Saison 1 de L'Arme fatale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison 1 de L'Arme Fatale)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saison 1 de L'Arme fatale
Série L'Arme fatale
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Fox
Diff. originale
Nb. d'épisodes 18

Chronologie

Cet article présente le guide des épisodes de la première saison de la série télévisée américaine L'Arme fatale (Lethal Weapon).

Généralités[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents et invités[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Une équipe de choc[modifier | modifier le code]

Titre original
Lethal Weapon (trad. litt. : « L'Arme Fatale »)
Numéro de production
1 (1-01)
Code de production
T15.10138
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Matt Miller et Shane Black
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,93 millions de téléspectateurs[9] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,113 million de téléspectateurs[10] (première diffusion + différé 7 jours)
  • Drapeau de la France France : 6,375 millions de téléspectateurs[11] (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé

Martin Riggs, ancien Navy Seal, travaillant pour la police d'El Paso au Texas, doit retrouver sa femme Miranda à la maison. La jeune femme, enceinte, a des contractions alors qu'elle conduit sa voiture. Elle est frappée de plein fouet par un camion et meurt à l'hôpital. Martin se rend aux urgences avec des fleurs en croyant qu'elle va donner naissance à leur enfant mais une infirmière lui annonce qu'elle est morte. Le policier, fou de chagrin, s'effondre.
Six mois se sont écoulés. À Los Angeles, le policier Roger Murtaugh, 50 ans, reprend son service après une convalescence de plusieurs mois à la suite d'un pontage. Sa femme Trish, inquiète pour sa santé lui offre une montre permettant de mesurer les battements de cœur afin de lui éviter tout stress. Pour son premier jour, il doit faire équipe avec un nouveau partenaire, Riggs. Les deux hommes se rencontrent à l'occasion d'un braquage de banque qui finit par une explosion spectaculaire. Très vite Murtaugh constate que son partenaire a des tendances suicidaires. Malgré l'appui de son capitaine et de l'aide du Docteur Cahill, il va devoir faire équipe avec ce chien fou contre son gré. Leur première enquête en commun commence sur les collines de Los Angeles sur la mort d'un certain Ramon Alvarez.
À première vue, cela ressemble à un suicide mais plus l'enquête avance et le duo penche pour un assassinat maquillé. La femme de la victime témoigne du fait que Ramon adorait son fils et que la petite famille devait déménager en Arizona dans une grande maison qu'il avait acheté. Les deux policiers se rendent ensuite au Port de Los Angeles où il travaillait comme gardien. Le duo rencontre Levon Tibibian, le patron d'Alvarez, qui embauche aussi pas mal de repris de justice. L'un d'entre eux s'enfuit en voiture et les deux policiers foncent à sa poursuite. La poursuite se finira sur le bitume après un crash des plus percutants laissant le voleur écrasé par un bus. Cette péripétie amènera nos deux héros à une mise à pieds de la part de leur capitaine.
Riggs retourne voir la veuve d'Alvarez pour avoir de plus amples explications mais la jeune femme ne veut pas lui parler car elle doit retrouver la drogue volée par son mari en échange de leur fils, Oscar, enlevé par Tibibian et ses hommes. Murtaugh découvre des informations sur Alvarez et décide d'en parler à Riggs chez lui. Il constate que son ami a sorti l'artillerie lourde pour délivrer l'enfant. Murtaugh veut faire équipe avec Riggs mais ce dernier l'attache avec des menottes car il tient à s'occuper de cette affaire seul, il ne veut pas que son ami meurt. Martin se rend seul au port.

Alors que Riggs est en fâcheuse posture, Murtaugh défonce la vitrine de l'entrepôt avec la camionnette de son ami. Les deux policiers parviennent à délivrer l'otage mais Riggs au final se retrouve blessé à l'épaule et au pied gauche. Le soir même, Riggs vient remercier Murtaugh de lui avoir sauvé la vie. Riggs rend visite à Ronnie Delgado, le procureur général de Los Angeles. L'homme le remercie d'avoir ramené le corps de sa fille. Riggs regarde la photo de la jeune femme : il s'agit de Miranda.

Épisode 2 : Dommages collatéraux[modifier | modifier le code]

Titre original
Surf N Turf (trad. litt. : « Terre et Mer »)
Numéro de production
2 (1-02)
Code de production
T13.20102
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Matt Miller
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,23 millions de téléspectateurs[12] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,562 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé

Riggs et Murtaugh appelés pour un tapage diurne sont témoins d'une fusillade dans la propriété du boxeur Ronald Dawson sur les hauteurs de Hollywood. Ils poursuivent le tireur à bord d'un camion transportant de l'essence. Le tout finit par une explosion, heureusement sans victimes. À l'autopsie, on découvre que le tueur avait pris des photos d'une jeune femme qui servait lors de la réception de la petite fête de Dawson, Natacha. Une autre découverte : le calibre utilisé pour la fusillade est très spécial et uniquement utilisé pour des opérations spéciales. Une technologie de pointe qui intéresse au plus haut point l'ATF et son agent spécial, Bennet Hirsch, dépêché sur place pour aider la police de Los Angeles a mettre la main sur une cargaison de fusils et de munitions volées.

Après avoir effectué des prélèvements sur le lieu de la fusillade, Riggs et Murtaugh retrouvent la trace de Natacha dans un hôtel du centre ville. Riggs court après elle sur le toit. La jeune femme prise de panique veut sauter dans le vide, mais soudain Riggs et elle sont pris pour cible par un sniper. Murtaugh qui se retrouve au rez-de-chaussée réussit à blesser le tueur au bras qui manque sa cible. Martin fait une folie en sautant sur Natacha : ils font un bond en direction de l'immeuble d'en face et pulvérisent la fenêtre d'une famille.

Le capitaine au courant de l'aventure s'inquiète pour les policiers et demande au docteur Cahill s'il ne serait pas possible de mettre en congé Riggs pour sa propension à mettre la vie des gens en danger. C'est au cours de l'interrogatoire que les policiers découvrent que la jeune femme, enceinte, avait fait la connaissance de l'organisateur du trafic d'armes. Les policiers se rendent à l'entreprise qui fabrique les armes. Riggs y rencontre l'homme qui les teste et remarque qu'il a une blessure au bras. Murtaugh de son côté apprend que Hirsch était celui qui supervisait les opérations de transfert des armes. Natacha qui est mise au silence dans un motel reçoit la visite de Hirsch. Elle le reconnaît comme étant celui dont elle était tombée amoureuse.

Le duo retrouve la trace d'Hirsch et de ses hommes en train de préparer le transport des armes pour l'étranger. Ils délivrent la jeune femme non sans auparavant avoir fait exploser l'entrepôt, créant un véritable feu d'artifice. Riggs et Murtaugh finissent la soirée en se saoulant dans un bar.

Épisode 3 : Dernier recours[modifier | modifier le code]

Titre original
Best Buds (trad. litt. : « Les meilleurs potes »)
Numéro de production
3 (1-03)
Code de production
T13.20103
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Gene Hong
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,62 millions de téléspectateurs[13] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 4,207 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Un fourgon blindé est braqué. Il contenait d'importantes sommes d'argent appartenant à un dispensaire. Riggs et Murtaugh enquêtent sur une sombre histoire de drogue sur fond d'argent du cartel, alors que Murtaugh croise un ancien collègue.

Épisode 4 : À la dérobée[modifier | modifier le code]

Titre original
There Goes the Neighborhood (trad. litt. : « Ainsi va le quartier »)
Numéro de production
4 (1-04)
Code de production
T13.20104
Première diffusion
Réalisation
Jason Ensler
Scénario
Adele Lim
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,84 millions de téléspectateurs[14] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,739 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Un cambriolage a lieu à quelques rues de chez les Murtaugh. Après enquête, le policier en vient à soupçonner Marcus, un ami d'enfance de son fils R.J.

Épisode 5 : Dérapage incontrôlé[modifier | modifier le code]

Titre original
Spilt Milk (trad. litt. : « Ce qui est fait est fait »)
Numéro de production
5 (1-05)
Code de production
T13.20105
Première diffusion
Réalisation
Larry Teng
Scénario
Seamus Kevin Fahey
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,66 millions de téléspectateurs[15] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,052 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités

Richard Cabral (Cruz), Michael Raymond-James (Vétéran Chad Jackson)

Épisode 6 : Retrouvailles[modifier | modifier le code]

Titre original
Ties That Bind (trad. litt. : « Les liens qui unissent »)
Numéro de production
6 (1-06)
Code de production
T13.20106
Première diffusion
Réalisation
Antonio Negret
Scénario
Erik Mountain
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,02 millions de téléspectateurs[16] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 3,877 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Riggs et Murtaugh enquêtent sur la mort d’une jeune fille retrouvée écrasée par une voiture de luxe dans les quartiers chics de Los Angeles. Après enquête, ils découvrent que cette voiture appartient à Dylan Ashworth, jeune héritier des Ashworth, une famille très riche et très influente. Afin de le rencontrer, tous les deux se rendent à une soirée organisée par un certain Julian. Lors de cette soirée, Riggs retrouve Rachel, une ancienne amie de sa défunte épouse. Elle leur apprend que Julian organise également des parties fines auxquelles Dylan participe souvent. Riggs subtilise à Julian un carnet codé dans lequel figurent tous les clients et toutes les filles qu’il emploie.

Épisode 7 : L'affaire était dans le sac[modifier | modifier le code]

Titre original
Fashion Police (trad. litt. : « Police de la mode »)
Numéro de production
7 (1-07)
Code de production
T13.20107
Première diffusion
Réalisation
Rob Seidenglanz
Scénario
Kyle Warren
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,60 millions de téléspectateurs[17] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 6,039 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Une enquête sur un traffic de drogue impose une collaboration avec une agent de la DEA plutôt sexy. Pendant ce temps-là, Murtaugh essaye d'organiser une soirée entre potes...

Épisode 8 : Tuer n'est pas jouer[modifier | modifier le code]

Titre original
Can I Get a Witness? (trad. litt. : « Puis-je avoir un témoin ? »)
Numéro de production
8 (1-08)
Code de production
T13.20108
Première diffusion
Réalisation
Jason Ensler
Scénario
Amanda Green
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,43 millions de téléspectateurs[18] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 884 000 téléspectateurs[19] (première diffusion + différé 7 jours)
  • Drapeau de la France France : 5,14 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Lors d'un cambriolage dans un petit casino d'Hollywood, un témoin voit un détail important qui met la police sur les traces d'une bande de bikers. Murtaugh renoue ave sa passion pour la moto et Riggs trouve un nouvel ami...

Épisode 9 : Échos du passé[modifier | modifier le code]

Titre original
Jingle Bell Glock (trad. litt. : « Glock de la cloche qui sonne »)
Numéro de production
9 (1-09)
Code de production
T13.20110
Première diffusion
Réalisation
Steve Boyum
Scénario
Joe Smith
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,26 millions de téléspectateurs[20] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 5,370 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé

Où l'on découvre comment Riggs à rencontré sa femme. L'enquête ramène Riggs dans le passé en le faisant enquêter sur un cartel de drogue sur lequel il enquêtait déjà au Texas.

On découvre qu'il a un doute sur la mort accidentelle de sa femme...

Épisode 10 : Que la fête commence[modifier | modifier le code]

Titre original
Homebodies (trad. litt. : « Corps familiers »)
Numéro de production
10 (1-10)
Code de production
T13.20111
Première diffusion
Réalisation
Michael Fields
Scénario
Alex Taub
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,3 millions de téléspectateurs[21] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 4,690 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités

Lyndon Smith (« Owlsly »)

Résumé détaillé
Où l'on découvre une "discothèque silencieuse" qui impressionne beaucoup Riggs et une chimiste solitaire poursuivie par un cartel... qui le touche beaucoup.

Épisode 11 : Texas Ranger[modifier | modifier le code]

Titre original
Lawmen (trad. litt. : « Hommes de loi »)
Numéro de production
11 (1-11)
Code de production
T13.20109
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Andy Callahan
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,48 millions de téléspectateurs[22] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 952 000 téléspectateurs[23] (première diffusion + différé 7 jours)
Invités
Résumé détaillé
Riggs et Murtaugh enquêtent sur la mort d’un Texas Ranger, tué dans le désert lors du transfert d’un prisonnier vers un tribunal texan. Leurs investigations les mènent sur la piste du département du shérif, dont certains adjoints sont pour le moins suspects. Retrouvant le prisonnier évadé chez l’un d’eux, ils le prennent en chasse, mais ce dernier est abattu par Barton, un shérif adjoint. Avery subit un chantage de la part du shérif pour le forcer à arrêter l’enquête.

Épisode 12 : Repos forcé[modifier | modifier le code]

Titre original
Brotherly Love (trad. litt. : « Amour fraternel »)
Numéro de production
12 (1-12)
Code de production
T13.20112
Première diffusion
Réalisation
Uta Briesewitz
Scénario
Stacy A. Littlejohn
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,29 millions de téléspectateurs[24] (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Murtaugh et Riggs enquêtent sur une tentative avortée de vol de voiture dans une fourrière. Ils découvrent que ce véhicule cache, en fait, pour deux millions de dollars de cocaïne. Grâce à un échantillon partiel de sang retrouvé sur les lieux, ils remontent jusqu’à un certain Dino Brand, qui s’avère être un protégé de Trish. Convaincue de son innocence, elle fait tout pour le faire libérer, ce qu’elle obtient.

Épisode 13 : Confessions intimes[modifier | modifier le code]

Titre original
The Seal is Broken (trad. litt. : « Le Sceau est brisé »)
Numéro de production
13 (1-13)
Code de production
T13.20113
Première diffusion
Réalisation
Nathan Hope
Scénario
Adele Lim et Gene Hong
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,28 millions de téléspectateurs[25] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 908 000 téléspectateurs[26] (première diffusion + différé 7 jours)
Invités

Épisode 14 : Sous surveillance[modifier | modifier le code]

Titre original
The Murtaugh File (trad. litt. : « Le Dossier Murtaugh »)
Numéro de production
14 (1-14)
Première diffusion
Réalisation
Matt Barber
Scénario
Seamus Kevin Fahey
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,25 millions de téléspectateurs[27] (première diffusion)
Invités

Michelle Mitchenor (Detective Bailey)

Épisode 15 : Léo pour vous servir[modifier | modifier le code]

Titre original
As Good As It Getz
Numéro de production
15 (1-15)
Première diffusion
Réalisation
Nick Copus
Scénario
Rob Wright
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,37 millions de téléspectateurs[28] (première diffusion)
Invités

Épisode 16 : Violence inutile[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Convoitise (France)
Titre original
Unnecessary Roughness
Numéro de production
16 (1-16)
Première diffusion
Réalisation
Bethany Rooney
Scénario
Laura Putney et Margaret Easley
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,26 millions de téléspectateurs[29] (première diffusion)
Invités

Épisode 17 : Silence radio[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Famille décomposée (France)
Titre original
A Problem Like Maria
Numéro de production
17 (1-17)
Première diffusion
Réalisation
Rob Bailey
Scénario
Alex Taub
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,93 millions de téléspectateurs[30] (première diffusion)
Invités

Épisode 18 : Aux origines[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Le Point de non-retour (France)
Titre original
Commencement
Numéro de production
18 (1-18)
Première diffusion
Réalisation
Steve Boyum
Scénario
Matt Miller et Kyle Warren
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,02 millions de téléspectateurs[31] (première diffusion)
Invités

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bigger. Bolder. Better. City Unveils 2016/17 Prime-Time Schedule », Rogers Media,
  2. (en) Kimberly Roots, « One Tree Hill’s Hilarie Burton to Play Tough DEA Agent on Lethal Weapon », sur TVLine,
  3. (en) Lynette Rice, « Lethal Weapon to reprise Joe Pesci character from films », sur EW,
  4. Boby, « GRILLES AUTOMNE 2016 : ABC, CBS, NBC, FOX et CW dévoilent les dates de lancement de leurs programmes ; toutes les nouvelles confrontations soirée par soirée », Upfrontsusa.com, (consulté le 10 juillet 2016)
  5. Pascal Muscarnera, « La série L'Arme Fatale débarque sur La Deux ! », sur RTBF.be,
  6. « Diffusion de L'Arme fatale en Suisse sur RTS Un », sur Programmetvcom,
  7. Charles Decant, « La série L'Arme fatale en prime sur TF1 le 2 mai », sur Ozap.com,
  8. Pascal Muscarnera, « L'arme fatale + Rush Hour : deux duos de choc sur TF1 », sur Allocine.fr,
  9. Boby, « Audiences Mercredi 21/09 : Designated Survivor démarre bien ; L'Arme Fatale et Speechless font une entrée correcte », Upfrontsusa.com, (consulté le 23 septembre 2016)
  10. (en) « Audience du 1er épisode au Canada » [PDF], Numéris,
  11. http://www.toutelatele.com/audiences-tv-l-arme-fatale-rush-hour-et-battle-creek-puissants-sur-tf1-90927 Episode 1 A 8
  12. Boby, « Audiences Mercredi 28/09 : Esprits Criminels et Code Black de retour en petite forme ; L'Arme Fatale continue de séduire ; Designated Survivor doit encore confirmer », Upfrontsusa.com, (consulté le 29 septembre 2016)
  13. Boby, « Audiences Mardi 4/10 et Mercredi 5/10 : The Flash retrouve son public ; Arrow revient au plus bas (dans une soirée difficile) ; No Tomorrow et Frequency débutent doucement », Upfrontsusa.com, (consulté le 8 octobre 2016)
  14. Boby, « Audiences Mercredi 12/10 : L'Arme Fatale décroche une première saison complète de 18 épisodes ; Designated Survivor et Speechless se stabilisent ; prochain épisode de Empire en novembre », Upfrontsusa.com, (consulté le 13 octobre 2016)
  15. (en) Rick Porter, « Blindspot and Frequency adjust down, full debate numbers: Wednesday final ratings », sur Zap2It.com,
  16. (en) Rick Porter, « Black-ish adjusts down, others hold: Wednesday final ratings », sur Zap2It.com, (consulté le 11 novembre 2016).
  17. Boby, « Audiences Mercredi 16/11 : Esprits Criminels tente de garder le cap mais continue de vivre dans une incertitude permanente », sur Upfrontsusa.com, (consulté le 18 novembre 2016)
  18. (en) Rick Porter, « Empire adjusts up, Black-ish adjusts down: Wednesday final ratings », sur Zap2It.com, (consulté le 3 décembre 2016).
  19. (en) « Audience du 8e épisode au Canada » [PDF], Numéris,
  20. (en) Rick Porter, « Modern Family adjusts up: Wednesday final ratings », sur Zap2It.com, (consulté le 9 décembre 2016).
  21. (en) Rick Porter, « Lethal Weapon, Modern Family and Criminal Minds adjust up: Wednesday final ratings », sur Zap2It.com,
  22. (en) Rick Porter, « The Goldbergs and Speechless adjust up: Wednesday final ratings », sur Zap2It.com, (consulté le 13 janvier 2017).
  23. (en) « Audience du 11e épisode au Canada » [PDF], Numéris,
  24. (en) Rick Porter, « Black-ish adjusts down slightly: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers, (consulté le 20 janvier 2017)
  25. (en) Rick Porter, « SVU and Modern Family reruns adjust up: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers, (consulté le 26 janvier 2017)
  26. (en) « Audience du 13e épisode au Canada » [PDF], Numéris,
  27. (en) Rick Porter, « Goldbergs, Modern Family, Blindspot adjust up, Black-ish adjusts down: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers, (consulté le 9 février 2017)
  28. (en) Rick Porter, « Speechless adjusts up, SVU and Blindspot adjust down: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers, (consulté le 16 février 2017)
  29. (en) Rick Porter, « Lethal Weapon, The Goldbergs and Speechless adjust up: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers, 246 février 2017 (consulté le 24 février 2017)
  30. (en) Rick Porter, « Star adjusts up: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers, (consulté le 9 mars 2017)
  31. (en) Rick Porter, « The 100 adjusts down: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers, (consulté le 17 mars 2017)