Saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg Alsace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
RC Strasbourg Alsace
Saison 2019-2020
Généralités
Couleurs Bleu et blanc
Stade Stade de la Meinau
26 109 places
Président Drapeau : France Marc Keller
Entraîneur Drapeau : France Thierry Laurey
Résultats
Ligue 1 À venir
0 points
(0 buts pour, 0 buts contre)
Coupe de France À venir
Coupe de la Ligue À venir
Ligue Europa Barrages
Éliminé par l'Eintracht Francfort (1-0, 0-3)
Meilleur buteur À venir
Meilleur passeur À venir

Dernière mise à jour : 29 août 2019.

Chronologie

La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg Alsace est la cinquante-neuvième saison du club alsacien en championnat de France de Ligue 1, plus haut niveau hiérarchique du football français, depuis sa création en 1932. Elle marque la troisième saison consécutive en première division depuis la relégation de la saison 2007-2008 et la rétrogradation en cinquième division en 2011 suite à la liquidation judiciaire du club en 2011.

L'équipe est dirigée par le technicien de 53 ans Thierry Laurey, en poste depuis mai 2016.

Cette saison voit le RCSA prendre part au deuxième tour des phases préliminaires de la Ligue Europa 2019-2020 suite à sa victoire en Coupe de la Ligue 2018-2019.

Les Alsaciens sont dans le même temps engagés dans les deux coupes nationales que sont la Coupe de France et la Coupe de la Ligue.

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Genèse de la saison[modifier | modifier le code]

La saison précédente s'est soldée par une victoire en coupe de la Ligue, et qualifie donc le Racing pour le deuxième tour préliminaire de la Ligue Europa, douze saisons après sa dernière participation. Thierry Laurey, entraineur depuis l'été 2016, annonce qu'il n'y aura pas de chamboulement de l'effectif durant le mercato estival. Il espère cinq à six recrues pour la saison prochaine, qui apporteront notamment de l'expérience en vue de la Coupe d'Europe[1],[2].

Objectifs du club[modifier | modifier le code]

L'objectif du club reste le même que lors de la saison précédente, à savoir se maintenir en Ligue 1, et de se pérenniser en première division en apportant quelques retouches à l'équipe[1].

Préparation d'avant-saison[modifier | modifier le code]

La rentrée des joueurs et du staff est fixée pour le 23 juin 2019. Le RCSA joue par la suite quatre matchs amicaux entre le 3 et le 19 juillet, entrecoupés d'un stage de quatre jours à Venlo aux Pays-Bas. La saison démarre officiellement le 25 juillet avec les qualifications pour la Ligue Europa 2019-2020, le club disputera un cinquième et dernier match amical le 4 août face à la sélection UNFP[3].

Mouvements de joueurs[modifier | modifier le code]

Yoann Salmier en prêt à l'ESTAC Troyes après avoir notamment participé aux barrages de promotion de Ligue 2 est définitivement transféré au club le 27 juin 2019[4]. Deux des trois joueurs prêtés la saison précédente, Sanjin Prcić et Samuel Grandsir, font quant à eux leur retour dans leurs clubs respectifs tandis que Lamine Koné est acheté définitivement à son club parent de Sunderland le 31 mai 2019 et signe pour deux saisons supplémentaires[5].

Le 28 mai 2019, les joueurs du centre de formation Adrien Lebeau et Ivann Botella signent leurs premier contrat professionnel au RCSA, pour une saison, et rejoignent donc l'effectif professionnel du club[6].

Le 23 juin 2019, Anthony Gonçalves est transféré au SM Caen alors qu’il lui restait une saison de contrat avec le Racing[7]. Le 25 juin 2019, Pablo Martinez signe au Nîmes Olympique alors que son contrat était terminé avec le Racing[8] ce qui en fait le cinquième joueur en partance du club. Le 27 juin 2019, Jérémy Grimm alors en fin de contrat, prolonge d’une saison son contrat avec le club, pour une septième année consécutive[9].

Après ces divers départs, le 2 juillet 2019, le Racing officialise sa première recrue, Jean-Ricner Bellegarde, en provenance du RC Lens, pour quatre saisons[10]. Le 5 juillet 2019, l'attaquant Idriss Saadi est prêté au Cercle Bruges en Belgique, pour toute la saison, sans option d'achat[11]. Suite aux cinq départs, le RCSA annonce le même jour l'arrivée de Alexander Djiku pour quatre saisons en provenance du SM Caen[12].

Championnat de France de Ligue 1[modifier | modifier le code]

Première moitié de saison[modifier | modifier le code]

Deuxième moitié de saison[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

Rang Équipe
v · d · m
Pts J G N P Bp Bc Diff
10 Toulouse FC 8 5 2 2 1 6 7 −1
11 Stade de Reims 7 5 2 1 2 4 2 +2
12 Montpellier Hérault SC 7 5 2 1 2 4 4 0
13 RC Strasbourg Alsace 6 6 1 3 2 5 7 −2
14 Stade brestois 29 P 6 5 1 3 1 3 5 −2
15 Nîmes Olympique 5 5 1 2 2 6 7 −1
16 AS Saint-Étienne 5 5 1 2 2 5 8 −3
Mis à jour après les matchs joués, au . Source : Ligue 1
Critères de départage :
1. Différence de buts générale
2. Plus grand nombre de points sur confrontations directes
3. Différence de buts particulière
4. Plus grand nombre de buts dans les confrontations directes
5. Plus grand nombre de buts à l’extérieur dans les confrontations directes
6. Meilleure attaque générale
7. Meilleure attaque à l’extérieur (général)
8. Club ayant marqué le plus grand nombre de buts sur une rencontre de championnat
9. Départage disciplinaire

Parcours en coupes[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe de France
Tour Rencontre Div.
1/32 -

La Coupe de France 2019-2020 est la 103e édition de la Coupe de France, compétition à élimination directe mettant aux prises les clubs de football amateurs et professionnels à travers la France métropolitaine et les DROM. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales. Vainqueur de la compétition à trois reprises en 1951, 1966 et 2001, le RCSA avait été éliminé lors des seizièmes de finale par le Paris Saint-Germain lors de la saison précédente.

Le Racing fait son entrée dans la compétition lors des trente-deuxièmes de finale.

Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe de la Ligue
Tour Rencontre Div.
1/8 -

La Coupe de la Ligue 2019-2020 est la 26e édition de la Coupe de la Ligue, compétition à élimination directe organisée par la Ligue de football professionnel (LFP) depuis 1994, qui rassemble uniquement les clubs professionnels de Ligue 1, Ligue 2 et National. Triple vainqueur de la compétition en 1997, 2005 et 2019, le RCSA se présente ainsi comme tenant du titre lors de cette édition, ayant défait l'EA Guingamp en finale la saison précédente.

En tant que participant à la coupe d'Europe du fait de sa qualification en Ligue Europa, Strasbourg fait son entrée dans la compétition au stade des huitièmes de finale.

Ligue Europa[modifier | modifier le code]

Parcours en Ligue Europa
Tour Équipe 1 Aller Retour Équipe 2
2e Q RC Strasbourg 3 - 1 1 - 2 Drapeau : Israël Maccabi Haïfa
3e Q Lokomotiv Plovdiv Drapeau : Bulgarie 0 - 1 0 - 1 RC Strasbourg
Barrages RC Strasbourg 1 - 0 0 - 3 Drapeau : Allemagne Eintracht Francfort

La victoire du club en Coupe de la Ligue 2018-2019 lui permet de participer à la Ligue Europa 2019-2020, constituant sa première aventure européenne depuis son dépôt de bilan de 2011 et depuis son parcours en Coupe UEFA 2005-2006, ancien nom de la Ligue Europa, qui l'avait vu atteindre le stade des huitièmes de finale avant d'être éliminé par l'équipe suisse du FC Bâle. Le RCSA débute la compétition lors du deuxième tour de qualification qui se déroule entre la fin du mois de juillet et le début du mois d'août 2019, et doit passer en tout trois phases pour espérer prendre part à la phase de groupes de la compétition.

Le tirage au sort l'oppose au club israélien du Maccabi Haïfa dans le cadre du deuxième tour de qualification. Privé notamment de Kenny Lala, Lebo Mothiba et Stefan Mitrović, le match aller disputé à la Meinau le 25 juillet 2019 voit le Racing dominer la rencontre tandis que le Maccabi évolue principalement en contre-attaque, ce qui lui permet de toucher le poteau à la 35e minute avant d'ouvrir la marque contre le cours du jeu quatre minutes plus tard, une frappe de loin de Maxim Plakuschenko parvenant à tromper Matz Sels et à donner l'avantage aux Israéliens. Les hôtes réagissent quelques minutes plus tard lorsque Nuno Da Costa est accroché par Ayid Habshi dans la surface de réparation et parvient à obtenir le penalty, tandis que le défenseur est directement expulsé en qualité de dernier défenseur. Le penalty est transformé par Ludovic Ajorque qui permet aux Alsaciens d'égaliser juste avant la mi-temps. En supériorité numérique pour la deuxième partie de la rencontre, Strasbourg tire rapidement parti de cet avantage lorsqu'Adrien Thomasson tout juste entré en jeu parvient à marquer dès la 47e minute avant que Jonas Martin n'inscrive le but du 3-1 à l'heure de jeu. Le défenseur Alexander Djiku touche la barre transversale peu avant la fin du temps réglementaire tandis que le Maccabi obtient une dernière opportunité lors du temps additionnel, une frappe de Dolev Haziza étant déviée de peu sur la barre transversale par Sels avant que la rencontre ne s'achève sur le score final de 3 buts à 1 en faveur des Alsaciens[14]. Le match retour joué en Israël la semaine suivante connaît une première mi-temps mouvementée qui voit le RCSA ouvrir sur un but d'Ajorque à la 17e minute de jeu avant qu'Yarden Shua n'égalise huit minutes plus tard, tandis que Nikita Rukavytsya donne l'avantage au Maccabi peu avant la mi-temps. Le gardien strasbourgeois Matz Sels sort à la mi-temps, les Alsaciens parviennent par la suite à tenir leur avantage acquis au match aller et se qualifient sur le score cumulé de 4 buts à 3[15].

Le troisième tour de qualification voit le club alsacien affronter l'équipe bulgare du Lokomotiv Plovdiv, vainqueur du Spartak Trnava au tour précédent. Le match aller disputé en Bulgarie voit le Racing avoir très rapidement l'avantage numérique, Josip Tomašević étant expulsé dès la dixième minute à la suite d'une faute en tant que dernier défenseur. Le coup-franc qui s'ensuit est repris par Stefan Mitrović qui ouvre le score pour les visiteurs. Malgré ces circonstances avantageuses, les Alsaciens ne parviennent pas à accroître leur avance, passant même près de concéder l'égalisation en fin de mi-temps, un but d'Alen Ožbolt côté bulgare est refusé pour hors-jeu. La deuxième période ne voit aucune des deux équipes marquer et la rencontre s'achève sur une victoire 1-0 du RCSA[16],[17]. Hôte du match retour, Strasbourg ouvre rapidement le score dès la septième minute de jeu grâce à Kévin Zohi avant de gérer le reste de la rencontre et de se contenter d'une nouvelle victoire 1-0 qui qualifie le Racing pour les barrages où il rencontre les Allemands de l'Eintracht Francfort, demi-finalistes de la compétition la saison précédente[18].

Hôtes du match aller à la Meinau, les Alsaciens dominent la première période et parviennent à ouvrir le score sur un nouveau but de Kévin Zohi à la suite d'un corner à la 33e minute de jeu. Bien que subissant quelques grosses occasions allemandes au cours de la deuxième mi-temps, Strasbourg conserve son avantage et l'emporte encore une fois sur le score de 1-0[19]. Le match retour en Allemagne démarre sur une large domination de Francfort, qui ouvre le score sur un but contre son camp de Stefan Mitrović peu avant la demi-heure de jeu pour remettre les deux équipes à égalité. La fin de la première mi-temps voit cependant l’expulsion directe de l'attaquant croate Ante Rebić côté Eintracht pour une faute sur le gardien Matz Sels, qui donne un avantage numérique aux Alsaciens à la pause. Le début de la deuxième période est quant à lui marqué par plusieurs fautes et contacts violents entre joueurs des deux équipes qui débouche finalement sur l'exclusion directe du Strasbourgeois Dimitri Liénard à la 55e minute réduisant les deux équipes à dix. Francfort prend finalement l'avantage à l'heure de jeu sur un but de Filip Kostić avant que Danny da Costa ne porte le score à 3-0 quelques minutes plus tard, un résultat qui ne bouge plus par la suite et entraîne l'élimination du RCSA sur le score cumulé de 3 buts à 1 sur l'ensemble des deux rencontres[20],[21].

Matchs officiels de la saison[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous retrace dans l'ordre chronologique les rencontres officielles disputées par le Racing Club de Strasbourg Alsace durant la saison. Les buteurs sont accompagnés d'une indication sur la minute de jeu où est marqué le but et, pour certaines réalisations, sur sa nature (penalty ou contre son camp).

Joueurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Encadrement technique[modifier | modifier le code]

Thierry Laurey entame sa troisième saison sur le banc strasbourgeois.

L'équipe est entraînée par Thierry Laurey. Entraîneur de 52 ans en poste depuis le 31 mai 2016[22]. Natif de Troyes, il a notamment évolué aux postes de milieu de terrain et de défenseur à divers clubs tels que l'US Valenciennes entre 1982 et 1986, ou encore au Montpellier Hérault entre 1987 et 1988 puis entre 1991 et 1998, passant également par le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille. Il dispute un total de 518 matchs et inscrit 52 buts. À la fin de sa carrière, il intègre le staff technique de Montpellier en tant qu'adjoint puis entraîneur des équipes jeunes. Il est nommé à la tête du FC Sète, alors en National, en 2007 avant de rejoindre Amiens SC, club de Ligue 2, avec qui il connaît la relégation avant de quitter le club. Il est nommé à la tête d'Arles-Avignon en 2011, mais est renvoyé en novembre de l'année suivante pour cause de mauvais résultats. Son plus grand succès vient au Gazélec Ajaccio, qu'il rejoint en 2013 et parvient à emmener de National en Ligue 1 en l'espace de deux saisons, mais qu'il quitte sur une 19e place synonyme de relégation pour rejoindre le RC Strasbourg avec qui il est promu à l'issue de sa première saison, lui permettant de revenir en première division un an après l'avoir quittée. Il est assisté par Fabien Lefèvre, qui obtient à l'été 2019 son diplôme du Brevet d’Entraîneur Professionnel de Football[23] et Sébastien Roi.

Kader Mangane, coordinateur sportif du Racing
Kader Mangane devient coordinateur sportif à l'intersaison.

Fabien Lefèvre a déjà été adjoint de Thierry Laurey sur le banc du Gazélec Ajaccio lors de la saison 2015-2016, et arrive en Alsace en même temps que celui-ci[24]. Il a notamment joué au Montpellier Hérault entre 1991 et 1997 puis entre 2000 et 2004, côtoyant le technicien troyen en tant que joueur puis membre du staff montpelliérain. Après sa carrière de joueur il intègre lui aussi le staff technique du club héraultais, entraînant les équipes jeunes puis l'équipe réserve du club avant de rejoindre Laurey à Ajaccio.

Entraîneur-adjoint depuis l'été 2011[25], Sébastien Roi a donc connu trois entraîneurs : François Keller entre 2011 et 2014, Jacky Duguépéroux entre 2014 et 2016, et enfin Thierry Laurey. Âgé de 37 ans, il a principalement évolué en CFA 2 avec le Vauban Strasbourg et le Mars Biesheim avant de devenir entraîneur de l'ASC Biesheim entre 2009 et 2011 puis du FCSR Obernai, en complément de son poste d'entraîneur-adjoint, entre 2011 et 2015, tous deux en divisions régionales[26].

Florian Bailleux est le préparateur physique du club depuis la saison 2014-2015, il a auparavant exercé à Boulogne-sur-Mer puis à Carquefou[27].

Jean-Yves Hours arrive en tant qu'entraîneur des gardiens en juin 2016. Tout comme Thierry Laurey et Fabien Lefèvre, il passe une partie de sa carrière au Montpellier Hérault, évoluant également par la suite dans le club corporatif du groupe Nicollin de Louis Nicollin, président du club montpelliérain. Il intègre ainsi le staff du MHSC en 2001 en tant qu'entraîneur des gardiens au centre de formation du club. Il rejoint en 2003 le staff du CS Sedan Ardennes puis celui d'Évian Thonon Gaillard de 2009 à 2014. Il est entraîneur des gardiens de la sélection guinéenne, entraînée par Luis Fernandez, entre mai 2015 et janvier 2016[28].

Afin de faciliter l'intégration des nouveaux joueurs, de leur présenter les infrastructures, le club, la ville, et d'organiser les relations entre les joueurs, le centre de formation et diverses parties prenantes, l'ancien défenseur et capitaine Kader Mangane a arrêté sa carrière de joueur de football professionnel la saison précédente, afin de devenir coordinateur sportif au RC Strasbourg.

Effectif professionnel[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel du RC Strasbourg Alsace pour la saison 2019-2020
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[note 1] Nom Date de naissance Sélection[note 2] Club précédent Contrat
1 G Drapeau de la Belgique Sels, MatzMatz Sels 26/02/1992 (27 ans) Belgique espoirs Newcastle United 2018-2022
16 G Drapeau du Japon Kawashima, EijiEiji Kawashima 20/03/1983 (36 ans) Japon FC Metz 2018-2021
30 G Drapeau de la France Kamara, BingourouBingourou Kamara 21/10/1996 (22 ans) France -20 ans Tours FC 2017-2021
40 G Drapeau de la France Pelletier, LouisLouis Pelletier 03/02/2000 (19 ans) SC Bastia 2017-2020
2 D Drapeau de la France Simakan, MohamedMohamed Simakan 03/05/2000 (19 ans) Formé au club 2017-2021
3 D Drapeau du Sénégal Ndour, AbdallahAbdallah Ndour 20/12/1993 (25 ans) FC Metz 2015-2020
5 D Drapeau de la Côte d'Ivoire Koné, LamineLamine Koné 01/02/1989 (30 ans) Côte d'Ivoire Sunderland 2018-2021
13 D Drapeau de la Serbie Mitrović, StefanStefan Mitrović 22/05/1990 (29 ans) Serbie KAA La Gantoise 2018-2022
23 D Drapeau de la France Carole, LionelLionel Carole 12/04/1991 (28 ans) France espoirs Galatasaray SK 2018-2021
24 D Drapeau de la France Djiku, AlexanderAlexander Djiku 09/08/1994 (25 ans) SM Caen 2019-2023
27 D Drapeau de la France Lala, KennyKenny Lala 03/10/1991 (27 ans) RC Lens 2017-2021
33 D Drapeau de la France Aaneba, IsmaëlIsmaël Aaneba 29/05/1999 (20 ans) FC Mantes 2017-2020
999 D Drapeau de la France Williams, CawdyCawdy Williams 05/04/2000 (19 ans) Paris SG 2019-2021
6 M Drapeau de la France Grimm, JérémyJérémy Grimm 27/03/1987 (32 ans) SR Colmar 2013-2020
7 M Drapeau de la Tunisie Zemzemi, MoatazMoataz Zemzemi 07/08/1999 (20 ans) Tunisie espoirs Club africain 2018-2021
10 M Drapeau de la France Corgnet, BenjaminBenjamin Corgnet 06/04/1987 (32 ans) AS Saint-Étienne 2017-2020
11 M Drapeau de la France Liénard, DimitriDimitri Liénard 13/02/1988 (31 ans) FC Mulhouse 2013-2021
14 M Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Prcić, SanjinSanjin Prcić 20/11/1993 (25 ans) Bosnie-Herzégovine Levante UD 2019-2022
17 M Drapeau de la France Bellegarde, Jean-RicnerJean-Ricner Bellegarde 27/06/1998 (21 ans) RC Lens 2019-2023
18 M Drapeau de la France Sissoko, IbrahimaIbrahima Sissoko 27/10/1997 (21 ans) France -20 ans Stade brestois 29 2018-2022
19 M Drapeau de la France Caci, AnthonyAnthony Caci 01/07/1997 (22 ans) Formé au club 2014-2020
22 M Drapeau de la France Fofana, YoussoufYoussouf Fofana 10/01/1999 (20 ans) JA Drancy 2017-2021
26 M Drapeau de la France Thomasson, AdrienAdrien Thomasson 10/12/1993 (25 ans) FC Nantes 2018-2021
34 M Drapeau de la France Lebeau, AdrienAdrien Lebeau 08/07/1999 (20 ans) FC Metz 2015-2020
12 A Drapeau d'Afrique du Sud Mothiba, LeboLebo Mothiba 28/01/1996 (23 ans) Afrique du sud LOSC Lille 2018-2023
20 A Drapeau de la Côte d'Ivoire Zohi, KévinKévin Zohi 19/12/1996 (22 ans) Real Bamako 2017-2021
25 A Drapeau de la France Ajorque, LudovicLudovic Ajorque 25/02/1994 (25 ans) Clermont Foot 63 2018-2022
29 A Drapeau du Cap-Vert Da Costa, NunoNuno Da Costa 10/02/1991 (28 ans) Cap-Vert Valenciennes FC 2017-2021
31 A Drapeau de la France Botella, IvannIvann Botella 28/06/1999 (20 ans) Trélissac FC 2017-2020
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Florian Bailleux
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Antoine Roth
Médecin(s)
  • Drapeau : France François Pietra

Légende


Consultez la documentation du modèle

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Joueurs en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Structure juridique et organigramme[modifier | modifier le code]

La société par actions simplifiée Racing Club de Strasbourg Alsace est toujours présidée par Marc Keller pour la saison 2018-2019, depuis juin 2012, et vice-présidée par Alain Plet[29]. La structure juridique, le capital et la gérance restent inchangés par-rapport à la saison précédente.

En ce qui concerne l'organigramme, Pierre Schmidt reste président du conseil de surveillance tandis que Romain Giraud reste secrétaire général, s'occupant de toute l'organisation courante du club. Le club ayant retrouvé le statut professionnel depuis la saison précédente, aucun ajustement de structure n'est imposé par la ligue.

Kader Mangane reste coordinateur sportif. Il gère les installations des joueurs, les soucis diététiques, les relations avec le centre de formation. Alain Plet, au poste de directeur général adjoint est chargé de la coordination des services administratifs, de la gestion des ressources humaines, et du dossier des travaux du stade de la Meinau. Enfin, Romain Giraud reste le secrétaire général du club, et est chargé de la gestion courante du club, de l'organisation des rencontres notamment.

Éléments économiques et financiers[modifier | modifier le code]

Le budget pour la saison est validé en l’état, sans mesure complémentaire, par la DNCG le 23 mai 2019 et est de l'ordre de 42 millions d'euros[30],[31].

Équipementier et sponsors[modifier | modifier le code]

Les sponsors principaux de la saison précédente sont toujours ES Strasbourg, CroisiEurope et Hager, en complément de Adidas[32].

Le RCSA annonce le 18 juillet un nouveau partenariat d'envergure majeure avec le parc de d'attractions allemand, Europa Park. Pour la première fois, une entreprise allemande est sponsor d'un club de Ligue 1 en France. Ce partenariat pour toute la saison 2019-2020 a pour objectif de donner une visibilité du parc en France, et d'animer et renommer la Tribune famille du stade de la Meinau[33]. Marc Keller se dit très heureux de renforcer la tradition alsacienne. Roland Mack, patron du parc allemand, précise que « nous sommes heureux d’associer l’image du meilleur parc de loisirs du monde au champion de France des tribunes »[34].

Le 3 août 2019, deux nouveaux partenariats sont annoncés. Un partenariat renouvellé avec Numerize, qui aura en complément d’un dispositif classique (droits d’image, visibilité, hospitalité), le droit d'être présent sur la feuille de match et parrainera la composition d’équipes sur les écrans géants du stade. La société Numerize est installée à Bischwiller[35].

Le même jour, un partenariat d'envergure est annoncé avec SFR[36] pour trois saisons.

Aspects socio-économiques[modifier | modifier le code]

Affluences[modifier | modifier le code]

Le club annonce le 17 juillet 2019 avoir arrêté la campagne d'abonnements en raison que le même nombre d'abonnés que la saison précédente est atteint, et qu'en raison des futurs travaux du stade de la Meinau en 2020-2021 et la perte d'un certain nombre de places, le club ne souhaitera pas procéder à des tirages aux sort pour que chaque abonné puisse voir le match. Pour cette raison il y a 19600 abonnés.[réf. nécessaire]

Affluence du RC Strasbourg Alsace à domicile

Stade rennais football clubOlympique de MarseilleMontpellier Hérault Sport ClubStade de ReimsOlympique lyonnaisLOSC LilleAngers sporting club de l'OuestFootball Club des Girondins de BordeauxOlympique Gymnaste Club Nice Côte d'AzurStade Brestois 29Paris Saint-Germain Football ClubNîmes OlympiqueToulouse Football ClubAssociation sportive de Monaco football clubDijon Football Côte-d'OrAmiens SCFootball Club de NantesAssociation sportive de Saint-ÉtienneEintracht FrankfurtPFK Lokomotiv PlovdivFootball club de MetzMaccabi Haïfa

Retransmissions télévisuelles[modifier | modifier le code]

Pour la dernière saison de Ligue 1 au format actuel, Canal+ détient les droits télévisuels concernant les matchs de premier choix, à savoir le dimanche soir à 21 heures, le samedi à 17 heures 15, et le vendredi soir à 20 heures 45. Bein sports détient les droits télévisuels des matchs du dimanche après-midi à 15 heures et 17 heures, ainsi que du multiplexe le samedi soir à 20 heures.

RMC Sport retransmets les matches du second tour de qualification de Strasbourg en Ligue Europa, avec notamment un supporter du club qui assurera les interviews sur la pelouse de la Meinau, Gilbert Brisbois[37].

Les matchs sont joués habituellement en multiplexe, sauf programmation décalée. Strasbourg joue un match le dimanche à 17 heures[38].

Supporters[modifier | modifier le code]

Les supporters du RCSA restent sur une victoire lors de la saison précédente au championnat de France des tribunes. Lors du premier match de Ligue Europa, les sièges du kop sont remis afin de se conformer avec la législation européenne en matière de sécurité.

Lors de la rencontre du second tour qualificatif en Ligue Europa, le 1er août 2019 à Haifa en Israël, cinq supporters strasbourgeois ont été blessés par des israéliens munis de barres de fer, alors qu'ils étaient à la plage[39],[40] alors qu'une centaine de strasbourgeois ont fait le déplacement depuis l'Alsace.

Autres équipes[modifier | modifier le code]

Équipe réserve[modifier | modifier le code]

L'équipe réserve du Racing Club de Strasbourg Alsace, aussi appelée « équipe B », sert de tremplin vers le groupe professionnel pour les jeunes du centre de formation mais permet également à certains joueurs non alignés avec l'équipe professionnelle d'avoir du temps de jeu ou de récupérer d'une blessure. Elle est entraînée depuis mai 2016 par François Keller, ancien entraîneur de l'équipe première et directeur de la formation depuis 2014[41].

Équipe féminine[modifier | modifier le code]

Après avoir échoué au 2e tour des barrages de promotion en Division 2, les féminines repartent pour une saison en Régional 1.

Équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Le Racing Club de Strasbourg Alsace aligne plusieurs équipes de jeunes dans les championnats nationaux et régionaux. Parmi celles-ci, deux prennent part à des compétitions de niveau national : l'équipe des moins de 17 ans, qui évolue dans le groupe B du championnat national des moins de 17 ans, et l'équipe des moins de 19 ans qui participe quant à elle à deux compétitions nationales : le groupe B du championnat national des moins de 19 ans ainsi que la Coupe Gambardella 2019-2020, qu'elle intègre à l'occasion des soixante-quatrièmes de finale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Racing Club de Strasbourg : l'entraîneur Thierry Laurey espère 5 à 6 recrues pour la saison prochaine », sur France Bleu, (consulté le 30 mai 2019)
  2. « Racing Club de Strasbourg : quel visage pour la saison prochaine ? », sur France Bleu, (consulté le 30 mai 2019)
  3. « Reprise le 23 juin », sur rcstrasbourgalsace.fr, (consulté le 25 mai 2019)
  4. https://www.lest-eclair.fr/id75778/article/2019-06-27/transferts-salmier-va-revenir-troyes
  5. « Transferts : Lamine Koné signe définitivement à Strasbourg », sur L'ÉQUIPE (consulté le 2 juin 2019)
  6. « Racing: Lebeau et Botella ont signé leur contrat pro », sur www.dna.fr (consulté le 30 mai 2019)
  7. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Transferts-goncalves-strasbourg-debarque-a-caen/1032906
  8. https://www.20minutes.fr/sport/2549167-20190625-ligue-1-encore-depart-strasbourg-defenseur-central-pablo-martinez-signe-nimes
  9. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Jeremy-grimm-prolonge-avec-strasbourg/1034283
  10. « Mercato - RC Lens : Jean-Ricner Bellegarde file à Strasbourg », sur France 3 Hauts-de-France (consulté le 14 juillet 2019)
  11. « L'attaquant de Strasbourg Idriss Saadi prêté au Cercle Bruges (officiel) - Foot - Transferts », sur L'Équipe (consulté le 14 juillet 2019)
  12. « Alexander Djiku a signé quatre ans à Strasbourg - Foot - Transferts », sur L'Équipe (consulté le 14 juillet 2019)
  13. « Transferts 19/20 », Transfermarkt (consulté le 2 juin 2019)
  14. « Strasbourg assure contre le Maccabi Haïfa », sur lequipe.fr, (consulté le 26 juillet 2019)
  15. « Ligue Europa : Le RC Strasbourg a souffert mais tient sa qualification », sur 20minutes.fr, (consulté le 1er août 2019)
  16. « Strasbourg domine le Lokomotiv Plovdiv et entrevoit les barrages de la Ligue Europa », sur lequipe.fr, (consulté le 11 août 2019)
  17. « Ligue Europa: Un éclair et puis c'est tout pour le RC Strasbourg à Plovdiv », sur 20minutes.fr, (consulté le 11 août 2019)
  18. « Ligue Europa : Strasbourg élimine Plovdiv et affrontera Francfort en barrages », sur lequipe.fr, (consulté le 15 août 2019)
  19. « Ligue Europa : Strasbourg prend une option sur la qualification après son succès contre Francfort », sur lequipe.fr, (consulté le 23 août 2019)
  20. « Ligue Europa : Strasbourg éliminé en barrages par Francfort », sur lequipe.fr, (consulté le 29 août 2019)
  21. « Ligue Europa : fin de l'aventure et sévère défaite du Racing face à l'Eintracht Francfort 3-0 », sur francebleu.fr, (consulté le 29 août 2019)
  22. « Thierry Laurey deux ans à Strasbourg », L'Équipe, (consulté le 30 juillet 2016)
  23. Contact et Mentions légales, « Fabien Lefèvre titulaire du BEPF », sur www.rcstrasbourgalsace.fr (consulté le 30 mai 2019)
  24. « Fabien Lefèvre et Antoine Roth arrivent au Racing », Alsa'Sports, (consulté le 30 juillet 2016)
  25. « Sébastien Roi restera dans le staff », Alsa'Sports, (consulté le 30 juillet 2016)
  26. « Sébastien Roi », Racingstub (consulté le 30 juillet 2016)
  27. « Florian Bailleux », Racingstub (consulté le 30 juillet 2016)
  28. « Jean-Yves Hours », Racingstub (consulté le 30 juillet 2016)
  29. « Mentions légales », RC Strasbourg Alsace (consulté le 9 janvier 2017)
  30. Contact et Mentions légales, « DNCG : feu vert pour le Racing ! », sur www.rcstrasbourgalsace.fr (consulté le 30 mai 2019)
  31. « Marc Keller dévoile le budget pour la saison prochaine », sur www.directracing.fr (consulté le 30 mai 2019)
  32. « Le RC Strasbourg fait le plein de sponsors ! », sur www.ecofoot.fr (consulté le 17 juillet 2018)
  33. « Europa Park devient sponsor du Racing Club de Strasbourg, une première », sur actu.fr (consulté le 19 juillet 2019)
  34. « Strasbourg signe un partenariat avec Europa-Park - Foot - L1 - Strasbourg », sur L'Équipe (consulté le 19 juillet 2019)
  35. Contact et Mentions légales, « Numerize, Sponsor du Racing », sur www.rcstrasbourgalsace.fr (consulté le 4 août 2019)
  36. Contact et Mentions légales, « SFR, Sponsor du Racing », sur www.rcstrasbourgalsace.fr (consulté le 4 août 2019)
  37. « Ligue Europa: RMC Sport diffusera les matches de qualification de Strasbourg - Foot - Ligue Europa », sur L'Équipe (consulté le 14 juillet 2019)
  38. Contact et Mentions légales, « Racing-FC Metz fixé », sur www.rcstrasbourgalsace.fr (consulté le 14 juillet 2019)
  39. « Israël : cinq supporters du Racing Club de Strasbourg agressés à Haïfa, avant un match de Ligue Europa », sur Franceinfo, (consulté le 4 août 2019)
  40. « Des supporters du RC Strasbourg agressés avant le match à Haïfa », sur www.20minutes.fr (consulté le 4 août 2019)
  41. « François Keller remet ça », Alsa'Sports, (consulté le 30 juillet 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]