Saison 2018 de l'équipe cycliste Katusha-Alpecin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Katusha-Alpecin 2018
Katusha-Alpecin logo 2017.png
Généralités
Code UCI
KATVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
UCI WorldTeam, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
27 (dont 1 stagiaire)Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Directeurs sportifs

La saison 2018 de l'équipe cycliste Katusha-Alpecin est la dixième de cette équipe.

Préparation de la saison 2018[modifier | modifier le code]

Sponsors et financement de l'équipe[modifier | modifier le code]

Le maillot, fourni par Katusha Sports, n'est plus intégralement rouge. La moitié haute et les manches sont désormais bleu ciel[1],[2].

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

L'effectif de Katusha-Alpecin enregistre sept départs et sept arrivées. L'équipe poursuit son internationalisation, les recrues étant de sept nationalités différentes, tandis que les derniers Espagnols et Norvégiens la quittent.

Le principal départ est celui d'Alexander Kristoff, sprinteur de l'équipe pendant six ans. Il rejoint UAE Emirates et emmène avec lui son compatriote Sven Erik Bystrøm. Les Espagnols Alberto Losada et Ángel Vicioso mettent fin à leur carrière. Le Danois Michael Mørkøv, équipier de Kristoff dans les sprints, part chez Quick-Step Floors. Enfin, le Russe Matvey Mamykin et l'Estonien Rein Taaramäe trouvent à s'employer à l'échelon inférieur, respectivement dans les équipes continentales professionnelles Burgos BH et Direct Énergie[3].

En remplacement de Kristoff, Katusha-Alpecin recrute l'Allemand Marcel Kittel pour conclure ses sprints. L'équipe se renforce dans d'autres domaines, avec le spécialiste du contre-la-montre Alex Dowsett, le grimpeur Ian Boswell et le puncheur Nathan Haas. Enfin, trois jeunes coureurs font leurs débuts professionnels en 2018 chez Katusha-Alpecin : Steff Cras, Willie Smit et Matteo Fabbro[3].

Arrivées Équipe 2017
Drapeau : États-Unis Ian Boswell Sky
Drapeau : Belgique Steff Cras BMC Development
Drapeau : Royaume-Uni Alex Dowsett Movistar
Drapeau : Italie Matteo Fabbro Friuli
Drapeau : Australie Nathan Haas Dimension Data
Drapeau : Allemagne Marcel Kittel Quick-Step Floors
Drapeau : Afrique du Sud Willie Smit CC Rías Baixas
Départs Équipe 2018
Drapeau : Norvège Sven Erik Bystrøm UAE Emirates
Drapeau : Norvège Alexander Kristoff UAE Emirates
Drapeau : Espagne Alberto Losada retraite
Drapeau : Russie Matvey Mamykin Burgos BH
Drapeau : Danemark Michael Mørkøv Quick-Step Floors
Drapeau : Estonie Rein Taaramäe Direct Énergie
Drapeau : Espagne Ángel Vicioso Retraite

Objectifs[modifier | modifier le code]

Les leaders de Katusha-Alpecin cette saison sont le grimpeur Ilnur Zakarin, le sprinteur Marcel Kittel et le rouleur Tony Martin. Cinquième du Tour d'Italie et troisième du Tour d'Espagne en 2017, Zakarin fait du Tour de France son principal objectif de l'année 2018, estimant qu'il peut terminer parmi les cinq premiers ou sur le podium. Il prévoit de participer à la Vuelta, en préparation du championnat du monde qui a lieu à Innsbruck, en Autriche[4]. Comme lui, Marcel Kittel vise notamment le Tour de France[1],[5],[6].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Janvier-février : début de saison[modifier | modifier le code]

Katusha-Alpecin commence sa saison avec les championnats d'Australie sur route, que dispute Nathan Haas. Il y prend la cinquième place de la course en ligne et du contre-la-montre. Haas est ensuite leader de l'équipe au Tour Down Under, première course du calendrier World Tour, dont il a pris la quatrième place en 2017. Sixième du classement général après trois étapes, il souffre de la canicule les jours suivants[7],[8] et finit 55e. Le coureur de Katusha-Alpecin le mieux classé est Maurits Lammertink, 37e. Celui-ci prend la huitième place de la Cadel Evans Great Ocean Road Race la semaine suivante. Pavel Kochetkov, participant à une échappée, remporte le classement des sprints de cette course[9].

Le Dubaï Tour voit Marcel Kittel, double tenant du titre, faire ses débuts sous les couleurs de Katusha-Alpecin. Il y est mis en échec lors des sprints, ne parvenant pas à faire mieux qu'une troisième place, lors de la troisième étape[10],[11]. A l'arrivée de la dernière étape, une chute désorganise le sprint et Kittel perd le contact avec son « train ». Trois coureurs de l'équipe finissent parmi les six premiers : Marco Haller (2e), Rick Zabel (5e) et Kittel (6e)[12]. Rick Zabel termine dixième du classement général.

Au Tour d'Oman, Nathan Haas apporte à Katusha-Alpecin sa première victoire de la saison, à l'occasion de la deuxième étape. Il s'impose au sprint dans un groupe de seize coureurs et revêt le maillot rouge de leader du classement général, qu'il perd le lendemain. Toujours placé les jours suivants, il termine cinquième du classement général et remporte le classement par points.

Au Tour d'Abou Dabi, Kittel ne parvient pas encore à gagner. Il croit s'imposer lors de la deuxième étape, mais est devancé de peu par Phil Bauhaus, de l'équipe Sunweb[13],[14]. Downsett prend la dixième place de l'étape contre-la-montre et Zakarin la 25e place du classement général.

Au Tour de la Communauté valencienne, Katusha prend la sixième place de l'étape contre-la-montre par équipes, Baptiste Planckaert la cinquième place de la dernière étape. Matteo Fabbro est 22e du classement général. Au Tour de Murcie, Willie Smit, huitième, est le coureur le mieux placé. Le lendemain, Mads Würtz Schmidt prend la septième place de la Clásica de Almería. Au tour de l'Algarve, Tony Martin est leader de Katusha-Alpecin[15]. Il prend la sixième place de l'étape contre-la-montre. Simon Špilak est douzième du classement général.

Lors du week-end d'ouverture de la saison cycliste belge, Mads Würtz Schmidt est douzième du Circuit Het Nieuwsblad et Nils Politt treizième de Kuurne-Bruxelles-Kuurne.

Mars-avril[modifier | modifier le code]

Coureurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

L'effectif de Katusha-Alpecin pour la saison 2018 comprend 26 coureurs[1].

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2017
Maxim Belkov Drapeau de la Russie Russie Katusha-Alpecin
Jenthe Biermans Drapeau de la Belgique Belgique Katusha-Alpecin
Ian Boswell Drapeau des États-Unis États-Unis Sky
Steff Cras Drapeau de la Belgique Belgique BMC Development
Alex Dowsett Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Movistar
Matteo Fabbro Drapeau de l'Italie Italie Friuli
José Gonçalves Drapeau du Portugal Portugal Katusha-Alpecin
Nathan Haas Drapeau de l'Australie Australie Dimension Data
Marco Haller Drapeau de l'Autriche Autriche Katusha-Alpecin
Reto Hollenstein Drapeau de la Suisse Suisse Katusha-Alpecin
Robert Kišerlovski Drapeau de la Croatie Croatie Katusha-Alpecin
Marcel Kittel Drapeau de l'Allemagne Allemagne Quick-Step Floors
Pavel Kochetkov Drapeau de la Russie Russie Katusha-Alpecin
Viatcheslav Kouznetsov Drapeau de la Russie Russie Katusha-Alpecin
Maurits Lammertink Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Katusha-Alpecin
Tiago Machado Drapeau du Portugal Portugal Katusha-Alpecin
Tony Martin Drapeau de l'Allemagne Allemagne Katusha-Alpecin
Marco Mathis Drapeau de l'Allemagne Allemagne Katusha-Alpecin
Baptiste Planckaert Drapeau de la Belgique Belgique Katusha-Alpecin
Nils Politt Drapeau de l'Allemagne Allemagne Katusha-Alpecin
Jhonatan Restrepo Drapeau de la Colombie Colombie Katusha-Alpecin
Willie Smit Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud CC Rías Baixas
Simon Špilak Drapeau de la Slovénie Slovénie Katusha-Alpecin
Mads Würtz Schmidt Drapeau du Danemark Danemark Katusha-Alpecin
Rick Zabel Drapeau de l'Allemagne Allemagne Katusha-Alpecin
Ilnur Zakarin Drapeau de la Russie Russie Katusha-Alpecin
  • Stagiaires

À partir du 1er août 2018

Coureur Date de naissance Nationalité Équipe
Kenny Nijssen 06-09-1990 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas -
Dmitry Strakhov 17-05-1995 Drapeau de la Russie Russie Lokosphinx

Encadrement[modifier | modifier le code]

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
14 février 2e étape du Tour d'Oman Drapeau d'Oman Oman 2.HC Drapeau : Australie Nathan Haas
8 mars 2e étape de Tirreno-Adriatico Drapeau de l'Italie Italie 2.WT Drapeau : Allemagne Marcel Kittel
12 mars 6e étape de Tirreno-Adriatico Drapeau de l'Italie Italie 2.WT Drapeau : Allemagne Marcel Kittel
29 juin Championnat d'Allemagne du contre-la-montre Drapeau de l'Allemagne Allemagne CN Drapeau : Allemagne Tony Martin
26 août 4e étape du Tour d'Allemagne Drapeau de l'Allemagne Allemagne 2.1 Drapeau : Allemagne Nils Politt

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international (les cinq classiques majeures et les trois grands tours). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par Katusha-Alpecin sur les courses de trois semaines.

Classiques[modifier | modifier le code]

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Nathan Haas (18e) Nils Politt (17e) Nils Politt (7e) Maurits Lammertink (21e) Pavel Kochetkov (40e)

Grands tours[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) José Gonçalves (14e) Ilnur Zakarin (9e) Ilnur Zakarin (20e)
Accessits - - -

Classement UCI[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Katusha-Alpecin unveil 2018 team kit », sur cyclingnews.com, (consulté le 12 décembre 2017)
  2. (nl) « Wielertenues 2018: Babyblauw nieuw in shirt Katusha-Alpecin », sur wielerflits.nl, (consulté le 10 décembre 2017)
  3. a et b (nl) « Wielerploegen 2018: Katusha-Alpecin », sur wielerflits.nl, (consulté le 14 mars 2018)
  4. « Zakarin kiest naast Tour voor Vuelta », sur wielerflits.nl, (consulté le 14 mars 2018)
  5. (es) « El Katusha-Alpecin presenta en Mallorca sus nuevos colores », sur marca.com, (consulté le 10 décembre 2017)
  6. (en) « Zakarin to target Tour de France GC in 2018 », sur cyclingnews.com, (consulté le 10 décembre 2017)
  7. (en) « Nathan Haas’ scary heat stroke episode won’t hold him back in Cadel Evans Great Ocean Road Race », sur heraldsun.com.au, (consulté le 14 mars 2018)
  8. (en) « Haas: We shouldn't have raced Tour Down Under in those conditions », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 mars 2018)
  9. (en) « Cadel Evans Great Ocean Race. Kochetkov takes the sprint jersey », sur teamkatushaalpecin.com, (consulté le 14 mars 2018)
  10. (en) « Dubai Tour: Kittel hoping Katusha-Alpecin can learn from sprint defeats », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 mars 2018)
  11. (en) « Kittel: We saw where our mistakes were in Dubai », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 mars 2018)
  12. (en) « Dubai Tour: Viviani wins final stage to secure overall victory », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 mars 2018)
  13. (en) « Kittel: I'm 100% convinced that the victory is coming », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 mars 2018)
  14. (en) « Kittel makes late switch from Paris-Nice to Tirreno-Adriatico », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 mars 2018)
  15. « Tour de l'Algarve : Katusha-Alpecin avec Tony Martin en leader », sur cyclismactu.net (consulté le 14 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :