Saison 1 de Fais pas ci, fais pas ça

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saison 1 de Fais pas ci, fais pas ça
Description de l'image Fais_pas_ci_fais_pas_ca_(logo).svg.

Série Fais pas ci, fais pas ça
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 2
Diff. originale
Nb. d'épisodes 12

Chronologie

Cet article présente la première saison de la série télévisée Fais pas ci, fais pas ça.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Inspirée de faits réels, vécus, chaque jour, par des millions de parents et d’enfants, cette série, tournée dans des décors naturels à la manière d’un « docu-soap », suit le quotidien de deux familles déjantées pendant toute une année scolaire. Lepic ou Bouley, ils sont des parents immatures, névrosés et angoissés par leurs responsabilités.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : La rentrée des classes[modifier | modifier le code]

Numéro de production
1 (1-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
1 190 000 téléspectateurs (France)
Résumé détaillé
C'est la rentrée des classes, moment de stress dans toutes les familles. Côté Lepic, Fabienne est au plus mal chaque année à ce moment. Depuis trois ans, nous explique-t-elle, elle suit un traitement médical dès J-7. Cette année, Renaud à l'intention de coacher Christophe qui, tous les ans, a de très mauvais résultats... Côté Bouley, Valérie est très en colère : la classe d'Eliott ne lui convient pas...

Épisode 2 : Solidarité familiale[modifier | modifier le code]

Numéro de production
2 (1-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé
Tiphaine veut prendre la pilule, vent de panique pour Valérie Bouley : elle qui n'est pas prête ! Chez les Lepic, l'avis d'imposition sème un vent de panique, c'est beaucoup plus que prévu. Il va falloir se serrer la ceinture !

Épisode 3 : Plein la tête[modifier | modifier le code]

Numéro de production
3 (1-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé
Qui dit début d'année, dit choix des activités extrascolaires... Chez les Bouley, ça vire au cauchemar, surtout quand Eliott annonce que ce qu'il veut vraiment faire c'est du catéchisme pour donner un sens à sa vie : grosse remise en question pour Denis et Valérie. Côté Lepic, c'est l'invasion de poux de début d'année, avec tout ce que cela véhicule de doute, de suspicion, de honte.

Épisode 4 : Les bonnes résolutions[modifier | modifier le code]

Numéro de production
4 (1-04)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé
Les Lepic partent en excursion au grand désarroi de leurs enfants. Les Bouley, eux, doivent affronter la mauvaise humeur de Tiphaine à la suite de sa rupture avec son petit ami.

Épisode 5 : Les Dix commandements[modifier | modifier le code]

Numéro de production
5 (1-05)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé
La tante de Fabienne Lepic a perdu un billet de 500€ et accuse les enfants. Du côté des Bouley, toute la famille essaie d'aider Eliott pour qu'il gagne les élections de délégués.

Épisode 6 : L'anniversaire des filles[modifier | modifier le code]

Numéro de production
6 (1-06)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé
Soline et Tiphaine décident de fêter leur seize ans ensemble. L'organisation de la soirée va créer beaucoup de désaccords entre les deux familles.
Commentaires
C'est le premier épisode où les familles Lepic et Bouley sont réunies.

Épisode 7 : Le Premier bulletin[modifier | modifier le code]

Numéro de production
7 (1-07)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé
Les premiers bulletins scolaires sont là. Une catastrophe pour Christophe Lepic qui reçoit un avertissement et une convocation de ses parents au lycée. Il est évidemment très gêné de montrer ses résultats à ses parents, qui ne manquent pas de le gronder. Renaud doit reprendre les choses en main...

Épisode 8 : Toussaint[modifier | modifier le code]

Numéro de production
8 (1-08)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé

Tandis que Tiphaine reste auprès de sa mère, Denis séjourne avec son fils Eliott chez ses parents. Bien vite la cohabitation intergénérationnelle s'avère problématique. Denis se voit reprocher son inactivité professionnelle; il est contraint d'effectuer des corvées harassantes. Eliott pour sa part est très gâté par ses grands-parents qui lui passent tout : télévision à outrance, excès de confiseries, réduction du nombre de bains, ... La joie de Valérie de bénéficier de la compagnie de sa fille Tiphaine est vite écourtée car cette dernière est invitée à La Baule-Escoublac, laissant sa mère seule. Denis sollicite une explication avec ses parents. Il s'aperçoit que ses parents souhaitaient surtout la présence de leur petit-fils et moins la sienne car ils entendent mener leur vie à leur guise et profiter seuls de la présence d'Eliott. Leurs plans sont contrariés car Valérie séjourne à son tour chez ses beaux-parents.

Chez les Lepic, la préparation d'un exposé scolaire de Charlotte conduit toute la famille à la recherche de la sépulture des Lepikovski, les ancêtres de Renaud, émigrés à Paris après la Révolution d'Octobre 1917. Ils découvrent une sépulture peu en rapport avec le rang social dont Renaud se taguait jusqu'ici. Fabienne en profite pour célébrer la gloire de ses ascendants et tout particulièrement "Papy du Gers" lequel aurait eu une conduite héroïque durant la Seconde Guerre mondiale. Alors que la famille se recueille, Lucas disparaît. Il est heureusement vite retrouvé, mais l'ambiance chez les Lepic est délétère. De retour à la maison, Charlotte découvre dans une biographie que l'ancêtre Lepikovski était loin d'être honnête. Fabienne lui suggère donc d'abandonner ce sujet et de relater les actes héroïques de son ancêtre maternel "Papy du Gers".
Commentaires
C'est le premier épisode dans lequel on voit les parents de Denis. On entend aussi parler de son frère Jean-Pierre, que l'on verra pour la première fois dans la saison 4.

Épisode 9 : Pas d'inquiétude[modifier | modifier le code]

Numéro de production
9 (1-09)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé

Les Lepic sont inquiets : leur fils Christophe présente un état de fatigue anormal. Fabienne le soupçonne de se droguer. Elle croit déceler de nombreux indices concordants (notes scolaires médiocres, argent de poche insuffisant) ; Renaud garde son sang-froid et décide dans un premier temps d'observer son fils aîné. Les parents Lepic culpabilisent car ils estiment ne pas avoir suffisamment dialogué au sujet des substances toxiques. Fabienne ne se maîtrise plus et Renaud cherche dans la littérature scientifique les réponses à ses questions. En réalité Christophe, amoureux de son professeur de mathématique, avait besoin d'argent pour lui offrir des fleurs. Renaud et Fabienne minimisent le caractère délicat de la situation et engagent un professeur particulier de sexe masculin pour aider leur fils à combler ses lacunes.

Chez les Bouley, le départ d'Eliott en classe verte - à cinquante kilomètres de la maison - préoccupe fortement ses parents. Denis et Valérie - à l'insu l'un de l'autre - tentent de joindre leur fils par téléphone. Ils lui ont en effet chacun procuré un portable. Les parents Bouley acceptent mal le départ d'Eliott, chacun tentant de dissimuler son inquiétude. Lorsque Tiphaine laisse croire durant quelques minutes qu'elle a reçu un appel de l'institutrice d'Eliott informant de la disparition de ce dernier, Valérie et Denis sont au comble de l'angoisse et ont du mal à garder leurs nerfs. Ayant retrouvé le doudou de leur fils Valérie et Denis tentent d'entrer en contact et vont jusqu'à s'introduire dans la propriété où séjourne leur fils. Reçus par un professeur, ils sont mis face à leur attitude surprotectrice.

Épisode 10 : Coup de froid[modifier | modifier le code]

Numéro de production
10 (1-10)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé

Les Bouley sont sur le point d'accueillir chez eux Katia, jeune fille au pair originaire d'Ukraine. Son rôle est d'aider Denis surchargé par les tâches ménagères et s'occuper d'Eliott. Cependant, c'est Irina, cousine de ladite Katia - retenue par une maladie -, qui arrive dans la famille. Son aspect négligé et ingrat rebute les Bouley. Denis tente de lui donner un cours d'hygiène et de se montrer tolérant, ce qui est loin d'être le cas de Valérie qui souhaite le départ d'Irina. Denis, à bout de patience finit par conduire Irina dans une autre famille, mais elle s'enfuit ce qui culpabilise les Bouley. Ils sont sidérés d'apprendre qu'Irina a déposé contre eux une plainte pour tentative de proxénétisme.

Les Lepic sont pour leur part victimes d'une panne d'électricité. Initialement prévue pour une heure, cette panne de secteur dure bien davantage ... Le froid s'invite dans la maison où même préparer un repas devient problématique. Les ennuis domestiques se succèdent soumettant les nerfs des Lepic à rude épreuve. Ils tentent de passer le temps en s'adonnant à des jeux de société. La livraison de pizzas est vécue comme une fête car Renaud les abhorre et refuse ordinairement d'en manger. Un feu de bois dans le salon enfume la maison. Les Lepic se réfugient alors dans leur voiture; puis ils décident de dormir tous dans le salon. Fabienne souhaite que l'on rappelle les anecdotes désagréables au sujet de leur famille au sens large. Renaud refuse de se prêter au jeu. Le lendemain, Fabienne ayant bloqué le thermostat, c'est maintenant une chaleur étouffante qui règne dans la maison.

Épisode 11 : Toute vérité n'est pas bonne à dire[modifier | modifier le code]

Numéro de production
11 (1-11)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé

Soline Lepic est perturbée. Lorsqu'elle vole des petits gâteaux dans un magasin, sa mère prend conscience que Soline va mal : elle est persuadée que son père préfère son frère Christophe à ses filles. Le comportement de Renaud - qui adresse en ce moment de multiples remarques à ses filles - semble lui donner raison. Soline récidive et commet un nouveau larcin. Fabienne tente d'expliquer à Renaud qu'il adopte souvent une attitude machiste. Renaud est médusé car à ses yeux il ne marque pas de prédilection à l'égard de son fils. Une discussion entre Renaud et Valérie remet les choses à leur juste place ... avant que Charlotte à son tour ne dérobe un vêtement dans un magasin.

Chez les Bouley Eliott croit encore au Père Noël à huit ans. Valérie et Denis s'enfoncent dans une série de mensonges afin de répondre aux interrogations de leur fils. Tiphaine avertit ses parents des inconvénients à continuer de faire croire au Père Noël. Valérie l'approuve et convainc Denis de révéler la vérité à Eliott. Ce dernier paraît refuser d'admettre la réalité et persiste à vouloir adresser une lettre au Père Noël ... Ses parents s'inquiètent de ce déni. Ils sont convoqués par le directeur de l'école car Eliott a révélé à tous ses camarades (par une annonce au micro dans la cour de récréation) que le Père Noël n'existe pas. Finalement Denis et Valérie sont rassurés : leur fils gagne en maturité. De son côté, Tiphaine ment à Valérie et Denis et sort en boîte, mais ils l'attendront à son retour grâce aux suppositions d'Eliott.
Commentaires
On apprend dans cet épisode que Renaud Lepic est né en juin 1964.

Épisode 12 : Ce n'est qu'un au revoir[modifier | modifier le code]

Numéro de production
12 (1-12)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
NC
Résumé détaillé

Tiphaine veut partir en Grèce avec une amie (Sophie Marchal), pour les vacances de Noël. À Valérie qui refuse cette perspective, Tiphaine rétorque qu'elle est homophobe car le père de Sophie - qui accueillera sa fille pour les vacances - s'est pacsé avec son compagnon. Denis jusqu'ici refusait de s'en mêler car il craignait que Tiphaine n'accepte pas l'autorité d'un beau-père. Lorsqu'il tente de discuter avec sa belle-fille cette dernière affirme qu'elle a trop de personnalité pour s'entendre avec sa mère et coupe court en allant chez une amie. Denis - à qui Tiphaine a reproché d'être soumis aux exigences de sa femme - et Valérie décident de fixer des règles de vie à la maison. Denis est chargé de les rédiger. Tiphaine s'y oppose formellement. Contre toute attente, Denis la remet efficacement à sa place.

Renaud estime que ses enfants sont trop gâtés : "il faut apprendre à donner" leur dit-il. Afin de prouver qu'il applique ce généreux précepte, Christophe révèle qu'il a donné à un SDF un manteau en cachemire qui avait une grande valeur sentimentale pour son père. Renaud va tenter de le récupérer. Le SDF bénéficiaire (Gérard Guillon) prétend garder le manteau du grand-père de Renaud. Pendant ce temps-là, Fabienne et Charlotte déguisées en Fée Clochette emballent des cadeaux dans un grand magasin. Fabienne est très nerveuse et finit par craquer. Renaud achète un nouveau manteau qu'il compte offrir au SDF en échange de l'ancien. Finalement Renaud et Christophe sont interrogés par la police qui les soupçonne d'avoir volé le portefeuille de Gérard ... Ils finissent par être relaxés après une nuit passée au commissariat.
Commentaires
C'est le dernier épisode où le côté faux documentaire est présent.