Saison 17 de Grey's Anatomy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saison 17 de Grey's Anatomy
Logo de la série.
Logo de la série.

Série Grey's Anatomy
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Diff. originale
Nb. d'épisodes 17

Chronologie

Cet article présente le guide des épisodes de la dix-septième saison de la série télévisée Grey's Anatomy.

Généralités[modifier | modifier le code]

Le les saisons 16 et 17 sont officiellement annoncées. C'est la première fois que la série est renouvelée pour deux saisons supplémentaires d'un seul coup[1].

À partir de cette saison, Ellen Pompeo, Chandra Wilson et James Pickens Jr. sont les seuls membres restants de la distribution d'origine.

Le , les acteurs Richard Flood et Anthony Hill, deviennent officiellement membres réguliers de cette nouvelle saison[2].

Il s'agit de la première saison depuis la saison 1 à ne pas commencer sa diffusion en septembre, ainsi que la première à se terminer en juin.

La saison marque le retour de nombreux personnages principaux ayant quitté la série :

  • Patrick Dempsey, qui incarne Derek Shepherd, fait son retour dans 4 épisodes après son départ lors de la onzième saison.
  • T. R. Knight, qui joue le rôle de George O'Malley, réapparaît dans 1 épisode après sa dernière apparition lors du final de la cinquième saison.
  • Chyler Leigh, qui incarne Lexie Grey, la petite sœur de Meredith, fait son grand retour dans un épisode après avoir quitté la série à la suite de la saison 8.
  • Eric Dane, qui incarne le fameux Mark Sloan, fait lui aussi son retour au côté de Chyler Leigh dans un épisode après son départ de la série au début de la saison 9.
  • Sarah Drew, alias April Kepner, fait son retour dans 1 épisode après son départ de la série dans le final de la quatorzième saison.

Cette saison est également marquée par le retour d'anciens personnages récurrents de la série qui n'étaient pas apparu depuis plusieurs saisons dans la série :

  • Rosalind Warren (Vachensky Vieux), la soeur de Ben Warren fait son retour après sa dernière apparition lors de la saison 11.
  • Elena et William Bailey (Bianca F. Taylor et Frankie Faison), les parents de Miranda Bailey reviennent également. Leur dernière apparition remontant à la saison 14.
  • Robert Avery (Eric Roberts), le père de Jackson Avery. Sa dernière apparition remontait à la saison 13.
  • Bill Pierce (Richard Lawson), le père de Maggie Pierce revient également. La dernière apparition de ce personnage remontait à la saison 13.

Cette saison marque le départ du personnage joué par Giacomo Gianniotti, alias Dr Andrew DeLuca apparu dans la onzième saison. Jesse Williams, alias Dr Jackson Avery, quitte également le show après 11 années et 12 saisons ainsi que Greg Germann qui incarnait le Dr Tom Koracick depuis la saison 14.

Impact de la pandémie de Covid-19 sur la série[modifier | modifier le code]

Alors que la saison précédente fut stoppée prématurément en raison de la pandémie, les nombreuses règles sanitaires ont eu un impact sur la production et le tournage de la saison. Ainsi au lieu des habituels 24 ou 25 épisodes commandés par saison, cette saison n'en comporte que 17 ce qui fait d'elle la deuxième saison, ex-aequo, la plus courte de la série, juste derrière la saison 1 avec 9 épisodes (dont les 4 derniers épisodes prévus ont été déplacés dans la saison 2) et la saison 4 avec 17 épisodes (écourtée en raison de la grève de la Writers Guild of America).

Afin de se conformer aux protocoles COVID-19, Krista Vernoff a déclaré que les acteurs et l'équipe sont testés trois fois par semaine, tandis que les acteurs doivent porter des masques entre les prises et pendant les répétitions. Les lentilles des caméras ont été changées afin que les personnes éloignées les unes des autres paraissent plus proches les unes des autres qu'elles ne le sont, parler dans les pièces où se font les coiffures et le maquillage n'est plus autorisé. De même, les scripts jusqu'à présent en papier ont été remplacés en format digital, les acteurs utilisent des iPad. Les costumes sont livrés aux loges des acteurs dans des sacs en plastique afin que les personnes travaillant dans le département des costumes n'aient pas à les toucher. Les répétitions se déroulent en cinq temps en raison de la distanciation physique. Plutôt que de rassembler tous les acteurs en même temps, les répétitions se font en petit groupe.

Les scénaristes ont été obligés de réexaminer leurs scripts et de décider quelles scènes finiraient par être coupées lors du montage [habituellement avant la pandémie, quelques scènes écrites dans le scénario sont filmées puis finalement coupées au montage car le rendu n'est pas satisfaisant]. Ainsi les scénaristes ont du prévoir quelles scènes allaient potentiellement être coupées pour ne pas les tourner et ainsi éviter un temps de tournage inutile. Ils ont également veillé à écrire des scènes plus longues que d'habitude afin que les épisodes aient moins de scènes à filmer en limitant le nombre de personnes dans une scène. Cela a conduit à la décision de ne pas inclure tous les personnages principaux de la série dans tous les épisodes.

Avant la pandémie, les équipes travaillaient au moins 12 heures par jour. Lors de cette saison, le temps de tournage est passé à 10 heures par jour[3].

Concernant l'impact de la pandémie sur les intrigues, Krista Vernoff, productrice exécutive, a déclaré que la série a « une opportunité et une responsabilité » d'explorer comment la pandémie de coronavirus affecte les professionnels de santé en première ligne.

« Nous allons parler de cette pandémie, bien sûr », a déclaré la productrice exécutive de Grey's Anatomy, à propos des intrigues prévues pour la saison 17. « Il n'y a pas moyen qu'une série médicale aussi longue, rate l'histoire médicale de nos vies »[4].

Figure de la série, l'actrice Chandra Wilson déclare : « Comme tout le monde, je pensais que la crise allait durer trois à quatre mois, mais ce n’est pas le cas. Nous devons le refléter »[5].

Début , une augmentation prononcée de cas de covid-19 à Los Angeles cause l'arrêt de plusieurs séries tournées dans la ville, dont celles de Shondaland[6].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors que le monde se retrouve dans une situation sans précédent face à la pandémie de Covid-19, Seattle fait partie des villes des États-Unis les plus durement touchées obligeant le Grey Sloan Memorial Hospital à s'adapter rapidement à cette nouvelle réalité. L'hôpital étant transformé en plus grand centre de traitement COVID de la ville, le quotidien des médecins se retrouve totalement chamboulé où le fonctionnement et les hiérarchies habituels ne sont plus d'actualité. Tout en restant à l'écart de leurs familles et de leurs amis pour assurer leur sécurité. Les visites n'étaient plus systématiquement autorisées, les chirurgiens doivent assister à la mort de leurs patients sans leurs proches, qui doivent être informés soit par téléphone, soit par un autre médecin affecté à la tente des visiteurs à l'extérieur.

  • Travaillant dans la nouvelle unité de soins intensifs COVID, Meredith contracte la maladie. Ses amis proches et collègues essaient de trouver la solution pour la traiter et tenter de la sauver, avec des connaissances sur la maladie en constante évolution.
  • Bailey, seule et séparée de sa famille et œuvrant pour que l'hôpital fonctionne au mieux, doit faire face au décès de sa mère, elle aussi atteinte du COVID.
  • Jo et Jackson deviennent sex friends (amis avec des bénéfices). Après avoir été forcée d'accoucher une patiente, Jo envisage de changer de carrière en se tournant vers le service de gynéco-obstétrique pour trouver plus de joie au milieu de toute l'obscurité provoquée par la pandémie.
  • Alors que la nouvelle de la liaison de Teddy et de Tom se répand dans les couloirs de l'hôpital, Owen décide de mettre fin à ses fiançailles avec Teddy.
  • Amelia et Link s'adaptent à la vie de parents en s'occupant de leur bébé : Scout Derek Shepherd Lincoln, tout en gardant les enfants de Meredith.

Le mouvement Black Lives Matter et la Pandémie de Covid-19 aux États-Unis feront partie des intrigues abordées[7].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités spéciaux[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Invités de Grey's Anatomy : Station 19[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Avant / Après[modifier | modifier le code]

Titre original
All Tomorrow's Parties
Numéro de production
364 (17-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Andy Reaser & Lynee E. Litt
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,93 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Au milieu de la pandémie COVID-19, les médecins de Grey Sloan se retrouvent en terrain inconnu alors qu'ils travaillent pour sauver des vies alors que l'espoir que cette situation se termine rapidement est infime. Meredith, qui dirige les médecins se trouvant en première ligne, devient de plus en plus frustrée alors que ses patients continuent de mourir du virus. Complètement rétabli, Richard retourne au travail et est accueilli par Bailey, qui lui montre les nouveaux protocoles de sécurité. Grâce à ses collègues, Andrew suit une thérapie pour sa manie et fait ses premiers pas en tant que titulaire à l'hôpital. Deux pères ayant tous deux l'un de leur enfant à l'hôpital se disputent, tandis qu'une ancienne patiente d'Andrew, victime d'un trafic d'enfants, fait son retour à l'hôpital.
Commentaires
Il s'agit d'un cross-over avec l'épisode 1 de la saison 4 de Grey's Anatomy : Station 19.

Épisode 2 : Une fois de trop[modifier | modifier le code]

Titre original
The Center Won't Hold
Numéro de production
365 (17-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Andy Reaser & Jase Miles-Perez
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,93 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Synopsis
Bailey se trouve au milieu d'une dispute entre des familles de patients alors qu'ils attendent des nouvelles de leurs enfants qui ont été blessés dans un incendie. Winston surprend Maggie et Amelia et Link essaient de s'amuser en tant que nouveaux parents. Teddy apprend que ses collègues en savent plus qu'elle ne le voudrait sur ses problèmes de relation avec Owen.
Résumé détaillé
Jo et Jackson essayent maladroitement de travailler ensemble après que leur expérience sexuelle partagée ait été un désastre, tandis que la relation entre Maggie et Winston s'approfondit. Après qu'Owen ait donné à Teddy une chance de lui dire la vérité sur sa liaison avec Koracick, il lui fait écouter le message vocal et met fin à leur relation. Amelia et Link s'adaptent à la parentalité en s'occupant de leur fils nouveau-né : Scout Derek Shepherd Lincoln. Alors qu'Hayes s'apprête à monter dans sa voiture, il aperçoit Meredith, au sol, évanouie sur le parking. Meredith a ensuite une vision d'elle sur une plage, elle entend quelqu'un crier son prénom, c'est alors qu'elle voit Derek.
Commentaires
  • Cet épisode marque le retour de Patrick Dempsey dans le rôle de Derek Shepherd. Sa dernière apparition remonte au dernier épisode de la onzième saison. Il s'agit du premier épisode de la série où Dempsey n'est pas crédité en tant que personnage principal.
  • Il s'agit du 365e épisode de la série, ce qui signifie qu'il y a maintenant officiellement un épisode de Grey's Anatomy à regarder pour chaque jour de l'année.
  • Il s'agit d'un cross-over avec l'épisode 1 de la saison 4 de Station 19.

Épisode 3 : Ma vie rêvée[modifier | modifier le code]

Titre original
My Happy Ending
Numéro de production
366 (17-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Meg Marinis
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,96 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Synopsis
Les médecins de Grey Sloan continuent de faire face au COVID-19 en s'occupant d'une patiente familière et têtue. Koracick prend la responsabilité des internes qui ont récemment rejoint les rangs de l'hôpital tandis que Link opère un sexologue. Maggie trouve du réconfort face à la situation dans la présence virtuelle de Winston.
Commentaires
  • Bien que visuellement parallèle aux occasions précédentes, le discours d'introduction de Richard aux nouveaux internes s'écarte du discours habituel connu par cœur par la plupart du personnel de l'hôpital, attestant du lourd impact du COVID-19 sur le système de santé.

Épisode 4 : Le Bon côté des choses[modifier | modifier le code]

Titre original
You'll Never Walk Alone
Numéro de production
367 (17-04)
Première diffusion
Réalisation
Allison Liddi-Brown
Scénario
Julie Wong
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,84 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Synopsis
Owen fait face à un diagnostic médical qui remet en question plus qu'il ne l'imaginait. Pendant ce temps, Koracick, atteint du COVID-19, commence à devenir fou alors qu'il est en quarantaine chez lui. Maggie en apprend davantage sur l'histoire de Winston et de sa famille.
Commentaires
  • Dans certaines scènes où Meredith est dans le coma, Ellen Pompeo a été remplacée par une poupée faite pour elle afin de maintenir les protocoles de sécurité COVID.
  • Cet épisode marque le retour de T. R. Knight qui joue le rôle de George O'Malley. Sa dernière apparition remontait à la fin de la saison 5.

Épisode 5 : À armes inégales[modifier | modifier le code]

Titre original
Fight the Power
Numéro de production
368 (17-05)
Première diffusion
Réalisation
Pete Chatmon
Scénario
Felicia Pride
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,66 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Synopsis
Le Grey Sloan Memorial fait face à un afflux de patients alors que Seattle Pres est surchargé. Pendant ce temps, Owen et Amelia sont confrontés à l'une des chirurgies les plus controversées de leur carrière.
Commentaires

Épisode 7 : Un lieu réconfortant[modifier | modifier le code]

Titre original
Helplessly Hoping (trad. litt. : « Espérant désespérément »)
Numéro de production
370 (17-07)
Première diffusion
Réalisation
Nicole Rubio
Scénario
Elisabeth R. Finch
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,11 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Synopsis
Teddy et Owen essayent de sauver Andrew après avoir été poignardé.
Résumé détaillé
Le personnel du Grey Sloan Memorial tente désespérément de sauver Andrew après qu'il a été poignardé alors qu'il tentait d'affronter Opal, la trafiquante d'enfants de la saison précédente. Jo et Hayes se disputent pour permettre à une patiente de voir son bébé prématuré, et Schmitt évoque à Nico sa culpabilité pour avoir traité sans le savoir Opal. L'escapade romantique de Winston et Maggie est interrompue par Jackson, tandis qu'Amelia et Link discutent de l'opportunité de parler à Zola de la détérioration de la santé de Meredith. Richard essaie de se remettre en chirurgie, et Teddy et Owen se dirigent vers l'extérieur de la salle d'opération.
Commentaires

Épisode 8 : À bout de forces[modifier | modifier le code]

Titre original
It's All Too Much (trad. litt. : « C'est trop »)
Numéro de production
371 (17-08)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,97 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Synopsis
Alors que les traumatismes et la pression augmentent, les médecins de Grey Sloan tentent de trouver une voie à suivre ; Maggie donne à Winston des privilèges et ils travaillent ensemble pour soigner un patient.

Épisode 9 : En état de choc[modifier | modifier le code]

Titre original
In My Life (trad. litt. : « Dans ma vie »)
Numéro de production
372 (17-09)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Tameson Duffy
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,99 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Synopsis
Teddy a sombré dans une profonde dépression après la mort d'Andrew. Incapable de la faire parler ni même manger, Owen a reçu l'aide d'Amelia pour l'épauler. La jeune femme a alors décidé de placer Teddy sous perfusion.
Commentaires
Cet épisode est centré sur Teddy Altman.

Épisode 10 : Respire[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Un nouveau souffle (rtl-tvi)
Titre original
Breathe
Numéro de production
373 (17-10)
Première diffusion
Réalisation
Linda Klein
Scénario
Mark Driscoll
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,55 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Synopsis
Une mère et sa fille, malades toutes les deux, se disputent le dernier respirateur disponible dans le service. Pendant ce temps, la belle-soeur de Hayes est hospitalisée pour un calcul rénal.
Commentaires

Épisode 11 : Aux grands maux, les grands remèdes[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Une journée de silence (rtl-tvi)
Titre original
Sorry Doesn't Always Make It Right
Numéro de production
374 (17-11)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,83 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Synopsis
Les médecins du Grey Sloan se retrouvent au milieu d'un conflit entre deux jeunes mariés blessés lors d'un accident de voiture. Pendant ce temps, la générosité de Jackson envers des patients positifs au Covid va un peu trop loin, et Hayes fait tout son possible pour regagner la confiance de Maggie et la convaincre de procéder à une intervention cardiaque extrêmement risquée.
Commentaires

Épisode 12 : Débordement[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Pour un monde meilleur (rtl-tvi)
Titre original
Sign O' the Times
Numéro de production
375 (17-12)
Première diffusion
Réalisation
Michael Medico
Scénario
Jase Miles-Perez
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,98 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
  • Jayden Haynes-Starr : Austin Hayes
  • Nicolas Hedges : Liam Hayes
Synopsis
Maggie est préoccupée par Winston tandis qu'elle essaye de soigner un patient blessé lors des manifestations de Seattle. Pendant ce temps, Levi est mis à l'épreuve par une urgence, et les médecins s'efforcent de traiter un patient qui ne croit pas au Covid.
Commentaires
Cet épisode parle du mouvement Black Lives Matter en montrant les manifestations et avec l'arrestation de Winston.

Épisode 13 : Une petite victoire[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Le bon moment (rtl-tvi)
Titre original
Good as Hell
Numéro de production
376 (17-13)
Première diffusion
Réalisation
Michael Watkins
Scénario
Zoanne Clack
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,81 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Alors que le besoin de plus de chirurgiens croît, Jo tente de convaincre Bailey de la laisser changer de spécialité. Link accuse Amelia de dépasser les limites pendant qu'il traite un patient à distance, et Winston a une idée hors du commun.

Épisode 14 : Ouvre les yeux[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Sortir de sa bulle (rtl-tvi)
Titre original
Look Up Child
Numéro de production
377 (17-14)
Première diffusion
Réalisation
Debbie Allen
Scénario
Elisabeth R. Finch & Felicia Pride
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,93 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Après une très longue route, Jackson arrive chez son père, Robert. Le chirurgien aimerait que celui-ci l'aide à trouver le droit chemin. Une autre personne pourrait lui apporter l'apaisement qu'il recherche.
Commentaires
  • Cet épisode marque le retour d'April Kepner, qui a quitté la série à l'issue de sa 14e saison.
  • Il s'agit du deuxième épisode de la série (après Corde sensible - saison 13 épisode 16) dans lequel Meredith Grey (Ellen Pompeo) ne fait aucune apparition. Coïncidence ou non, dans les deux cas, il s'agissait d'un épisode centré sur Jackson et April.

Épisode 15 : Traditions[modifier | modifier le code]

Titre original
Tradition
Numéro de production
378 (17-15)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Jess Righthand
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,58 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités
Résumé détaillé
Jackson fait part de sa grande nouvelle à ses collègues tandis que Koracick et Levi se battent pour sauver la vie d'un grand-père dont la petite-fille est sur le point d'accoucher. Maggie garde un œil attentif sur Meredith alors que Bailey et Richard retardent le moment fatidique de lui parler de DeLuca.
Commentaires
Cet épisode marque le départ du personnage de Jackson Avery présent dans la série depuis la saison 6. Jesse Williams ne renouvelle pas son contrat afin de mener à bien son désir de devenir réalisateur.

Épisode 16 : Toujours debout [modifier | modifier le code]

Titre original
I'm Still Standing
Numéro de production
379 (17-16)
Première diffusion
Réalisation
Michael Watkins
Scénario
Meg Marinis et Andy Reaser
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,33 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités

Kyle Harris : Dr Mason Post

Résumé détaillé
Levi est accepté dans l'essai clinique sur le vaccin. Pendant ce temps, Amelia et Owen traitent un patient victime d'un accident de voiture et Hayes et Jo rencontrent le tuteur légal de Luna.

Épisode 17 : Une année de changements[modifier | modifier le code]

Titre original
Someone Saved My Life Tonight
Numéro de production
380 (17-17)
Première diffusion
Réalisation
Kevin McKidd
Scénario
Andy Reaser et Meg Marinis
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,76 millions de téléspectateurs (première diffusion)
Invités

Aina Dumlao (Gerle Bernardo)

Résumé détaillé
Le grand jour est arrivé pour Maggie et Winston. Pendant ce temps, Meredith prend de nouvelles responsabilités à l'hôpital et Jo une décision qui changera le cours de sa vie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Grey’s Anatomy: La série est renouvelée pour une saison 16 et 17 ! », sur Ma chaîne étudiante,
  2. (en) Lesley Goldberg, « Grey's Anatomy and Station 19 Promote 3 to Series Regular », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  3. (en) Kate Aurthur, « How ‘Grey’s Anatomy’ Will Tackle COVID-19 Next Season: ‘We’ve Actually Reinvented the Wheel’ (EXCLUSIVE) », sur https://variety.com,
  4. (en) Kristen Baldwin, « Grey's Anatomy will tackle coronavirus pandemic in season 17 », sur Entertainment Weekly,
  5. Constance Jamet, « Le coronavirus, invité exceptionnel et encombrant des séries médicales », Le Figaro, encart « Le Figaro et vous »,‎ 27-28 février 2021, p. 34 (lire en ligne).
  6. (en) Denise Petski, « List Of TV Shows That Have Delayed Production Returns Due To Surge In Covid-19 Infections & Deaths », sur Deadline.com,
  7. Solène S, « Giacomo Gianniotti tease les prochains épisodes de la saison 17 de Grey's Anatomy ! », sur melty, (consulté le ).
  8. (en) Nellie Andreeva, « Grey’s Anatomy Shocker: Krista Vernoff, Ellen Pompeo & Patrick Dempsey On Season 17 Premiere’s Dream Reunion & More », sur Deadline,
  9. (en) Denise Petski, « Grey’s Anatomy: Mackenzie Marsh To Recur In Season 17 Of ABC Medical Drama », sur Deadline.com,
  10. (en) Nellie Andreeva, « Grey’s Anatomy: Another Beloved Character Returns », sur Deadline,
  11. (en) Nellie Andreeva, « Chyler Leigh Sets Grey’s Anatomy Return As Lexie Grey – Watch Promo », sur Deadline,
  12. (en) Matt Webb Mitovich, « Grey's Anatomy Welcomes Two New Arrivals to Limbo Beach », sur TV Line,
  13. (en) Nellie Andreeva, « Sarah Drew Sets Grey’s Anatomy Return With Season 17 Guest Appearance », sur Deadline,
  14. (en) « ABC Announces Early 2021 Scripted Series Premiere Dates », sur The Futon Critic,
  15. « Grey's Anatomy saison 17: Deluca réalise un épisode ! », sur MCE TV, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]