Saison 2015-2016 des Penguins de Pittsburgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Informations générales
Ligue Ligue nationale de hockey
Directeur général Jim Rutherford
Entraîneur Mike Johnston (jusqu'en décembre 2015)
Mike Sullivan (à partir de décembre 2015)
Capitaine Sidney Crosby
Patinoire Consol Energy Center
Saison régulière
Classements Deuxièmes de la division Métropolitaine
Deuxièmes de l'association de l'Est
Quatrièmes de la LNH
Meilleurs joueurs Sidney Crosby (36 buts - 85 points)
Kristopher Letang (51 aides)
Séries éliminatoires
Progression Symbol support vote.svg 4-1 Rangers de New York
Symbol support vote.svg 4-2 Capitals de Washington
Symbol support vote.svg 4-3 Lightning de Tampa Bay
Symbol support vote.svg 4-2 Sharks de San José
Meilleurs joueurs Phil Kessel (10 buts - 22 points) - Nick Bonino (14 aides)
Récompenses
Collectives Coupe Stanley
Individuelles Trophée Conn Smythe — Crosby

Autres saisons

La saison 2015-2016 des Penguins de Pittsburgh est la quarante-neuvième saison de la franchise de hockey sur glace au sein de la Ligue nationale de hockey.

Au cours de cette saison, les Penguins connaissent un début de saison compliqué emmenant le départ de l'entraîneur Mike Johnston remplacé par Mike Sullivan en décembre. Ils terminent tout de même la saison régulière deuxièmes de leur division et passent par la suite tous les tours des séries pour jouer la finale de la Coupe Stanley contre les Sharks de San José , le , la quatrième de leur histoire. Le capitaine de l'équipe, Sidney Crosby est désigné meilleur joueur des séries éliminatoires et remporte le Trophée Conn Smythe allant avec.

Contexte de la saison[modifier | modifier le code]

À la fin de saison précédente, les Penguins finissent à la quatrième place de leur division alors qu'ils ont passé une partie de la saison en tête de la division. Ils ne se qualifient que de justesse pour les séries éliminatoires et sont éliminés dès les quarts de finale par les Rangers de New York en cinq matchs[1].

L'équipe étant en recherche d'un soutien sur les ailes pour leurs deux joueurs de centre vedettes, Sidney Crosby et Ievgueni Malkine, un échange d'envergure est réalisé le 1er juillet avec les Maple Leafs de Toronto pour faire venir Phil Kessel au sein des Penguins[2]. Fin juillet, l'équipe échange Brandon Sutter contre Nick Bonino et Adam Clendening[3]. Ils signent également un contrat avec l'agent libre, Eric Fehr.

Quelques jours plus tard, le directeur général de l'équipe, Jim Rutherford, signe un contrat avec Matt Cullen, vétéran de la LNH et champion de la Coupe Stanley sous la direction de Rutherford en 2006[4]. L'inter-saison est également importante au niveau des départs des Penguins puisqu'ils perdent des joueurs important comme Christian Ehrhoff et Paul Martin, deux joueurs importants de la défensive de l'équipe[5].

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Détails de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Les Penguins débutent leur saison le 8 octobre par une rencontre contre les Stars de Dallas sur la patinoire de ces derniers et ils s'inclinent 3-0. Pour la première fois de son histoire, l'équipe des Penguins compte pour ce premier alignement une majorité de joueurs américains avec 13 joueurs des États-Unis sur 23[6]. Ils perdent également le match suivant dans la salle des Coyotes de l'Arizona qui s'imposent également 2-1, le seul but de Pittsburgh étant inscrit par leur nouveau joueur, Phil Kessel[7]. Le 13 octobre, les joueurs de Pittsburgh participent à leur premier match de la saison devant leur public mais sont battus par les Canadiens de Montréal. L'équipe des Penguins enregistre sa première victoire deux jours plus tard, toujours dans le Consol Energy Center avec un blanchissage[Note 1] pour la défense des Penguins et leur gardien, Marc-André Fleury 2-0 contre les Sénateurs d'Ottawa.

Le 17 octobre, ce même Fleury devient le 45e gardien de l'histoire de la LNH à participer à son 600e match dans la ligue et avec 26 arrêts, il permet à son équipe de battre les Maple Leafs de Toronto 2-1[8]. Le sixième match de la saison est une victoire pour les Penguins grâce à Ievgueni Malkine qui inscrit le but de la victoire en prolongation mais ils chutent lors du septième match avec une nouvelle défaite contre les Stars 4-1. Fleury et les Penguins remportent les deux matchs suivants. Le 29 octobre, l'équipe de Pittsburgh accueille les Sabres de Buffalo dirigé par l'ancien entraîneur des Penguins, Dan Bylsma. Pour les Penguins, Mike Johnston décident de confier les buts de l'équipe à Jeff Zatkoff pour son premier match depuis la fin de la saison précédente. Il réalise 50 arrêts pour la sixième victoire des siens depuis les débuts de la saison[9]. Fleury est de retour devant les filets des Penguins pour la dernière rencontre du mois et il réalise un nouveau blanchissage 4-0 avec 21 arrêts sur la glace des Maple Leafs, l'ancienne équipe de Kessel[10].

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Le 12 décembre, alors que les Penguins comptent 15 victoires, 10 défaites et 3 défaites en prolongation, le directeur général de l'équipe, Jim Rutherford, annonce qu'il a été décidé de changer la direction de l'équipe en se séparant de Mike Johnston ainsi que de son assistant, Gary Agnew. Mike Sullivan, entraîneur des Penguins de Wilkes-Barre/Scranton est nommé à la place de Johnston[11].

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Le 11 mars, au cours d'une victoire 3-2 contre les Blue Jackets de Columbus, au début de la deuxième période de jeu, Malkine quitte le match après un contact derrière le but adversaire. La direction annonce quelque temps plus tard, qu'il va devoir 6 à 8 semaines de jeu alors qu'il est le deuxième pointeur de la formation avec 58 points[12].

Avril[modifier | modifier le code]

Match après match[modifier | modifier le code]

Résultats de la saison des Penguins[13]
# Date Visiteur Résultat[Note 2] Locaux Salle (affluence) Fiche Pts
1 8 octobre Penguins de Pittsburgh 0–3[S 1] Stars de Dallas American Airlines Center (18532) 0–1–0 0
2 10 octobre Penguins de Pittsburgh 1–2[S 2] Coyotes de l'Arizona Gila River Arena (17125) 0–2–0 0
3 13 octobre Montreal Canadiens 3–2[S 3] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18626) 0–3–0 0
4 15 octobre Sénateurs d'Ottawa 0–2[S 4] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18486) 1–3–0 2
5 17 octobre Maple Leafs de Toronto 1–2[S 5] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18650) 2–3–0 4
6 20 octobre Panthers de la Floride 2–3 OT[S 6] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18471) 3–3–0 6
7 22 octobre Stars de Dallas 4–1[S 7] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18490) 3–4–0 6
8 24 octobre Penguins de Pittsburgh 2–1 OT[S 8] Predators de Nashville Bridgestone Arena (17163) 4–4–0 8
9 28 octobre Penguins de Pittsburgh 3–1[S 9] Capitals de Washington Verizon Center (18506) 5–4–0 10
10 29 octobre Sabres de Buffalo 3–4[S 10] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18415) 6–4–0 12
11 31 octobre Penguins de Pittsburgh 4–0[S 11] Maple Leafs de Toronto Air Canada Centre (19197) 7–4–0 14
12 4 novembre Penguins de Pittsburgh 3–2[S 12] Canucks de Vancouver Rogers Arena (18570) 8–4–0 16
13 6 novembre Penguins de Pittsburgh 2–1[S 13] Oilers d'Edmonton Rexall Place (16839) 9–4–0 18
14 7 novembre Penguins de Pittsburgh 2–5[S 14] Flames de Calgary Scotiabank Saddledome (19289) 9–5–0 18
15 11 novembre Canadiens de Montréal 3–4 SO[S 15] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18455) 10–5–0 20
16 13 novembre Blue Jackets de Columbus 2–1[S 16] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18610) 10–6–0 20
17 14 novembre Penguins de Pittsburgh 0–4[S 17] Devils du New Jersey Prudential Center (16514) 10–7–0 20
18 17 novembre Wild du Minnesota 3–4[S 18] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18495) 11–7–0 22
19 19 novembre Avalanche du Colorado 3–4[S 19] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18430) 12–7–0 24
20 21 novembre Sharks de San José 3–1[S 20] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18534) 12–8–0 24
21 25 novembre Saint-Louis Blues 3–4 OT[S 21] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18569) 13–8–0 26
22 27 novembre Penguins de Pittsburgh 1–2 OT[S 22] Blue Jackets de Columbus Nationwide Arena (18205) 13–8–1 27
23 28 novembre Oilers d'Edmonton 3–2 SO[S 23] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18656) 13–8–2 28
24 1er décembre Penguins de Pittsburgh 5–1[S 24] Sharks de San José SAP Center at San Jose (16624) 14–8–2 30
25 5 décembre Penguins de Pittsburgh 3–5[S 25] Kings de Los Angeles Staples Center (18230) 14–9–2 30
26 6 décembre Penguins de Pittsburgh 1–2[S 26] Ducks d'Anaheim Honda Center (15836) 14–10–2 30
27 9 décembre Penguins de Pittsburgh 4–2[S 27] Avalanche du Colorado Pepsi Center (15838) 15–10–2 32
28 11 décembre Kings de Los Angeles 3–2 SO[S 28] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18489) 15–10–3 33
29 14 décembre Capitals de Washington 4–1[S 29] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18520) 15–11–3 33
30 16 décembre Penguins de Pittsburgh 0–3[S 30] Bruins de Boston TD Garden (17565) 15–12–3 33
31 18 décembre Bruins de Boston 6–2[S 31] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18585) 15–13–3 33
32 19 décembre Hurricanes de la Caroline 2–1[S 32] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18590) 15–14–3 33
33 21 décembre Blue Jackets de Columbus 2–5[S 33] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18602) 16–14–3 35
34 26 décembre Penguins de Pittsburgh 3–1[S 34] Wild du Minnesota Xcel Energy Center (19234) 17–14–3 37
35 27 décembre Penguins de Pittsburgh 0–1[S 35] Jets de Winnipeg MTS Centre (15294) 17–15–3 37
36 30 décembre Maple Leafs de Toronto 3–2 SO[S 36] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18662) 17–15–4 38
37 31 décembre Penguins de Pittsburgh 5–2[S 37] Red Wings de Détroit Joe Louis Arena (20027) 18–15–4 40
38 2 janvier Islanders de New York 2–5[S 38] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18665) 19–15–4 42
39 5 janvier Blackhawks de Chicago 3–2 OT[S 39] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18656) 19–15–5 43
40 6 janvier Penguins de Pittsburgh 1–3[S 40] Blackhawks de Chicago United Center (21908) 19–16–5 43
41 9 janvier Penguins de Pittsburgh 3–1[S 41] Canadiens de Montréal Bell Centre (21288) 20–16–5 45
42 12 janvier Penguins de Pittsburgh 2–3 OT[S 42] Hurricanes de la Caroline PNC Arena (13012) 20–16–6 46
43 15 janvier Penguins de Pittsburgh 4–5 OT[S 43] Lightning de Tampa Bay Amalie Arena (19092) 20–16–7 47
44 17 janvier Hurricanes de la Caroline 0–5[S 44] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18528) 21–16–7 49
45 18 janvier Penguins de Pittsburgh 2–5[S 45] Blues de Saint-Louis Scottrade Center (19312) 21–17–7 49
46 21 janvier Flyers de Philadelphie 3–4[S 46] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18652) 22–17–7 51
47 23 janvier Canucks de Vancouver 4–5[S 47] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18539) 23–17–7 53
48 26 janvier Devils du New Jersey 0–2[S 48] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18442) 24–17–7 55
49 2 février Sénateurs d'Ottawa 5–6[S 49] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18420) 25–17–7 57
50 5 février Penguins de Pittsburgh 3–6[S 50] Lightning de Tampa Bay Amalie Arena (19092) 25–18–7 57
51 6 février Penguins de Pittsburgh 3–2 OT[S 51] Panthers de la Floride BB&T Center (20295) 26–18–7 59
52 8 février Ducks d'Anaheim 2–6[S 52] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18418) 27–18–7 61
53 10 février Rangers de New York 3–0[S 53] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18539) 27–19–7 61
54 12 février Penguins de Pittsburgh 2–1 SO[S 54] Hurricanes de la Caroline PNC Arena (15783) 28–19–7 63
55 15 février Penguins de Pittsburgh 1–2 SO[S 55] Panthers de la Floride BB&T Center (15595) 28–19–8 64
56 18 février Red Wings de Détroit 3–6[S 56] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18584) 29–19–8 66
57 20 février Lightning de Tampa Bay 4–2[S 57] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18643) 29–20–8 66
58 21 février Penguins de Pittsburgh 4–3[S 58] Sabres de Buffalo First Niagara Center (19070) 30–20–8 68
59 24 février Penguins de Pittsburgh 1–5[S 59] Bruins de Boston TD Garden (17565) 30–21–8 68
60 27 février Jets de Winnipeg 1–4[S 60] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18650) 31–21–8 70
61 29 février Coyotes de l'Arizona 0–6[S 61] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18435) 32–21–8 72
62 1 mars Penguins de Pittsburgh 2–3[S 62] Capitals de Washington Verizon Center (18506) 32–22–8 72
63 3 mars Rangers de New York 1–4[S 63] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18492) 33–22–8 74
64 5 mars Flames de Calgary 4–2[S 64] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18663) 33–23–8 74
65 6 mars Penguins de Pittsburgh 6–1[S 65] Devils du New Jersey Prudential Center (15856) 34–23–8 76
66 8 mars Penguins de Pittsburgh 1–2[S 66] Islanders de New York Barclays Center (14724) 34–24–8 76
67 11 mars Penguins de Pittsburgh 3–2[S 67] Blue Jackets de Columbus Nationwide Arena (18205) 35–24–8 78
68 13 mars Penguins de Pittsburgh 5–3[S 68] Rangers de New York Madison Square Garden (18006) 36–24–8 80
69 15 mars Islanders de New York 1–2 SO[S 69] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18456) 37–24–8 82
70 17 mars Hurricanes de la Caroline 2–4[S 70] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18455) 38–24–8 84
71 19 mars Penguins de Pittsburgh 4–1[S 71] Flyers de Philadelphie Wells Fargo Center (19967) 39–24–8 86
72 20 mars Capitals de Washington 2–6[S 72] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18656) 40–24–8 88
73 24 mars Devils du New Jersey 3–0[S 73] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18610) 40–25–8 88
74 26 mars Penguins de Pittsburgh 7–2[S 74] Red Wings de Détroit Joe Louis Arena (20027) 41–25–8 90
75 27 mars Penguins de Pittsburgh 3–2 OT[S 75] Rangers de New York Madison Square Garden (18006) 42–25–8 92
76 29 mars Sabres de Buffalo 4–5 SO[S 76] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18513) 43–25–8 94
77 31 mars Predators de Nashville 2–5[S 77] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18560) 44–25–8 96
78 2 avril Penguins de Pittsburgh 5–0[S 78] Islanders de New York Barclays Center (15795) 45–25–8 98
79 3 avril Flyers de Philadelphie 2–6[S 79] Penguins de Pittsburgh Consol Energy Center (18673) 46–25–8 100
80 5 avril Penguins de Pittsburgh 5–3[S 80] Sénateurs d'Ottawa Canadian Tire Centre (19284) 47–25–8 102
81 7 avril Penguins de Pittsburgh 4–3 OT[S 81] Capitals de Washington Verizon Center (18506) 48–25–8 104
82 9 avril Penguins de Pittsburgh 1–3[S 82] Flyers de Philadelphie Wells Fargo Center (19919) 48–26–8 104

Statistiques de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Classement de l'équipe[modifier | modifier le code]

Classement de de la division Métropolitaine[14]
Clt Équipe PJ  V   D  DP BP BC Diff Pts
+001, Capitals de Washington 82 56 18 8 252 193 +59 120
+002, Penguins de Pittsburgh 82 48 26 8 245 203 +42 104
+003, Rangers de New York 82 46 27 9 236 217 +19 101
+004, Islanders de New York 82 45 27 10 232 216 +16 100
+005, Flyers de Philadelphie 82 41 27 14 214 218 -4 96
+006, Hurricanes de la Caroline 82 35 31 16 198 226 -28 86
+007, Devils du New Jersey 82 38 36 8 184 208 -24 84
+008, Blue Jackets de Columbus 82 34 40 8 219 252 -33 76
  •      Meilleure équipe de la LNH
  •      Équipe qualifiée pour les séries

Statistiques des joueurs[modifier | modifier le code]

Statistiques des joueurs lors de la saison régulière[15]
Nom Poste PJ  B   A  Pts Pun +/- Commentaire
Crosby, SidneySidney Crosby C 80 36 49 85 42 +19 Capitaine de l'équipe
Letang, KristopherKristopher Letang D 71 16 51 67 66 +9
Kessel, PhilPhil Kessel AD 82 26 33 59 18 +9
Malkine, IevgueniIevgueni Malkine C 57 27 31 58 65 +1 Assistant capitaine
Hörnqvist, PatricPatric Hörnqvist AD 82 22 29 51 36 +15
Kunitz, ChrisChris Kunitz AG 80 17 23 40 41 +29 Assistant capitaine
Cullen, MattMatt Cullen C 82 16 16 32 20 +5
Bonino, NickNick Bonino C 63 9 20 29 31 +13
Hagelin, CarlCarl Hagelin AG 37 10 17 27 18 +18 Échangé en provenance des Ducks d'Anaheim le 16 janvier
Daley, TrevorTrevor Daley D 53 6 16 22 26 +8 Échangé en provenance des Blackhawks de Chicago le 14 décembre
Määttä, OlliOlli Määttä D 67 6 13 19 22 +27
Perron, DavidDavid Perron AG 43 4 12 16 28 -13 Échangé aux Ducks d'Anaheim le 16 janvier
Dumoulin, BrianBrian Dumoulin D 79 0 16 16 14 +11
Kühnhackl, TomTom Kühnhackl AD 42 5 10 15 24 +3
Fehr, EricEric Fehr AD 55 8 6 14 19 0
Bennett, BeauBeau Bennett AD 33 6 6 12 10 -1
Cole, IanIan Cole D 70 0 12 12 59 -3
Rust, BryanBryan Rust AD 41 4 7 11 12 +1
Sheary, ConorConor Sheary AG 44 7 3 10 8 -1
Lovejoy, BenBen Lovejoy D 66 4 6 10 30 +9
Schultz, JustinJustin Schultz D 18 1 7 8 2 +7 Échangé en provenance des Oilers d'Edmonton le 27 février
Pouliot, DerrickDerrick Pouliot D 22 0 7 7 2 +4
Wilson, ScottScott Wilson AG 24 5 1 6 12 0
Dupuis, PascalPascal Dupuis AG 18 2 2 4 12 -1 Arrête sa carrière le 8 décembre
Sundqvist, OskarOskar Sundqvist C 18 1 3 4 4 0
Scuderi, RobRob Scuderi D 25 0 4 4 8 +4 Échangé aux Blackhawks de Chicago le 14 décembre
Porter, KevinKevin Porter C 41 0 3 3 0 -2
Sprong, DanielDaniel Sprong (en) AD 18 2 0 2 0 -1 Termine la saison avec les Islanders de Charlottetown dans la LHJMQ
Plotnikov, SergueïSergueï Plotnikov AG 32 0 2 2 20 -3 Échangé aux Coyotes de l'Arizona le 29 février
Warsofsky, DavidDavid Warsofsky D 12 1 0 1 0 -6 Réclamé au ballotage par les Devils du New Jersey le 29 février
Simon, DominikDominik Simon C 3 0 1 1 0 0
Sestito, TomTom Sestito AG 4 0 1 1 19 +1
Clendening, AdamAdam Clendening D 9 0 1 1 10 +3 Échangé aux Ducks d'Anaheim le 16 janvier
Archibald, JoshJosh Archibald (en) AD 1 0 0 0 0 0
Mouillierat, KaelKael Mouillierat (en) AG 1 0 0 0 2 0
Farnham, BobbyBobby Farnham AD 3 0 0 0 5 0 Réclamé au ballotage par les Devils du New Jersey le 26 octobre
Statistiques des gardiens de la saison régulière[15]
Nom PJ  V   D  Pr. Min  BC Moy %Arr  Bl
Murray, MattMatt Murray 13 9 2 0 746 25 2,00 93,0 1
Fleury, Marc-AndréMarc-André Fleury 58 35 17 4 3 445 132 2,29 92,1 5
Zatkoff, JeffJeff Zatkoff 14 4 7 0 728 34 2,79 91,7 0

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Détails des séries[modifier | modifier le code]

Pittsburgh contre Rangers de New York[modifier | modifier le code]

Pour la troisième fois en trois séries, les Penguins et les Rangers se retrouvent lors des séries éliminatoires. Lors des deux éditions précédentes, les Rangers sont sortis vainqueurs des confrontations avec une victoire en sept rencontres en 2014 au deuxième tour et une autre en cinq matchs en 2015, au premier tour. Les Penguins comptent prendre leur revanche sur New York lors de cette série ; ils ont en effet un bilan légèrement meilleur sur la saison avec 104 points contre 101 pour les Rangers[16],[17]. Ils comptent également sur la présence de leur capitaine, Sidney Crosby, troisième meilleur pointeur de la saison avec un total de 85 points[18]. Les Rangers eux comptent sur leurs vétérans Henrik Lundqvist, dans les buts, ou encore Eric Staal arrivé en fin de saison en provenance des Hurricanes de la Caroline[17].

Le premier match de la série a lieu le 13 avril sur la patinoire des Penguins. Les deux équipes tirent une douzaine de fois au cours de la première période, Jeff Zatkoff étant aligné dans les buts des Penguins[19]. Juste avant la fin du tiers-temps, Lundqvist se prend le bout de la crosse de son coéquipier, Marc Staal, dans l'œil[20]. Après un arrêt du match, le portier des Rangers revient sur la glace pour finir la période mais Patric Hornqvist en profite pour ouvrir la marque pour les locaux à 18 secondes de la première pause[20]. Antti Raanta remplace Lundqvist dans les buts dès le début de la deuxième période et il réussit à faire six arrêts au cours de cette période de jeu. Cependant, les Penguins prennent deux buts d'avance grâce à Crosby lancé en échappée juste avant la fin du tiers. À la troisième minute de la troisième période, Derek Stepan inscrit le premier but de la soirée pour les Rangers en supériorité numérique contre Jeff Zatkoff. Deux minutes plus tard, les Penguins reprennent deux buts d'avance en infériorité numérique avant que Hornqvist n'inscrive son deuxième but de la soirée. Dix minutes avant la fin du match, Stepan double la mise pour New York mais avec moins de trois minutes restant dans le match, Alain Vigneault décide de sortir son gardien pour mettre un sixième joueur. Crosby en profite pour récupérer le palet qu'il transmet à Hornqvist pour une victoire finale 5-2 des locaux[20].

Le deuxième match a lieu trois jours plus tard et même si Fleury peut jouer, Sullivan préfère titulariser une nouvelle fois Zatkoff. Lundqvist est de retour devant les filets de New York[21]. Les deux gardiens parviennent à arrêter tous les lancers qu'ils reçoivent au cours de la première période et il faut attendre les débuts de la deuxième pour voir les Penguins, par l'intermédiaire de Kessel, ouvrir le score en supériorité numérique. Zatkoff continue son bon travail devant les buts jusqu'à la mi-match mais la partie bascule à la 32e minute avec deux buts inscrits par les visiteurs en 18 secondes, le premier par Keith Yandle et le second par Derick Brassard. Dans la minute qui suite Bryan Rust reçoit une pénalité pour interférence contre Staal. Les Penguins parviennent à tuer la pénalité et Rust part même en échappée contre Lundqvist à sa sortie de prison. Le gardien suédois des Rangers s'impose et permet à son équipe de rester dans le match et une minute plus tard, Mats Zuccarello Aasen inscrit un troisième but pour les visiteurs. Les deux équipes se séparent ainsi avec une avance de deux buts pour les Rangers à la fin de la période et ces derniers même un quatrième but en tout début de la dernière période par Chris Kreider[22]. Le dernier but de la soirée est marqué par les Penguins, le second de la soirée pour Kessel avec une assistance de Malkine, ce dernier jouant son premier match sa blessure un mois plus tôt[21].

13 avril Pittsburgh 5-2
(1-0, 1-0, 3-2)
New York Consol Energy Center
18 588 spectateurs


16 avril Pittsburgh 2-4
(0-0, 1-3, 1-1)
New York Consol Energy Center
18 614 spectateurs


19 avril New York 1-3
(0-0, 1-1, 0-2)
Pittsburgh Madison Square Garden
18 006 spectateurs


21 avril New York 0-5
(0-3, 0-1, 0-1)
Pittsburgh Madison Square Garden
18 006 spectateurs


23 avril Pittsburgh 6-3
(2-2, 4-0, 0-1)
New York Consol Energy Center
18 607 spectateurs


Washington contre Pittsburgh[modifier | modifier le code]

28 avril Washington 4-3 (Pr)
(1-0, 1-2, 1-1, 1-0)
Pittsburgh Verizon Center
18 506 spectateurs


30 avril Washington 1-2
(0-0, 0-1, 1-1)
Pittsburgh Verizon Center
18 506 spectateurs


2 mai Pittsburgh 3-2
(2-0, 1-0, 0-2)
Washington Consol Energy Center
18 601 spectateurs


4 mai Pittsburgh 3-2 (Pr)
(1-1, 1-1, 0-0, 1-0)
Washington Consol Energy Center
18 614 spectateurs


7 mai Washington 3-1
(1-1, 2-0, 0-0)
Pittsburgh Verizon Center
18 506 spectateurs


10 mai Pittsburgh 4-3 (Pr)
(1-0, 2-1, 0-2, 1-0)
Washington Consol Energy Center
18 650 spectateurs


Pittsburgh contre Tampa Bay[modifier | modifier le code]

13 mai Pittsburgh 1-3
(0-1, 1-2, 0-0)
Tampa Bay Consol Energy Center
18 554 spectateurs


16 mai Pittsburgh 3-2 (Pr)
(2-2, 0-0, 0-0, 1-0)
Tampa Bay Consol Energy Center
18 534 spectateurs


18 mai Tampa Bay 2-4
(0-0, 0-1, 2-3)
Pittsburgh Amalie Arena
19 092 spectateurs


20 mai Tampa Bay 4-3
(2-0, 2-0, 0-3)
Pittsburgh Amalie Arena
19 092 spectateurs


22 mai Pittsburgh 3-4 (Pr)
(1-0, 2-2, 0-1, 0-1)
Tampa Bay Consol Energy Center
18 648 spectateurs


24 mai Tampa Bay 2-5
(0-1, 0-2, 2-2)
Pittsburgh Amalie Arena
19 092 spectateurs


26 mai Pittsburgh 2-1
(0-0, 2-1, 0-0)
Tampa Bay Consol Energy Center
18 638 spectateurs


Finale de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

30 mai Pittsburgh 3-2
(2-0, 0-2, 1-0)
San José Consol Energy Center
18 596 spectateurs


1er juin Pittsburgh 2-1 (Pr)
(0-0, 1-0, 0-1, 1-0)
San José Consol Energy Center
18 655 spectateurs


4 juin San José 3-2 (Pr)
(1-1, 0-1, 1-0, 1-0)
Pittsburgh SAP Center
17 562 spectateurs


6 juin San José 1-3
(0-1, 0-1, 1-1)
Pittsburgh SAP Center
17 562 spectateurs


9 juin Pittsburgh 2-4
(2-3, 0-0, 0-1)
San José Consol Energy Center
18 680 spectateurs


12 juin San José 1-3
(0-1, 1-1, 0-1)
Pittsburgh SAP Center
17 562 spectateurs


Statistiques des joueurs[modifier | modifier le code]

Statistiques des joueurs lors des séries[15]
Nom PJ  B   A  Pts +/- Pun
Kessel, PhilPhil Kessel 24 10 12 22 5 4
Crosby, SidneySidney Crosby 24 6 13 19 −2 4
Malkine, IevgueniIevgueni Malkine 23 6 12 18 1 18
Bonino, NickNick Bonino 24 4 14 18 9 12
Hagelin, CarlCarl Hagelin 24 6 10 16 9 14
Letang, KristopherKristopher Letang 23 3 12 15 6 22
Hörnqvist, PatricPatric Hörnqvist 24 9 4 13 −5 10
Kunitz, ChrisChris Kunitz 24 4 8 12 2 15
Sheary, ConorConor Sheary 23 4 6 10 −1 8
Rust, BryanBryan Rust 24 6 3 9 7 6
Dumoulin, BrianBrian Dumoulin 24 2 6 8 −3 2
Määttä, OlliOlli Määttä 18 0 7 7 5 4
Cullen, MattMatt Cullen 24 4 2 6 3 8
Daley, TrevorTrevor Daley 15 1 5 6 1 10
Lovejoy, BenBen Lovejoy 24 2 4 6 5 12
Kühnhackl, TomTom Kühnhackl 24 2 3 5 1 0
Fehr, EricEric Fehr 23 3 1 4 −1 6
Schultz, JustinJustin Schultz 15 0 4 4 1 0
Cole, IanIan Cole 24 1 2 3 6 14
Bennett, BeauBeau Bennett 1 0 0 0 −2 0
Pouliot, DerrickDerrick Pouliot 2 0 0 0 1 2
Sundqvist, OskarOskar Sundqvist 2 0 0 0 0 0

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Un gardien de but effectue un « blanchissage » quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.
  2. Les scores sont indiqués en mettant l'équipe qui joue à domicile en second et l'équipe visiteur en premier

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 2015–16 Pittsburgh Penguins season » (voir la liste des auteurs).

  1. « Les Rangers gagnent 2-1 et éliminent les Penguins », sur www.rds.ca, (consulté le 29 avril 2015)
  2. (en) Drew Weber, « Phil Kessel Traded to Pittsburgh Penguins », sur thehockeywriters.com, (consulté le 11 septembre 2016)
  3. (en) Mike Johnston, « Canucks acquire Brandon Sutter from Penguins », sur www.sportsnet.ca, (consulté le 11 septembre 2016)
  4. (en) Kristen J Shilton, « Penguins sign veteran center Matt Cullen to one-year deal », sur www.usatoday.com, (consulté le 11 septembre 2016)
  5. (en) Michael Pityk, « Pittsburgh Penguins 2015-16 Season Preview », sur thehockeywriters.com, (consulté le 11 septembre 2016)
  6. (en) James M. Kubus, « Pittsburgh Penguins change to Red, White & Blue », sur pittsburghhockey.net, (consulté le 26 juin 2016)
  7. (en) Jerry Brown, « Smith, Coyotes hang on to defeat Penguins », sur penguins.nhl.com, (consulté le 26 juin 2016)
  8. Wes Crosby, « Fleury réalise 26 arrêts et les Penguins s'imposent contre les Maple Leafs », sur www.nhl.com, (consulté le 26 juin 2016)
  9. (en) Wes Crosby, « Penguins hang on to defeat Sabres in Bylsma's return », sur penguins.nhl.com, (consulté le 26 juin 2016)
  10. (en) Mike Brophy, « Penguins shut out Maple Leafs in Kessel's return », sur penguins.nhl.com, (consulté le 26 juin 2016)
  11. (en) Wes Crosby, « Penguins fire Johnston, name Sullivan coach », sur www.nhl.com, (consulté le 8 septembre 2016)
  12. (en) Dave Molinari, « Malkin will miss six to eight weeks with undisclosed injury », sur www.post-gazette.com, (consulté le 10 septembre 2016)
  13. (en) « 2015-16 Pittsburgh Penguins Results and Schedule », sur www.hockeydb.com
  14. (en) « NHL Hockey 2015 Wildcard Standings », sur www.nhl.com (consulté le 21 juin 2016)
  15. a, b et c (en) « 2015-16 Pittsburgh Penguins roster and scoring statistics », sur www.hockeydb.com (consulté le 17 avril 2016)
  16. (en) « NHL Standings 2015-2016 », sur www.nhl.com (consulté le 10 avril 2016)
  17. a et b (en) Wes Crosby et Dan Rosen, « Rangers vs. Penguins First Round series preview - Injury questions for Pittsburgh in net, New York on defense », sur www.nhl.com, (consulté le 12 avril 2016)
  18. (en) « Statistics - 2016 », sur www.nhl.com (consulté le 12 avril 2016)
  19. Striking Gold - Dave Molinari 2016, p. 70.
  20. a, b et c Striking Gold - Dave Molinari 2016, p. 71.
  21. a et b Striking Gold - Dave Molinari 2016, p. 72.
  22. Striking Gold - Dave Molinari 2016, p. 73.

Feuilles de match[modifier | modifier le code]

Les feuilles de match sont issues du site officiel en français de la Ligue nationale de hockey : http://www.nhl.com

Saison régulière[modifier | modifier le code]

  1. Pittsburgh-Dallas - 10/8/2015
  2. Pittsburgh-Arizona 10/10/2015
  3. Montréal-Pittsburgh 13/10/2015
  4. Ottawa-Pittsburgh 15/10/2015
  5. Toronto-Pittsburgh 10/17/2015
  6. Floride-Pittsburgh 10/20/2015
  7. Dallas-Pittsburgh 10/22/2016
  8. Pittsburgh-Nashville 10/24/2016
  9. Pittsburgh-Washington 10/28/2015
  10. Buffalo-Pittsburgh 10/29/2015
  11. Pittsburgh- Toronto 10/31/2015
  12. Pittsburgh-Vancouver 11/4/2015
  13. Pittsburgh- Edmonton 11/6/2015
  14. Pittsburgh-Calgary 11/7/2015
  15. Montréal-Pittsburgh 11/11/2015
  16. Columbus-Pittsburgh 11/13/2015
  17. Pittsburgh-New Jersey 11/14/2015
  18. Minnesota-Pittsburgh 11/17/2015
  19. Colorado-Pittsburgh 11/19/2015
  20. San José-Pittsburgh 11/21/2015
  21. Saint-Louis-Pittsburgh 11/25/2015
  22. Pittsburgh-Columbus 11/27/2015
  23. Edmonton-Pittsburgh 11/28/2015
  24. Pittsburgh-San José 12/1/2015
  25. Pittsburgh-Los Angeles 12/5/2015
  26. Pittsburgh-Anaheim 12/6/2015
  27. Pittsburgh-Colorado 12/9/2015
  28. Los Angeles-Pittsburgh 12/11/2015
  29. Washington-Pittsburgh 12/14/2015
  30. Pittsburgh-Bruins 12/16/2015
  31. Bruins-Pittsburgh 12/18/2015
  32. Caroline-Pittsburgh 12/19/2015
  33. Columbus-Pittsburgh 12/21/2015
  34. Pittsburgh-Minnesota 12/26/2015
  35. Pittsburgh-Winnipeg 12/27/2015
  36. Toronto-Pittsburgh 30/12/2015
  37. Pittsburgh-Détroit 12/31/2015
  38. New York I.-Pittsburgh 1/2/2016
  39. Chicago-Pittsburgh 1/5/2016
  40. Pittsburgh-Chicago 1/6/2016
  41. Pittsburgh-Montréal 1/9/2016
  42. Pittsburgh-Caroline 1/12/2016
  43. Pittsburgh-Tampa Bay 1/15/2016
  44. Caroline-Pittsburgh 1/17/2016
  45. Pittsburgh-Saint-Louis 1/18/2016
  46. Philadelphie-Pittsburgh 1/21/2016
  47. Vancouver-Pittsburgh 1/23/2016
  48. New Jersey-Pittsburgh 1/26/2016
  49. Ottawa-Pittsburgh 2/2/2016
  50. Pittsburgh-Tampa Bay 2/5/2016
  51. Pittsburgh-Floride 2/6/2016
  52. Anaheim-Pittsburgh 2/8/2016
  53. New York R.-Pittsburgh 2/10/2016
  54. Pittsburgh-Caroline 2/12/2016
  55. Pittsburgh-Floride 2/15/2016
  56. Détroit-Pittsburgh 18/2/2016
  57. Tampa Bay-Pittsburgh 20/2/2016
  58. Pittsburgh-Buffalo 21/2/2016
  59. Pittsburgh-Boston 24/2/2016
  60. Winnipeg-Pittsburgh 27/2/2016
  61. Arizona-Pittsburgh 29/2/2016
  62. Pittsburgh-Washington 1/3/2016
  63. New York R.-Pittsburgh 3/3/2016
  64. Calgary-Pittsburgh 3/5/2016
  65. Pittsburgh-New Jersey 6/3/2016
  66. Pittsburgh-New York I. 8/3/2016
  67. Pittsburgh-Columbus 11/3/2016
  68. Pittsburgh-New York R. 13/3/2016
  69. New York I.-Pittsburgh 15/3/2016
  70. Caroline-Pittsburgh 17/3/2016
  71. Pittsburgh-Philadelphie 19/3/2016
  72. Washington-Pittsburgh 20/3/2016
  73. New Jersey-Pittsburgh 24/3/2016
  74. Pittsburgh-Détroit 26/3/2016
  75. Pittsburgh-New York R. 27/3/2016
  76. Buffalo-Pittsburgh 29/3/2016
  77. Nashville-Pittsburgh 31/3/2016
  78. Pittsburgh-New York I. 2/4/2016
  79. Philadelphie-Pittsburgh 3/4/2016
  80. Pittsburgh-Ottawa 5/4/2016
  81. Pittsburgh-Washington 7/4/2016
  82. Pittsburgh-Philadelphie 9/4/16

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Triumph Books et Pittsburgh Post-Gazette, Striking Gold: The Penguins' Amazing Run to the 2016 Stanley Cup, Triumph Books, , 128 p. (ISBN 978-1629372204)