Saison 2011-2012 du Nîmes Olympique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saison 2011-2012 du Nîmes Olympique
Généralités
Couleurs Rouge et blanc
Stade Stade des Costières
(18 482 places)
Président Drapeau : France Jean-Louis Gazeau
Entraîneur Drapeau : France Thierry Froger
Résultats
Championnat Premier
68 points (18V, 14N, 6D)
65 buts pour, 38 buts contre
Coupe de France Sixième tour
Éliminé par Olympique d'Alès (2-2, 2-4tab)
Coupe de la Ligue Premier tour
Éliminé par Amiens SCF (0-2)
Meilleur buteur Drapeau : Côte d'Ivoire Seydou Koné (21)
Meilleur passeur Drapeau : Bénin Mouritala Ogounbiyi (12)

Chronologie

La saison 2011-2012 du Nîmes Olympique est la neuvième saison de l'histoire du club gardois en championnat de France de football de troisième division, la première depuis 2008 à ce niveau de compétition. L'équipe est dirigée par Thierry Froger.

Le Nîmes Olympique termine à la première place du championnat national et retrouve la Ligue 2 une année après l'avoir quittée. Les gardois terminent le championnat avec la meilleure attaque (65 buts) et le plus petit nombre de défaites (6). Seydou Koné termine meilleur buteur avec 21 buts tandis que Mouri Ola Ogunbiyi termine meilleur passeur.

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Objectif du club[modifier | modifier le code]

Les nîmois, relégués en National l'année dernière, veulent remonter en Ligue 2 durant cette saison 2011-2012.

Transferts[modifier | modifier le code]

Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
Cyrille Merville Drapeau de la France France Transfert AC Arles-Avignon Drapeau : France Ligue 2
Aurélien Boche Drapeau de la France France Transfert Amiens SC Drapeau : France Ligue 2
Vincent Carlier Drapeau de la France France Transfert ESTAC Troyes Drapeau : France Ligue2
Maxime Poundjé Drapeau de la France France Prêt FC Girondins de Bordeaux Drapeau : France CFA 2
Habib Jean Baldé Drapeau de la Guinée Guinée Transfert Universitatea Cluj Drapeau : Roumanie D1 Roumanie
Sébastien Piocelle Drapeau de la France France Libre / /
Emmanuel Corrèze Drapeau de la France France Transfert AC Arles-Avignon Drapeau : France Ligue 2
Grégory Dutil Drapeau de la France France Transfert EFC Fréjus Drapeau : France National
Seydou Koné Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Transfert Pau FC Drapeau : Côte d'Ivoire CFA
Mouritala Ola Ogounbiyi Drapeau du Bénin Bénin Libre / /
Issouf Ouattara Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso Transfert União Leiria Drapeau : Portugal D1 Portugal
Symbol oppose vote.svg Départs
Ludovic Butelle Drapeau de la France France retour de prêt Lille OSC Drapeau : France Ligue 1
Paul-Noël Ettori Drapeau de la France France Libre / /
Yohan Bocognano Drapeau de la France France Transfert GFCO Ajaccio Drapeau : France National
Mehdi Mostefa Drapeau de l'Algérie Algérie Transfert AC Ajaccio Drapeau : France Ligue 1
Cheikh Abass Dieng Drapeau du Sénégal Sénégal retour de prêt Honved Budapest Drapeau : Hongrie D1 Hongrie
Alphousseyni Keita Drapeau du Mali Mali Transfert União Leiria Drapeau : Portugal D1 Portugal
David Gigliotti Drapeau de la France France Transfert AC Arles-Avignon Drapeau : France Ligue 2
Olivier Davidas Drapeau de la France France Rupture de Contrat / /
Mohamed M'Changama Drapeau des Comores Comores Transfert Amiens SC Drapeau : France Ligue 2
Yannick Boli Drapeau de la France France Rupture de Contrat / /
Lamine Diarrassouba Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Rupture de Contrat FK Senica D1 Slovaquie

Préparation d'avant-saison[modifier | modifier le code]

Compétitions[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

La saison 2011-2012 de National est la soixante-cinquième édition du championnat de France de football de troisième division et la quinzième sous l'appellation « National ». La division oppose vingt clubs en une série de trente-huit rencontres. Les meilleurs de ce championnat sont promus en Ligue 2.

Le Nîmes Olympique est promu en ligue 2 une journée avant le terme du championnat National.

Classement et statistiques[modifier | modifier le code]

Le Nîmes Olympique termine le championnat à la première place avec 68 points, 18 victoires, 14 nuls et 6 défaites. Le club nîmois est le troisième en termes de succès et le seul à avoir subi si peu de revers lors du championnat. Une victoire rapportant trois points et un match nul un point, le Nîmes Olympique totalise 68 points soit un de plus que son dauphin, les Chamois niortais et soit cinq de plus que son précédent record de points engrangés en National. Les Nîmois possèdent la meilleure attaque du championnat avec 65 buts marqués[1], la troisième meilleure défense ex-æquo avec le Vannes OC en encaissant que 38 buts[2], et la deuxième meilleure différence de buts. Le Nîmes Olympique est la meilleure formation à l'extérieur (32 points[3]) et la cinquième à domicile (36 points[4]). Sur les 38 journées du championnat, le Nîmes Olympique apparaît 3 fois à la place de leader. Les Crocodiles figurent également à la seizième place du classement du fair-play, avec 73 cartons jaunes et sept cartons rouges[5].

Extrait du classement de National 2011-2012[6]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Nîmes Olympique 68 38 18 14 6 65 38 +27
2 Chamois niortais 67 38 19 10 9 61 33 +28
3 GFCO Ajaccio 66 38 20 8 10 57 32 +25
4 Vannes Olympique Club 62 38 16 14 8 55 38 +17
5 SAS Épinal 62 38 17 11 10 61 47 +14
6 FC Rouen 60 38 17 9 12 48 46 +2
  • Promotion en Ligue 2 2012-2013
  • Parcours en coupes[modifier | modifier le code]

    Coupe de France de football[modifier | modifier le code]

    Rencontres en Coupe de France
    Tour Rencontre
    5e FC Sète 0-1 Nîmes Olympique
    6e Olympique Alésien 2-2tab Nîmes Ol.

    Compétition à élimination directe mettant aux prises les clubs de football amateurs et professionnels à travers la France métropolitaine et les DOM-ROM, la coupe de France 2011-2012 est la 95e édition de la coupe de France, et est organisée par la FFF et ses ligues régionales. Cette saison, le nombre de clubs engagés a légèrement diminué par rapport à l'année précédente, avec 7 422 participants.

    Coupe de la Ligue[modifier | modifier le code]

    Rencontres en Coupe de la Ligue
    Tour Rencontre
    1er Amiens SC 2-0 Nîmes Olympique

    La Coupe de la Ligue 2011-2012 est la 18e édition de la Coupe de la Ligue, compétition à élimination directe organisée par la LFP depuis 1994 et qui rassemble uniquement les clubs professionnels de Ligue 1, Ligue 2 et National. Depuis 2009, la LFP a instauré un nouveau format de le coupe plus avantageux pour les clubs qualifiés pour une coupe d'Europe.

    Le Nîmes Olympique commence la compétition dès le premier tour, du fait que le club gardois évolue en troisième division. Les joueurs nîmois se déplacent donc au stade de la Licorne, antre de l'Amiens SCF, promu en Ligue 2 à l'issue de la saison 2010-2011. Durant le match, Amiens fait rapidement la différence, le Nîmes Olympique étant mené 2-0 à la mi-temps, à la suite de buts de Julien Ielsch et de Hervé Bazile. Les joueurs entraînés par Thierry Froger ne parviennent pas à réduire cet écart durant la seconde partie du match [7]. Le club samarien s'incline au tour suivant au Stade de la Mosson contre le Montpellier HSC.

    Matchs officiels de la saison[modifier | modifier le code]

    Billet du match entre l'US Créteil-Lusitanos et le Nîmes Olympique de la 36e journée

    Le tableau ci-dessous retrace dans l'ordre chronologique les 41 rencontres officielles que doit disputer le Nîmes Olympique durant la saison. Le club nîmois doit participer à 38 journées du championnat et a disputé deux tours de Coupe de France ainsi qu'une rencontre en Coupe de la Ligue. Les buteurs sont accompagnés d'une indication entre parenthèses sur la minute de jeu où est marqué le but et, pour certaines réalisations, sur sa nature (penalty ou contre son camp).

    Joueurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

    Encadrement technique[modifier | modifier le code]

    L'équipe est entraînée par Thierry Froger. Entraîneur de 48 ans en poste depuis mars 2011[9], il est notamment passé en tant que joueur par le club nordiste du LOSC Lille Métropole ou encore par le Grenoble Foot 38, évoluant au poste de milieu de terrain jusqu'en 1992, où il termine sa carrière au sein du club sarthois du MUC 72. La saison suivante, il commence sa carrière de technicien en reprenant la direction du club manceau. Il rejoint en 1997 le LOSC Lille Métropole qui évolue alors en Division 2, et est démis de ses fonctions en septembre 1998. À l'été 1999, il trouve un nouveau point de chute et rejoint Châteauroux avec lequel il contribue à une nouvelle stabilisation du club en Division 2. Après un passage au FC Gueugnon de 2003 à 2005, Froger rompt son contrat avec le club bourguignon pour rejoindre le Stade de Reims pendant l'été 2005. Après trois saisons effectuées au club rémois, il devient sélectionneur du Togo en juin 2010, après la démission d'Hubert Velud. Cependant, il quitte son poste en mars 2011 et rejoint le Nîmes Olympique le jour suivant sa démission.

    Effectif professionnel[modifier | modifier le code]

    Sébastien Piocelle
    Sébastien Piocelle, ici en 2010, arrive au club en septembre 2011.

    Dans l'effectif de la saison 2011-2012, peu de joueurs sont issus de la métropole nîmoise. Pour autant, ceux-ci sont régulièrement utilisés par Froger comme Abdel Malik Hsissane, milieu né à Nîmes et au club depuis 2006 ou encore Jonathan Parpeix, évoluant au poste de défenseur ou de milieu de terrain, devenu professionnel au club en 2011 tout comme Hsissane.

    Le capitaine de l'équipe est le défenseur central français Benoît Poulain. Origine de la région, il est formé au club et arrive en 2003. Apparaissant progressivement au sein de l'équipe première en 2006, il devient un titulaire régulier de l'équipe nîmoise durant les saisons suivantes, ayant effectué plus d'une centaine de matchs après la saison 2010-2011.

    Le gardien de l'équipe est Cyrille Merville. Laissé libre par l'Athlétic Club Arles-Avignon, il rejoint le club en octobre 2011 et devient un élément-clé du Nîmes Olympique, mettant Haidar Al-Shaibani sur le banc. Gardien de but expérimenté et terminant promu du championnat de France de deuxième division avec l'AC Arles-Avignon en 2010, il a notamment disputé plus de 200 rencontres en seconde division, et un peu moins d'une vingtaine de matchs en première division. D'autres joueurs de l'effectif sont chevronnés dans leur domaine respectif, comme le milieu Sébastien Piocelle, champion de France et vainqueur de la Coupe de France avec le FC Nantes au début des années 2000, et l'attaquant Wilfried Niflore, présents au Nîmes Olympique depuis 2011.

    Parmi les plus jeunes joueurs de l'effectif, on retrouve le français de 20 ans Nicolas Benezet. Il arrive au club en 2004 pour terminer sa formation. En 2010, il connaît ses premières minutes de jeu avec le Nîmes Olympique face au FC Istres en remplaçant Steve Haguy, ce dernier qui évolue milieu gauche en 2011-2012. Prometteur, il participe également à l'épopée de la sélection française lors du Tournoi de Toulon 2011, qui regroupe différentes sélections nationales des moins de 20 ans.

    Vincent Carlier et Miodrag Stošić sont deux des joueurs qui ont constitué les différentes défenses centrales au cours de la saison. Carlier arrive au club en 2011 après un passage de deux années à l'ES Troyes (66 matchs joués et un but). Quant à Stošić, il a été recruté au FK Vojvodina Novi Sad en 2009, après être passé par le centre de formation de l'OFK Belgrade. Maxime Poundje, international français des moins de 19 ans prêté par les Girondins de Bordeaux, les épaule sur le côté gauche de la défense.

    Effectif du Nîmes Olympique au 25 janvier 2012[10]
    Joueurs Encadrement technique
    No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
    16 G Drapeau de la France Merville, CyrilleCyrille Merville 14/04/1982 (37 ans) AC Arles-Avignon
    1 G Drapeau du Canada Al-Shaibani, HaidarHaidar Al-Shaibani 31/03/1984 (35 ans) Canada Western Ontario[11]
    30 G Drapeau de la France Michel, MathieuMathieu Michel 04/09/1991 (27 ans) Formé au club
    999 G Drapeau de la France Gallon, GauthierGauthier Gallon 23/04/1993 (26 ans) Formé au club
    5 D Drapeau de la Serbie Stošić, MiodragMiodrag Stošić 23/02/1981 (38 ans) FK Vojvodina
    22 D Drapeau de la France Boche, AurélienAurélien Boche 16/09/1981 (37 ans) Amiens SC
    20 D Drapeau de la France Carlier, VincentVincent Carlier 20/12/1979 (39 ans) ES Troyes AC
    3 D Drapeau de la France flèche vers la droite Poundje, MaximeMaxime Poundje 16/08/1992 (26 ans) France -19 ans Girondins de Bordeaux
    18 D Drapeau de la France Poulain, BenoîtBenoît Poulain Capitaine 24/07/1987 (31 ans) Formé au club
    21 D Drapeau du Maroc Haddou, YassineYassine Haddou 21/05/1989 (30 ans) Maroc -23 ans Formé au club
    999 D Drapeau de la France Farras, ArnaudArnaud Farras 27/01/1992 (27 ans) Formé au club
    19 D Drapeau de la France Sidibé, MoussaMoussa Sidibé 22/08/1981 (37 ans) Vannes OC
    7 M Drapeau du Togo Amewou, KomlanKomlan Amewou 15/12/1983 (35 ans) Togo Strømsgodset IF
    28 M Drapeau de la France Hsissane, Abdel MalikAbdel Malik Hsissane 28/01/1991 (28 ans) Formé au club
    4 M Drapeau de la France Piocelle, SébastienSébastien Piocelle 10/11/1978 (40 ans) AC Arles-Avignon
    23 M Drapeau de la France Corrèze, EmmanuelEmmanuel Corrèze 09/03/1982 (37 ans) AC Arles-Avignon
    25 M Drapeau de la Guinée Baldé, Habib JeanHabib Jean Baldé 08/02/1985 (34 ans) Guinée Universitatea Cluj
    6 M Drapeau de la France Parpeix, JonathanJonathan Parpeix 04/03/1990 (29 ans) Formé au club
    11 M Drapeau du Bénin Ogounbiyi, Mouritala OlaMouritala Ola Ogounbiyi 10/10/1982 (36 ans) Bénin EA Guingamp
    8 A Drapeau de la France Niflore, WilfriedWilfried Niflore 29/04/1981 (38 ans) Litex Lovech
    12 A Drapeau de la Côte d'Ivoire Koné, SeydouSeydou Koné 28/03/1983 (36 ans) Pau FC
    9 A Drapeau de la France Thibault, RomainRomain Thibault 06/01/1991 (28 ans) Formé au club
    14 A Drapeau de la France Dutil, GrégoryGrégory Dutil 30/12/1980 (38 ans) EFC Fréjus St-Raphaël
    10 A Drapeau de la France Benezet, NicolasNicolas Benezet 24/02/1991 (28 ans) France -20 ans Formé au club
    27 A Drapeau du Burkina Faso Ouattara, IssoufIssouf Ouattara 07/10/1988 (30 ans) Burkina Faso União Leiria
    24 A Drapeau de la France Haguy, SteveSteve Haguy 24/04/1981 (38 ans) Stade lavallois
    999 A Drapeau de la France Ripart, RenaudRenaud Ripart 14/03/1993 (26 ans) Formé au club
    Entraîneur(s)
    Préparateur(s) physique(s)
    • Drapeau : France Jérôme Arpinon
    Entraîneur(s) des gardiens
    • Drapeau : France Sébastien Gimenez
    • Drapeau : France Cédric Duchesne
    Kinésithérapeute
    • Drapeau : France Anthony Lombardo
    • Drapeau : France Alain Ratat
    Médecin(s)
    • Drapeau : France Jean-Charles Pierret

    Légende

    Consultez la documentation du modèle

    Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

    Buteurs[modifier | modifier le code]

    Rang Pays Joueurs Total Buts Buts à domicile Buts à l'extérieur
    1 Drapeau de la Côte d'Ivoire Seydou Koné 20 11 9
    2 Drapeau de la France Steeve Haguy 8 4 4
    3 Drapeau du Bénin Mouri Ola Ogunbiyi 7 6 1
    4 Drapeau de la France Nicolas Benezet 7 5 2
    5 Drapeau de la France Yassine Haddou 3 2 1
    6 Drapeau de la France Renaud Ripart 2 2 0
    7 Drapeau de la France Jonathan Parpeix 2 1 1
    8 Drapeau de la France Benoît Poulain 2 1 1
    9 Drapeau de la Guinée Habib Jean Baldé 2 1 1
    10 Drapeau de la Serbie Miodrag Stosic 2 1 1
    11 Drapeau du Burkina Faso Issouf Ouattara 1 1 0
    12 Drapeau de la France Wilfried Niflore 1 0 1
    13 Drapeau de la France Emmanuel Corrèze 1 0 1
    14 Drapeau de la France Abdel Malik Hsissane 1 0 1
    15 Drapeau de la Côte d'Ivoire Lamine Diarrassouba (parti en janvier) 1 0 1

    Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

    Structure juridique et organigramme[modifier | modifier le code]

    Éléments comptables[modifier | modifier le code]

    Équipementiers et sponsors[modifier | modifier le code]

    La marque italienne Erreà est l'équipementier du Nîmes Olympique depuis la saison 2002-2003. Elle continue à fournir les maillots au club gardois lors de la saison 2011-2012. Erreà est le cinquième équipementier qu'a connu le Nîmes Olympique, après notamment Le coq sportif, le premier équipementier du NO entre 1969 et 1974, l'Allemand Adidas ou l'Anglais Umbro.

    Les premiers sponsors apparaissent sur les maillots nîmois au début des années 1970, le Nîmes Olympique devenant ainsi le premier club français à arborer une publicité sur le maillot avec l'Olympique de Marseille[12]. En 1970, la maison de couture Cacharel, créée par le nîmois Jean Bousquet, devient pionnière. En 1975, Zan, entreprise originaire du Gard, s'installe sur les maillots durant deux saisons. Zan cède sa place en 1977 à Kindy Chaussettes et ce pendant neuf ans. Ainsi Kindy est actuellement le sponsor le plus fidèle qu'a connu le Nîmes Olympique depuis sa création avec 9 ans d'apparition sur le maillot des Crocodiles. Les principaux sponsors actuelle du Nîmes Olympique sont Mac Dan, les Héspérides et la Ville de Nîmes.

    Affluence et télévision[modifier | modifier le code]

    Affluence[modifier | modifier le code]

    Couverture médiatique[modifier | modifier le code]

    À la radio, tous les matches de la saison sont diffusés en intégralité sur France Bleu Gard Lozère[13], commentés par Hervé Sallafranque.

    Équipe réserve[modifier | modifier le code]

    L’équipe réserve du Nîmes Olympique sert de tremplin vers le groupe professionnel pour les jeunes du centre de formation du domaine de la Bastide. Depuis le départ de Franck N'Dioro durant l'été 2011, elle est entraînée par Jean-François Pien, également directeur du centre de formation du Nîmes Olympique.

    Pour la saison 2011-2012, elle évolue dans le groupe F du championnat de France amateur 2, soit le cinquième niveau de la hiérarchie du football en France.

    Classement[modifier | modifier le code]

    Extrait du classement de CFA2 2011-2012

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Stade bordelais 92 30 19 5 6 60 26 +34
    2 Bergerac Foot 82 30 14 10 6 44 30 +14
    3 Toulouse FC r 78 30 14 6 10 43 39 +4
    4 Les Genêts d'Anglet 76 30 13 7 10 39 33 +6
    5 Balma SC 74 30 12 8 10 31 28 +3
    6 FC Saint-Alban 74 30 12 8 10 39 44 -5
    7 Fun Narbonne FC 73 30 12 7 11 36 33 +3
    8 AS Muret Football 71 30 10 11 9 24 23 +1
    9 Nîmes Olympique r 70 30 11 8 11 27 25 +2
  • Promotion en CFA 2012-2013
  • Annexes[modifier | modifier le code]

    Notes
    1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
    2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
    Références
    1. « Classement de l'attaque 2011-2012 », sur foot-national.com (consulté le 4 juillet 2012)
    2. « Classement de la défense 2011-2012 », sur foot-national.com (consulté le 4 juillet 2012)
    3. « Classement Extérieur 2011-2012 », sur foot-national.com (consulté le 4 juillet 2012)
    4. « Classement Domicile 2011-2012 », sur foot-national.fr (consulté le 4 juillet 2012)
    5. « Classement du fair-play 2011-2012 », sur foot-national.com (consulté le 4 juillet 2012)
    6. « Classement général 2011-2012 » [archive du ], sur fff.fr (consulté le 4 juillet 2012)
    7. « Amiens - Nîmes (Coupe de la Ligue) », sur lfp.fr (consulté le 3 janvier 2011)
    8. « Calendrier de la saison 2011-2012 », sur footballdatabase.eu (consulté le 21 avril 2012)
    9. « Thierry Froger nouvel entraîneur de Nîmes », sur leparisien.fr (consulté le 3 janvier 2011)
    10. « Effectif professionnel », sur nimes-olympique.com (consulté le 30 décembre 2011)
    11. Un ancien mustang sélectionné sur westernmustangs.ca
    12. Alfred Wahl, La balle au pied. Histoire du football, Gallimard, (ISBN 2-07-053105-8), p. 330
    13. « Le sport sur France Bleu Gard Lozère » (consulté le 17 janvier 2012)

    Navigation[modifier | modifier le code]