Saison 3 de Sur écoute

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 3 de Sur écoute
Série Sur écoute
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine HBO
Diff. originale
Nb. d'épisodes 12

Chronologie

Rules changes. Game remains the same.

Compilation des critiques
Périodique Note
Metacritic[1] 98/100
IGN[2] 9/10
Quickflix[3] 5 étoiles sur 5

Cet article présente la troisième saison de la série Sur écoute (The Wire).

Article détaillé : Liste des épisodes de Sur écoute.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Un Nouveau Baltimore[modifier | modifier le code]

Titre original
Time After Time
Numéro de production
26 (3.1)
Première diffusion
Réalisation
Ed Bianchi
Scénario
Résumé détaillé

La saison commence alors que l’enquête policière sur la drogue à Baltimore et en particulier sur le clan Barksdale piétine. Au vu de leurs efforts infructueux depuis plusieurs mois, le procureur adjoint Pearlman et le lieutenant Daniels envisagent de laisser tomber les écoutes téléphoniques, à la consternation de leur équipe.

Pendant ce temps, Bodie Broadus, Poot Carr et Puddin se souviennent avec plus ou moins d’émotion de la tour 221 qui va être démolie par les services de la ville, dans un effort de rénovation urbaine pour étouffer le trafic de la drogue. La consigne politique est claire : faire reculer le taux de criminalité anormalement élevé de la ville pour endiguer la fuite de la population.

Lors d'une réunion organisée par le "président" Stringer, il explique à ses troupes que le territoire n’a pas d’importance mais que seule la qualité du produit vendu fera la différence avec la concurrence.

Dennis "Cutty" Wise est libéré de prison et accepte une offre de travail d’Avon Barksdale, mais va se rendre compte que les codes du trafic de drogue par les jeunes générations ne sont plus ceux qu'il connaissait.

Épisode 2 : Respect[modifier | modifier le code]

Titre original
All Due Respect
Numéro de production
27 (3.2)
Première diffusion
Réalisation
Steve Shill
Scénario
Résumé détaillé

Le détective McNulty a des doutes sur le soi-disant suicide en prison de D'Angelo Barksdale et commence sa propre enquête officieuse. Pendant ce temps, Cheese participe à un combat clandestin de chiens et tue son pitbull d’une balle après avoir perdu. Il parle de ce « meurtre » au téléphone. La police, sur écoute, croit enfin tenir Cheese mais ils découvrent plus tard qu’il ne parlait pas d’un véritable homicide. Tommy Carcetti exerce de plus en plus de pression sur son commissaire Burell afin de réduire le taux élevé de criminalité de la ville, qui lui-même demande à ses hommes plus de résultats.

Dozerman intervient en tant qu’officier infiltré mais il est abattu alors que l’opération tourne mal. En conséquence, Colvin tient un discours à ses hommes où il dresse un parallèle entre l’interdiction de la drogue et la prohibition de l’alcool connue aux Etats-Unis au début du XXe siècle. Il ordonne de suspendre tous les travaux d'infiltration de stupéfiants.

Épisode 3 : À L'Ouest, la Mort[modifier | modifier le code]

Titre original
Dead Soldiers
Numéro de production
28 (3.3)
Première diffusion
Réalisation
Rob Bailey
Scénario
Résumé détaillé

À la réunion hebdomadaire de la police de Baltimore, un major est renvoyé pour cause de mauvais résultats de la criminalité dans son district. Le politique ambitieux Tommy Carcetti utilise la presse à son avantage pour mettre la pression sur le maire et tester sa ténacité. Pendant ce temps, Omar et son équipe cambriolent une nouvelle fois une planque du clan Barksdale, mais ces derniers ont prévu de se défendre et une fusillade s'ensuit, avec des morts des deux côtés. Lorsque l'unité criminelle du lieutenant Daniels est réorientée vers un nouvel objectif (priorité à la criminalité et non à la drogue), McNulty, fidèle à son habituelle fierté, refuse de détourner son attention de l'organisation Barksdale. Sa relation avec ses collègues et notamment Lester se dégrade.

Enfin, Cutty rend visite une ancienne conquête qui mène désormais une vie rangée et épanouie. Il échoue à la convaincre de la crédibilité de sa propre « rédemption » et hésite entre mener une vie honnête ou retourner au commerce de la drogue.

Épisode 4 : Amsterdam[modifier | modifier le code]

Titre original
Hamsterdam
Numéro de production
29 (3.4)
Première diffusion
Réalisation
Ernest Dickerson
Scénario
Résumé détaillé

Les dealers des quartiers Ouest de Baltimore sont affrétés en bus pour une rencontre surprenante avec le major Colvin : celui-ci cherche à les convaincre de déplacer le trafic de drogue vers une « zone de tolérance ». Mais les jeunes dealers sont loin de vouloir collaborer et méprisent toute autorité au major. Le conseiller Carcetti révèle au grand jour ses ambitions politiques, qui ne sont pas réellement prises au sérieux. Il rencontre une ancienne connaissance dont il veut faire sa future directrice de campagne. Cutty, lassé de son travail de jardinier, décide de revenir au commerce de la drogue et contacte le clan Barksdale. Il assiste à une fête où la drogue, l’alcool et les filles lui offrent bien plus de « gloire » qu’un travail honnête.

Stringer continue d'investir sa fortune dans l’immobilier, ne s’occupant jamais lui-même du trafic de drogue, et compliquant ainsi le projet de Jimmy et Kima de le coincer personnellement.

Épisode 5 : Au Grand Jour[modifier | modifier le code]

Titre original
Straight and True
Numéro de production
30 (3.5)
Première diffusion
Réalisation
Dan Attias
Scénario
Résumé détaillé

Le major Colvin cherche à mettre en place son système de « zone de tolérance » pour les dealers de Baltimore mais il doit trouver un moyen de les convaincre. Il se procure le nom des intermédiaires de la drogue auprès de l’unité de renseignements du lieutenant Daniels. Ces derniers ont la capacité de donner des ordres aux plus jeunes et de déplacer le trafic vers des zones inhabitées. Stringer a conclu un accord de coopération avec les autres trafiquants de la ville afin de rendre le business plus sûr et lucratif. Il a désormais un rôle de blanchissement de l’argent sale et devient quasi inatteignable par la police. Quand Avon sort de prison, il se fait accueillir chaleureusement. Stringer lui a acheté un appartement, une voiture et des filles pour le convaincre de le laisser continuer à gérer le business.

Enfin, Omar cherche à se venger du clan Barksdale mais son équipe connaît des dissensions.

Épisode 6 : Retour à la Maison[modifier | modifier le code]

Titre original
Homecoming
Numéro de production
31 (3.6)
Première diffusion
Réalisation
Leslie Libman
Scénario
David Simon et Rafael Alvarez
Résumé détaillé

Stringer continue d’investir l’argent de la drogue dans l’immobilier Il apprend à corrompre les bonnes personnes pour faire avancer ses chantiers. Avon est mal à l’aise dans ce rôle de businessman et veut retourner aux méthodes classiques : faire la guerre des territoires avec le jeune dealer Marlo. Lors d’un affrontement, Cutty comprend qu’il a perdu sa capacité de tuer et il préfère se retirer définitivement du business avec l’accord d'Avon. Jimmy et Kima sont proches de renoncer à cibler Stringer mais le règlement de comptes déclenché par Avon leur donner l’opportunité de poursuivre l’enquête. Daniels, très mécontent de la déloyauté de son équipe, n’est pas mis au courant.

Pendant ce temps, Carcetti encourage un autre candidat à la mairie afin de diviser le vote noir et favoriser ses propres chances, en cachant pour l’instant son intention de concourir.

Épisode 7 : Quand se dessine le réseau[modifier | modifier le code]

Titre original
Back Burners
Numéro de production
32 (3.7)
Première diffusion
Réalisation
Tim Van Patten
Scénario
David Simon et Joy Lusco
Résumé détaillé

Daniels comprend pourquoi son unité a été réaffectée à l’affaire Barksdale et il demande à McNulty de partir à la fin de l’enquête car il ne peut pas compter sur sa loyauté. L’équipe commence à trouver une stratégie d’enquête en suivant les achats de téléphones jetables des dealers dans toute la région. Carcetti continue de mettre le maire sous pression via l’affaire de l’assassinat d’un témoin non protégé par la police de Baltimore.

Les officiers du Major Colvin s’impatientent face à la « zone de tolérance » qu’ils doivent surveiller sans pouvoir intervenir contre le commerce de drogue.

Épisode 8 : La fin justifie les moyens[modifier | modifier le code]

Titre original
Moral Midgetry
Numéro de production
33 (3.8)
Première diffusion
Réalisation
Agnieszka Holland
Scénario
Résumé détaillé

Carcetti profite d’un conseil d’administration pour mettre la pression à Burrell sur la non-protection des témoins. L’unité de police de Daniels continue de surveiller les achats de téléphones des dealers. Dennis "Cutty" cherche à retrouver un sens à sa vie après avoir abandonné le commerce de la drogue. Il est aidé par un révérend qui lui propose de monter un club de boxe.

Au cours d’une violente dispute, Stringer révèle à Avon qu’il a fait tuer son neveu D'Angelo lorsqu’il était en prison.

Épisode 9 : Au-delà des règles[modifier | modifier le code]

Titre original
Slapstick
Numéro de production
34 (3.9)
Première diffusion
Réalisation
Alex Zakrzewski
Scénario
Résumé détaillé

Un membre du clan Barksdale viole la « trêve du dimanche », une règle implicite des cartels mais normalement respectée de tous. Stringer est de plus en plus mécontent de la persistance d’Avon à vouloir se venger d’Omar malgré les échecs successifs. Le révérend réussit à convaincre Colvin d’ajouter à la « zone de tolérance » des programmes de santé publique. Les agents de police comprennent que la stratégie de Colvin n’est pas provisoire mais revient à légaliser la drogue. Un meurtre a lieu dans 'Hamsterdam" et Carver décide de déplacer le corps hors de la zone par loyauté envers Colvin. Hauk est excédé et décide d’alerter la presse.

Roland Pryzbylewski tire par erreur sur un policier, suscitant la tristesse et l’incompréhension de ses collègues.

Épisode 10 : La réforme[modifier | modifier le code]

Titre original
Reformation
Numéro de production
35 (3.10)
Première diffusion
Réalisation
Christine Moore
Scénario
Résumé détaillé

Le conflit entre Avon et Marlo s’intensifie faisant des morts des deux côtés. Avon refuse les conseils de Stringer qui veut au contraire proposer une trêve voire coopérer. Frère Mouzone est de retour à Baltimore avec pour mission de se venger. Il cherche à trouver Omar qui lui même veut assassiner Stringer. Colvin parvient à étouffer momentanément l’affaire auprès du journaliste contacté par Herc. Mais cela l’oblige à prévenir ses supérieurs de son « initiative ». Burell est furieux et transmet directement l’information au Maire, qui décide au contraire d’étudier de près le sujet car Colvin a tout de même obtenu de nets résultats de baisse de criminalité.

Cutty ouvre son gymnase de boxe mais il est confronté au mauvais comportement des jeunes dealers.

Épisode 11 : Dernière étape[modifier | modifier le code]

Titre original
Middle Ground
Numéro de production
36 (3.11)
Première diffusion
Réalisation
Joe Chappelle
Scénario
Résumé détaillé

Cutty vient voir Avon pour le convaincre de financer sa salle de gym à hauteur de 15 000 dollars. Petit à petit, les adolescents apprennent les règles et les valeurs de la boxe. Frère Mouzne retrouve Omar et forme une alliance avec lui afin de se venger de Stringer. Ce dernier se rend compte que l’argent versé pour des « pots de vins » dans l’immobilier était en fait une escroquerie dont il est victime. Fou de rage, il veut assassiner le sénateur Clay Davis mais Avon refuse catégoriquement.

Les écoutes téléphoniques commencent à donner des informations sur l'organisation Barksdale et l'unité obtient même un enregistrement de Stringer discutant avec des tueurs à gage. Stringer rencontre Colvin pour lui indiquer l’emplacement de la planque d’Avon afin qu'il retourne en prison et ainsi mettre fin à la guerre des gangs. Mais Omar et Mouzone sont plus rapides : ils tendent une embuscade à Stringer et l'abatte.

Épisode 12 : Mission accomplie[modifier | modifier le code]

Titre original
Mission Accomplished
Numéro de production
37 (3.12)
Première diffusion
Réalisation
Ernest Dickerson
Scénario
Résumé détaillé

Les troupes d’Avon se préparent à la guerre avec Marlo car ils le croient responsable de l’assassinat de Stringer. La presse est avertie des « zones de tolérance », ce qui fait enfler une polémique néfaste au maire, d’autant qu’elle est instrumentalisée par le conseiller Carcetti dans sa campagne électorale. Burrel décide de faire porter toute la responsabilité de l’affaire sur Colvin qui est dégradé à quelques semaines de sa retraite. Les équipes de Daniels comprennent qu’il est trop tard pour Stringer mais qu’ils ont une chance d’arrêter Avon à sa place. Grâce à l’information donnée par Stringer à Colvin, sa cache est repérée et il est incarcéré.

Pendant ce temps, Marlo profite du retrait de ses concurrents. McNulty décide de quitter l’unité de Daniels pour un poste de simple patrouilleur dans le district Ouest.

Notes et références[modifier | modifier le code]