Saison 1987-1988 du Montpellier Paillade Sport Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Montpellier PSC
Saison 1987-1988
Généralités
Stade Stade de la Mosson
Président Drapeau de la France Louis Nicollin
Entraîneur Drapeau de la France Pierre Mosca
Résultats
Division 1 3e
45 points (18V-9N-11D)
68 buts pour, 38 contre
9 080 spectateurs de moyenne
Coupe de France 1/8e de finale
Éliminé par le FC Sochaux-Montbéliard
(2-2 ; 0-1)
Meilleur buteur Roger Milla (15)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Chronologie

La saison 1987-1988 du Montpellier PSC a vu le club évoluer de nouveau en Division 1, après cinq saisons à l'échelon inférieur.

Pour leur grand retour parmi l'élite, les pailladins[Quoi ?] vont marquer les esprits du football français. Alors qu'ils sont considérés comme de jeunes promus, ils vont tenir tête aux grands Girondins de Bordeaux, AS Monaco et Matra Racing pourtant favoris, et terminer à la 3e place du championnat synonyme de qualification européenne. Ils obtiennent ainsi le meilleur résultat de l'histoire du club en championnat de France.

Le parcours en Coupe de France n'est pas à l'image du championnat puisque le club est éliminé dès les huitièmes de finale par le FC Sochaux-Montbéliard, club de seconde division.

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Inter-saison[modifier | modifier le code]

Lors du retour du club parmi l'élite, ses dirigeants avaient pour objectif de s'installer durablement au milieu des grands Girondins de Bordeaux, AS Monaco et autres. Pour atteindre cet objectif, Louis Nicollin va mettre la main à la poche[style à revoir] en allant chercher au Brest Armorique FC un Brésilien de 24 ans, grand espoir de la seleçao, qui sortait d'une saison difficile en Bretagne. Les négociations ont été difficiles pour convaincre la famille Leclerc, alors propriétaire du joueur et sponsor du club de céder sa perle le moins cher possible. De plus, de nombreuses rumeurs faisaient état d'un contact avec Harald Schumacher, le gardien allemand qui avait marqué les esprit français lors de la demi-finale de la Coupe du monde 1982 en Espagne. Mais ne restant qu'une seule place d'étranger à prendre dans l'effectif, elle revint au Brésilien.

Dans les buts finalement, c'est l'Alsacien Albert Rust qui est préféré à Harald Schumacher. Il est accompagné d'un autre champion olympique qui vient grossir les rangs pailladins, Patrick Cubaynes quittant ainsi l'Olympique de Marseille à l'aube de la grande époque phocéenne. Autre grand nom qui arrive lors de cet inter-saison, Jean-François Larios, international français et plusieurs fois champion de France avec l'AS Saint-Étienne. Enfin, ils seront accompagnés des prêts de Christian Perez par le Nîmes Olympique et de Thierry Laurey par l'Olympique de Marseille, deux joueurs prometteurs et internationaux espoirs.

Championnat[modifier | modifier le code]

Le favori déclaré du championnat de France 1987-1988 est le Matra Racing, qui compte dans ses rangs Maxime Bossis, Luis Fernandez, Pierre Littbarski, Merry Krimau et Enzo Francescoli, qui ont tous participé au Mondial 1986 au Mexique et qui évolue sous les ordres d'Artur Jorge qui vient de décrocher le titre de champion d'Europe avec le FC Porto.

Laurent Blanc, le grand espoir du MPSC.

Les pailladins démarrent doucement malgré des victoires sur le champion en titre, les Girondins de Bordeaux et sur l'AS Monaco. Mais le déclic a lieu lors de la réception au stade de la Mosson du Matra Racing qui va être humilié en encaissant pas moins de six buts face à des montpelliérains survoltés. Les hommes de Pierre Mosca commencent alors à prendre conscience de leur potentiel dans un stade où résonne une ambiance surchauffée que les journalistes surnomment la marmite du diable, n'hésitant pas à la comparer au chaudron de Geoffroy-Guichard. Les pailladins ne concéderont en effet que trois nuls et une défaite sur leur pelouse lors de la saison.

Avec le retour de blessure de Laurent Blanc, l'équipe s'envole vers les sommets en commençant à ramener des points de ses voyages. Partie à la poursuite des Girondins de Bordeaux, de l'AS Monaco et du Matra Racing, le MPSC ne rattrapera que ces derniers. Mais de cette saison restera le souvenir des scores fleuve à la Mosson, 6-0 face au Brest Armorique FC, 5-0 face à l'AS Saint-Etienne, 4-0 face au RC Lens et à l'Olympique de Marseille alors que le Toulouse FC réussi à sauver la face lors de la dernière journée en ne perdant que 4-2.

Les montpelliérains ne tergiversent pas, le jeu est simple, direct et constamment dirigé vers le but adverse et plusieurs joueurs atteignent la barre des 10 buts, 12 pour Roger Milla et Christian Perez et 10 pour Thierry Laurey. Le MPSC fini 3e derrière l'intouchable AS Monaco, et à un point des grands Girondins de Bordeaux, et se qualifie ainsi dès sa première année en Division 1 pour la Coupe UEFA avec de loin la meilleure attaque du championnat (68 buts, soit 14 de plus que la deuxième) et la meilleure différence de buts (+30).

En conclusion de cette belle saison, Laurent Blanc et Thierry Laurey seront sacrés champions d'Europe espoirs lors de l'été 1988.

Coupes nationales[modifier | modifier le code]

En Coupe de France, après un premier tour facile face à l'AFC Aurilac puis une qualification plus difficile face au RC Strasbourg, le club est éliminé par le FC Sochaux-Montbéliard, alors leader invaincu de Division 2 lors des huitièmes de finale.

Joueurs et staff[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[1] Nom Date de naissance Sélection[2] Club précédent
1 G Drapeau de la France Rust, AlbertAlbert Rust 10/10/1953 (33 ans) France FC Sochaux-Montbéliard
- G Drapeau de la France Hours, Jean-YvesJean-Yves Hours 28/12/1964 (22 ans) Formé au club
- D Drapeau de la France Lucchesi, FranckFranck Lucchesi 19/09/1963 (23 ans) Nîmes Olympique
- D Drapeau de la France Furlan, Jean-MarcJean-Marc Furlan 20/11/1957 (29 ans) SC Bastia
5 D Drapeau du Brésil da Silva, Júlio CésarJúlio César da Silva 08/03/1963 (24 ans) Brésil Brest Armorique FC
4 D Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Stojković, NenadNenad Stojković 26/05/1956 (31 ans) Yougoslavie AS Monaco
3 D Drapeau de la France Baills, PascalPascal Baills 30/12/1964 (22 ans) Formé au club
2 D Drapeau de l'Algérie Abbes, RadouaneRadouane Abbes 04/03/1965 (22 ans) Formé au club
- D Drapeau de la France Toutain, RichardRichard Toutain 06/09/1959 (27 ans) Toulouse Fontaines
10 M Drapeau de la France Bernardet, GérardGérard Bernardet Capitaine 07/03/1957 (30 ans) Brest Armorique FC
6 M Drapeau de la France Lemoult, Jean-ClaudeJean-Claude Lemoult 28/08/1960 (26 ans) France Paris-Saint-Germain
- M Drapeau de la France Larios, Jean-FrançoisJean-François Larios 27/08/1956 (30 ans) France OGC Nice
- M Drapeau de la France Scala, Jean-FrançoisJean-François Scala 28/08/1964 (22 ans) Formé au club
8 M Drapeau de l'Algérie Ferhaoui, KaderKader Ferhaoui 19/03/1965 (22 ans) Formé au club
7 M Drapeau de la France Laurey, ThierryThierry Laurey 14/02/1964 (23 ans) Olympique de Marseille
11 A Drapeau de la France Perez, ChristianChristian Perez 13/05/1963 (24 ans) Nîmes Olympique
- A Drapeau de la France Valadier, Jean-MarcJean-Marc Valadier 13/10/1957 (29 ans) AS Monaco
13 A Drapeau de la Côte d'Ivoire Guédé, Jean-MichelJean-Michel Guédé 31/12/1965 (21 ans) Formé au club
- A Drapeau de la France Blanc, LaurentLaurent Blanc 19/11/1965 (21 ans) Formé au club
- A Drapeau de la France Cubaynes, PatrickPatrick Cubaynes 01/01/1960 (27 ans) Olympique de Marseille
9 A Drapeau du Cameroun Milla, RogerRoger Milla 20/05/1952 (35 ans) Cameroun AS Saint-Étienne
Entraîneur(s)

Légende

Mise à jour de l'effectif le 1 juillet 1987 Consultez la documentation du modèle

Transferts[modifier | modifier le code]

Été 1987
Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
Albert Rust Drapeau de la France France Transfert FC Sochaux-Montbéliard Drapeau : France Division 2
Júlio César Drapeau du Brésil Brésil Transfert Brest Armorique FC Drapeau : France Division 1
Jean-François Larios Drapeau de la France France Transfert OGC Nice Drapeau : France Division 1
Thierry Laurey Drapeau de la France France Transfert Olympique de Marseille Drapeau : France Division 1
Christian Perez Drapeau de la France France Transfert Nîmes Olympique Drapeau : France Division 2
Patrick Cubaynes Drapeau de la France France Transfert Olympique de Marseille Drapeau : France Division 1
Symbol oppose vote.svg Départs
Bernard Tischner Drapeau de la France France Transfert Entente MF 77 Drapeau : France Division 2
Karim Maroc Drapeau de la France France Fin de contrat (Retraite)
Laszlo Kiss Drapeau de la Hongrie Hongrie Transfert Magyar Testgyakorlók Köre Drapeau : République populaire de Hongrie Nemzeti Bajnokság
Philippe Millot Drapeau de la France France Transfert AS Nancy-Lorraine Drapeau : France Division 2
Patrick Soria Drapeau de la France France Transfert Istres Sport Drapeau : France Division 2
Stéphane d'Angelo Drapeau de la France France Transfert AS Cannes Drapeau : France Division 1
Symbol oppose vote.svg Prêts
Claude Rioust Drapeau de la France France Prêt FC Sète Drapeau : France Division 2
Changement d'entraineur (1er juillet 1987)
Nom Nationalité Transfert Provenance/Destination Division
Symbol support vote.png Arrivées
Pierre Mosca Drapeau de la France France Transfert Stade rennais Drapeau : France Division 2
Symbol oppose vote.svg Départs
Michel Mézy Drapeau de la France France Changement de poste

Rencontres de la saison[modifier | modifier le code]

Matchs amicaux[modifier | modifier le code]

Division 1[modifier | modifier le code]

Tour Adversaire Lieu Résultat Buteurs du MPSC
Journée 1 Toulouse FC Ext. 1-3 But inscrit (c.s.c.) Pascal Despeyroux
Journée 2 Paris-Saint-Germain Dom. 4-1 But inscrit Júlio César
But inscrit But inscrit Roger Milla
But inscrit Laurent Blanc
Journée 3 Chamois niortais Ext. 0-1 -
Journée 4 AS Monaco Dom. 2-1 But inscrit Nenad Stojkovic
But inscrit Thierry Laurey
Journée 5 AS Cannes Ext. 0-0 -
Journée 6 Girondins de Bordeaux Dom. 0-0 -
Journée 7 Sporting Toulon Ext. 0-0 -
Journée 8 Lille OSC Dom. 3-1 But inscrit Christian Perez
But inscrit Patrick Cubaynes
But inscrit Kader Ferhaoui
Journée 9 Stade lavallois Ext. 0-1 -
Journée 10 Matra Racing Dom. 6-1 But inscrit Nenad Stojkovic
But inscrit Gérard Bernardet
But inscrit Christian Perez
But inscrit Patrick Cubaynes
But inscrit Roger Milla
But inscrit Thierry Laurey
Journée 11 Brest Armorique FC Ext. 0-4 -
Journée 12 FC Nantes Dom. 0-0 -
Journée 13 AS Saint-Etienne Ext. 1-2 But inscrit Júlio César
Journée 14 FC Metz Dom. 1-0 But inscrit Patrick Cubaynes
Journée 15 AJ Auxerre Ext. 1-1 But inscrit Júlio César
Journée 16 OGC Nice Dom. 4-1 But inscrit Laurent Blanc
But inscrit Roger Milla
But inscrit Gérard Bernardet
But inscrit Patrick Cubaynes
Journée 17 RC Lens Ext. 1-2 But inscrit Christian Perez
Journée 18 Le Havre AC Dom. 3-1 But inscrit Gérard Bernardet
But inscrit But inscrit Roger Milla
Journée 19 Olympique de Marseille Ext. 1-1 But inscrit Gérard Bernardet
Journée 20 Paris-Saint-Germain Ext. 1-2 But inscrit Thierry Laurey
Journée 21 Chamois niortais Dom. 1-0 But inscrit Christian Perez
Journée 22 AS Monaco Ext. 0-0 -
Journée 23 AS Cannes Dom. 4-2 But inscrit But inscrit Laurent Blanc
But inscrit Christian Perez
But inscrit Roger Milla
Journée 24 Girondins de Bordeaux Ext. 0-1 -
Journée 25 Sporting Toulon Dom. 0-1 -
Journée 26 Lille OSC Ext. 1-3 But inscrit Roger Milla
Journée 27 Stade lavallois Dom. 2-1 But inscrit But inscrit Gérard Bernardet
Journée 28 Matra Racing Ext. 2-0 But inscrit Christian Perez
But inscrit Thierry Laurey
Journée 29 Brest Armorique FC Dom. 6-0 But inscrit But inscrit But inscrit Christian Perez
But inscrit But inscrit Thierry Laurey
But inscrit Jean-François Scala
Journée 30 FC Nantes Ext. 0-0 -
Journée 31 AS Saint-Etienne Dom. 5-0 But inscrit But inscrit But inscrit Roger Milla
But inscrit Kader Ferhaoui
But inscrit Gérard Bernardet
Journée 32 FC Metz Ext. 1-0 But inscrit Kader Ferhaoui
Journée 33 AJ Auxerre Dom. 2-2 But inscrit Júlio César
But inscrit Roger Milla
Journée 34 OGC Nice Ext. 0-2 -
Journée 35 RC Lens Dom. 4-0 But inscrit Júlio César
But inscrit Kader Ferhaoui
But inscrit Christian Perez
But inscrit Laurent Blanc
Journée 36 Le Havre AC Ext. 3-1 But inscrit Christian Perez
But inscrit Thierry Laurey
But inscrit Kader Ferhaoui
Journée 37 Olympique de Marseille Dom. 4-0 But inscrit But inscrit Thierry Laurey
But inscrit Gérard Bernardet
But inscrit Nenad Stojkovic
Journée 38 Toulouse FC Dom. 4-2 But inscrit Christian Perez
But inscrit Thierry Laurey
But inscrit Laurent Blanc
But inscrit Jean-Michel Guédé

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Tour Adversaire Lieu Résultat Buteurs du MPSC
1/32e de finale AFC Aurilac (Division 4) Ext. 3-0 But inscrit Thierry Laurey
But inscrit Roger Milla
But inscrit Jean-Michel Guédé
1/16e de finale RC Strasbourg (Division 1) Ext. 1-1 But inscrit Nenad Stojkovic
1/16e de finale RC Strasbourg (Division 1) Dom. 3-2 But inscrit Roger Milla
But inscrit Jean-Michel Guédé
But inscrit Thierry Laurey
1/8e de finale FC Sochaux-Montbéliard (Division 2) Dom. 2-2 But inscrit Roger Milla
But inscrit Júlio César
1/8e de finale FC Sochaux-Montbéliard (Division 2) Ext. 0-1 -

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques collectives[modifier | modifier le code]

Compétition Débute au tour Place ou tour final Matches joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Division 1 - 3e 38 18 9 11 68 38 +30
Coupe de France 1/32e de finale 1/8e de finale 5 2 2 1 9 6 +3
Total - - 43 20 11 12 77 44 +33

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Nat. Nom Division 1 Coupe de France Total
M.j. But inscrit Averti Carton rouge M.j. But inscrit Averti Carton rouge M.j. But inscrit Averti Carton rouge
Drapeau : France Rust 38 0 0 0 5 0 0 0 43 0 0 0
Drapeau : France Hours 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Drapeau : France Lucchesi 24 0 0 1 5 0 0 0 29 0 0 1
Drapeau : France Furlan 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Drapeau : Brésil Júlio César 37 5 0 0 5 1 0 0 42 6 0 0
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Stojkovic 37 3 0 1 5 1 0 0 42 4 0 1
Drapeau : France Baills 35 0 0 1 4 0 0 0 39 0 0 1
Drapeau : Algérie Abbes 10 0 0 0 1 0 0 0 11 0 0 0
Drapeau : France Toutain 8 0 0 0 1 0 0 0 9 0 0 0
Drapeau : France Bernardet 38 8 0 0 5 0 0 0 43 8 0 0
Drapeau : France Lemoult 33 0 0 0 4 0 0 0 37 0 0 0
Drapeau : France Larios 11 0 0 0 0 0 0 0 11 0 0 0
Drapeau : France Scala 2 1 0 0 1 0 0 0 3 1 0 0
Drapeau : Algérie Ferhaoui 30 5 0 0 4 0 0 1 34 5 0 1
Drapeau : France Laurey 34 10 0 0 5 2 0 0 39 12 0 0
Drapeau : France Christian Perez 33 12 0 0 4 0 0 0 37 12 0 0
Drapeau : France Valadier 3 0 0 0 0 0 0 0 3 0 0 0
Drapeau : Côte d'Ivoire Guédé 9 1 0 0 5 2 0 1 14 3 0 1
Drapeau : France Blanc 24 6 0 0 1 0 0 0 25 6 0 0
Drapeau : France Cubaynes 28 4 0 0 2 0 0 0 30 4 0 0
Drapeau : Cameroun Milla 33 12 0 0 4 3 0 0 37 15 0 0

Autres statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs
Joueur Total
Drapeau : Cameroun Roger Milla 15
Drapeau : France Christian Perez 12
Drapeau : France Thierry Laurey 12
Drapeau : France Gérard Bernardet 8
Drapeau : Brésil Júlio César 6
Drapeau : France Laurent Blanc 6
Drapeau : Algérie Kader Ferhaoui 5
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Nenad Stojkovic 4
Drapeau : France Patrick Cubaynes 4
Drapeau : Côte d'Ivoire Jean-Michel Guédé 3
Drapeau : France Jean-François Scala 1
Equipe type de la saison

D'après les temps de jeu à leur poste.

Buts

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]