Saison 2 de H

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saison 2 de H
Série H
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine Canal+
Diff. originale
Nb. d'épisodes 20

Chronologie

Cet article présente la deuxième saison de la série télévisée française H. Cette saison a été diffusée sur Canal+ du au et a été tournée aux Studios de la Montjoie à La Plaine Saint Denis.

Événement de la saison[modifier | modifier le code]

  • Personnage arrivé durant la saison : Edgar Givry : Edgar - Directeur de l’hôpital
  • Personnage parti durant la saison : Catherine Benguigui : Béatrice Goldberg

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Une histoire d'intelligence[modifier | modifier le code]

Numéro de production
21 (2-1)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Résumé détaillé
Sabri doute de son intelligence, il se pose des questions et commence à se sentir stupide. Cependant, réconforté, il reprend confiance en lui et décide de concevoir des projets pour améliorer l'hôpital. Jamel et Aymé, eux, doivent s'occuper de Marius, un garçon qui attend sa maman. Aymé va faire croire que Marius est son fils pour attendrir Lydia, une jolie infirmière qu'il espère séduire. Strauss, lui, doit euthanasier un de ses amis mais il hésite.

Épisode 2 : Une histoire de croyance[modifier | modifier le code]

Numéro de production
22 (2-2)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Résumé détaillé
Aymé va aller en Corse pour assister au mariage de son père. Jamel cherche quelqu'un qui pourrait lui prêter un appartement avec lequel il pourrait passer une soirée avec sa petite amie Claire. Aymé accepte de lui prêter le sien et Jamel le fait passer pour son demi-frère, ce qui va entraîner de nombreuses complications. De son côté, Sabri rencontre quelqu'un qui possède une montre Mickey maudite. Cette personne va donner cette montre maléfique à Sabri. À ce moment-là, Sabri va rencontrer beaucoup de soucis. Et le professeur Strauss va avoir la visite d'un contrôleur fiscal.

Épisode 3 : Une histoire de démission[modifier | modifier le code]

Numéro de production
23 (2-3)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Résumé détaillé
Ayant cru à une blague de Jamel comme quoi il aurait été accepté pour jouer dans un film aux États-Unis, Sabri donne sa démission à Clara. Mais après s'être rendu compte de la supercherie, il fait tout pour ré-intégrer l'hôpital. Parallèlement, Amélie, une nouvelle conquête d'Aymé, meurt pendant un diner avec ce dernier, par une intoxication alimentaire due aux huitres. Sous le chantage de Jamel, le patron du restaurant, Michel, embauche Sabri comme barman, poste qu'il occupera jusqu'à la fin de la série.
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode.

Épisode 4 : Une histoire de discorde[modifier | modifier le code]

Numéro de production
24 (2-4)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Jacques Ciron (le mari de la femme décédée), Yvan Varco (Louis, le directeur de la Croix-Rouge), Éric Nguyen (Jean-François Nguyen, le fiancé de Béa), Yves-Robert Viala, Laurent Montagner
Résumé détaillé
Aymé et Jamel décident de jouer à un jeu à gratter. Jamel gagne de l'argent mais le cache à son ami. Aymé s'en rendant compte, il se fâche contre Jamel. Pour éviter cette discorde, Clara les incite à donner les gains à une œuvre caritative… De son côté, Béa a un petit ami, Jean-François, d'origine vietnamienne mais elle l'insulte à la fin d'un mot au téléphone, persuadée par Clara qu'il la trompe. Finalement, elle reçoit un bouquet de fleurs et un mot de son fiancé et veut faire disparaître le message du répondeur…
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode.

Épisode 5 : Une histoire d'amours[modifier | modifier le code]

Numéro de production
25 (2-5)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Diane Robert (Rebecca)
Résumé détaillé
Jamel et Aymé se moquent de la relation amoureuse entre Béa et l'avocat vietnamien Jean-François mais leur conversation est involontairement enregistrée par le répondeur de l'hôpital et le message est envoyé à Jean-François. Marc, un nouveau chirurgien, plaît beaucoup à Clara. Mais la perspective d'une relation amoureuse au sein de son travail la dérange. Elle s'arrange donc pour qu'il se fasse virer. Lorsqu'il l'apprend, Marc ne trouve pas la méthode du meilleur goût. Sabri embauche Rebecca, une copine de Béa. Poussé par Aymé, Sabri passe une nuit avec elle. Dès lors, il n'a plus aucune autorité sur son employée qui le fait chanter en le menaçant de l'accuser de harcèlement sexuel. Mais Aymé et Jamel vont faire chanter Rebecca à son tour grâce à un message téléphonique…
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode

Épisode 6 : Une histoire de cassette[modifier | modifier le code]

Numéro de production
26 (2-6)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Résumé détaillé
Sabri cherche de nouvelles positions sexuelles à expérimenter avec sa nouvelle copine ainsi que la définition du mot « préliminaires » : pour ce faire, il loue une cassette porno, La Chienne du Tipi, et découvre avec Jamel que Clara est actrice dans ce film. La rumeur s'est vite répandue dans l’hôpital. Parallèlement, un groupe de personnes anti-avortement font un sitting dans l'hôpital. Aymé les soutient, mais il va changer d'avis lorsque sa copine va lui apprendre qu'elle est enceinte de lui…
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode.

Épisode 7 : Une histoire d'humanitaire[modifier | modifier le code]

Numéro de production
27 (2-7)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Faby Schneider (Sabine, la bonne sœur infirmière), Edgar Givry (Le directeur de l'hôpital), Alain Moyencourt (le magicien)
Résumé détaillé
Béa part en mission dans un pays des Balkans pour venir en aide à la population opprimée par des soldats sanguinaires. Bien qu'il se moquait de cette mission au départ, Aymé accompagne finalement Béa dans l'espoir de séduire sa copine Sabine. Cependant, Sabine est une religieuse. Jamel et Sabri, de leur côté, assurent un spectacle de magie dans le café depuis que Sabri a blessé le magicien, croyant qu'il voulait s'en prendre à Jamel. Mais ils vont coincer Clara dans une grosse boîte de magie, ce qui n'est pas le moment pour elle vu qu'elle a des ennuis avec le directeur au sujet des codes vestimentaires, ce dernier n'appréciant pas qu'Aymé porte un bonnet ou que Clara se balade avec la blouse déboutonnée…
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode.

Épisode 8 : Une histoire de vacances[modifier | modifier le code]

Numéro de production
28 (2-8)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Jacky Nercessian (Mario, l'aveugle), Patricia Franchino (Anne-Laure, l'amie de Clara), Philippe Brizard
Résumé détaillé
Clara demande à Jamel de repousser sa semaine de congé pour qu'elle puisse partir en vacances. Jamel refuse car ses parents sont en vacances et il a l'occasion d'avoir l'appartement pour lui tout seul. Jamel se fait passer pour malade, Clara qui n'a d'autre choix que de rester au travail propose à Aymé de partir en vacances dans le midi pour la remplacer et profiter de la réservation. Aymé n'est pas motivé mais change d'avis lorsqu'il apprend que le voyage se ferait avec Anne-Laure qui est une amie de Clara. Finalement, le courant ne passe pas, Anne-Laure insulte Aymé et envoie Mario, un ami aveugle, en vacances avec Aymé. Sabri, quant à lui, remplace temporairement Jamel au poste de standardiste, étant donné que Jamel se fait passer pour malade. Béatrice ennuie ses camarades en parlant tous le temps de son fiancé Jean-François.
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode.

Épisode 9 : Une histoire d'amnésie[modifier | modifier le code]

Numéro de production
29 (2-9)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Paco Cabezas (José, l'immigré argentin), Rébecca Hazan (La jolie femme qui demande de l'argent au bar), Isabelle Gomez (La dame qui demande de l'argent au bar)[1]
Résumé détaillé
Depuis qu'Aymé a appris que Clara est une descendante des esclavagistes qui opprimaient son arrière-grand-père dans les plantations de Guadeloupe, il décide de faire à la guerre à sa supérieur hiérarchique. Strauss a des problèmes d'argent après un contrôle fiscal. Il propose des opérations de chirurgie esthétique pour se renflouer. Clara décide d'avoir des gros seins, mais l'opération se passe mal et elle devient amnésique ! Aymé, qui se sent esclave de Clara après avoir lu le journal intime de son arrière-grand-père, va profiter de l'amnésie de Clara pour se faire passer pour son supérieur… Jamel cache José, un ami à lui sans-papiers. Il lui propose de se marier pour l'éviter de retourner en Argentine… Béa se marie à la fin de la semaine mais elle confie sa robe à Sabri qui va la détruire involontairement…

Épisode 10 : Une histoire de frère[modifier | modifier le code]

Numéro de production
30 (2-10)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Samantha Tollemer (Christelle, l'ex d'Aymé), Ahmed El Kouraichi (Maurad Driddi, le frère de Jamel), Jean-Philippe Daguerre (Miguel, l'ex de Maurad), Téo Fdida
Résumé détaillé
Le frère de Jamel, Maurad, est soigné à l'hôpital. Clara fait comprendre à Jamel que son frère est homosexuel. Il vient de se séparer de son ami Miguel et Jamel essaie d'arranger les affaires avec l'ex pour que Maurad évite de retourner chez ses parents et donc de se faire étriper. Béa s'est fait larguer par Jean-François et se met à pleurer dès qu'elle entend un mot faisant référence à l'Asie et aux Asiatiques. Aymé, quant à lui, se vante d'être sorti avec une bombe, Christelle, mais il s'avère qu'elle est moins belle qu'avant…
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode.

Épisode 11 : Une histoire de mec formidable[modifier | modifier le code]

Numéro de production
31 (2-11)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Résumé détaillé
Aymé est jaloux de Julien, un nouveau brancardier, plus cultivé et qui séduit Sabine, la radiologue, ainsi que toutes les femmes du service. Cependant, Julien fume du cannabis pendant ses pauses à l'intérieur même de l'hôpital et Aymé va le dénoncer à Clara. Jamel et Sabri essayent d'inventer un produit chimique afin de remporter le prix Nobel et une énorme somme d'argent. Ils se font passer pour le professeur Jamelski et son cobaye, Arsène Lupin, 76 ans, qui aurait testé une pilule de rajeunissement.
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode.

Épisode 12 : Une histoire de champignons[modifier | modifier le code]

Numéro de production
32 (2-12)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Résumé détaillé
Sabri s'est mis à la cuisine dans le bar. Il prépare une omelette aux champignons pour Aymé, qui se régale, jusqu'à ce qu'il apprenne que c'est Strauss qui les a ramassés. Persuadé que sa fin est proche, Aymé cesse de travailler. De son côté, Jamel a du mal à séduire : il va demander qu'Aymé lui lègue sa décapotable, et l'effet produit sur les femmes est très concluant.
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode,

Épisode 13 : Une histoire de cousine (1/2)[modifier | modifier le code]

Numéro de production
33 (2-13)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Laurence Pollet-Villard (Laurence, l'anesthésiste lesbienne), Jean Dell (Le délégué des éditions du CODEX)
Résumé détaillé
En raison de la réduction du temps de travail, Jamel doit partager son poste avec une fille (parité oblige) mais il n'est pas très enchanté. Il décide de faire engager sa propre cousine, Nadia. En réalité, Nadia n'est autre que Jamel, déguisé en fille. Sabri va tomber amoureux de Nadia tandis que Jamel va tomber amoureux de Laurence, la nouvelle anesthésiste du service. Cependant, Laurence est lesbienne et va tomber amoureuse de Nadia (Jamel déguisé). De son côté, Aymé écrit un texte en anglais pour le professeur Strauss mais il devra prendre l'avion avec lui jusqu'en Australie pour une conférence, lui qui a une peur bleue de l'avion…

Épisode 14 : Une histoire de cousine (2/2)[modifier | modifier le code]

Numéro de production
34 (2-14)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Laurence Pollet-Villard (Laurence, l'anesthésiste lesbienne), Charlotte Véry (L'hôtesse de l'air), Albin Voulfow
Résumé détaillé
Strauss emmène Aymé, qui a une peur panique de l'avion, avec lui en Australie. Aymé retrouve Razor, un Albanais qu'il a rencontré lors de sa mission humanitaire (voir épisode Une histoire d'humanitaire). Le pilote est malade et Strauss lui fait une piqûre qui l'endort. Pris de panique, il endort tout le cockpit et se retrouve seul aux commandes de l'avion. Tous les passagers sont pris de panique. Pendant ce temps, Sabri est persuadé que Jamel a assassiné Nadia, sa prétendue cousine dont il était amoureux. Laurence, Clara et Béa veulent se venger de la supercherie de Jamel et incitent Sabri à croire que Nadia a été tuée par Jamel, ce dernier tentant tout pour essayer de faire comprendre à Sabri que lui et Nadia sont la même personne.

Épisode 15 : Une histoire de chasse[modifier | modifier le code]

Numéro de production
35 (2-15)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Edgar Givry (le directeur), Jean Mylonas, Frédéric Nouhaud (le flic)
Résumé détaillé
Lassée de l'homophobie de Sabri, Béa décide de le prendre à son propre jeu en plaisantant sur sa relation plutôt ambigüe avec le professeur Strauss. Le soir, le professeur Strauss, Sabri et Béatrice partent un week-end à la chasse tandis que Jamel et Aymé décident de s'échanger leurs erreurs respectives à l'hôpital...

Épisode 16 : Une histoire de père[modifier | modifier le code]

Numéro de production
36 (2-16)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Isabelle Alexis (Alice, la copine de Sabri), Greg Germain (Désiré Césaire, le père d'Aymé)
Résumé détaillé
Le père d'Aymé rend visite à son fils au grand désarroi de celui-ci tandis que Sabri et Jamel ont préparé une soirée au bowling, Sabri réussit enfin à sortir avec Alice, une fille qui adore les souris. Cependant, Sabri a peur des souris et Alice le larguera en découvrant qu'il a caché un piège à souris dans sa maison. Le père d'Aymé est apprécié de tous sauf d'Aymé lui-même qui le trouve lourd. Il décide de s'expliquer et s'excuse de son comportement, croyant son père endormi...
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode.

Épisode 17 : Une histoire de théâtre[modifier | modifier le code]

Numéro de production
37 (2-17)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Étienne Draber (Le propriétaire catholique de l'appartement), Jean-Luc Moreau (Le metteur en scène), Marie Verdi
Résumé détaillé
Jamel et Béa doivent aller au théâtre pour voir Sabri mais Jamel décide de se dérober pour aller au concert d'NTM. Aymé, quant à lui, aide Clara à acheter un appartement en se faisant passer pour son mari car le propriétaire est catholique pratiquant et très à cheval sur les valeurs chrétiennes.
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode.

Épisode 18 : Une histoire de poste[modifier | modifier le code]

Numéro de production
38 (2-18)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Danièle Évenou (L'inspectrice de police), Jean-Marie Lamour (Le chirurgien), Joël Ravon (Un policier)
Résumé détaillé
Sabri donne la caisse de son restaurant à deux voleurs, pensant que c'est une blague d'Aymé et Jamel. Cependant, les voleurs sont des sosies et les vrais Aymé et Jamel arrivent peu après. À la suite de cela, Sabri, Aymé et Jamel se rendent à la gendarmerie. Les choses tournent mal, les trois compères se disputent dans la reconstitution des faits et l'inspectrice les met en garde à vue. Ils font appel au professeur Strauss qui frappe la policière, cela augmentera leur peine, il se fera arrêter avec eux et tentera toutes sortes d'évasions foireuses… De son côté, Clara est amoureuse d'un chirurgien, mais celui-ci jette son dévolu sur Béa…

Épisode 19 : Une histoire de show-biz[modifier | modifier le code]

Numéro de production
39 (2-19)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Laurent Boyer (Lui-même en tant qu'animateur de Fréquenstar), Alain De Greef (Lui-même en tant que vice-président de Jamel), Richard Gotainer (Lui-même en tant que patient), Christine Ockrent (Elle-même en tant qu'intervieweuse), Philippe Vandel (Lui-même en tant que présentateur du Journal du Hard), Anne-Sophie Capdet (La fiancée d'Aymé quand il se rêve acteur de films pornographiques)
Résumé détaillé
Richard Gotainer est hospitalisé pour une artérite. Strauss hésite à amputer. Jamel, Aymé et Sabri réalisent les avantages qu'il pourraient tirer de l'écriture d'un tube : Sabri, la gloire ; Jamel, la fortune ; Aymé, les filles. Très vite, ils s'imaginent devenus stars. Chacun, dans son sommeil, rêve à sa réussite : Sabri s'imagine chanteur le plus aimé de tous les temps, Jamel s'imagine en PDG nommé « Tigre » qui rachète toutes les entreprises et Aymé s'imagine en acteur et réalisateur de films pornographiques…

Épisode 20 : Une histoire de cobaye[modifier | modifier le code]

Numéro de production
40 (2-20)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Michel Dejeneffe (Lui-même en tant que marionnettiste), Frédéric Bouraly (Bertrand, le fiancé de Clara), Urbain Cancelier (Le patron de l'entreprise de médicaments), Tatayet (Lui-même en tant que marionnette)
Résumé détaillé
Afin d'arrondir ses fins de mois, Jamel a décidé de participer à un protocole médicamenteux : il doit avaler des antidépresseurs et indiquer au fabricant ce qu'il ressent. Il recule devant les risques d'effets secondaires. À son insu, Aymé devient cobaye à la place de Jamel car il a pris ces cachets pour des bonbons anglais. Sabri a acheté une marionnette à un ventriloque et l'a nommée Sabristi. Pendant ce temps, Clara lit ce qui semble être le journal intime de son fiancé Bertrand…
Commentaires
Le professeur Strauss n'apparaît pas dans l'épisode.

Références[modifier | modifier le code]