Saison 2015-2016 du Football féminin Nîmes Métropole Gard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
FF Nîmes Métropole Gard
Saison 2015-2016
Généralités
Stade Stade du Mas Praden
Président Drapeau : France Christian Taves
Entraîneur Drapeau : France Gilles Agniel
Résultats
Division 1 12e
29 points (1V-4N-17D)
17 buts pour, 79 contre
230 spectateurs de moyenne
Coupe de France 1/8e de finale
Éliminé par le Rodez AF
(0-2)
Meilleure buteuse Drapeau : France Elodie Ramos
Drapeau : France Sabrina Oumeur
(6 buts)
Meilleure passeuse Drapeau : France Laurie Saulnier
(3 passes)

Chronologie

La saison 2015-2016 du Football féminin Nîmes Métropole Gard est la première saison du club gardois en première division du championnat de France.

Emmanuel Gros est à la tête du staff nîmois depuis 2008 et en duo avec Gilles Agniel depuis 2012 lors de cette nouvelle saison qui fait suite à une montée en puissance du club depuis les années 2000, luis permettant d'atteindre l'élite pour la première fois. Les objectifs pour cette saison sont donc d'arriver à ce maintenir dans un championnat très dur pour les promus. Cependant, les Nîmoises échouent comme les deux autres promus et terminent à la dernière place du championnat synonyme de relégation.

Le FF Nîmes Métropole Gard évolue également au cours de la saison en Coupe de France et sont éliminées lors des huitièmes de finale par le Rodez AF (0-2).

Avant saison[modifier | modifier le code]

Transferts[modifier | modifier le code]

Deux joueuses extérieures ont rejoint le groupe cette saison, Audrey Gaillardet, arrière latérale droite en provenance du FCF Monteux, tout comme Laurie Saulnier, milieu offensive qui a connu l'expérience internationale en sélections de jeunes à 19 reprises.

Préparation d'avant-saison[modifier | modifier le code]

Les nîmoise jouent leur premier match de préparation le 8 août à Nîmes, face à l'Olympique lyonnais.

Compétitions[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

Phase aller - Journée 1 à 11[modifier | modifier le code]

Journées 1 à 11 du championnat
J. Rencontre Place
1 FFNMG 0-7 Montpellier HSC 11e (-3)
2 Olympique lyonnais 9-0 FFNMG 12e (-6)
3 VGA Saint-Maur 3-1 FFNMG 12e (-9)
4 FFNMG 0-2 EA Guingamp 12e (-12)
5 Paris SG 8-0 FFNMG 12e (-15)
6 FFNMG 1-2 AS Saint-Étienne 12e (-18)
7 ESOFV La Roche 1-3 FFNMG 12e (-21)
8 FFNMG 1-1 ASPTT Albi 12e (-23)
9 FCF Juvisy 5-0 FFNMG 12e (-26)
10 FFNMG 2-4 Rodez AF 12e (-29)
11 ASJ Soyaux 0-0 FFNMG 12e (-29)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le MHSC est premier, sur le deuxième.

L'apprentissage du haut niveau est difficile pour les filles de Gilles Agniel qui s'inclinent lourdement lors de leur premier match dans l'élite face au Montpellier HSC sur le score de sept buts à zéro[M 1], avant d'être corriger lors de la journée suivante par le champion en titre, l'Olympique lyonnais sur le score de neuf buts à zéro[M 2]. Lors du premier match face à une équipe à leur portée, les nîmoises s'inclinent sur le score de trois buts à un face au VGA Saint-Maur[M 3], puis deux buts à zéro sur leur pelouse face à l'EA Guingamp[M 4]. Les gardoises sombrent une nouvelle fois face au Paris SG sur le score de huit buts à zéro[M 5], avant de céder une nouvelle fois à domicile contre un adversaire à leur hauteur, l'AS Saint-Étienne sur le score de deux buts à un[M 6]. Lors de la 7e journée les filles de Gilles Agniel se ratent une nouvelle fois face à d'autres promues en s'inclinant trois buts à un sur la pelouse de l'ESOFV La Roche[M 7], puis sont tenues en échec sur leur pelouse lors de la journée suivante un but partout par l'ASPTT Albi[M 8]. Lors de la neuvième journée, les gardoises sombrent sur la pelouse du FCF Juvisy, l'un des quatre favoris de la compétition sur le score de cinq buts à zéro[M 9], puis sombrent à domicile face au Rodez AF sur le score de quatre buts à deux[M 10], avant de terminer les matchs de la phase aller sur un encourageant match nul chez l'ASJ Soyaux[M 11].

Phase retour - Journée 12 à 22[modifier | modifier le code]

Journées 12 à 22 du championnat
J. Rencontre Place
12 Montpellier HSC 1-0 FFNMG 12e (-32)
13 FFNMG 0-10 Olympique lyonnais 12e (-35)
14 FFNMG 3-2 VGA Saint-Maur 12e (-35)
15 EA Guingamp 1-0 FFNMG 12e (-37)
16 FFNMG 0-5 Paris SG 12e (-40)
17 AS Saint-Étienne 2-2 FFNMG 11e (-42)
18 FFNMG 2-4 ESOFV La Roche 11e (-45)
19 ASPTT Albi 2-1 FFNMG 11e (-48)
20 FFNMG 0-3 FCF Juvisy 11e (-48)
21 Rodez AF 3-1 FFNMG 11e (-51)
22 FFNMG 2-2 ASJ Soyaux 12e (-53)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si le MHSC est premier, sur le deuxième.

Lors de la première journée des matchs retour, les filles de Gilles Agniel résistent bien face au Montpellier HSC pourtant intraitable cette saison en ne s'inclinant qu'un but à zéro[M 12], mais sombrent lors de la journée suivante face à l'Olympique lyonnais sur le score sans appel de dix buts à zéro[M 13]. Lors de la quatorzième journée, les crocodiles décrochent la première victoire de leur histoire en première division en s'imposant trois buts à deux contre la VGA Saint-Maur, laissant ainsi un très maigre espoir de sauver leur saison[M 14], mais leurs illusions sont rapidement refroidies par une cruelle défaite un but à zéro contre l'EA Guingamp[M 15], puis par une nouvelle humiliation face au Paris SG qui s'impose cinq but à zéro aux costières[M 16]. Les filles de Gilles Agniel réalisent une bonne performance lors de la 17e journée en tenant en échec à l'extérieur, l'AS Saint-Étienne deux buts partout après avoir mené au score deux buts à zéro[M 17], mais commettent le faux pas de trop lors de la journée suivante face à l'ESOFV La Roche, défaite quatre buts à eux, scellant ainsi leur avenir pour la saison prochaine qui se jouera à l'échelon inférieur[M 18]. Lors d'une fin de saison sans enjeu, les gardoises enchaînent par une défaite face à l'ASPTT Albi[M 19], puis s'incline à domicile face au FCF Juvisy sur le score de trois buts à zéro[M 20], avant de s'incliner chez le Rodez AF trois buts à un[M 21]. Les nîmoises terminent leur première saison dans l'élite par un bon match nul sur la pelouse de l'ASJ Soyaux (2-2) mais finissent tout de même dernière du championnat et retrouveront la Division 2 l'année prochaine[M 22].

Classement final et statistiques[modifier | modifier le code]

Le FF Nîme MG termine le championnat à la douzième place avec 1 victoire, 4 matchs nuls et 16 défaites. Une victoire rapportant quatre points, un match nul deux points et une défaite un point, le MHSC totalise 28 points soit cinquante-trois points de moins que le club sacré champion, l'Olympique lyonnais. Les Nîmoises possèdent la plus mauvaise attaque du championnat et la mauvaise défense.

L'Olympique lyonnais est qualifié pour la phase finale de la Ligue des Champions 2016-2017 ainsi que le Paris SG qui occupe la deuxième place. Les trois clubs relégués en Division 2 sont l'ESOFV La Roche-sur-Yon, le FF Nîmes Métropole Gard et le VGA Saint-Maur après un an au plus haut niveau.

Extrait du classement de Division 1 2015-2016
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
9 ASPTT Albi 45 22 6 5 11 25 44 -19
10 ESOFV La Roche-sur-Yon 38 22 5 1 16 24 58 -34
11 VGA Saint-Maur 30 22 2 2 18 22 78 -56
12 FF Nîmes Métropole Gard 29 22 1 4 17 17 79 -62
0 Relégué en Division 2

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Rencontres de la Coupe de France
Tour Rencontre Div.
1/32e FFNMG 1-1
(Tab : 4-3)
Ol. Marseille D2
1/16e AS St-Christol 0-3 FFNMG DH
1/8e FFNMG 0-2 Rodez AF D1

La coupe de France 2015-2016 est la 15e édition de la coupe de France, une compétition à élimination directe mettant aux prises les clubs de football à travers la France métropolitaine et les DOM-TOM. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales.

Lors des 1/32e de finale, les nîmoises affrontent une équipe de seconde division, l'Olympique de Marseille et s'imposent lors de la séance de tirs au but après avoir été tenu en échec un but partout[M 23]. Lors du tour suivant, les gardoises écrasent leurs principales rivales départementales sur le score de trois buts à zéro, l'AS Saint-Christol-lez-Alès[M 24]. Mais elles chutent à domicile le tour suivant face à une autre équipe de l'élite, le Rodez AF, sur le score de deux buts à zéro[M 25].

Matchs officiels de la saison[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous retrace les rencontres officielles jouées par le Football Féminin Nîmes Métropole Gard durant la saison. Les buteurs sont accompagnés d'une indication sur la minute de jeu où est marqué le but et, pour certaines réalisations, sur sa nature (penalty ou contre son camp).

Bilan des matchs officiels par compétition
Compétition Débute au tour Place ou tour final Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Division 1 - 12e 22 1 4 17 17 79 -62
Coupe de France 1/32 de finale 1/8 de finale 3 1 1 1 4 3 +1
Total - - 25 2 5 18 21 82 -61

Joueurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Encadrement technique[modifier | modifier le code]

L'équipe est entraînée par Gilles Agniel, en poste depuis l'été 2012, qui a entraîné au FC Bagnols-Pont et au FCF Monteux avant d'arriver dans la capitale gardoise. Il est secondé par Emmanuel Gros, au club depuis l'été 2008, dont il était l'entraineur principal à l'arrivée de Gilles Agniel.

Effectif principal[modifier | modifier le code]

Effectif du Football Féminin Nîmes Métropole Gard
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
1 G Drapeau de la France Cuberes, NoémieNoémie Cuberes 21/06/1990 (25 ans) US Villeneuve-lès-Maguelone
16 G Drapeau de la France Saez, DelphineDelphine Saez 13/03/1988 (27 ans) Montpellier HSC
27 D Drapeau de la France Aparisi, TiffanieTiffanie Aparisi 12/04/1988 (27 ans) US Villeneuve-lès-Maguelone
11 D Drapeau de la France Diguelman, LudivineLudivine Diguelman 15/04/1984 (31 ans) France Montpellier HSC
5 D Drapeau de la France Faure, EmaEma Faure 21/11/1996 (18 ans) Formée au club
26 D Drapeau de la France Gaillardet, AudreyAudrey Gaillardet 07/09/1994 (20 ans) FCF Monteux
23 D Drapeau de la France Gayton, GaëlleGaëlle Gayton 09/08/1988 (27 ans) Le Puy Foot
4 D Drapeau de la France Lizzano, ÉlodieÉlodie Lizzano 27/03/1988 (27 ans) AS Muretaine
22 D Drapeau de la France Mahistre, MarieMarie Mahistre 20/05/1994 (21 ans) FCF Monteux
10 M Drapeau de la France Ayachi, ZohraZohra Ayachi 02/09/1988 (26 ans) Montpellier HSC
13 M Drapeau de l'Algérie Hamou Maamar, NoraNora Hamou Maamar 18/05/1983 (32 ans) Algérie Montpellier HSC
29 M Drapeau de la France Jabelot, ClaraClara Jabelot 05/03/1997 (18 ans) Montpellier HSC
19 M Drapeau de la Côte d'Ivoire Kouamé, Agnès OuraAgnès Oura Kouamé 10/05/1991 (24 ans) Côte d'Ivoire Montpellier ASPTT
21 M Drapeau de la France Mazzula Cundari, LéaLéa Mazzula Cundari 10/12/1994 (20 ans) FCF Monteux
18 M Drapeau de la France Pervier, MarineMarine Pervier 01/02/1990 (25 ans) Montpellier HSC
7 M Drapeau de la France Roux, MaeliMaeli Roux Capitaine 06/11/1990 (24 ans) Toulouse FC
15 M Drapeau de la France Saulnier, LaurieLaurie Saulnier 08/05/1995 (20 ans) FCF Monteux
999 M Drapeau de la France Rubio, LéaLéa Rubio 06/05/1991 (24 ans) France Olympique de Marseille
17 A Drapeau de la France Oumeur, SabrinaSabrina Oumeur 17/08/1987 (28 ans) Montpellier HSC
14 A Drapeau de la France Parasme, JulieJulie Parasme 06/01/1991 (24 ans) Montpellier HSC
9 A Drapeau de la France Ramos, ÉlodieÉlodie Ramos 20/08/1987 (27 ans) France Montpellier HSC
8 A Drapeau de l'Algérie Tebbi, SamiraSamira Tebbi 01/09/1987 (27 ans) FCF Monteux
Entraîneur(s)
  • Drapeau : France Gilles Agnel
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : France Emmanuel Gros
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Gabrielle Taves
Médecin(s)
  • Drapeau : France Alain Ratat (Kiné)

Légende

Mise à jour de l'effectif le 19 août 2015 Consultez la documentation du modèle

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Classement des passeuses
Joueuse Total
Drapeau : France Laurie Saulnier 3
Drapeau : Côte d'Ivoire Oura Agnès Kouame 2
Drapeau : France Ludivine Diguelman 1
Drapeau : France Elodie Ramos 1
Drapeau : France Gaëlle Gayton 1
Classement des buteuses
Joueuse Total
Drapeau : France Sabrina Oumeur 6
Drapeau : France Elodie Ramos 6
Drapeau : France Laurie Saulnier 4
Drapeau : France Marine Pervier 2
Drapeau : Algérie Samira Tebbi 2
Drapeau : France Ludivine Diguelman 1

Joueuses en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Deux joueuses de l'effectif du FF Nîmes Métropole Gard ont déjà connus les honneurs d'être appelées en équipe de France.

Deux autres joueuses sont également internationales, Nora Hamou Maamar avec l'Algérie et Oura Agnès Kouamé avec la Côte d'Ivoire.

Affluence et télévision[modifier | modifier le code]

Affluence[modifier | modifier le code]

Affluence du FFNMG à domicile

ASJ SoyauxFCF JuvisyÉtoile sportive ornaysienne de football Vendée La Roche-sur-YonParis Saint-Germain Football Club (féminines)Rodez Aveyron Football (féminines)VGA Saint-Maur (football)Olympique lyonnais (féminines)Rodez Aveyron Football (féminines)ASPTT AlbiAssociation sportive de Saint-Étienne Loire (féminines)En Avant de Guingamp (féminines)Montpellier Hérault Sport Club (féminines)

Retransmission télévisée[modifier | modifier le code]

Profitant de la médiatisation de la Coupe du monde, la FFF avait lancé le lundi 11 juillet 2012 l’appel d’offre pour les droits TV du championnat de France. Ces derniers ont été remportés par France Télévision en duo avec la chaine Eurosport pour un contrat s'élevant à 110 000 euros[2].

Équipe réserve et équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Équipe réserve[modifier | modifier le code]

Le club gardois possède une équipe réserve qui participe à la Division d'Honneur de la Ligue du Languedoc-Roussillon.

Extrait de Division d'Honneur 2015-2016
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Montpellier ASPTT 59 16 14 1 1 61 11 +50
2 US Villeneuve-lès-Maguelone 55 16 12 3 1 78 19 +59
3 FF Nîmes Métropole Gard rés. 41 16 8 2 6 44 30 +14
4 AS Frontignan AC 41 16 8 1 7 45 53 -8
5 AS Saint-Christol-lès-Alès 40 16 7 3 6 38 26 +12
6 AS Lattoise 40 16 7 3 6 54 28 +26
0 Qualifié pour le CIR

Équipe de jeunes[modifier | modifier le code]

Le club gardois possède une équipe des moins de 19 ans qui participe au Challenge National Féminin U19[3].

Extrait du groupe D du challenge National U19 2015-2016
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Montpellier HSC 32 8 8 0 0 44 3 +41
2 Olympique de Marseille 22 8 4 2 2 17 5 +12
3 FF Nîmes Métropole Gard 14 8 1 3 4 4 18 -14
4 AS Véore-Montoison 13 8 0 5 3 5 16 -11
5 CS Nivolas-Vermelle 12 8 0 4 4 1 29 -28
0 Qualifié pour le niveau "Elite".
Extrait du groupe B "Excellence" du challenge National U19 2015-2016
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
2 Toulouse FC 33 10 7 2 1 46 8 +38
3 AS Véore-Montoison 25 10 4 3 3 17 23 -6
4 CS Nivolas-Vermelle 22 10 3 3 4 14 19 -5
5 FF Nîmes Métropole Gard 18 10 2 2 6 10 27 -17
6 ASPTT Albi 11 10 0 1 9 10 40 -30
0 En lice pour une place de meilleur deuxième.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

Feuilles et résumés de matchs[modifier | modifier le code]

  1. Division 1 - 1re journée : FFNMG 0-7 MHSC, sur statsfootofeminin.fr
  2. Division 1 - 2e journée : OL 9-0 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  3. Division 1 - 3e journée : VGASM 3-1 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  4. Division 1 - 4e journée : FFNMG 0-2 EAG, sur statsfootofeminin.fr
  5. Division 1 - 5e journée : PSG 8-0 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  6. Division 1 - 6e journée : FFNMG 1-2 ASSE, sur statsfootofeminin.fr
  7. Division 1 - 7e journée : ESOFVLR 3-1 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  8. Division 1 - 8e journée : FFNMG 1-1 ASPTTA, sur statsfootofeminin.fr
  9. Division 1 - 9e journée : FCFJ 5-0 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  10. Division 1 - 10e journée : FFNMG 2-4 RAF, sur statsfootofeminin.fr
  11. Division 1 - 11e journée : ASJS 0-0 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  12. Division 1 - 12e journée : MHSC 1-0 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  13. Division 1 - 13e journée : FFNMG 0-10 OL, sur statsfootofeminin.fr
  14. Division 1 - 14e journée : FFNMG 3-2 VGASM, sur statsfootofeminin.fr
  15. Division 1 - 15e journée : EAG 1-0 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  16. Division 1 - 16e journée : FFNMG 0-5 PSG, sur statsfootofeminin.fr
  17. Division 1 - 17e journée : ASSE 2-2 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  18. Division 1 - 18e journée : FFNMG 2-4 ESOFVLR, sur statsfootofeminin.fr
  19. Division 1 - 19e journée : ASPTTA 2-1 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  20. Division 1 - 20e journée : FFNMG 0-3 FCFJ, sur statsfootofeminin.fr
  21. Division 1 - 21e journée : RAF 3-1 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  22. Division 1 - 22e journée : ASJS 2-2 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  23. Coupe de France - 1/32e : FFNMG 1-1 OM, sur statsfootofeminin.fr
  24. Coupe de France - 1/16e : ASSCA 0-3 FFNMG, sur statsfootofeminin.fr
  25. Coupe de France - 1/8e : FFNMG 0-2 RAF, sur statsfootofeminin.fr

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cette bibliographie présente quelques ouvrages de référence de base. Ceux qui ont été utilisés pour la rédaction de l'article sont indiqués par le symbole Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Liens externes[modifier | modifier le code]