Saison 2017 des Blue Jays de Toronto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Blue Jays de Toronto 2017
Image illustrative de l’article Saison 2017 des Blue Jays de Toronto
José Bautista

Ligue Américaine
Division Est
Stade Centre Rogers
Propriétaire Rogers Communications
Manager John Gibbons
Saison régulière
Bilan 76 vic. - 86 déf.
Moyenne de
spectateurs
39 554
Chronologie

La saison 2017 des Blue Jays de Toronto est la 41e saison en Ligue majeure de baseball pour cette franchise.

Après deux participations consécutives à la Série de championnat de la Ligue américaine, les Blue Jays sont écartés des séries éliminatoires en 2017[1]. Ils perdent 17 de leurs 23 premiers matchs et ne remontent jamais la pente, ne parvenant jamais à avoir davantage de victoires que de défaites au cours de cette saison[2]. Perdant 13 matchs de plus qu'en 2016, les Blue Jays bouclent le calendrier avec 76 victoires et 86 défaites, leur pire performance depuis 2013[1]. Ils terminent 4e sur 5 clubs dans la division Est de la Ligue américaine[3]. C'est la dernière saison avec les Blue Jays pour José Bautista, arrivé à Toronto en 2008[4].

Contexte[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

La saison régulière de 162 matchs des Blue Jays débute le 3 avril 2017 par une visite aux Orioles de Baltimore et se termine le 1er octobre suivant[5]. Le premier match local de la saison au Centre Rogers à Toronto est joué contre les Brewers de Milwaukee le 11 avril[5].

Classement[modifier | modifier le code]

Ligue américaine
division Est
V D % Diff. Diff. (séries)
Red Sox de Boston 93 69 ,574 - -
Yankees de New York 91 71 ,562 2 +6
Rays de Tampa Bay 80 82 ,494 13 5
Blue Jays de Toronto 76 86 ,469 17 9
Orioles de Baltimore 75 87 ,463 18 10

Effectif[modifier | modifier le code]

Affiliations en ligues mineures[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ligue mineure de baseball.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]