Saison 2 de Crossing Lines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saison 2 de Crossing Lines
Description de l'image Crossing-lines.jpg.

Série Crossing Lines
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Chaîne d'origine Drapeau de la France TF1
Drapeau de l'Allemagne Sat.1
Nb. d'épisodes 12

Chronologie

Cet article présente les douze épisodes de la seconde saison de la série télévisée franco-allemande Crossing Lines.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La vie de Carl Hickman, un ex-officier de la police de New York, est tombée en morceaux après que Phillip Genovese, un criminel international, lui ait tiré sur la main tandis qu'il essayait de sauver un enfant. Cette blessure le handicape fortement au quotidien, car, d'une part, il n'est plus capable de tenir une arme, et il est devenu accro à la morphine. Depuis, il ne fait plus partie du NYPD (police de New York) et vit, désormais, dans une remorque, et travaille, comme ramasseur d'ordures, dans un parc d'attractions aux Pays-Bas.

Le détective Louis Daniel décide de recruter Carl pour qu'il intègre la nouvelle unité de délits spéciaux de la cour pénale internationale, siégeant à La Haye, qui enquête sur les délits qui traversent les frontières nationales.

En plus de Louis, l'unité est composée du sergent Eva Vittoria, une experte des opérations secrètes et une experte de l'anti-mafia d'Italie. De plus, il y a le détective Tommy McConnell, un expert en armes et en tactiques, qui vient d'Irlande du Nord; ainsi que le commissaire Sebastian Berger, un spécialiste en technologie allemand, et enfin, de la détective Anne-Marie San une analyste française de crimes et de contrebande.

Le groupe dispose aussi de l'appui de Michel Dorne, un membre de la cour pénale internationale, qui donne l'autorisation à Louis pour armer l'équipe et enquêter, et qui l'aide à trouver le responsable de la mort de son fils, Étienne.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : 19 heures pour agir[modifier | modifier le code]

Titre original
The Rescue
Numéro de production
11 (2-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4,63 millions de téléspectateurs[3]
Invités
Résumé détaillé
Eva, Sebastian et Tommy sont inquiets. En effet, ils ignorent si le corps carbonisé trouvé près de la voiture accidentée est celui d’Anne-Marie. Hickman joint Tommy et lui dit qu’il a besoin d’eux car Louis a des problèmes. Dorn réunit l’équipe et leur explique que Rebecca et Louis ont été enlevés par les hommes de Dimitrov. Celui-ci exerce un chantage. Il veut que Dorn lui livre Bardov, un criminel de guerre emprisonné par la CPI, contre la vie de Rebecca et Louis. Il leur affirme aussi que Lev Marianski, l’homme dont ils avaient libéré le fils enlevé, a travaillé pour Dimitrov comme gérant immobilier et est prêt à les aider. Marianski se fait tuer juste après avoir remis la liste des biens immobiliers de Dimitrov susceptibles d’être l’endroit où Rebecca et Louis sont retenus prisonniers.

Épisode 2 : New York, New York[modifier | modifier le code]

Titre original
The Homecoming
Numéro de production
12 (2-02)
Première diffusion
Réalisation
Michael Wenning
Scénario
Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,78 millions de téléspectateurs[3]
Invités
Résumé détaillé
Amanda Andrews, lieutenant de police à New York et ancienne équipière de Hickman, découvre huit jeunes femmes enfermées dans un container. Six sont décédées et deux survivantes, dont le pronostic vital est engagé, sont placées à l’hôpital. Elles ont reçu tellement de coups qu’elles ne peuvent être identifiées. L’une des survivantes s’étant exprimée en français avant de sombrer dans le coma, Amanda décide de contacter Louis Daniel pour lui demander l’aide de son groupe. Sebastian Berger dispose d’un appareil qui pourrait permettre l’identification des jeunes femmes. Louis envoie donc toute l’équipe à New York pour aider Amanda Andrews dans son enquête.

Épisode 3 : Zone rouge[modifier | modifier le code]

Titre original
The Kill Zone
Numéro de production
13 (2-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4,64 millions de téléspectateurs[4]
Invités
Résumé détaillé
Un sniper abat cinq personnes sur une place publique parisienne en laissant derrière lui un mot énigmatique : "Les prolos refuseront de sentirventre le noirblanc[pas clair]. Cent millions d’euros d’ici jeudi sinon cinq de plus mourront quelque part en Europe. Vous ne pouvez pas m’arrêter. W.S." Le lieutenant Moreau de la police de Paris a fait le voyage à La Haye pour demander de l’aide à l’équipe de la CPI.

Épisode 4 : Tout le monde va savoir...[modifier | modifier le code]

Titre original
Everybody Will Know
Numéro de production
14 (2-04)
Première diffusion
Réalisation
Philip John
Scénario
Oliver Hein-Macdonald
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4 millions de téléspectateurs[4]
Invités
Résumé détaillé
Alors que la presse révèle une affaire de piratage informatique impliquant la CPI, Dorn découvre que Sebastian Berger a un passé de joueur et qu’il a pu rembourser une dette de trente mille euros. Ne connaissant pas l’origine des fonds et craignant qu’il ait pu être corrompu, Dorn envisage de diligenter une enquête sur Berger. Parallèlement, en Allemagne, une vague de suicides touchant des jeunes inquiète la police. La commissaire divisionnaire Kathrin Eicholtz demande l’aide de l’équipe de la CPI. Enfreignant les ordres de Dorn, qui a consigné Berger à La Haye, Louis Daniel part pour Berlin avec toute son équipe. Berger retrouve donc Kathrin Eicholtz, avec qui il a vécu.

Épisode 5 : La Chevauchée sauvage[modifier | modifier le code]

Titre original
Home is Where the Heart Is
Numéro de production
15 (2-05)
Première diffusion
Réalisation
Ben Bolt
Scénario
Corinne Marrinan
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4,1 millions de téléspectateurs
Invités
Résumé détaillé
Un soir à Verviers, en Belgique, on sonne à la porte du pavillon de la famille Deprez. Madame Deprez ouvre et un gang de motards assassine toute la famille. Julian, le jeune voisin, prévient la police. Sebastian repère des similitudes avec des agressions de familles à leur domicile. Il réussit à isoler une empreinte qui appartient à Silke Beck, une jeune bikeuse condamnée pour des délits mineurs. Mais les tatouages de Silke conduisent l’équipe à surveiller de près un club de bikers ou plutôt un gang, "Les kavaliers". Plusieurs branches de leur groupe sévissent sur tout le territoire européen.

Épisode 6 : Le Prix de la liberté[modifier | modifier le code]

Titre original
Freedom
Numéro de production
16 (2-06)
Première diffusion
Réalisation
Laurent Barès
Scénario
Clive Bradley
Audiences
  • Drapeau de la France France : 5 millions de téléspectateurs[5]
Invités
Résumé détaillé
Amanda Andrews escorte Genovese à La Haye où il doit être interrogé par Dorn avant d’être extradé définitivement vers les États-Unis. Mais Genovese propose un marché à Dorn : en échange de renseignements sur Alexander Robak, un gros bonnet du trafic d’êtres humains qui sévit en Europe, il espère obtenir sa libération. Il donne un premier élément, en gage de bonne foi. Cet élément permet à une partie de l’équipe de Louis Daniel de partir pour la Pologne. Eva, Arabela, Tommy et Sebastian découvrent un trafic de jeunes hommes qui sont envoyés comme esclaves dans un pays du Golfe. Andrews et Hickman conviennent avec Dorn qu’il faut piéger Genovese. Les deux policiers se mettent en quête des preuves que Genovese possède et qui pourraient lui servir de monnaie d’échange pour sa libération.

Épisode 7 : Les Veuves noires[modifier | modifier le code]

Titre original
The Velvet Glove
Numéro de production
17 (2-07)
Première diffusion
Réalisation
Kerric Macdonald
Scénario
Corinne Marrinan
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4 millions de téléspectateurs[5]
Invités
Résumé détaillé
Plusieurs hommes nonagénaires, en grande forme malgré leur âge, épousent de très jeunes femmes qui ont insisté pour leur prêter assistance après une chute ou un accident fortuit. Dans l’année qui suit leur mariage, leur santé décline brusquement et ces hommes meurent. Miles demande à Dorn l’aide de son équipe pour enquêter sur ces coïncidences pour le moins étranges. Deux cas sont signalés en Angleterre et un à Prague. Les affaires doivent être liées. Encore faut-il le prouver. C’est d’autant plus difficile que les jeunes veuves se sont évanouies dans la nature tout de suite après avoir hérité. Concernant le cas récent de Prague, des complices masculins prêtent main-forte à l’héritière pour faire barrage à la justice. De plus, une nouvelle affaire du même ordre semble s’annoncer. Il faut agir vite pour que la liste des victimes ne s’allonge pas. Ces veuves noires se connaissent-elles ? Sont-elles une seule et même personne ?

Épisode 8 : Pieds et poings liés[modifier | modifier le code]

Titre original
Family Ties
Numéro de production
18 (2-08)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4,87 millions de téléspectateurs[6]
Invités
Résumé détaillé
À Londres, de la cocaïne frelatée fait de nombreuses victimes et provoque plusieurs décès parmi de jeunes consommateurs. Le lieutenant principal Lennon fait appel à l’équipe de Louis Daniel pour l’aider à enquêter sur l’origine de la drogue. Prétextant la présence d’Irlandais parmi les victimes rescapées, Lennon demande que Tommy vienne l’aider à Londres pour les interroger et suggère à Louis de commencer ses investigations par la ville de Calais, d’où proviendrait la cocaïne. Mais arrivés à Calais, le commissaire et son équipe se rendent compte que Lennon les a envoyés sur une fausse piste. En réalité, le policier de Scotland Yard soupçonne les gens du voyage Irlandais, installés dans le nord de Londres, d’être à l’origine du trafic. Il soupçonne en particulier la famille de Tommy et c’est, en réalité, pour cette raison qu’il a fait venir McConnell à Scotland Yard. Lennon va tenter de se servir de lui pour confondre son père et son frère, Colin.

Épisode 9 : Toute la vérité, rien que la vérité[modifier | modifier le code]

Titre original
Truth and Consequences
Numéro de production
19 (2-09)
Première diffusion
Réalisation
Stephen Woolfenden
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4,3 millions de téléspectateurs[6]
Invités
Résumé détaillé
L’actrice Audrey Sainte-Marie est victime d’une tentative d’enlèvement. Le jeune homme qui s’en est pris à elle semble appartenir à une communauté spirituelle. Cette agression pourrait être liée à deux crimes commis précédemment. Le chiffre quatre et la figure emblématique du Griffon semblent présider à ces meurtres. Quel secret se cache derrière ces tueries ? Quel motif pousse le gourou à inciter ses adeptes à commettre le pire ? L’équipe du CPI va se retrouver confrontée à des mensonges qui cachent un drame soigneusement étouffé depuis deux ans.

Épisode 10 : Retours aux sources[modifier | modifier le code]

Titre original
The Long Way Home
Numéro de production
20 (2-10)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Jason Bernero
Audiences
  • Drapeau de la France France : 5,07 millions de téléspectateurs
Invités
Résumé détaillé
Pour les festivités annuelles de Saint-Pierre, Eva Vittoria rend visite à son oncle, prêtre dans une petite ville d’Italie, située au bord de la Méditerranée. À la fin de la fête, un corps est rejeté sur la plage. Eva aide la police locale à identifier le corps. Il s’agit d’un espagnol qui a, semble-t-il, séjourné plusieurs semaines dans la mer. Un peu plus tard, Eva reçoit un appel anonyme dans sa chambre d’hôtel. Son correspondant lui conseille de vérifier ce qui est enfoncé dans la gorge du cadavre retrouvé sur la plage. Le légiste découvre qu’un coquillage est enfoncé dans le larynx de la victime. Bien sûr, le premier suspect est le correspondant anonyme qui a appelé Eva. Il s’agit d’un journaliste espagnol qui après avoir été localisé, se fait arrêter. Mais il ne faisait qu’enquêter sur une série de crimes qu’il avait découverts et qui avaient tous la même particularité : la victime avait un coquillage enfoncé dans la gorge. L’équipe de la CPI est chargée de l’enquête et le journaliste espagnol les épaule.

Épisode 11 : Duels au sommet : Partie 1[modifier | modifier le code]

Titre original
The Team: Part 1
Numéro de production
21 (2-11)
Première diffusion
Réalisation
Bill Eagles
Audiences
  • Drapeau de la France France : 2,8 millions de téléspectateurs[6]
Invités
Résumé détaillé
Eva est restée en Espagne, avec l’accord du commissaire Daniel. Elle fait appel à Sebastian et à Tommy pour l’aider dans ses recherches. Mais l’évasion avec prise d’otage d’un nationaliste corse, suivie d’un braquage sanglant dans une bijouterie les retient en France. Manifestement, cette évasion a été orchestrée par un gang de spécialistes en vue d’un plan bien orchestré. L’équipe du CPI se rend à Marseille, sur la scène de crime. Hickman doit alors faire un aller-retour à La Haye pour aller chercher tout le matériel dont Sebastian aura besoin. Il s’y retrouve confronté à Rose, la belle-sœur de Tommy. Elle lui révèle que lors du braquage de la banque de La Haye, Tommy savait que son frère, Colin, faisait partie des agresseurs et qu’il l’avait sciemment laissé s’enfuir. Hickman retourne à Marseille. Il faut retrouver l’otage enlevée à la prison de Lille vivante. Le temps presse.

Épisode 12 : Duels au sommet : Partie 2[modifier | modifier le code]

Titre original
The Team: Part 2
Numéro de production
22 (2-12)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau de la France France : 2,1 millions de téléspectateurs[6]
Invités
Résumé détaillé
Alors qu’ils poursuivent des membres du groupe Radic dans les rues de Marseille, Arabela et Tommy sont pris pour cible par un tireur embusqué. Tommy est touché à la tête et il est transporté d’urgence à l’hôpital. Toute l’équipe est à son chevet, excepté Eva, qui se trouve toujours en Espagne où elle poursuit toujours celui qu’elle qualifie de "fantôme". Après son réveil, Tommy, qui n’est que légèrement touché, se joint aux autres pour faire le point sur l’affaire des cambriolages de bijouteries par le groupe Radic. Hickman soulève de nombreuses incohérences et suggère de reprendre l’enquête à zéro. Louis l’envoie interroger Anna Clarke, la psychiatre qui s’occupait de Fiori en prison et il demande à Sebastian, Tommy et Arabela de trouver pour quelle raison les malfaiteurs n’emportent aucun bijou de valeur lors des cambriolages. Sebastian découvre que ce sont, en fait, des informations dissimulées dans les ordinateurs qui les intéressent. Ce détail leur avait échappé car le piratage des ordinateurs avait été soigneusement masqué. Très inquiet du sort d’Eva, Dorn se rend en Espagne.

Audiences[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

N° épisode Titre original (titre français) Chaîne Date de diffusion originale (2014) Audiences
(en téléspectateurs)[7]
Part d'audiences
1 The Rescue (19 heures pour agir) TF1 Jeudi 11 septembre 2014 4 630 000 20,1 %[8]
2 The Homecoming (New York, New York) Jeudi 11 septembre 2014 3 780 000 19,3 %[8]
3 The Kill Zone (Zone rouge) Jeudi 18 septembre 2014 4 640 000 19,3 %[4]
4 Everybody Will Know (Tout le monde va savoir...) Jeudi 18 septembre 2014 4 000 000 18,9 %[4]
5 Home is Where the Heart Is (La chevauchée sauvage) Jeudi 25 septembre 2014 4 100 000 19,3 %[9]
6 Freedom (Le prix de la liberté) Jeudi 2 octobre 2014 4 000 000 18,3 %[5]
7 The Velvet Glove (Les veuves noires) Jeudi 2 octobre 2014 5 000 000 20,0 %[5]
8 Family Ties (Pieds et poings liés) Jeudi 9 octobre 2014 4 870 000 19,7 %[6]
9 Truth and Consequences (Toute la vérité, rien que la vérité) Jeudi 9 octobre 2014 4 300 000 19,9 %[6]
10 The Long Way Home (Retours aux sources) Jeudi 25 septembre 2014 5 070 000 20,6 %[9]
11 The Team - Part 1 (Duels au sommet) Jeudi 9 octobre 2014 2 800 000 22,7 %[6]
12 The Team - Part 2 (Duels au sommet) Jeudi 9 octobre 2014 2 100 000 30,4 %[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]