Saison 2017 de l'équipe cycliste Canyon-SRAM Racing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Canyon-SRAM Racing 2017
Généralités
Équipe
Canyon Sram Racing (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Code UCI
LPRVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
11Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
7Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
7e

La Saison 2017 de l'équipe Canyon-SRAM Racing est la seizième de la formation si on considère que la structure remonte à la T-Mobile de 2002. L'effectif est l'équipe est quasiment stable. La championne du monde 2014, Pauline Ferrand-Prévot, la rejoint, ainsi qu'une ancienne marathonienne : Leah Thorvilson.

Le principal succès de la saison est à mettre à l'actif de Lisa Brennauer avec le Tour de Thuringe. Elle gagne également une étape sur l'Energiewacht Tour et le Boels Ladies Tour. Elena Cecchini est deuxième du Tour de Drenthe, avec d'autres top 10 sur les épreuves World Tour, elle est la mieux classée de l'équipe sur cette compétition : à la treizième place. Pauline Ferrand-Prévot se concentre sur le VTT, mais obtient une deuxième place sur le Grand Prix de Plouay. Hannah Barnes prend une troisième place sur le Women's Tour et une victoire d'étape sur le Tour d'Italie.

Préparation de la saison[modifier | modifier le code]

Partenaires et matériel de l'équipe[modifier | modifier le code]

Vélos de l'équipe

La société allemande Lauke Pro Radsport GmbH dirigée par Ronny Lauke gère l'équipe.

Le partenaire principal de l'équipe est la marque de cycles Canyon. Le groupe équipant les vélos est fourni par SRAM. La marque Rapha fournit l'habillement.

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

Pauline Ferrand-Prévot rejoint l'équipe

L'effectif est l'équipe est quasiment stable. La championne du monde 2014, Pauline Ferrand-Prévot, la rejoint. Après une saison 2016 difficile, elle va tenter de rebondir. Par ailleurs, une coureuse est recrutée par l'intermédiaire d'un concourt : le « Zwift Academy rider »[1],[2],,[3]. Il s'agit de l'ancienne marathonienne américaine Leah Thorvilson[4].

L'équipe effectue son stage de préparation à Majorque.

Arrivées Équipe 2016
Drapeau : France Pauline Ferrand-Prévot Rabo Liv Women
Drapeau : États-Unis Leah Thorvilson Néo-professionnelle
Départs Équipe 2017

Effectifs[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgEffectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Alena Amialiusik6 février 1989BLR BiélorussieAstana BePink Womens (2014)
Hannah Barnes4 mai 1993GBR Royaume-UniUnitedHealthcare (2015)
Lisa Brennauer8 juin 1988GER AllemagneHitec Products-UCK (2011)
Elena Cecchini25 mai 1992ITA ItalieLotto Soudal Ladies (2015)
Tiffany Cromwell6 juillet 1988AUS AustralieOrica-AIS (2013)
Pauline Ferrand-Prévot10 février 1992FRA FranceRabo Liv Women (2016)
Barbara Guarischi10 février 1990ITA ItalieAlé Cipollini (2014)
Mieke Kröger18 juillet 1993GER AllemagneFuturumshop.nl-Zannata (2014)
Alexis Ryan18 septembre 1994USA États-UnisUnitedHealthcare (2015)
Leah Thorvilson9 janvier 1979USA États-Unis
Trixi Worrack28 septembre 1981GER AllemagneAA Drink-Leontien.nl Cycling Team (2011)

Encadrement[modifier | modifier le code]

Ronny Lauke est à la directeur général et directeur sportif de l'équipe, poste qu'il occupe depuis 2008. Beth Duryea est directrice sportive adjointe tout comme Barry Austin[5].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Février-mars[modifier | modifier le code]

Au Circuit Het Nieuwsblad, Ellen van Dijk et Elisa Longo Borghini s'échappent après le Paterberg. Un premier groupe de poursuite est constitué d'Elena Cecchini, Lotte Kopecky, Christine Majerus et Gracie Elvin, mais le peloton le reprend. Dans le Molenberg, une nouvelle sélection s'opère sans membre de l'équipe à l'avant. Elena Cecchini se classe treizième[6].

Au Tour de Drenthe, Elena Cecchini fait partie du groupe de tête après la deuxième ascension du mont VAM, cependant il est rapidement repris. Sur le circuit urbain final, elle est présente dans l'échappée décisive avec Amalie Dideriksen, Lucinda Brand et Elisa Longo Borghini. Elle prend la deuxième place du sprint[7]. Au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, Alena Amialiusik se montre active en accompagnant les meilleures dans la dernière ascension. La course se conclut par un sprint où Elena Cecchini obtient la cinquième place[8],[9]. Sur À travers les Flandres, les difficultés de la course provoque une sélection progressive. L'équipe est surreprésenté dans le groupe de tête avec quatre coureuses sur seize. Elle mène un train pour le sprint de Lisa Brennauer, toutefois celle-ci ne se classe que troisième derrière Lotta Lepistö et Gracie Elvin. Le dimanche, à Gand-Wevelgem, Lisa Brennauer prend de nouveau part au sprint et est cinquième[10]. À la Pajot Hills Classic, Barabra Guarischi passe près de la victoire en finissant deuxième du sprint derrière Annette Edmondson.

Avril[modifier | modifier le code]

Trixi Worrack au Tour des Flandres

Au Tour des Flandres, Katarzyna Niewiadoma accélère sur les pentes du Kanarieberg et provoque une sélection importante. Au sommet, elle est accompagnée de Lizzie Deignan, Elisa Longo Borghini, Ashleigh Moolman et Elena Cecchini. Le peloton, réduit à trente unités, les reprend rapidement. Dans le Kruisberg, un groupe de quatre leaders s'échappe. Derrière les équipes Sunweb et Canyon-SRAM chassent et reprennent les échappées sous la flamme rouge. Elena Cecchini se classe sixième[11],[12]. À l'Healthy Ageing Tour, Lisa Brennauer est troisième du contre-la-montre inaugural derrière Ellen van Dijk et Anna van der Breggen. Sur la troisième étape, l'équipe contrôle la course. Lisa Brennauer s'impose dans le sprint massif[13].

Mai[modifier | modifier le code]

À la Classique Morbihan puis au Grand Prix de Plumelec, Alena Amialiusik se classe deuxième derrière Ashleigh Moolman[14],[15].

Juin[modifier | modifier le code]

Elena Cecchini au Women's Tour

Au Women's Tour, Tiffany Cromwell prend la cinquième place de la première étape. Le lendemain, Lisa Brennauer tente de s'échapper sans succès. Sur une ascension non répertoriée, Christine Majerus part avec Lucinda Brand, Trixi Worrack avec trois autres coureuses. Dans la côte d'Ipstones, Lucinda Brand attaque. Christine Majerus et Trixi Worrack sont un temps en poursuite, mais ne font pas la jonction. Lucinda Brand reste échappée seule en tête jusqu'à sept kilomètres de l'arrivée quand elle est reprise par le premier groupe du peloton.Au sprint, Hannah Barnes est battue par Amy Pieters[16],[17]. Hannah Barnes est sixième du sprint massif sur la troisième étape puis cinquième de la quatrième étape. Au départ de la dernière étape, elle pointe à la cinquième place du classement général. Elle dispute tous les sprints intermédiaire puis finit deuxième du sprint final. Cela lui permet de remonter à la troisième place du classement général. Elle remporte également le classement de la meilleure Britannique. Elle est deuxième du classement par points derrière Christine Majerus pour seulement un point de retard[18],[19].

Lors des championnats nationaux, Trixi Worrack conserve son titre en contre-la-montre en Allemagne. Cela représente le cinquième titre de la formation sur l'épreuve de suite. Lors de la course en ligne qui se conclut par un sprint massif, Lisa Brennauer prend la deuxième place battue par Lisa Klein. En Italie, Elena Cecchini se classe deuxième du contre-la-montre. Aux championnats de Grande-Bretagne, Elinor Barker ouvre longtemps la route. Un groupe de chasse formé de Katie Archibald, Hannah Barnes et Elizabeth Deignan la reprend à deux kilomètres de l'arrivée. Cette dernière contre immédiatement et s'impose seule. Hannah Barnes est troisième[20].

Juillet[modifier | modifier le code]

Au Tour d'Italie, la formation se classe cinquième du contre-la-montre par équipes inaugural. Sur la troisième étape, Hannah Barnes s'impose au sprint devant Lotta Lepistö et Kirsten Wild. Elle se dit surprise car elle avait de mauvaises sensations durant l'étape[21],[22],[23]. Elle est quatrième le lendemain lors d'un nouveau sprint. Lors du très difficile contre-la-montre de la cinquième étape, elle prend la neuvième place. Elena Cecchini est cinquième de la sixième étape au sprint. Sur la septième étape, Alexis Ryan fait partie de l'échappée décisive. Elle est finalement quatrième du sprint[24],[25],[26]. Elle est ensuite sixième de la neuvième étape.

Au Tour de Thuringe, Lisa Brennauer s'impose sur le prologue[27],[28]. Le lendemain, alors qu'un sprint semble inévitable, Tiffany Cromwell part seule dans le dernier virage et s'impose[29],[30]. Sur la deuxième étape qui passe par l'Hanka-Berg, Trixi Worrack fait partie de l'échappée décisive. Elle évite ainsi à l'équipe de travailler. Elle se classe septième et Lisa Brennauer conserve son maillot jaune[31],[32]. Lors de l'étape suivante, Hayley Simmonds s'impose en solitaire et s'empare de la tête du classement général. Sur le contre-la-montre de Schmölln, Lisa Brennauer finit troisième à six secondes de la vainqueur Lauren Stephens. Elle reprend le maillot jaune et compte dix-huit secondes d'avance sur Ellen van Dijk[33],[34]. Lisa Brennauer est sixième de la cinquième étape puis gère la dernière étape afin de s'imposer pour la première fois sur l'épreuve[35],[36].

Sur la course by Le Tour de France, Pauline Ferrand-Prévot finit treizième en haut du col de l'Izoard. Dans les rues de Marseille, elle perd trois places et termine donc seizième[37]. La semaine suivante, sur RideLondon-Classique, Hannah Barnes doit disputer le sprint massif. Toutefois, la préparation du sprint est confuse et l'équipe la perd. Lisa Brennauer se retrouve à devoir lancer le sprint de loin. Elle creuse immédiatement un trou qui l'isole avec Lotta Lepistö. Elle est néanmoins doublée dans les derniers mètres par la Finlandaise et l'Américaine Coryn Rivera, auteur d'une belle remontée[38].

Août[modifier | modifier le code]

Lisa Brennauer au Boels Ladies Tour

Au Contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda, la formation Canyon-SRAM se classe troisième derrière Boels-Dolmans et Cervélo-Bigla[39]. Lors de la course en ligne, Alexis Ryan fait partie des échappées. Au sprint, Hannah Barnes prend la onzième place[40]. Au Tour de Norvège, Mieke Kröger est septième du prologue. Au classement final, Alexis Ryan est dixième.

Au Grand Prix de Plouay, à mi-course Hannah Barnes attaque. Elle est rejointe par Janneke Ensing. Leur avance est cependant réduite à néant par Anna van der Breggen. Sur l'avant-dernier passage de la côte de Ty-Marrec, Pauline Ferrand-Prévot part avec les autres favorites dans son sillage : Elizabeth Deignan, Ashleigh Moolman, Anna van der Breggen et Elisa Longo Borghini. Coryn Rivera n'a pas réussi à suivre le rythme. Alors que ce groupe semblait destiner à se disputer la victoire, la mauvaise entente et les efforts des équipes Orica-Scott et Sunweb provoquent le regroupement au pied de la côte de Lezot. Tiffany Cromwell tente sa chance, mais le peloton se présente grouper au pied de la dernière ascension de Ty Marrec. Au plus dur de la côte, Elizabeth Deignan surgit accompagnée seulement par Pauline Ferrand-Prévot. Leur avance grandit rapidement. Au sprint, Elizabeth Deignan s'impose facilement devant la Française. Elena Cecchini est cinquième de la course[41].

Au Boels Ladies Tour, Lisa Brennauer est troisième du prologue, puis de nouveau troisième le lendemain dans le sprint massif[42],[43]. Sur le contre-la-montre individuel, elle se classe cinquième devant Mieke Kröger. Lisa Brennauer est alors troisième du classement général à quarante secondes d'Annemiek van Vleuten. L'Allemande s'impose au sprint le lendemain et gagne ainsi des bonifications[44]. Lors de difficile cinquième étape, elle ne peut suivre Anna van der Breggen et Annemiek van Vleuten. La première la dépasse ainsi au classement général. La dernière étape n'a pas de conséquence. Lisa Brennauer est quatrième de l'épreuve et vainqueur du classement par points.

Septembre[modifier | modifier le code]

Hannah Barnes aux championnats du monde du contre-la-montre

Aux championnats du monde du contre-la-montre par équipes, la composition est la suivante : Hannah Barnes, Lisa Brennauer, Elena Cecchini, Mieke Kröger, Alexis Ryan et Trixi Worrack. La formation finit quatrième. Sur le contre-la-montre individuel, Hannah Barnes est neuvième, Lisa Brennauer douzième et Trixi Worrack dix-septième. Sur la course en ligne, Hannah Barnes fait partie du premier groupe dangereux part à soixante-et-un kilomètres de la ligne. Elle est accompagnée d'Amy Pieters et de Rachel Neylan. Dans la descente de Salmon Hill, une implique notamment Elena Cecchini. Les échappées sont reprises à cinquante kilomètres de l'arrivée. Dans la montée suivante de Salmon Hill, Pauline Ferrand-Prévot est dans le groupe de favorites qui se détache. Après un nouveau regroupement général, à vingt-trois kilomètres de l'arrivée, Chantal Blaak contre avec Audrey Cordon-Ragot et Hannah Barnes. La montée de Salmon Hill permet une nouvelle fois aux favorites de revenir sur la tête de course, mais sans Pauline Ferrand-Prévot cette fois. Chantal Blaak part plus loin seule. Le peloton finit par reprendre le groupe avec Hannah Barnes dans les derniers hectomètres. Elle est quatorzième. Elena Cecchini est dixième et Pauline Ferrand-Prévot onzième[45],[46],[47].

Victoires[modifier | modifier le code]

Sur route[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgVictoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
7 avr.3e étape, Healthy Ageing TourNED Pays-Bas2.2GER Lisa Brennauer
23 juinChampionnat d'Allemagne du contre-la-montreGER AllemagneCNGER Trixi Worrack
2 juill.3e étape du Tour d'ItalieITA Italie2.WWTGBR Hannah Barnes
12 juill.Prologue du Tour de ThuringeGER Allemagne2.1GER Lisa Brennauer
13 juill.1e étape du Tour de ThuringeGER Allemagne2.1AUS Tiffany Cromwell
18 juill.Classement général, Tour de ThuringeGER Allemagne2.1GER Lisa Brennauer
1 sept.4e étape, Boels Ladies TourNED Pays-Bas2.WWTGER Lisa Brennauer

En VTT[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
11 mars Banyoles Drapeau de l'Espagne Espagne 0HC Drapeau : France Pauline Ferrand-Prévot
18 juin Lostorf Drapeau de la Suisse Suisse 11 Drapeau : France Pauline Ferrand-Prévot
18 août Montgenèvre Drapeau de la France France 11 Drapeau : France Pauline Ferrand-Prévot

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

World Tour[modifier | modifier le code]

Article détaillé : UCI World Tour féminin 2017.
Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
4 mars 1 Strade Bianche Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Elena Cecchini 10e
11 mars 2 Tour de Drenthe Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Italie Elena Cecchini 2e
19 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Elena Cecchini 5e
26 mars 4 Gand-Wevelgem Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer 5e
2 avril 5 Tour des Flandres Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Italie Elena Cecchini 6e
16 avril 6 Amstel Gold Race Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : France Pauline Ferrand-Prévot 8e
19 avril 7 Flèche wallonne Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : France Pauline Ferrand-Prévot 28e
23 avril 8 Liège-Bastogne-Liège Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau : Biélorussie Alena Amialiusik 23e
5-7 mai 9 Tour de l'île de Chongming Drapeau de la République populaire de Chine Chine - -
11-14 mai 10 Tour de Californie Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau : Biélorussie Alena Amialiusik 8e
4 juin 11 Philadelphia Cycling Classic Drapeau des États-Unis États-Unis Course annulée
7-11 juin 12 The Women's Tour Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne Drapeau : Royaume-Uni Hannah Barnes 3e
30 juin-9 juillet 13 Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie Drapeau : Italie Elena Cecchini 18e
20 juillet 14 La course by Le Tour de France Drapeau de la France France Drapeau : France Pauline Ferrand-Prévot 13e
29 juillet 15 RideLondon-Classique Drapeau du Royaume-Uni Grande-Bretagne Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer 3e
11 août 16 Open de Suède Vårgårda TTT Drapeau de la Suède Suède Canyon-SRAM 3e
13 août 17 Open de Suède Vårgårda Drapeau de la Suède Suède Drapeau : Royaume-Uni Hannah Barnes 11e
17-20 août 18 Tour de Norvège Drapeau de la Norvège Norvège Drapeau : États-Unis Alexis Ryan 10e
26 août 19 Grand Prix de Plouay Drapeau de la France France Drapeau : France Pauline Ferrand-Prévot 2e
29 août-3 septembre 20 Boels Rental Ladies Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer 4e
10 septembre 21 La Madrid Challenge by La Vuelta Drapeau de l'Espagne Espagne - -

Au classement final, Elena Cecchini est treizième, Lisa Brennauer est dix-septième. La formation est cinquième du classement par équipes.

Grand tour[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Elena Cecchini (18e)
Accessits 1 victoire d'étape

Classement mondial[modifier | modifier le code]

Classement UCI des coureuses de l'équipe
Rang Coureuse Points
16 Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer 545
18 Drapeau : Italie Elena Cecchini 510
28 Drapeau : Royaume-Uni Hannah Barnes 408
49 Drapeau : France Pauline Ferrand-Prévot 221
56 Drapeau : Biélorussie Alena Amialiusik 173
76 Drapeau : Australie Tiffany Cromwell 121
85 Drapeau : Allemagne Trixi Worrack 108
86 Drapeau : États-Unis Alexis Ryan 102
99 Drapeau : Italie Barbara Guarischi 90
174 Drapeau : Allemagne Mieke Kröger 36
587 Drapeau : États-Unis Leah Thorvilson 2

Canyon-SRAM est septième au classement par équipes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Canyon-SRAM announce 2017 roster », sur cycling news (consulté le 20 février 2017)
  2. « Route - L'effectif au complet de Canyon-SRAM pour 2017 », sur cyclism actu (consulté le 20 février 2017)
  3. (en) « Canyon//SRAM Announce Roster for 2017 Season », sur total womens cycling (consulté le 20 février 2017)
  4. (en) « Zwift Announces 2017 Canyon/SRAM-Contract Winner », sur Peloton magazine (consulté le 20 février 2017)
  5. « Teams », sur UCI (consulté le 17 mars 2017)
  6. « Lucinda Brand remporte le Het Nieuwsblad », sur le dérailleur (consulté le 26 février 2017)
  7. (en) « World champion Dideriksen wins Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 14 mars 2017)
  8. (en) « Rivera wins Trofeo Alfredo Binda », sur cycling news (consulté le 21 mars 2017)
  9. « Coryn Rivera surpuissante ! », sur Le dérailleur (consulté le 26 mars 2017)
  10. « Lotta Lepistö s’offre Gent – Wevelgem », sur Le dérailleur (consulté le 26 mars 2017)
  11. (en) « Rivera wins Tour of Flanders Women », sur cycling news (consulté le 3 avril 2017)
  12. « Coryn Rivera remporte le Ronde », sur Le dérailleur (consulté le 3 avril 2017)
  13. « Healthy Ageing Tour # 3. Lisa Brennauer (Canyon-SRAM) enlève au sprint l'étape de Stadskanaal devant Lisa Klein et Ellen Van Dijk qui reste solide leader », sur vélo 101 (consulté le 9 avril 2017)
  14. « GP de Plumelec Dames — Ashleigh Moolman imbattable », sur vélo 101 (consulté le 30 mai 2017)
  15. « Classique Morbihan — Moolman de l'Espagne à la Bretagne », sur vélo 101 (consulté le 30 mai 2017)
  16. « The Women's Tour — Pieters l'anguille, Niewiadoma tranquille », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  17. (en) « Women's Tour: Pieters wins stage 2 », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  18. « The Women's Tour — D'Hoore conclut à Londres », sur vélo 101 (consulté le 24 juin 2017)
  19. (en) « Niewiadoma wins Ovo Energy Women's Tour », sur cycling news (consulté le 24 juin 2017)
  20. (en) « Lizzie Deignan wins fourth British road race title », sur cycling news (consulté le 30 juillet 2017)
  21. « Giro Rosa # 3. Hannah Barnes l'emporte au sprint à San Vendemiano devant Lepisto, Wild, Roxane Fournier et Dideriksen. Pas de changement au général. », sur vélo 101 (consulté le 2 juillet 2017)
  22. « Hannah Barnes au sprint », sur le dérailleur (consulté le 3 juillet 2017)
  23. (en) « Giro Rosa: Hannah Barnes wins stage 3 », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  24. « Giro Rosa — L'échappée récompensée », sur vélo 101 (consulté le 6 juillet 2017)
  25. « Sheyla Gutierrez l’emporte », sur le dérailleur (consulté le 17 juillet 2017)
  26. (en) « Giro Rosa: Gutierrez wins stage 7 in Baronissi », sur cycling news (consulté le 17 juillet 2017)
  27. « Tour de Thuringe — Brennauer au rendez-vous », sur vélo 101 (consulté le 22 juillet 2017)
  28. (de) « Brennauer holt sich in Gera das erste Gelbe Trikot », sur Radsport-news (consulté le 29 juillet 2017)
  29. « Tour de Thuringe — Cromwell résiste », sur vélo 101 (consulté le 23 juillet 2017)
  30. (de) « Cromwell probiert es in der letzten Kurve und kommt durch », sur Radsport-news (consulté le 29 juillet 2017)
  31. « Tour de Thuringe — Albrecht mate le Hanka Berg », sur vélo 101 (consulté le 23 juillet 2017)
  32. (de) « Albrecht jubelt am "Hanka-Berg", Brennauer rettet Gelb », sur Radsport-News (consulté le 30 juillet 2017)
  33. « Tour de Thuringe — Lisa Brennauer repasse », sur vélo 101 (consulté le 23 juillet 2017)
  34. (de) « Brennauer holt sich Gelb zurück, Stephens gewinnt Zeitfahren », sur Radsport-News (consulté le 30 juillet 2017)
  35. « Tour de Thuringe — Brennauer enfin vainqueur », sur vélo 101 (consulté le 23 juillet 2017)
  36. (de) « Brennauer feiert ersten Gesamtsieg, Schneider holt Schlussetappe », sur Radsport-News (consulté le 30 juillet 2017)
  37. « La Course by Le Tour — Van Vleuten s'offre l'Izoard », sur vélo 101 (consulté le 21 juillet 2017)
  38. (en) « Rivera sprints to RideLondon Classique victory », sur cycling news (consulté le 30 juillet 2017)
  39. « Crescent Vargarda TTT — La Boels-Dolmans inquiétée », sur Vélo 101 (consulté le 12 août 2017)
  40. « Crescent Vargarda RR — Lepisto bat Vos et Kirchmann », sur vélo 101 (consulté le 13 août 2017)
  41. « GP de Plouay — Deignan devant Ferrand-Prévot », sur vélo 101 (consulté le 27 août 2017)
  42. « Annemiek van Vleuten comme une évidence », sur le dérailleur (consulté le 30 août 2017)
  43. « Boels Ladies Tour — Kirsten Wild facile », sur vélo 101 (consulté le 30 août 2017)
  44. « Boels Ladies Tour — Brennauer joue les rapides », sur vélo 101 (consulté le 1er septembre 2017)
  45. « Rainbow is the new Blaak », sur le dérailleur (consulté le 24 septembre 2017)
  46. (en) « World Championships: Blaak solos to women's road race title », sur cycling news (consulté le 24 septembre 2017)
  47. « Mondiaux — Chantal Blaak au nom des Oranges », sur vélo 101 (consulté le 24 septembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :