Saison 1952-1953 des Canadiens de Montréal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Informations générales
Ligue Ligue nationale de hockey
Directeur général Frank J. Selke
Entraîneur Dick Irvin
Capitaine Émile Bouchard
Patinoire Forum de Montréal
Saison régulière
Classements 2e place au classement
4e place buts pour (155)
2e place buts contre (148)
Meilleurs joueurs M. Richard (28 buts)
M. Richard (33 aides)
M. Richard (61 points)
Séries éliminatoires
Progression 4-3 Black Hawks de Chicago
4-1 Bruins de Boston
Meilleurs joueurs M. Richard (7 buts)
E. Lach (6 aides)
B. Geoffrion (10 points)
Récompenses
Collectives Coupe Stanley
Individuelles -

Autres saisons

La saison 1952-1953 de hockey sur glace est la quarante-quatrième saison que jouent les Canadiens de Montréal. Ils évoluent alors dans la Ligue nationale de hockey et finissent à la deuxième place au classement de la saison régulière avec une fiche de 28 victoires, 23 défaites et 19 matchs nuls. Au premier tour des séries, ils éliminent les Black Hawks de Chicago pour ensuite vaincre les Bruins de Boston pour remporter la septième Coupe Stanley de leur histoire[1].

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Contexte et grandes dates de la saison[modifier | modifier le code]

Les Red Wings de Détroit sont premiers au classement général pour une cinquième année de suite, 15 points devant les Canadiens. Maurice Richard domine chez les Canadiens pour les buts (33), les passes (28), les points (61) et les minutes de pénalités (112) plus une dixième nomination consécutive soit dans une des équipes d'étoiles de la Ligue nationale de hockey ; cette année il s'agit de la deuxième équipe d'étoiles, soit une septième participation d'affilée au match des étoiles. Il bat le 8 novembre le record vieux de douze ans de 324 buts de Nels Stewart en marquant le 325e de sa carrière contre Al Rollins des Black Hawks de Chicago dix ans tout juste après le premier but de sa carrière, le 8 novembre 1942. Il réussit son 325e but en seulement 630 parties comparativement à 652 parties pour Stewart pour le 324e et dernier but de sa carrière[2]. Juste quelques secondes auparavant, Richard obtenait une aide sur le 200e but d'Elmer Lach. Frank Selke, le directeur-général des Canadiens déclare le soir-même que la rondelle est plaquée d'or et gravée des noms des joueurs des Canadiens et envoyée à Élisabeth II, qui est devenue la nouvelle reine d'Angleterre, le 6 février 1952, et qui avait vu jouer Richard lorsqu'elle était princesse quelque temps auparavant. À la fin de l'année, la British United Press annonce que le Rocket est son athlète de l'année pour une deuxième année d'affilée. Il est aussi engagé pour signer une chronique nommée Le tour du chapeau pour l'hebdomadaire Samedi-Dimanche où il se défoule notamment contre le président de la ligue, Clarence Campbell ainsi que contre certains fans de la ville de Québec (le 6 décembre), qui prennent beaucoup d'années avant de passer l'éponge[3].

À la fin du mois de janvier Ken Mosdell dispute son 400e match avec la Sainte-Flanelle tandis qu'Elmer Lach et Émile Bouchard enfilent chacun leur 600e but en février[4]. De son côté, au printemps 53, Bernard Geoffrion épouse Marlene Morenz, la fille de l'ancien joueur-vedette des Canadiens Howie Morenz, mort 16 ans auparavant. Le surnom de « Boom Boom » donné à Geoffrion provient du fait qu'il inventa le tir frappé qu'il perfectionnera tout au cours de la saison. Au dernier match de la saison, les Canadiens jouent contre les Red Wings de Détroit et leur as Gordie Howe qui a 49 buts. Les joueurs du Tricolore le surveilleront particulièrement pour éviter qu'il n'égalise ou ne surpasse le record de 50 buts en une saison détenu par le Rocket[5].

Cette saison marque également les débuts d'Ed Litzenberger et de Reg Abbott dans la LNH en disputant deux matchs pour les Canadiens pour le premier[6] et de trois pour le second. Pour Abbott, ce fut les trois seules parties qu'il disputera de toute sa carrière dans la ligue nationale de hockey[7].

Les Canadiens lorgnent toujours Jean Béliveau des As de Québec et celui que l'on surnomme "Le Gros Bill" obtiendra un nouvel essai de trois parties au mois de décembre réussissant un tour du chapeau contre les Rangers au Forum ainsi qu'un doublé à Boston lors de son troisième match. Béliveau qui a un contrat de 20 000 dollars avec les As (plus que Howe et Richard dans la LNH) en plus d'adorer et être adoré à Québec, n'est pas pressé de son côté de demeurer avec le CH, bien que Selke, lui, aimerait bien le garder. Il aurait même refusé une offre de 100 000 dollars offerte par les Rangers pour la saison suivante, selon Marc Thibeault, du Petit Journal du 29 mars[8].

Chez les gardiens de but, Jacques Plante est appelé à remplacer Gerry McNeil au début du mois de novembre, blessé. Plante tricote et adore porter des tuques et il désire en porter aux couleurs du Tricolore pendant les parties. Selke qui n'est absolument pas d'accord avec cette idée, ferait disparaître ses fameuses tuques, selon certains, le jour de son premier match avec la franchise. Ne trouvant pas ses tuques, Plante se présenta donc sur la glace nu-tête. Il remporte ce soir-là une victoire de 4-1 face aux Rangers et fait tellement bien aussi les deux matchs suivants, qu'il ne portera plus ses tuques, par superstition. Il repartira pour les Royaux de Montréal avec deux victoires et un match nul[9].

Nos bras meurtris vous tendent le flambeau[modifier | modifier le code]

La citation d'un médecin de l'armée canadienne pendant la Première Guerre mondiale, le major John McCrae: «Nos bras meurtris vous tendent le flambeau» fut inscrite dans le vestiaire des Canadiens sur une idée de Frank Selke et qui motivera l'équipe encore aujourd'hui[5].

La rentrée de la télévision[modifier | modifier le code]

Le 11 octobre 1952, les joueurs du CH entrent dans les foyers canadiens avec La Soirée du hockey à la télévision diffusée par la Société Radio-Canada, en noir et blanc. Le match oppose les Canadiens aux Red Wings, le deuxième de la saison du Canadien ainsi que le deuxième de la saison disputé au Forum et il fut remporté par les "Habs" 2 à 1. La diffusion commença à 21 heures, à partir du début de la troisième période pour ne pas nuire à la vente des billets, tout comme les matchs suivants. René Lecavalier décrit la période et trois caméramans suivent le jeu sous la direction du réalisateur Gérald Renaud[10]. Le score est alors de 1 à 1. La première mise au jeu télévisée oppose Elmer Lach à Reg Sinclair. Plante garde les buts pour le Canadien et c'est Billy Reay qui déjoue le portier des Wings Terry Sawchuk en troisième période[11].

Match après match[modifier | modifier le code]

Cette section présente les résultats de la saison régulière qui s'est déroulée entre le 9 octobre et le 22 mars[12].

Nota : Les résultats sont indiqués dans la boîte déroulante ci-dessous afin de ne pas surcharger la page. La colonne « Fiche » indique à chaque match le parcours de l'équipe au niveau des victoires, défaites et matchs nuls. Une victoire rapporte deux points et un match nul un seul point.

Résultat de la saison des Canadiens
No  Date Score Adversaire Lieu Fiche Pts
1 9 octobre 2-3 Black Hawks de Chicago Montréal 0-1-0 0
2 11 octobre 2-1 Red Wings de Détroit Montréal 1-1-0 2
3 12 octobre 1-1 Bruins de Boston Boston 1-1-1 3
4 16 octobre 3-1 Rangers de New York Montréal 2-1-1 5
5 18 octobre 2-1 Bruins de Boston Montréal 3-1-1 7
6 19 octobre 6-1 Red Wings de Détroit Détroit 3-2-1 7
7 23 octobre 2-2 Black Hawks de Chicago Chicago 3-2-2 8
8 25 octobre 9-0 Red Wings de Détroit Montréal 4-2-2 10
9 29 octobre 7-5 Maple Leafs de Toronto Toronto 4-3-2 10
10 1er novembre 4-1 Rangers de New York Montréal 5-3-2 12
11 2 novembre 2-2 Rangers de New York New York 5-3-3 13
12 6 novembre 3-1 Maple Leafs de Toronto Montréal 6-3-3 15
13 8 novembre 6-4 Black Hawks de Chicago Montréal 7-3-3 17
14 13 novembre 1-3 Maple Leafs de Toronto Montréal 7-4-3 17
15 15 novembre 2-0 Bruins de Boston Montréal 8-4-3 19
16 16 novembre 4-1 Black Hawks de Chicago Chicago 8-5-3 19
17 22 novembre 2-2 Maple Leafs de Toronto Toronto 8-5-4 20
18 23 novembre 2-2 Rangers de New York New York 8-5-5 21
19 27 novembre 2-2 Red Wings de Détroit Détroit 8-5-6 22
20 29 novembre 1-1 Black Hawks de Chicago Montréal 8-5-7 23
21 30 novembre 3-1 Bruins de Boston Boston 8-6-7 23
22 4 décembre 1-2 Maple Leafs de Toronto Montréal 8-7-7 23
23 6 décembre 1-2 Bruins de Boston Montréal 8-8-7 23
24 7 décembre 2-2 Rangers de New York New York 8-8-8 24
25 10 décembre 1-2 Maple Leafs de Toronto Toronto 9-8-8 26
26 11 décembre 2-3 Black Hawks de Chicago Chicago 10-8-8 28
27 13 novembre 3-0 Black Hawks de Chicago Montréal 11-8-8 30
28 14 décembre 0-0 Red Wings de Détroit Détroit 11-8-9 31
29 18 décembre 6-2 Rangers de New York Montréal 12-8-9 33
30 20 décembre 3-6 Bruins de Boston Montréal 12-9-9 33
31 21 décembre 3-4 Bruins de Boston Boston 13-9-9 35
32 24 décembre 2-0 Maple Leafs de Toronto Toronto 13-10-9 35
33 27 décembre 2-2 Red Wings de Détroit Montréal 13-10-10 36
34 31 décembre 0-2 Red Wings de Détroit Détroit 14-10-10 38
35 1er janvier 2-2 Black Hawks de Chicago Chicago 14-10-11 39
36 3 janvier 0-1 Bruins de Boston Montréal 14-11-11 39
37 8 janvier 4-4 Rangers de New York Montréal 14-11-12 40
38 10 janvier 5-2 Black Hawks de Chicago Montréal 15-11-12 42
39 11 janvier 7-0 Rangers de New York New York 15-12-12 42
40 15 janvier 0-2 Black Hawks de Chicago Chicago 16-12-12 44
41 17 janvier 1-1 Red Wings de Détroit Montréal 16-12-13 45
42 18 janvier 2-3 Red Wings de Détroit Détroit 17-12-13 47
43 21 janvier 0-1 Maple Leafs de Toronto Toronto 18-12-13 49
44 22 janvier 4-1 Maple Leafs de Toronto Montréal 19-12-13 51
45 24 janvier 1-5 Black Hawks de Chicago Momtréal 19-13-13 51
46 25 janvier 3-3 Red Wings de Détroit Détroit 19-13-14 52
47 28 janvier 1-2 Rangers de New York New York 20-13-14 54
48 29 janvier 5-2 Rangers de New York Montréal 21-13-14 56
49 31 janvier 0-0 Bruins de Boston Montréal 21-13-15 57
50 1er février 4-3 Bruins de Boston Boston 21-14-15 57
51 5 février 2-0 Maple Leafs de Toronto Montréal 22-14-15 59
52 7 février 1-3 Red Wings de Détroit Montréal 22-15-15 59
53 8 février 1-1 Rangers de New York New York 22-15-16 60
54 12 février 2-3 Black Hawks de Chicago Chicago 23-15-16 62
55 14 février 2-2 Maple Leafs de Toronto Toronto 23-15-17 63
56 15 février 1-0 Bruins de Boston Boston 23-16-17 63
57 19 février 1-4 Red Wings de Détroit Montréal 23-17-17 63
58 21 février 4-1 Rangers de New York Montréal 24-17-17 65
59 25 février 1-2 Maple Leafs de Toronto Toronto 25-17-17 67
60 26 février 4-1 Maple Leafs de Toronto Montréal 26-17-17 69
61 28 février 3-4 Red Wings de Détroit Montréal 26-18-17 69
62 5 mars 5-0 Bruins de Boston Boston 26-19-17 69
63 7 mars 1-0 Black Hawks de Chicago Montréal 27-19-17 71
64 8 mars 4-3 Rangers de New York New York 27-20-17 71
65 12 mars 2-2 Black Hawks de Chicago Chicago 27-20-18 72
66 14 mars 3-2 Rangers de New York Montréal 28-20-18 74
67 15 mars 2-1 Bruins de Boston Boston 28-21-18 74
68 19 mars 1-4 Maple Leafs de Toronto Montréal 28-22-18 74
69 21 mars 1-2 Bruins de Boston Montréal 28-23-18 74
70 22 mars 1-1 Red Wings de Détroit Détroit 28-23-19 75

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Pts
+001, Red Wings de Détroit 70 36 16 18 222 133 90
+002, Canadiens de Montréal 70 28 23 19 155 148 75
+003, Bruins de Boston 70 28 29 13 152 172 69
+004, Black Hawks de Chicago 70 27 28 15 169 175 69
+005, Maple Leafs de Toronto 70 27 30 13 156 167 67
+006, Rangers de New York 70 17 37 16 152 211 50
  •      Qualifié pour les séries

Statistiques des gardiens[modifier | modifier le code]

Statistiques des gardiens
No  Joueur
PJ V D N BA Moy Min Bl B A Pts Pun
1 Drapeau du Canada G. McNeil 66 25 23 18 140 2.12 3 960 10 0 0 0 0
1 Drapeau du Canada J. Plante 3 2 0 1 4 1.33 180 0 0 0 0 0
1 Drapeau du Canada H. Murphy 1 1 0 0 4 4.00 60 0 0 0 0 0

Statistiques des défenseurs[modifier | modifier le code]

Statistiques des défenseurs
No  Joueur
PJ B A Pts Pun
2 Drapeau du Canada D. Harvey 69 4 30 34 67
3 Drapeau du Canada É. Bouchard (C) 58 2 8 10 55
4 Drapeau des États-Unis I. Irwin 4 0 1 1 0
10 Drapeau du Canada T. Johnson 70 3 8 11 63
19 Drapeau du Canada D. Saint-Laurent 54 2 6 8 34
21 Drapeau du Canada B. MacPherson 59 2 3 5 67
23 Drapeau du Canada R. Rousseau 2 0 0 0 0

Statistiques des attaquants[modifier | modifier le code]

Statistiques des attaquants
No  Joueur
Pos PJ B A Pts Pun
4 Drapeau du Canada E. Litzenberger C 2 1 0 1 2
4 Drapeau du Canada R. Abbott C 3 0 0 0 0
5 Drapeau du Canada B. Geoffrion AD 65 22 17 39 37
6 Drapeau du Canada F. Curry AD 68 16 6 22 10
8 Drapeau du Canada D. Gamble AG 69 11 13 24 26
9 Drapeau du Canada M. Richard AD 70 28 33 61 112
11-22 Drapeau du Canada P. Masnick C 53 5 7 12 44
12 Drapeau du Canada D. Moore AG 18 2 6 8 19
12 Drapeau du Canada J. Béliveau C 3 5 0 5 0
14 Drapeau du Canada B. Reay C 56 4 15 19 26
15 Drapeau du Canada B. Olmstead AG 69 17 28 45 83
16 Drapeau du Canada E. Lach C 53 16 25 41 56
17 Drapeau du Canada J. McCormack C 59 1 9 10 9
18 Drapeau du Canada K. Mosdell C 63 5 14 19 24
20 Drapeau du Canada P. Meger AG 69 9 17 26 38
23 Drapeau du Canada G. Stewart AG 5 0 2 2 0
23 Drapeau du Canada G. Desaulniers C 2 0 1 1 2

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Hockey sur glace - NHL - 1952/1953 Saison Régulière : résultats et classement », sur www.les-sports.info (consulté le 4 octobre 2015)
  2. Bruneau et Normand 2008, p. 226.
  3. Bruneau et Normand 2008, p. 227-229.
  4. Bruneau et Normand 2008, p. 227.
  5. a et b Bruneau et Normand 2008, p. 228.
  6. « Ed Litzenberger - Biographie, photos, statistiques et plus | Site historique des Canadiens de Montréal », sur notrehistoire.canadiens.com (consulté le 19 octobre 2015)
  7. « Reg Abbott - Biographie, photos, statistiques et plus | Site historique des Canadiens de Montréal », sur notrehistoire.canadiens.com (consulté le 19 octobre 2015)
  8. Bruneau et Normand 2008, p. 230.
  9. Bruneau et Normand 2008, p. 229.
  10. Internet et Services numériques, Archives numérisées, « C'est arrivé le... - 11 octobre 1952 - Les Archives de Radio-Canada », sur archives.radio-canada.ca (consulté le 19 octobre 2015)
  11. « Les Canadiens au petit écran | Site historique des Canadiens de Montréal », sur notrehistoire.canadiens.com (consulté le 19 octobre 2015)
  12. « 1952-53 Montreal Canadiens », sur Hockey-Reference.com (consulté le 19 octobre 2015)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Bruneau et Léandre Normand, La Glorieuse histoire des Canadiens, Montréal, Éditions de l'Homme, , 823 p. (ISBN 2-7619-1860-6)

Voir aussi[modifier | modifier le code]