Saison 2008-2009 des Celtics de Boston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Celtics de Boston
Saison 2008-2009
{{#if:
Président Drapeau des États-Unis Rich Gotham
Entraîneur(s) Drapeau des États-Unis Doc Rivers
Résultats
Saison régulière Premier Division Atlantique
2e Conférence Est
Statistiques : 62 victoires pour 20 défaites
Playoffs Battu en demi-finale de conférence
par le Magic d'Orlando
(3 matchs à 4)
Maillots
 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur
Chronologie
Précédent Saison précédente Saison suivante Suivant

La saison 2008-2009 des Celtics de Boston est la soixante troisième saison[Note 1] de basket-ball de la franchise américaine de la National Basketball Association (généralement désignée par le sigle NBA).

Historique[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Champions en titre, les Celtics de Boston reçoivent en début de saison les bagues de champion NBA et étendent une 17e bannière dans le TD Garden. L'apport des deux recrues J. R. Giddens et Semih Erden n'est pas important, mais cela n'empêche pas la franchise de réaliser le meilleur début de saison de son histoire avec 27 victoires lors des 29 premières rencontres de la saison. Avec une série de 19 succès de rang, l'équipe bat le record de l'histoire de la franchise. Cette série s'arrête par une défaite le . Après un enchaînement de 8 défaites lors des 10 rencontres suivant lors de la période de Noël, les Celtics de Boston entament une nouvelle série de douze victoires consécutives.

Les Lakers de Los Angeles mettent fin à cette série en dominant les Celtics après prolongations. L'équipe termine avec le deuxième meilleur bilan de la conférence Est avec 62 victoires pour 20 défaites, soit quatre victoires de moins que les Cavaliers de Cleveland emmenés par le meilleur joueur de la saison LeBron James. Boston est donc qualifié pour les playoffs pour la deuxième fois consécutivement.

Régulièrement meilleur marqueur des Celtics, Paul Pierce reste le capitaine de l'équipe. Meneur titulaire All-Star, Rajon Rondo réalise des performances de très haut niveau avec notamment les deux premiers triple-double de sa carrière le [1] et le . Il bat même son record de points le jour de son anniversaire[2].

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Opposée aux Bulls de Chicago, la franchise de Boston est poussée dans une septième match décisif suite à trois défaites en prolongations. Le sixième match de la série est particulièrement serré puisque les Bulls gagnent la partie 128 à 127 après trois prolongations de cinq minutes[3] malgré les 51 points de Ray Allen. À domicile, les Celtics remportent la manche décisive sur le score de 109 à 99[4].

Le Magic d'Orlando et son pivot star Dwight Howard sont les adversaires de Boston lors de la demi-finale de conférence Est. Une nouvelle fois, les deux équipes sont dos à dos trois victoires partout et l'on doit jouer un match décisif au TD Garden. Dominateur aux rebonds, les Celtics se montrent maladroits lors du match 7 avec seulement 39,2 % de réussite aux tirs et s'inclinent largement 101 à 82[5]

Effectif[modifier | modifier le code]

Effectif des Celtics de Boston lors de la saison 2008-2009
Joueurs Encadrement technique
P. Nat.[6] Nom Date de naissance Université
20 Ar États-Unis Allen, RayRay Allen 14 652  (32 ans) Université du Connecticut
42 Ar États-Unis Allen, TonyTony Allen 12 285  (26 ans) Oklahoma State
11 AiF États-Unis Davis, GlenGlen Davis 10 834  (23 ans) Université d'État de Louisiane
5 AiF États-Unis Garnett, KevinKevin Garnett 14 348  (32 ans) Farragut Academy HS, Illinois
50 Me États-Unis House, EddieEddie House 13 623  (30 ans) Université d'État de l'Arizona
43 Pi États-Unis Perkins, KendrickKendrick Perkins 11 251  (24 ans) Clifton J. Ozen HS, Texas
34 Ai États-Unis Pierce, PaulPaul Pierce Capitaine 13 836  (31 ans) Kansas
0 AiF États-Unis Powe, LeonLeon Powe 11 544  (24 ans) Berkeley
13 Me États-Unis Pruitt, GabeGabe Pruitt 10 726  (22 ans) USC
9 Me États-Unis Rondo, RajonRajon Rondo 10 782  (22 ans) Kentucky
44 AiF États-Unis Scalabrine, BrianBrian Scalabrine 13 680  (30 ans) USC
12 AiF États-Unis Walker, BillBill Walker 10 188  (21 ans) Université d'État du Kansas
8 Me États-Unis Marbury, StephonStephon Marbury 14 071  (31 ans) Georgia Institute of Technology
4 Ar États-Unis Giddens, J. R.J. R. Giddens 11 156  (23 ans) Kansas
7 Pi États-Unis Moore, MikkiMikki Moore 14 545  (33 ans) Université du Nebraska–Lincoln
26 Pi États-Unis O'Bryant, PatrickPatrick O'Bryant 10 664  (22 ans) Université Bradley
Entraîneur(s)

Drapeau : États-Unis Doc Rivers

Entraîneur(s) assistant(s)

Drapeau : États-Unis Armond Hill
Drapeau : États-Unis Kevin Eastman
Drapeau : États-Unis Clifford Ray
Drapeau : États-Unis Tom Thibodeau

Préparateur(s) athlétique

Drapeau : États-Unis Ed Lacerte

Préparateur(s) physique

Drapeau : États-Unis Bryan Doo
Drapeau : États-Unis Walter Norton


Légende

- Effectif sur le site officiel

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La saison 2008-2009 est la soixante troisième saison de la NBA en comptant les trois saisons de la Basketball Association of America.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rondo has triple-double, Boston wins 10th in a row », sur http://www.nba.com,‎ (consulté le 26 mars 2011)
  2. (en) Bob Baum, « Rondo, Allen lead Celtics past Suns 128-108 », sur http://www.nba.com,‎ (consulté le 26 mars 2011)
  3. (en) « Bulls push series to seventh game after latest OT thriller », sur http://espn.go.com/, Associated Press,‎ (consulté le 26 mars 2011)
  4. (en) « Celtics claw into second round with cagy Game 7 victory », sur http://espn.go.com,‎ (consulté le 26 mars 2011)
  5. (en) « Turkoglu pours in 25, dishes 12 assists as Magic put end to Celtics' season », sur http://espn.go.com, Associated Press,‎ (consulté le 26 mars 2011)
  6. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.