Saison 15 de Secrets d'histoire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saison 2021 de Secrets d'histoire
Illustration.
Genre Documentaire historique
Présentation Stéphane Bern
Isabelle Benhadj (voix-off)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Production
Durée 1 heure 30 à 2 heures
Production Jean-Louis Remilleux, Société européenne de production et France Télévisions
Diffusion
Diffusion France 3
Date de première diffusion Drapeau de la France
Public conseillé Tout public
Site web Secrets d'histoire.tv
Secrets d'histoire sur France 3
Chronologie

La quinzième saison de Secrets d'histoire est une émission de télévision historique présentée par Stéphane Bern.

Elle est diffusée à partir du du sur France 3.

Principe de l’émission[modifier | modifier le code]

Chaque numéro retrace la vie d'un grand personnage de l'Histoire et met en lumière des lieux hautement emblématiques du patrimoine.

Le reportage est constitué d'images d'archives, d'iconographies, de reconstitutions, ainsi que de visites de différents lieux en lien avec le sujet évoqué. Chaque séquence est entrecoupée d'entretiens avec des spécialistes (historiens, écrivains, archéologues, conservateurs de musée, etc.).

Liste des épisodes inédits[modifier | modifier le code]

Néron, le tyran de Rome[modifier | modifier le code]

Néron (après 64), Glyptothèque de Munich.

Description[modifier | modifier le code]

Ce numéro retrace la vie de l'empereur romain Néron, connu pour avoir assassiné sa mère Agrippine, et pour ses persécutions envers les chrétiens[1]. Les sources antiques lui attribuent également la responsabilité du Grand incendie de Rome en mais les études récentes tendent à l'innocenter[2].

Le reportage brosse le portrait d'un empereur à la personnalité complexe, passionné par les arts et l'ingénierie, et dont la postérité a longtemps retenu l'image d'un tyran mégalomane, cruel et pervers[3].

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le magazine Télé 7 jours note : « Stéphane Bern nous propose de découvrir le portrait riche en couleurs et moins convenu que d’ordinaire d’un des empereurs les plus controversés de l’Antiquité romaine. C’est aussi l’occasion d’une plongée dans la Rome du Ier siècle apr. J.-C. »[4].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouve notamment les sites archéologiques d'Antium et des grottes de la Domus aurea (l'ancien palais impérial de Néron), les musées du Capitole à Rome mais également différents lieux emblématiques de la ville de Nîmes. Des associations locales de la ville ont d'ailleurs été mise à contribution pour le tournage des scènes de reconstitution[5],[6].

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

Élisabeth, la drôle de Reine de Belgique[modifier | modifier le code]

Élisabeth reine des Belges en 1925.

Description[modifier | modifier le code]

Ce numéro retrace le destin d'Élisabeth en Bavière, troisième reine consort des Belges de 1909 à 1934[8].

L'émission s'attache également à décrypter sa personnalité, à la fois fantasque, curieuse et attachante, ainsi que les relations d'amitié qu'elle entretient avec différentes figures de son temps : Albert Einstein, Jean Cocteau, Albert Schweitzer ou encore Colette[9].

Le reportage revient enfin sur ses différents voyages à l'étranger, officiels et privés, et notamment son séjour en Égypte où elle assiste à l'ouverture officielle du tombeau de Toutânkhamon[9].

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le magazine Télé Z note : « À travers le portrait que le magazine de France 3 lui dresse, se dessine une femme éprise de liberté, de modernité et bien loin de l’image classique d’une souveraine. Un numéro inédit duquel sortent plusieurs informations étonnantes »[10].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouve notamment les principaux palais de Belgique, comme le Palais royal de Bruxelles et le Château de Wynendaele. L'émission fait également visiter au téléspectateur l'intérieur du château de Laeken, résidence de la famille royale belge[9].

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

Raphaël, le prodige de la Renaissance[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Ce numéro retrace le destin de Raphaël, célèbre peintre et architecte italien de la Renaissance[11].

L’émission retrace les grandes étapes de sa vie, de sa jeunesse dorée à Urbino à son apothéose romaine, en passant par les palais de Toscane jusqu’au Panthéon à Rome, où il est enterré[11]. Elle décrypte également la personnalité du peintre : son tempérament de séducteur, la douceur de ses mœurs ainsi que sa capacité à faire preuve d'aisance en toute circonstance.

Le reportage tente enfin de percer les secrets de sa mort inexpliquée à 37 ans, qui fut souvent mise sur le compte d’excès d’étreintes amoureuses avec sa maîtresse[12].

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'hebdomadaire Marianne note : « Un excellent documentaire passionnant et plein d’anecdotes qui nous plongent au cœur de la Renaissance italienne sur les traces d’un génie lequel a marqué jusqu’à aujourd’hui les canons de la beauté occidentale »[13].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouve notamment sa maison natale à Urbino, les palais de Toscane, comme le palais Pandolfini, ainsi que le Palais Corsini et le Panthéon à Rome, où il est enterré[12].

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

  • Vincent Delieuvin - conservateur en chef au Musée du Louvre
  • Stefania Tullio-Cataldo - historienne de l’art
  • Gennaro Toscano - conseiller scientifique à la Bibliothèque Nationale de France
  • Caroline Vrand - conservatrice du patrimoine à la Bibliothèque Nationale de France
  • Mathieu Deldicque - conservateur au musée Condé du château de Chantilly
  • Dominique Cordelier - conservateur au Cabinet des dessins du Louvre
  • Laurence Aventin - historienne de l’art
  • Luigi Bravi - directeur de la Maison Natale de Raphaël à Urbino
  • Giovanni Russo - conservateur en chef du Palais Ducal d’Urbino
  • Valentina White - restauratrice d’art
  • Anne-Claire Bour - historienne
  • Marilena Caciorna - historienne de l’art[12]

Joséphine Baker, la fleur au fusil[modifier | modifier le code]

Joséphine Baker photographiée par Carl Van Vechten en 1949.

Description[modifier | modifier le code]

Ce numéro retrace le destin de Joséphine Baker, chanteuse, actrice, meneuse de revue et résistante française d'origine américaine[14],[15].

L’émission retrace les grandes étapes de sa vie : son enfance dans le Missouri où elle côtoie la misère, sa carrière dans le music-hall dans les années 1920, ses multiples missions en tant qu’agent de la France libre pendant la Seconde Guerre mondiale, son combat contre la ségrégation raciale, mais aussi ses dernières années difficiles durant lesquelles elle est criblée de dettes[16].

Diffusions[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'hebdomadaire Marianne note : « Une évocation réussie du destin extraordinaire de la reine du music-hall, mélange d’images d’archives et de fiction, le tout ponctué de nombreux témoignages parmi lesquels ceux de quelques-uns de ses enfants adoptifs »[17].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouve notamment le château des Milandes en Dordogne, où la chanteuse a vécu durant la deuxième partie de sa vie après avoir quitté la scène[18],[14].

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

  • Line Renaud – chanteuse et actrice
  • Michèle Barbier - ancienne secrétaire particulière
  • Angélique de Labarre - administratrice du château des Milandes
  • Jean-Pierre Pasqualini - journaliste
  • Jacques Pessis – journaliste et écrivain
  • Mario Stasi - avocat et président de la Licra
  • Charles Onana – journaliste et essayiste
  • Stéphane Nivet - délégué général de la Licra[16]

Victor-Emmanuel II, le premier roi d'Italie[modifier | modifier le code]

Portrait de Victor-Emmanuel II, roi d'Italie.

Description[modifier | modifier le code]

À l'occasion des 160 ans de l'unité italienne, ce numéro brosse le portrait de Victor-Emmanuel II, duc de Savoie, qui unifia l'Italie à la fin du XIXe siècle[19].

L’émission revient sur les grandes étapes de sa vie, de son arrivée sur le trône du Royaume de Piémont-Sardaigne à son couronnement en tant que roi d’Italie en passant par les différentes guerres d’indépendance.

Elle brosse le portrait d’un roi au caractère à la fois rustique et insolite, féru de chasse et séducteur malgré lui.

Le reportage décrit enfin le rôle qu’ont joué certains personnages clés dans l’unification de l’Italie, comme Giuseppe Garibaldi, Camillo Cavour ou encore l’empereur Napoléon III qui apporta son soutien dans la guerre contre l’Autriche[19],[20].

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le magazine Télé-Loisirs note : « Avec un numéro sur les traces du premier roi d'Italie, on passe un bon moment de l'autre côté des Alpes en compagnie de Stéphane Bern »[21].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouve notamment :

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

  • Gilles Pécout - historien
  • Elena Musiani - historienne
  • Laura Fournier-Finocchiaro - historienne
  • Guy Gauthier - historien
  • Pierangelo Gentile - historien
  • Adriano Viarengo - historien
  • Chiara Teolato - directrice du Palais Carignan
  • Riccardo Vitale - directeur du château de Racconigi
  • Silvia Ghisotti - Conservatrice en chef de la Venaria Reale
  • Andrea Merlotti - historien
  • Luca Avataneo - conservateur en chef du Château de la Mandria
  • Viviana Maria Vallet - conservatrice du Château de Sarre
  • Carmine Pinto - historien
  • Jean-Paul Potron - conservateur
  • Maura Aimar - historienne[22]

Napoléon, l'exilé de Sainte-Hélène[modifier | modifier le code]

Napoléon Ier à bord du navire HMS Bellerophon, par Charles Lock Eastlake.

Description[modifier | modifier le code]

À l'occasion du bicentenaire de sa mort, ce numéro revient sur l'exil de Napoléon Ier à Sainte-Hélène après sa défaite à la bataille de Waterloo en 1815[23],[24].

Alors qu'il espérait jouir d'une retraite tranquille en Amérique, l'empereur déchu est exilé par les Anglais à Sainte-Hélène, une île perdue au beau milieu de l'océan Atlantique.

L'émission revient sur sa lutte sans merci contre le gouverneur-geôlier Hudson Lowe, les querelles entre ses compagnons, la promiscuité, les rats, l'ennui, mais aussi la dépression, la maladie et enfin la mort.

Le reportage décrit également comment l'empereur des Français profite de ses dernières années pour retranscrire ses mémoires, et forger ainsi sa légende.

Le documentaire est enfin l'occasion de découvrir différents lieux emblématiques des six dernières années de sa vie[25].

Interrogé à ce sujet en avril 2021, Stéphane Bern déclare :

« Napoléon s’inscrit dans le prolongement de la Révolution, et surtout, il est le concentré des contradictions de son temps. [..] Napoléon est l’une des grandes victimes françaises de la cancel culture à l’américaine, ce mouvement qui consiste à critiquer sans connaître, à condamner sans savoir. J’estime que, plutôt qu’être jugé, il mérite d’être étudié. Il nous laisse tant que son œuvre mérite d’être regardée avec recul, sans aduler ni blâmer[26]. »

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le magazine Télécâble Sat Hebdo note : « Le sujet Napoléon est renouvelé grâce à l'axe mettant en avant les dernières années de sa vie que l'on connaît moins. On plonge dans le microcosme de la cour de l'empereur déchu, digne d'un soap ! »[27].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouve notamment :

En raison des restrictions sanitaires dues à l'épidémie de Covid-19, les tournages de l'émission prévus hors de France ont été annulés. « On devait faire tous les plateaux à Sainte-Hélène mais on aurait dû subir une quarantaine sur place. On a donc tourné à Fontainebleau et aux Invalides. » explique Stéphane Bern[28].

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

Marie de Bourgogne : seule contre tous[modifier | modifier le code]

Portrait de Marie de Bourgogne.

Description[modifier | modifier le code]

Ce numéro retrace le destin de Marie de Bourgogne, duchesse de Bourgogne et fille unique du duc Charles le Téméraire[30],[31].

L'émission revient sur les grandes étapes de sa vie : la mort tragique de son père Charles le Téméraire qui la propulse à la tête du duché de Bourgogne à seulement 19 ans, la situation économique difficile du duché, sa lutte incessante contre le roi de France Louis XI, son mariage avec Maximilien d'Autriche, jusqu'à sa mort accidentelle en 1482 des suites d'une chute de cheval[32].

Interviewé au sujet de l'émission, Stéphane Bern confie :

« Le roi Louis XI, son parrain, apparaît peu sympathique dans l’émission. Il presse sa filleule et lui fait la guerre mais c’est finalement en unissant le sort des Pays-Bas Bourguignons à la maison de Habsbourg, que Marie tracera une voie vers le Saint-Empire romain germanique, celui dont héritera son petit-fils Charles Quint[33]. »

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouve notamment :

En raison de la fermeture des frontières en 2020 due à l'épidémie de Covid-19, l'équipe de tournage de Secrets d'histoire n'a pas pu se rendre en Suisse pour le tournage. Comme l'explique le conservateur du musée du château de Grandson Camille Verdier, c'est une équipe locale qui a donc réalisé les tournages :

« C’était une très bonne surprise, on ne s’y attendait pas. Nous avons été contactés et tout s’est très rapidement mis en place. En raison du confinement et de la fermeture des frontières, c’est une équipe genevoise qui a assuré les prises, en présence de la réalisatrice[30]. »

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Schnerb - historien
  • Elodie Lecuppre-Desjardin - historienne
  • Estelle Doudet - historienne
  • Jonathan Dumont - historien
  • Bart Van Loo - romancier
  • Amable Sablon du Corail - historien
  • Lydwine Scordia - historienne[34]

Toussaint Louverture, la liberté à tout prix[modifier | modifier le code]

Portrait du général Toussaint Louverture.

Description[modifier | modifier le code]

Ce numéro brosse le portrait de Toussaint Louverture, général et homme politique franco-haïtien, qui fut l'une des grandes figures de l'anticolonialisme et de l'émancipation des Noirs.

Le documentaire retrace les grandes étapes de sa vie : ses origines africaines, sa condition d'esclave dans la colonie française de Saint-Domingue (actuelle Haïti), son affranchissement puis sa nomination en tant que général de division de la République française mais également sa rivalité avec Napoléon Bonaparte et enfin sa lutte pour libérer les esclaves de Saint-Domingue.

L'émission brosse le portrait d'un meneur d'hommes, à la fois séducteur et visionnaire.

Elle présente également différents personnages emblématiques de la lutte contre l'esclavage : « Solitude », une femme métisse devenue une légende de la liberté en Guadeloupe, l'abbé Grégoire, figure de la Révolution Française qui a permis la première abolition de l'esclavage en 1794 ou encore l'homme politique français Victor Schœlcher, celui qui a obtenu son abandon total par la France en 1848[35].

En tournage pour l’occasion au fort de Joux en mars 2021, Stéphane Bern explique :

« J’ai rajouté au programme de Secrets d'histoire cette année une émission pour le 10 mai sur l’abolition de l’esclavage. C’est dans l’air du temps, nous avons vraiment besoin de nous rappeler de Toussaint Louverture. Cela permet de réconcilier les mémoires et les populations qui forment la nation française[36]. »

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouvera notamment :

Lors du tournage au fort de Joux, Stéphane Bern déclare :

« Je trouve que c’est toujours intéressant de raconter l’Histoire dans les lieux où elle s’est déroulée, et je n’aurais manqué pour rien au monde de découvrir ce magnifique château de Joux[40]. »

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

Philippe le Bel et l'étrange affaire des Templiers[modifier | modifier le code]

Philippe IV le Bel d'après le Recueil des rois de France de Jean du Tillet, vers 1550 (BnF)

Description[modifier | modifier le code]

Ce numéro brosse le portrait du roi de France Philippe IV le Bel, qui est resté célèbre pour avoir mis fin à l'Ordre des Templiers[41].

Interrogé lors d'un tournage à Sainte-Eulalie-de-Cernon, Stéphane Bern explique :

« C’est une raison beaucoup plus politique et beaucoup plus financière que religieuse. Le procès était un tissu de mensonges depuis le début. [..] Moi je ne suis que le liant. Dans Secrets d’Histoire, ce sont les historiens les plus pointus sur la question qui interviennent et qui donnent parfois des avis contradictoires, ce qui est intéressant. Cela permet aux téléspectateurs de se faire une opinion[42]. »

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le magazine Télé-Loisirs note : « Comme souvent dans l’émission de Stéphane Bern, les reconstitutions avec acteurs semblent kitsch et bien maladroites. C’est d’autant plus dommage qu’avec ses riches témoignages, l’animateur propose un récit passionnant sur un épisode historique qui n’a pas encore livré tous ses secrets, mais qui s’avère toujours fascinant[43]. »

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouvera notamment :

Interviewée par le quotidien La Nouvelle République, la responsable du château Marie-Eve Scheffer voit dans cette émission une opportunité d'accueillir de nouveaux touristes: « Tous ces tournages contribuent au rayonnement du site, ça donne à voir des images de la forteresse qui donnent forcément envie aux téléspectateurs de venir sur place »[44].

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

Parmi les intervenants, on retrouve notamment :

  • Xavier Hélary - historien
  • Julien Théry - historien
  • Philippe Josserand - historien
  • Christelle Balouzat-Loubet - historienne[48]
  • Ghislain Brunel -conservateur aux Archives nationales
  • Valérie Toureille - historienne
  • Patrick Demouy - historien
  • Michel Sapin - ancien ministre des Finances
  • Thierry Leroy - historien
  • Arnaud Baudin - historien
  • Victor Rivera Magos - historien
  • Marie-Ève Scheffer - responsable de la forteresse royale de Chinon
  • Monique Dollin du Fresnel - historienne
  • Dominique Vingtain - conservatrice du Palais des papes
  • Antoinette Gorioux - responsable du fort Saint-André
  • S.E. Dominique le Prince de La Rochefoucauld-Montbel - Grand Hospitalier de l’Ordre de Malte[49]

Louis XV et la Bête du Gévaudan[modifier | modifier le code]

« Figure du Monstre qui désole le Gévaudan ».
Gravure sur cuivre de 1764-1765.

Ce numéro se penche sur le mystère de la Bête du Gévaudan, une bête féroce qui terrorisa la province du Gévaudan (actuelle Lozère) entre 1764 et 1767, et qui aurait fait près d’une centaine de victimes[50].

Cette histoire a inspiré de nombreuses de fictions comme le film Le Pacte des loups[51] ou La bête du Gévaudan 1764-1765 deux ans à tuer, dont certaines images ont été intégrées à l'émission[52].

Au niveau économique, le département de la Lozère espère que cette émission permettra également d'attirer plus de touristes à l'approche des vacances de la Toussaint. « Le média télé est celui qui a le plus d'impact, avec des effets à court, moyen et long terme » explique ainsi Eric Debenne, directeur de Lozère tourisme[52].

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le magazine Télé 7 jours note : « L'émission sur la bête du Gévaudan traîne un peu en longueur, multiplie les "spécialistes" qui racontent souvent la même chose et ne commence à éveiller l'intérêt véritablement que dans son dernier tiers lorsqu'elle décrypte les implications de cette drôle d'affaire qui éveillera l'attention jusqu'en Amérique »[54].

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouvera notamment :

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

Parmi les intervenants, on retrouve notamment :

  • Soline Anthore-Baptiste - historienne
  • Nicolas Baptiste - historien
  • Jean-Paul Chabrol - historien
  • Bruno Jaudon - historien
  • Évelyne Lever - historienne
  • Jean-Christian Petitfils - historien
  • Guy Crouzet - historien
  • Yannick Séité - historien de la littérature
  • Oriane Beaufils - conservateur du patrimoine au château de Fontainebleau
  • Alexandre Maral - conservateur général au château de Versailles
  • Hélène Delalex - conservatrice du patrimoine au château de Versailles
  • Clément Oury - conservateur à la bibliothèque du Muséum national d’histoire naturelle
  • Dominique Prévôt - conservateur au musée de l’Armée
  • Pauline Gendry - directrice des archives de la Lozère
  • Magali Lacousse - archiviste paléographe aux Archives nationales
  • Jean-Marc Moriceau - professeur d’histoire moderne à l’université de Caen
  • Alexandre Astier - réalisateur
  • Alain Bonet - écrivain
  • Catherine Hermary-Vieille - écrivain[56],[57]

Émile Zola, la vérité quoi qu'il en coûte ![modifier | modifier le code]

Émile Zola, photographié par le photographe Nadar (avant 1880).

Description[modifier | modifier le code]

Ce numéro retrace la vie d'Émile Zola, écrivain et journaliste français et figure emblématique de la littérature française à la fin du XIXe siècle[58].

Le documentaire retrace les grandes étapes de sa vie de son enfance à Aix-en-Provence jusqu'à sa mort mystérieuse à Paris en 1902, tout en faisant visiter les lieux qui ont inspiré ses romans comme les mines du Nord ou les grands magasins parisiens.

L'émission dresse le portrait d'un travailleur acharné et d'un homme épris de justice et de vérité. Elle évoque également sa double vie, entre Alexandrine, son épouse et la mère de ses enfants, et Jeanne, une lingère de 27 ans plus jeune que lui[59].

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage
Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouvera notamment la maison d'Émile Zola à Médan ainsi que le centre historique minier de Lewarde sur lequel l'écrivain avait enquêté dans le cadre de la préparation de son roman Germinal[58].

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

Gustave Flaubert, la fureur d'écrire ![modifier | modifier le code]

Gustave Flaubert photographié par Nadar (vers 1865-1869).

Description[modifier | modifier le code]

Ce numéro retracera le destin de l’écrivain Gustave Flaubert, l’un des plus grands romanciers français du XIXème siècle[60].

L'émission brosse le portrait d'un homme complexe, qui place l’art avant toute chose, et fuit la célébrité et le mariage[61].

Elle revient également sur ses rencontres avec George Sand et Charles Baudelaire[62]. Elle fait aussi découvrir différents objets du pavillon Flaubert, un registre d’emprunt de documents ainsi que des manuscrits du roman Madame Bovary[60].

Première diffusion[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux visités par l'émission, on retrouvera notamment :

Liste des principaux intervenants[modifier | modifier le code]

  • Michel Winock - historien
  • Guy Gauthier - historien
  • Pierre-André Hélène - historien
  • Virginie Girod - historienne
  • Joëlle Chevé - historienne
  • Yvan Leclerc - professeur de lettres modernes à l'université de Rouen
  • Sophie Demoy-Derotte - directrice du musée Gustave Flaubert
  • Caroline Louet - directrice du château de Martainville
  • Frédérique Lurol - directrice du château de Monte-Cristo
  • Jean-Baptiste Chantoiseau - Elève-conservateur à l'institut national du Patrimoine
  • Jacques Weber - acteur
  • Philippe Séguy - écrivain
  • Marie Durel - écrivaine
  • Emmanuel Pierrat - écrivain et avocat
  • Valérie Duclos - journaliste et auteure
  • Sandra Glatigny - chercheuse et écrivaine
  • Nathalie Romatet - propriétaire du château de Miromesnil[64],[62]

Diffusion[modifier | modifier le code]

L'émission est diffusée le lundi en prime-time sur France 3, à partir du . Chaque numéro dure entre 1 heure 30 et 2 heures.

Audiences[modifier | modifier le code]

Le premier numéro de la saison, consacré à l'empereur Néron, obtient un score moyen (1,9 millions de téléspectateurs), légèrement supérieur à celui du dernier numéro de 2020 consacré à Beethoven (1,85 millions)[65].

À la suite du décès de Philip Mountbatten le 9 avril 2021, l'émission qui lui consacrée, intitulée Le Prince Philip au service de Sa Majesté, est rediffusée le jour même[66].

Type Diffusion Titres Description Nombre de téléspectateurs Part d'audience
Inédit Néron, le tyran de Rome Portrait de l'empereur Néron. 1 902 000 8.2 %[67]
Inédit Élisabeth, la drôle de Reine de Belgique Portrait de la reine Élisabeth en Bavière. 2 128 000 9.3 %[68]
Inédit Raphaël, le prodige de la Renaissance Portrait du peintre Raphaël. 1 945 000 8.7 %[69]
Rediffusion Agnès Sorel, première des favorites Portrait d'Agnès Sorel. 1 991 000 8.6 %[70]
Inédit Joséphine Baker, la fleur au fusil Portrait de Joséphine Baker 1 779 000 7.8 %[71]
Inédit Victor-Emmanuel II, le premier roi d'Italie Portrait de Victor-Emmanuel II 1 680 000 7,4%[72]
Rediffusion Chevalier d'Éon, sans contrefaçon je suis un espion Portrait de Charles d'Éon de Beaumont 1 669 000 7,2%[73]
Rediffusion Aliénor d'Aquitaine, une rebelle au Moyen Âge Portrait d'Aliénor d'Aquitaine 1 975 000 8,3%[74]
Rediffusion Le Prince Philip au service de Sa Majesté Portrait de Philip Mountbatten 1 712 000 6,9%[75]
Inédit Napoléon, l'exilé de Sainte-Hélène Retour sur l'exil de Napoléon Ier à Sainte-Hélène 1 745 000 7,6 %[76]
Inédit Marie de Bourgogne : seule contre tous Portrait de Marie de Bourgogne 1 638 000 6,8%[77]
Rediffusion Voltaire ou la liberté de penser Portrait de Voltaire 1 907 000 8,3%[78]
Inédit Toussaint Louverture, la liberté à tout prix Portrait de Toussaint Louverture 1 441 000 6,4%[79]
Rediffusion Jean de La Fontaine, l'homme à fables Portrait de Jean de La Fontaine 2 011 000 8.8%[80]
Rediffusion Louis XV et Marie Leczinska, tromperie à Versailles Portraits croisés de Louis XV et de son épouse la reine Marie Leszczyńska 1 820 000 9%[81]
Inédit Philippe Le Bel et l'étrange affaire des Templiers Portrait de Philippe IV le Bel 1 836 000 8,3%[82]
Inédit Louis XV et la Bête du Gévaudan Retour sur le mystère de la Bête du Gévaudan 1 878 000 9,1%[83]
Inédit Émile Zola, la vérité quoi qu'il en coûte ! Portrait d'Émile Zola 1 476 000 7,9 %[84]
Rediffusion Thérèse, la petite sainte de Lisieux Portrait de Thérèse de Lisieux. 1 376 000 6,3%[85]
Rediffusion Joséphine Baker, la fleur au fusil Portrait de Joséphine Baker 1 338 000 6%[86]
Inédit Gustave Flaubert, la fureur d'écrire ! Portrait de Gustave Flaubert 1 374 000 6,4%[87]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christophe Gazzano, « Tous les programmes de la télé du 2 au 8 janvier 2021 », sur Ozap,
  2. a et b Alban Deags, « Néron, tyran de Rome ou poète mélomane », sur Classiquenews,
  3. « Secrets d'histoire - Néron, le tyran de Rome », sur France Télévisions,
  4. « Secrets d'histoire - Néron, le tyran de Rome », sur Télé 7 jours (consulté le )
  5. « Stéphane Bern en tournage pour "Secrets d'histoire" », Midi Libre,‎ (lire en ligne)
  6. Colin DELPRAT, « Télévision. L'émission "Secrets d'histoire" fait étape à Nîmes », La Gazette de Nîmes,‎ (lire en ligne)
  7. Jean-Marc VERDREL, « “Secrets d'histoire” : « Néron, le tyran de Rome » lundi 4 janvier sur France 3 avec Stéphane Bern », sur Les coulisses de la Télévision (consulté le )
  8. Jean-Marc Verdrel, « “Secrets d'histoire” : « Elisabeth, la drôle de Reine de Belgique », lundi 11 janvier sur France 3 (vidéo) », sur Les coulisses de la télévision,
  9. a b c et d « Un numéro inédit de Secrets d'histoire consacré le 11 janvier à Elisabeth, "la drôle de Reine de Belgique". », sur Blogtvnews,
  10. Anne-Claire Dugas, « « Secrets d'histoire » : 10 infos sur Élisabeth, la drôle de reine de Belgique », Télé Z,‎ (lire en ligne)
  11. a et b « Raphaël, le prodige de la Renaissance », sur Télé-Loisirs (consulté le )
  12. a b et c « Secrets d'histoire inédit le 18 janvier, consacré à Raphaël, prodige de la Renaissance », sur Blogtvnews,
  13. « "Danser sa peine", "Secrets d'histoire", "The Sevrant" : le programme télé de la semaine », sur Marianne,
  14. a et b « Dordogne : le numéro de "Secrets d'histoire" sur Joséphine Baker diffusé le 8 mars », sur Sud Ouest,
  15. Eva Roque, « Vive les femmes avec "Secrets d'histoire", "Profession : acteur/actrice" et "Woman" », sur Europe 1,
  16. a et b « Un numéro inédit de Secrets d'histoire consacré à l'épatante Joséphine Baker », sur Blogtvnews,
  17. « Cette semaine à la téloche : un "Secrets d'histoire" sur Joséphine Baker et quelques bons films Télé », sur Marianne,
  18. Marie-Sylvie Prudhomme, « Dordogne : Stéphane Bern va venir tourner un "Secret d'Histoire" au château des Milandes », France Bleu Périgord,‎ (lire en ligne)
  19. a et b « À la télé ce soir: «Les chatouilles» et «Secrets d'histoire» », sur Le Soir,
  20. « "Victor-Emmanuel II : le premier Roi d’Italie" au sommaire de "Secrets d'histoire" ce soir sur France 3 », sur Le zapping du PAF,
  21. « Secrets d'histoire - Victor Emmanuel II », sur Télé-Loisirs,
  22. a et b Jean-Marc Verdrel, « “Secrets d'histoire” « Victor-Emmanuel II : le premier Roi d’Italie » lundi 15 mars sur France 3 avec Stéphane Bern », sur Les coulisses de la télévision,
  23. a et b Francois Chagnaud,, « L'émission Secrets d'histoire s'invite au musée Bertrand de Châteauroux », France Bleu Berry,‎ (lire en ligne)
  24. Dominique Bonnet, « Napoléon, un premier tombeau sur l’île de Sainte-Hélène », sur Paris Match,
  25. a et b « Épisode inédit de Secrets d'histoire ce lundi, consacré aux dernières années de Napoléon. », sur Blogtv news,
  26. Éric Richard, « Stéphane Bern : "Napoléon est le concentré des contradictions de son temps" », sur La Nouvelle République,
  27. Florence Dauly, « Télécâble Sat Hebdo Spécial Docs - Programme du lundi 19 avril », Télécâble Sat Hebdo,‎ , p. 52
  28. Florence Dauly, « Télécâble Sat Hebdo Spécial Docs - Stéphane Bern : « Je n'aime pas la culture pédante » », Télécâble Sat Hebdo,‎ , p. 8
  29. Jean-Marc VERDREL, « “Secrets d'histoire” : « Napoléon, l’exilé de Sainte-Hélène », lundi 19 avril sur France 3 avec Stéphane Bern (vidéo) », sur Les coulisses de la Télévision,
  30. a b et c Erwan Le Bec, « Grandson se glisse dans les «Secrets d'histoire» de Stéphane Bern », 24 Heures (Suisse),‎ (lire en ligne)
  31. a et b Claire Guedon, « La Bourgogne et Dijon à l'honneur sur Secrets d'histoire sur France 3 », sur France Bleu Bourgogne,
  32. « Communiqué de presse - Marie de Bourgogne : seule contre tous », sur France TV pro,
  33. « « Secrets d'histoire » raconte Marie de Bourgogne, dernière héritière d’une puissante dynastie », sur Ouest France,
  34. Jean-Marc Verdrel, « “Secrets d'histoire” : « Marie de Bourgogne, seule contre tous», lundi 25 avril sur France 3 avec Stéphane Bern », sur Les coulisses de la Télévision,
  35. a et b Jean-Marc Verdrel, « “Secrets d'histoire” : « Toussaint Louverture : la liberté à tout prix… », lundi 10 mai sur France 3 avec Stéphane Bern », sur Les coulisses de la télévision,
  36. Anthony Rivat, « Stéphane Bern : "Il y a moins de risque de contagion au château de Joux que dans un salon de coiffure" », sur L'Est républicain,
  37. Franck Lallemand, « Stéphane Bern au château de Joux pour tourner un épisode de Secrets d'histoire », sur L'Est républicain,
  38. Pauline Prin, « L'émission Secrets d'histoire s'invite à la Maison de la Négritude de Champagney », sur L'Est républicain,
  39. Sophie Carbonnel, « Stéphane Bern à La Rochelle pour un « Secrets d'histoire » sur Toussaint Louverture », sur Sud Ouest,
  40. Relations Presse Doubs Tourisme, « L’équipe de Secrets d'histoire tournait hier dans le Doubs. Stéphane Bern évoquera dans cet épisode l’histoire de l’esclavage, de son abolition et la figure Toussaint Louverture. », sur Twitter,
  41. Christophe Gazzano, « Tous les programmes de la télé du 18 au 24 septembre 2021 », sur Ozap,
  42. a et b « Stéphane Bern tourne un « Secrets d’Histoire » à Sainte-Eulalie-de-Cernon », sur Millavais.com (consulté le )
  43. « Philippe Le Bel et l'étrange affaire des Templiers », sur Télé-Loisirs (consulté le )
  44. a et b Alexandre Salle, « « Secrets d'histoire » tourne à la forteresse », sur La Nouvelle République,
  45. Caroline Rovelli, « Bar-sur-Seine : l’émission de Stéphane Bern en tournage à Avalleur », sur L'Est éclair,
  46. Benoît Garret, « Sud-Aveyron. Stéphane Bern attendu pour tourner un « Secrets d'histoire » », sur LeProgresAfricain.fr,
  47. « Stéphane Bern attendu dans les cités templières pour “Secrets d'histoire” », sur Le Journal de Millau,
  48. Paris Historique, « Tournage de Secrets d'histoire au cellier gothique de la maison d'Ourscamp dans le cadre d'un numéro sur Philippe le Bel », sur Twitter,
  49. Jean-Marc Verdrel, « “Secrets d'histoire” : retour sur les secrets des Templiers avec Stéphane Bern, lundi 20 septembre sur France 3 », sur Coulisses.tv,
  50. a et b « Secrets d'histoire s’intéresse au Gévaudan », sur Midi Libre,
  51. a et b « Lozère. Un épisode de l’émission Secrets d’Histoire consacré à la “Bête du Gévaudan” bientôt diffusé sur France 3 », sur Le journal toulousain,
  52. a et b Victor Lengronne, « Télévision. La Bête du Gévaudan sur France 3 avec Stéphane Bern, la Lozère espère des retombées pour le tourisme », sur France 3 Occitanie,
  53. Christophe Gazzano, « Tous les programmes de la télé du 25 septembre au 1er octobre 2021 », sur Ozap,
  54. Frédéric Rapilly, « Secrets d'Histoire - Louis XV et la bête du Gévaudan », Télé 7 jours,‎
  55. Sébastien Meurs, « À Gien, Secrets d'histoire part à la chasse au loup », sur Site officiel du département du Loiret,
  56. « La traque de la bête du Gévaudan », sur France Télévisions (consulté le )
  57. Jean-Marc Verdrel, « Secrets d'histoire : « Louis XV et la bête du Gévaudan », lundi 27 septembre sur France 3 avec Stéphane Bern », sur Coulisses.tv (consulté le )
  58. a et b Julien Gilman, « Secrets d'histoire sur les traces de Zola au Centre historique minier de Lewarde », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  59. a et b Pascal, « Un numéro inédit de Secrets d'histoire consacré à Emile Zola, le 15 novembre sur France 3 », sur Blogtvnews,
  60. a b et c Manon Loubet, « Pour l'émission Secrets d'histoire sur Flaubert, Stéphane Bern en tournage à Rouen », sur Actu.fr,
  61. Jean-Marc Verdrel, « “Secrets d'Histoire” : « Gustave Flaubert, la fureur d'écrire ! » lundi 6 décembre sur France 3 avec Stéphane Bern (vidéo) », sur Les coulisses de la télévision,
  62. a et b Antoine Oury, « Secrets d'histoire et La Grande Librairie explorent le mystère Flaubert », sur Actualitte,
  63. « Tournage de l'émission Secrets d'Histoire à la bibliothèque Jacques-Villon », sur Rouen.fr,
  64. « Secrets d'histoire » du 6 décembre 2021 : ce lundi « Gustave Flaubert, la fureur d'écrire ! », sur Feminactu.com,
  65. « Retour en hausse pour Sam et Cauchemar en cuisine. The bay et Secrets d'histoire déçoivent. Arte, TMC et W9 fortes, le 04/01/21 », sur La télé crève l'écran,
  66. Compte Secrets d'histoire, « Le Prince Philip nous a quittés ce jour à l'âge de 99 ans. France 3 bouleverse ses programmes et vous propose de retracer sa vie ce soir à 21h05 dans Secrets d'histoire », sur Twitter,
  67. « Audiences : Retour en hausse pour "Sam" sur TF1 et "Cauchemar en cuisine" sur M6, Arte au-dessus des 2 millions », sur ozap.com (consulté le )
  68. « Audiences TV prime (lundi 11 janvier 2021) : flop pour Opération renaissance sur M6, Sam renforce TF1, la TNT en forme », sur toutelatele.com (consulté le )
  69. « Audiences : "Sam" en tête sur TF1, "Opération Renaissance" sur M6 battue par W9, succès pour Bacri sur Arte », sur Ozap.com (consulté le )
  70. Christophe Gazzano, « Audiences : Le final de "Sam" leader sur TF1 devant Amel Bent sur F2, "Opération Renaissance" en baisse sur M6 », sur Ozap,
  71. « Audiences : "Les rivières pourpres" leader sur F2 devant TF1, "Mariés" 3e sur M6, succès pour O. Winfrey sur TMC », sur Ozap.com (consulté le )
  72. Christophe Gazzano, « Audiences : "La traque" leader sur TF1, F2 2e, "Mariés" en nette hausse sur M6, "Indiana Jones" encore en forme sur W9 », sur Ozap,
  73. Christophe Gazzano, « Audiences : Bon début pour "Un homme d'honneur" sur TF1 devant F2 et "Mariés" sur M6, Arte plus suivie que W9 », sur Ozap,
  74. Christophe Gazzano, « Audiences : Kad Merad leader en nette baisse sur TF1 devant F2, "Mariés" au top sur les FRDA-50, succès pour France 5 », sur Ozap,
  75. Benjamin Meffre, « Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets d'histoire" sur le Prince Philip faible », sur Ozap,
  76. Christophe Gazzano, « Audiences : "Clem" leader de retour en hausse sur TF1, F2 2e, "Mariés" au top sur M6, Arte et W9 en forme », sur Ozap,
  77. Benoît Mandin, « Audiences TV prime (lundi 26 avril 2021) : Clem chute sur TF1, carton pour Yves Rénier avec Commissaire Moulin », sur toutelatele,
  78. Christophe Gazzano, « Audiences : "Meurtres au paradis" leader sur F2, duel serré sur les FRDA-50 entre "Clem" et "Mariés" sur M6, W9 au top », sur Ozap,
  79. Benoît Mandin, « Audiences TV prime (lundi 10 mai 2021) : Mention particulière déçoit TF1, Mariés au premier regard affole, France 3 battue par W9 », sur toutelatele,
  80. Benjamin Meffre, « Audiences : Bon lancement pour "Plan B" sur TF1, "Mariés au premier regard..." au top sur cible, W9 au million », sur Ozap,
  81. Christophe Gazzano, « Audiences : Espagne/Suède net leader sur TF1 devant "Harcelés" sur M6, F2 battue par F3, "Dirty Dancing" au top », sur Ozap,
  82. Christophe Gazzano, « Audiences : "ADP" leader sur M6, déception pour "Une affaire française" sur TF1, Arte et W9 au million », sur puremédias,
  83. Christophe Gazzano, « Audiences : "ADP" leader sur M6, "Une affaire française" et "L'absente" en nette baisse, succès pour W9 », sur Ozap,
  84. Christophe Gazzano, « Audiences : "ADP" reste leader sur M6, "Le furet" 2e sur TF1 devant la fiction sociétale de F2, Arte et TMC au million », sur Ozap,
  85. Christophe Gazzano, « Audiences : "ADP" leader au plus haut sur M6, bon retour pour "L'art du crime" sur F2, flop pour la fiction de TF1 », sur Ozap,
  86. Christophe Gazzano, « Audiences : "L'art du crime" leader sur F2, bon final pour "ADP", la fiction de TF1 faible, succès pour le Ballon d'or », sur Ozap,
  87. Christophe Gazzano, « Audiences : "Camping paradis" leader, "L'art du crime" puissant même en rediff, M6 leader FRDA, petit score pour Bern », sur Ozap,