Saison 1 de Why Women Kill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saison 1 de Why Women Kill
Logo promotionnel original de la série.
Logo promotionnel original de la série.

Autres titres
francophones
Beautés meurtrières (Drapeau du Québec Québec)
Série Why Women Kill
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS All Access
Diff. originale
Nb. d'épisodes 10

Chronologie

Cet article présente le guide des épisodes de la première saison de la série télévisée américaine Why Women Kill.

Généralités[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[1] et DSD Doublage[2].

Vue globale[modifier | modifier le code]

No  Titre français Titre original Réalisation Scénario Première diffusion
1 Le couple était presque parfait Murder Means Never Having to Say You're Sorry Marc Webb Marc Cherry
2 Jamais deux sans trois I'd Like to Kill Ya, But I Just Washed My Hair Marc Webb Austin Guzman
3 Tango I Killed Everyone He Did, But Backwards and in High Heels David Grossman Randi Mayem Singer
4 Tu m'as poussée au meurtre You Had Me at Homicide Valerie Weiss Greg Malins
5 Pas de larmes pour un meurtre There's No Crying in Murder David Grossman Jeff Strauss et Brendan Stepha
6 Fatal à tous les coups Practically Lethal in Every Way David Warren Joe Keenan
7 J'ai découvert le secret qui conduit au meurtre I Found Out What the Secret to Murder Is: Friends. Best Friends Elizabeth Allen Rosenbaum Hannah Schneider
8 Le meurtre ne brise pas les mariages Marriages Don't Break Up on Account of Murder – It's Just a Symptom That Something Else Is Wrong Lucy Liu Alexa Junge
9 Je me demande ce qui rend les femmes comme toi aussi mortelles I Was Just Wondering What Makes Dames Like You So Deadly Dawn Wilkinson Mary Elizabeth Hamilton
10 Tue-moi comme si c'était la dernière fois Kill Me as if It Were the Last Time David Warren Marc Cherry et Curtis Kheel

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Le couple était presque parfait[modifier | modifier le code]

Titre original
Murder Means Never Having to Say You're Sorry (trad. litt. : « Le meurtre signifie ne jamais avoir à dire que tu es désolé »)
Numéro de production
1 (1-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4,523 millions de téléspectateurs (16,3 % des 4 ans et +)[3]

Épisode 2 : Jamais deux sans trois[modifier | modifier le code]

Titre original
I'd Like To Kill Ya, But I Just Washed My Hair (trad. litt. : « J'aimerais te tuer, mais je viens juste de laver mes cheveux »)
Numéro de production
2 (1-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Austin Guzman
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4,47 millions de téléspectateurs (18,1 % des 4 ans et +)[3]

Épisode 3 : Tango[modifier | modifier le code]

Titre original
I Killed Everyone He Did, But Backwards And In High Heels (trad. litt. : « J'ai tué tout le monde comme lui, mais en marche arrière et en talons haut »)
Numéro de production
3 (1-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Randi Mayem Singer
Audiences
  • Drapeau de la France France : 4,136 millions de téléspectateurs (14,7 % des 4 ans et +)[4]

Épisode 4 : Tu m'as poussée au meurtre[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Les mauvais choix (Modèle:Québec-France)
Titre original
You Had Me at Homicide (trad. litt. : « Tu m'as eu à homicide »)
Numéro de production
4 (1-04)
Première diffusion
Réalisation
Valerie Weiss
Scénario
Greg Malins
Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,831 millions de téléspectateurs (13,8 % des 4 ans et +)[5]

Épisode 5 : Pas de larmes pour un meurtre[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Que sera sera (Drapeau du Québec Québec)
Titre original
There's No Crying In Murder (trad. litt. : « Il n'y a pas de larmes dans un meurtre »)
Numéro de production
5 (1-05)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Jeff Strauss et Brendan Stepha
Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,879 millions de téléspectateurs (14,1 % des 4 ans et +)[6]
Synopsis
En 1963, Beth Ann soutient April dans son souhait de devenir chanteuse ; au début de l'épisode April chante Que sera, sera (Whatever Will Be, Will Be) lors de son audition. D'autre part, elle regagne peu à peu l'attention de Rob. En 1984, Simone se retrouve dans une situation compliquée avec Tommy et demande à Karl de garder le secret de son infidélité. En 2019, tandis que Taylor est partie voir ses sœurs, Jade et Eli se rapprochent. Ce dernier doit impérativement terminer son script pour le remettre à son agent, Lamar…

Épisode 6 : Fatal à tous les coups[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Tout ce qu'on veut cacher (Drapeau du Québec Québec)
Titre original
Practially Lethal In Every Way (trad. litt. : « Pratiquement fatal dans tous les sens »)
Numéro de production
6 (1-06)
Première diffusion
Réalisation
David Warren
Scénario
Joe Keenan
Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,59 millions de téléspectateurs (13,3 % des 4 ans et +)[7]
Synopsis
En 1963, Beth Ann et Rob organisent une pendaison de crémaillère. En 1984, les secrets de Simone et Karl sont révélés lors d'un dîner avec la belle-famille d'Amy. En 2019, des tensions naissent dans le ménage de Taylor, Jade et Eli, alors que ce dernier essaie de cacher son addiction…

Épisode 7 : J'ai découvert le secret qui conduit au meurtre[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Les petits mouchoirs (Drapeau du Québec Québec)
Titre original
I Found Out What the Secret To Murder Is: Friends. Best Friends (trad. litt. : « J'ai découvert que le secret du meurtre est : Amis. Meilleurs amis »)
Numéro de production
7 (1-07)
Première diffusion
Réalisation
Elizabeth Allen Rosenbaum
Scénario
Hannah Schneider
Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,455 millions de téléspectateurs (12 % des 4 ans et +)[8]
Synopsis
En 1963, Beth Ann apprend avec satisfaction que son époux a mis un terme à sa liaison avec April. En 1984, les tensions s'apaisent entre Simone et Karl qui semblent avoir trouvé un compromis dans leur couple. Naomi, quant à elle, s'inquiète des dépenses excessives réalisées par son fils. En 2019, Jade, Eli et Taylor décident d'aller ensemble à un séminaire sur le polyamour. Mais en chemin, Taylor découvre qu'Eli s'est remis à prendre de la drogue…

Épisode 8 : Le meurtre ne brise pas les mariages[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Maladies d'amour (Drapeau du Québec Québec)
Titre original
Marriages Don't Break Up On Account Of Murder -- It's Just A Symptom That Something Else is Wrong (trad. litt. : « Les mariages ne se brisent pas à cause d'un meurtre -- C'est juste le symptôme que quelque chose d'autre est mauvais »)
Numéro de production
8 (1-08)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Alexa Junge
Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,286 millions de téléspectateurs (12 % des 4 ans et +)[9]
Synopsis
En 1963, Beth Ann fait croire à son mari qu'elle est atteinte d'un cancer afin de le retenir auprès d'elle. Sheila vient à son secours pour l'aider à rendre sa fausse maladie davantage crédible. En 1984, Karl a lui aussi fait part de sa maladie à Simone, ce qui contraint cette dernière à annuler le voyage qu'elle était sur le point d'effectuer avec Tommy. En 2019, Taylor veut absolument aider Eli à combattre son addiction mais se retrouve seule lorsque Jade refuse de la soutenir…

Épisode 9 : Je me demande ce qui rend les femmes comme toi aussi mortelles[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
L'horrible vérité (Drapeau du Québec Québec)
Titre original
I was Just Wondering What Makes Dames Like You So Deadly (trad. litt. : « Je me demandais juste ce qui rend les femmes comme toi aussi mortelles »)
Numéro de production
9 (1-09)
Première diffusion
Réalisation
Dawn Wilkinson
Scénario
Mary Elizabeth Hamilton
Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,536 millions de téléspectateurs (13,1 % des 4 ans et +)[10]
Synopsis
En 1963, alors que Beth Ann manigance pour faire sortir définitivement April de la vie de Rob, une conversation surprenante avec la secrétaire de son mari lui révèle les circonstances réelles de la mort de sa fille. En 1984, Naomi est plongée dans une colère noire et veut tout faire pour protéger son fils, même si cela implique de détruire la réputation de Simone et Karl. En 2019, avec l'aide de Duke, Taylor découvre la vérité sur le sombre passé de Jade et organise une rencontre avec Eli dans l'espoir de l'écarter d'elle avant qu'il ne soit trop tard…

Épisode 10 : Tue-moi comme si c'était la dernière fois[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Jusqu'à ce que la mort nous sépare (Drapeau du Québec Québec)
Titre original
Kill Me As If It Were The Last Time
Numéro de production
10 (1-10)
Première diffusion
Réalisation
David Warren
Scénario
Marc Cherry et Curtis Kheel
Audiences
  • Drapeau de la France France : 3,489 millions de téléspectateurs (14,6 % des 4 ans et +)[11]
Invités

Rain Valdez (Chiffon)

Synopsis
En 1963, Beth Ann et sa voisine Mary élaborent un plan pour se venger de leurs maris. Leur idée est de les amener à s'entretuer en faisant croire à Ralph que Mary entretient une liaison avec Rob. En 1984, Simone reste au chevet de Karl, dont l'état de santé se détériore. Alors que Tommy souhaite renoncer à son voyage en Europe, elle l'incite au contraire à ne pas annuler son départ. En 2019, Taylor et Eli choisissent de vendre la maison mais sont rattrapés par Jade, bien décidée à les tuer…

Audiences en France[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, la série n'est pas diffusée à la télévision mais sur le service CBS All Access. Il est donc impossible de connaître l'audience de la série dans son pays d'origine.

En France, lors de sa soirée de lancement sur M6, la série a réalisé un excellent démarrage, permettant à la chaîne d'être la deuxième chaîne la plus regardée sur l'ensemble de la soirée, mais leader sur la cible des femmes de moins de 50 ans, très prisée des annonceurs, avec une part de marché de 32,4 %. Le premier épisode a réuni 4,52 millions de spectateurs et le second 4,47 millions, soit respectivement 16,3 % et 18,1 % sur le public âgé de quatre ans et plus[12]. Via les services de rattrapages, les deux premiers épisodes gonflent leurs audiences avec une moyenne de 5,30 millions de spectateurs, soit 18,8 % du public, dont 34,9% sur les femmes de moins de cinquante ans, après une semaine de disponibilité[13].

Épisode Jour et horaire de diffusion Nombre de
téléspectateurs
Part de marché
(sur les 4 ans et plus)
Classement
des audiences
Réf. Nombre de
téléspectateurs J+7[a]
Réf.
1 Jeudi
(21:05 - 21:55)
4 523 000 16,3 % 2e [14] 5 230 000 [13]
2 Jeudi
(21:55 - 22:45)
4 470 000 18,1 % [14] 5 380 000 [13]
3 Jeudi
(21:05 - 21:55)
4 136 000 14,7 % [15]
4 Jeudi
(21:05 - 21:55)
3 831 000 13,8 % [16]
5 Jeudi
(21:05 - 21:55)
3 879 000 14,1 % [17]
6 Jeudi
(21:05 - 21:55)
3 590 000 13,3 % [18]
7 Jeudi
(21:05 - 21:55)
3 455 000 12 % [19]
8 Jeudi
(21:05 - 21:55)
3 286 000 12 % [20]
9 Jeudi
(21:05 - 21:55)
3 536 000 13,1 % [21]
10 Jeudi
(21:05 - 21:55)
3 489 000 14,6 % 3e [22]
Moyenne 3 819 500 14,2 % 2e [23]
  • Le plus haut chiffre d'audience
  • Le plus bas chiffre d'audience

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nombre de téléspectateurs en audience veille, auquel a été ajouté le nombre de visionnages en replay.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de la série », sur RS Doublage
  2. « Fiche de la série », sur DSD Doublage
  3. a et b Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 26 mars 2020) : Why Women Kill démarre fort sur M6, Profilage termine en baisse », sur toutelatele.com (consulté le )
  4. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 2 avril 2020) : Why Women Kill en baisse, Elise Lucet sous 10% sur France 2 », sur toutelatele.com (consulté le )
  5. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 9 avril 2020) : Why Women Kill résiste à la 7e compagnie, Maléfique au million sur W9 », sur toutelatele.com (consulté le )
  6. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 16 avril 2020) : Why Women Kill se maintient bien, la 7e compagnie coule France 2 », sur toutelatele.com (consulté le )
  7. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 23 avril 2020) : Why Women Kill recule avec la 7e compagnie, carton pour Dérapages sur Arte », sur toutelatele.com (consulté le )
  8. Benoit Mandin, « Audiences TV Prime (jeudi 30 avril 2020) : Why Women Kill survit aux Visiteurs, Laissez-vous guider séduit, Dérapages s’accroche », sur toutelatele.com (consulté le )
  9. Benjamin Lopes, « Audiences TV Prime (jeudi 7 mai 2020) : Why women kill s’incline face aux Visiteurs 2, le Top 50 à haut niveau sur W9 », sur toutelatele.com (consulté le )
  10. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 14 mai 2020) : Why Women Kill résiste au Dîner de cons, Envoyé spécial en perdition », sur toutelatele.com (consulté le )
  11. Jérôme Roulet, « Audiences TV Prime (jeudi 21 mai 2020) : Cassandre fait mieux que Stars 80, le Double jeu gagnant de Chérie 25, le Grand Échiquier en berne... », sur toutelatele.com (consulté le )
  12. « Audiences : Profilage leader en baisse, Why Women Kill démarre très fort sur M6, France 5 puissante »,
  13. a b et c « Audiences : Carton pour "Why Women Kill" à J+7 sur M6 », sur ozap.com
  14. a et b Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 26 mars 2020) : Why Women Kill démarre fort sur M6, Profilage termine en baisse », sur toutelatele.com (consulté le )
  15. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 2 avril 2020) : Why Women Kill en baisse, Elise Lucet sous 10% sur France 2 », sur toutelatele.com (consulté le )
  16. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 9 avril 2020) : Why Women Kill résiste à la 7e compagnie, Maléfique au million sur W9 », sur toutelatele.com (consulté le )
  17. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 16 avril 2020) : Why Women Kill se maintient bien, la 7e compagnie coule France 2 », sur toutelatele.com (consulté le )
  18. Benoit Mandin, « Audiences TV prime (jeudi 23 avril 2020) : Why Women Kill recule avec la 7e compagnie, carton pour Dérapages sur Arte », sur toutelatele.com (consulté le )
  19. Kevin Boucher, « Audiences : Carton pour "Les Visiteurs" sur TF1, record pour "Laissez-vous guider", "Dérapages" sur Arte devant France 3 », sur ozap.com (consulté le )
  20. Benjamin Lopes, « Audiences TV Prime (jeudi 7 mai 2020) : Why women kill s’incline face aux Visiteurs 2, le Top 50 à haut niveau sur W9 », sur toutelatele.com (consulté le )
  21. Benjamin Meffre, « Audiences : "Le dîner de cons" solide leader devant "Why Women Kill" en hausse, "Envoyé spécial" faible », sur ozap.com (consulté le )
  22. Jérôme Roulet, « Audiences TV Prime (jeudi 21 mai 2020) : Cassandre fait mieux que Stars 80, le Double jeu gagnant de Chérie 25, le Grand Échiquier en berne... », sur toutelatele.com (consulté le )
  23. « Audiences : Excellent bilan pour "Why Women Kill" sur M6 », sur ozap.com (consulté le )