cyclones de Cincinnati 4
Checkers de Charlotte 3
Walleye de Toledo 1    
Checkers de Charlotte 3
    Cyclones de Cincinnati 4    
Stingrays de la Caroline du Sud 2
Cyclones de Cincinnati 3
Cyclones de Cincinnati 4
    Royals de Reading 3
Wings de Kalamazoo 2
Royals de Reading 3    
Royals de Reading 4
    Everblades de la Floride 0
Jackals d'Elmira 2
Everblades de la Floride 3


Récompenses[modifier | modifier le code]

Trophées[modifier | modifier le code]

Coupe Kelly : Cyclones de Cincinnati
Coupe Henry Brabham : Steelheads de l'Idaho
Trophée Gingher : Cyclones de Cincinnati
Trophée Bruce Taylor : Steelheads de l'Idaho
Trophée John Brophy : Derek Laxdal, Steelheads de l'Idaho
CCM U+ Meilleur joueur de la Ligue : Tyler Donati, Jackals d'Elmira
Meilleur joueur de la Coupe Kelly : Robert Mayer et Jeremy Smith, Cyclones de Cincinnati
Reebok Gardien de but de l'année : Todd Ford, Stingrays de la Caroline du Sud
CCM Recrue de l'année : Justin Donati, Jackals d'Elmira
Défenseur de l'année : Jean-Claude Sawyer, Walleye de Toledo
Meilleur pointeur : Tyler Donati, Jackals d'Elmira
Reebok Meilleur différentiel +/- : Mark Derlago, Steelheads de l'Idaho
Meilleur esprit sportif : Barret Ehgoetz, Cyclones de Cincinnati
Trophée Ryan Birmingham :

Équipes d'étoiles[modifier | modifier le code]

Première équipe d'étoiles
Position Joueur Équipe
Gardien de but Todd Ford Caroline du sud
Défenseur Eric Regan Bakersfield
Défenseur Jean-Claude Sawyer Toledo
Attaquant Mark Derlago Idaho
Attaquant Tyler Donati Elmira
Attaquant Ryan Kinasewich Utah
Deuxième équipe d'étoiles
Position Joueur Équipe
Gardien de but Richard Bachman Idaho
Défenseur Mitch Ganzak Wheeling
Défenseur Jim Sharrow Victoria
Attaquant Justin Donati Elmira
Attaquant Adam Miller Las Vegas
Attaquant Tyler Spurgeon Idaho
Équipes des recrues
Position Joueur Équipe
Gardien de but Richard Bachman Idaho
Défenseur Drew Paris Gwinnett
Défenseur Sam Roberts Gwinnett
Attaquant Evan Barlow Idaho
Attaquant Justin Donati Elmira
Attaquant Maxime Tanguay Toledo

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « 2009-10 ECHL Standings », sur www.hockeydb.com (consulté le 30 novembre 2017)
  2. (en) « ECHL 2009-10 League Leaders », sur www.hockeydb.com (consulté le 30 novembre 2017).
  3. (en) « Goalie Stats », sur www.echl.com (consulté le 30 novembre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]