Saison 14 d'Esprits criminels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saison 14 d’Esprits criminels
Logo original de la série.
Logo original de la série.

Série Esprits criminels
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Diff. originale
Nb. d'épisodes 15

Chronologie

La quatorzième saison d’Esprits criminels (Criminal Minds), série télévisée américaine, est constituée de quinze épisodes[1] diffusée du au sur CBS.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le département des sciences du comportement (BAU, Behavioral Analysis Unit en VO), situé à Quantico en Virginie, est une division du FBI. La série suit une équipe de profileurs, dirigée par l'Agent Emily Prentiss et amenée à se déplacer dans l'ensemble des États-Unis (et ailleurs), chargée d'enquêter localement sur les criminels et les tueurs en série. Chacun de ses agents a sa spécialité et sa personnalité, ce qui les rend complémentaires.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Les Croyants de Ben[modifier | modifier le code]

Titre original
300
Numéro de production
300 (14-01)
Première diffusion
Réalisation
Glenn Kershaw
Scénario
Erica Messer
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,45 millions de téléspectateurs[4] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,766 million de téléspectateurs[5] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
Prentiss et Rossi ont compris trop tard le plan de Benjamin Merva : il a disparu avec Reid et Garcia grâce à l'agent Meadows, une fidèle du gourou. Alors qu'ils essaient de retrouver leurs amis, ils doivent également s'interroger sur les motivations de Meadows, qui a passé 10 ans au FBI pour préparer son coup, et Reid a laissé quelques messages pour les guider.
Citation(s)
  • De conclusion : « La famille – ce cher poulpe dont les tentacules nous laissent jamais tout à fait échapper. » de Dodie Smith.

Épisode 2 : Derrière les murs[modifier | modifier le code]

Titre original
Starter Home
Numéro de production
301 (14-02)
Première diffusion
Réalisation
Diana C. Valentine
Scénario
Bruce Zimmerman
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,66 millions de téléspectateurs[6] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,688 million de téléspectateurs[7] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
Alors qu'il est en déplacement privé, Rossi fait un détour par la Caroline du Sud pour vérifier si une affaire relève du FBI. Il découvre que la découverte d'un corps momifié dans les murs d'une maison n'est que le premier et que le secret derrière ses corps est dans l'esprit de son ancienne habitante, veuve et souffrant de démence.
Citation(s)
  • D'introduction : « La mémoire est une femme folle qui amasse des chiffons colorés et jette la nourriture. » de Austin O'Malley (en).
  • De conclusion : « Sans famille, l'homme est seul au monde, tremble de froid. » de André Maurois.

Épisode 3 : Règle numéro 34[modifier | modifier le code]

Titre original
Rule 34
Numéro de production
302 (14-03)
Première diffusion
Réalisation
Alec Smight
Scénario
Christopher Barbour
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,4 millions de téléspectateurs[8] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,486 million de téléspectateurs[9] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
Six femmes à travers Washington reçoivent une partie d'un corps d'homme soigneusement enveloppé et avec un mot provocateur. L'équipe du BAU traque le tueur et découvre qu'il souhaite avant tout la reconnaissance, notamment en diffusant les retransmissions de ses crimes sur le dark web.
Citation(s)
  • D'introduction : « La douceur de la gloire est si grande, qu'à quelque chose qu'on l'attache, même à la mort, on l'aime. » de Blaise Pascal.
  • De conclusion : « Les enfants n'ont jamais été très bons à écouter leurs parents, mais ils n'ont jamais manqué de les imiter. » de James Baldwin.

Épisode 4 : Secret familial[modifier | modifier le code]

Titre original
Innocence
Numéro de production
303 (14-04)
Première diffusion
Réalisation
Lily Mariye
Scénario
Stephanie Sengupta
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,28 millions de téléspectateurs[10] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,474 million de téléspectateurs[11] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
Une mère de famille catholique est retrouvée attachée à un arbre et battue à mort dans les bois de Tallahassee. Le BAU doute que l'affaire les concerne jusqu'à ce qu'ils établissent le caractère religieux du meurtre. Prentiss note le changement d'humeur de Garcia, tendue et distraite.
Citation(s)
  • D'introduction : « Nous vivons dans un monde imaginaire, un monde d’illusion. La grande tâche dans la vie est de trouver la réalité. » de Iris Murdoch.
  • De conclusion : « Quand les blessures sont guéries avec amour, les cicatrices sont magnifiques. » de David Bowles (en).
Commentaires
À l'arrivée en Floride d'une partie de l'équipe sur les lieux du crime, le technicien qui l'informe des détails apprend à l'agent Luke Alvez qu'il a grandi en regardant toutes les séries de la franchise Les Experts (CSI) et que ça a beaucoup influencé son choix de carrière. L'interprète d'Alvez, Adam Rodriguez, a tenu l'un des rôles principaux dans l'une d'entre elles, Les Experts : Miami (CSI: Miami) qui se déroule dans le même État.

Épisode 5 : Grandes guibolles[modifier | modifier le code]

Titre original
The Tall Man (trad. litt. : « Le Grand homme »)
Numéro de production
304 (14-05)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Breen Frazier
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,41 millions de téléspectateurs[12] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,465 million de téléspectateurs[13] (première diffusion + différé 7 jours)
Invités

Brighton Sharbino (Chelsea Davis)

Résumé détaillé
Deux adolescentes ont disparu dans les bois d'East Allegheny, la ville où a grandi JJ. La seule témoin est une autre adolescente souffrant des prémices de schizophrénie qui affirme avoir survécu au monstre d'une légende urbaine locale. À mesure que le BAU établit le profil de l'agresseur, JJ se remémore les derniers moments qu'elle a connus avec sa sœur ainée qui s'était suicidée.

Épisode 6 : Justice et Vengeance[modifier | modifier le code]

Titre original
Luke
Numéro de production
305 (14-06)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Erik Stiller
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,55 millions de téléspectateurs[14] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,385 million de téléspectateurs[15] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
Plusieurs personnes sont retrouvées mortes ayant avalé de l'eau de javel avant d'être abattues de deux balles dans la nuque. Si les victimes ne semblent avoir aucun lien de prime abord, Luke Alvez reconnait le mode opératoire d'un sicario qu'il a capturé avant d'intégrer le BAU, or celui-ci est mort au Mexique.
Citation(s)
  • D'introduction : « Je suis un combattant. Je crois à la loi du œil pour œil » de Mohammed Ali.

Épisode 7 : 27 minutes[modifier | modifier le code]

Titre original
Twenty Seven (trad. litt. : « Vingt-sept »)
Numéro de production
306 (14-07)
Première diffusion
Réalisation
Sharat Raju
Scénario
Erica Meredith
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,52 millions de téléspectateurs[16] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,634 million de téléspectateurs[17] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
Une série d'attaques à la machette commence dans les rues de Washington. Le FBI essaie de réagir au plus vite avant que la panique ne se répande et le BAU doit établir une victimologie au plus vite. Ils remarquant ainsi que les victimes ont été amenées dans des quartiers différents de leurs niveaux de vie avant d'être attaquées et que les assauts sont séparés de précisément 27 minutes.

Épisode 8 : Ashley[modifier | modifier le code]

Titre original
Ashley
Numéro de production
307 (14-08)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Stephanie Birkitt
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,49 millions de téléspectateurs[18] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,412 million de téléspectateurs[19] (première diffusion + différé 7 jours)
Invités
Résumé détaillé
Un couple est assassiné dans son sommeil à Plymouth et leur fille est enlevée. Alors que le BAU fouille dans les problèmes du couple en apparence sans histoire, la fillette est retrouvée 24 heures plus tard, indemne et laissée par son ravisseur à une vague connaissance de la famille.
Citation(s)
  • D'introduction : « Quand vous avez un enfant, le monde a un otage. » de Ernest Hemingway.
  • De conclusion : « La douleur pour la vie chez nous en chacun de nous, le lieu sûr où nous pouvons aller comme nous sommes et ne pas être remis en question. » de Maya Angelou.

Épisode 9 : Les ailes brisées[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Rechute
Titre original
Broken Wing (trad. litt. : « Aile brisée »)
Numéro de production
308 (14-09)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Jim Clemente
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,5 millions de téléspectateurs[20] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,597 million de téléspectateurs[21] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
De passage à Los Angeles, Tara Lewis recroise son ex-mari qu'elle a quitté 15 ans auparavant après avoir échoué à le libérer de ses addictions. Il croit avoir repéré une série de meurtres parmi des drogués sobres mais mourant d'une overdose d'héroïne dès leur sortie de thérapie. Les incohérences attirent le regard du BAU.
Citation(s)
  • D'introduction : « Si vous ne connaissez pas quelqu'un sous addiction, ce sera le cas. » de Dana Boente.
  • De conclusion : « Le lien qui t'unit à ta vraie famille n'est pas le lien du sang, mais celui du respect et de la joie, dans la vie de chacun de ses membres. » de Richard Bach.

Épisode 10 : De chair et de sang[modifier | modifier le code]

Titre original
Flesh and Blood (trad. litt. : « La chair et le sang »)
Numéro de production
309 (14-10)
Première diffusion
Réalisation
Glenn Kershaw
Scénario
Christopher Barbour
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 5,43 millions de téléspectateurs[22] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,575 million de téléspectateurs[23] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
Deux hommes sont retrouvés morts autour de Baltimore, sévèrement battus et le cœur arraché. Le BAU finit par lier les victimes à la mort d'une jeune femme trois ans plus tôt mais c'est une ancienne affaire du Bureau, datant de 11 ans et qu'Emily n'avait pu suivre, qui va leur donner la clé pour trouver et comprendre le tueur.
Citation(s)
  • D'introduction : « Le passé est un prologue. » de William Shakespeare
  • De conclusion : « L'histoire ne se répète jamais, mais souvent, elle rime. » de Mark Twain

Épisode 11 : Des lumières dans la nuit[modifier | modifier le code]

Titre original
Night Lights
Numéro de production
310 (14-11)
Première diffusion
Réalisation
Nelson McCormick
Scénario
Heather Aldridge
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,91 millions de téléspectateurs[24] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,604 million de téléspectateurs[25] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
Un homme a été aperçu en fuite avant d'être recapturé dans la nuit à Portland. Un lien est fait avec le meurtre d'un couple âgé, torturé et les yeux brûlés avant d'être poignardés. Le BAU doit déterminer comment le tueur choisit ses victimes alors que l'homme et sa femme sont toujours portés disparus.
Citation(s)
  • D'introduction : « La vengeance, le morceau le plus doux qui ait jamais été cuisiné en Enfer » de Sir William Scott
  • De conclusion : « Nous allons tous mourir, chacun d’entre nous, quel cirque ! Cela seul devrait nous faire aimer l’autre, mais ça ne fonctionne pas. Terrorisés et aplatis par des futilités, nous sommes dévorés par rien » de Charles Bukowski

Épisode 12 : Le joueur de flûte[modifier | modifier le code]

Titre original
Hamelin (trad. litt. : « (Allusion au conte des frères Grimm : Le Joueur de flûte de Hamelin) »)
Numéro de production
311 (14-12)
Première diffusion
Réalisation
Simon Mirren
Scénario
Bruce Zimmerman
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,55 millions de téléspectateurs[26] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,561 million de téléspectateurs[27] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
Trois enfants d'une ville d'Iowa ont disparu de chez eux et un enregistrement les montre se rendre d'eux-mêmes dans la camionnette de leur ravisseur. Le BAU doit agir vite, entre le maire qui veut des résultats rapidement et la crainte que le suspect, qui semble en vouloir à la ville entière, ne frappe de nouveau.
Citation(s)
  • D'introduction : « Il y a toujours dans notre enfance, un moment où la porte s'ouvre et laisse entrer l'avenir. » de Graham Greene
  • De conclusion : « Ce n’est pas ce qu’ils disent sur vous, c’est ce qu’ils chuchotent. » d'Errol Flynn

Épisode 13 : Le Caméléon[modifier | modifier le code]

Titre original
Chameleon
Numéro de production
312 (14-13)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Charles Dewey et Breen Frazier
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,45 millions de téléspectateurs[28] (première diffusion)
  • Drapeau du Canada Canada : 1,475 million de téléspectateurs[29] (première diffusion + différé 7 jours)
Résumé détaillé
La brigade du BAU revient de Nashville après une enquête qui a fait des blessés et profondément marqué Rossi. Congédié par Prentiss, le vieil agent sait qu'il doit extérioriser et commence à confier à sa compagne comment une femme morte retrouvée le visage arraché dans les cendres de sa maison les a mené vers un arnaqueur ultra-violent.
Citation(s)
  • D'introduction : « Les choses les plus importantes sont les plus dures à dire » de Stephen King

Épisode 14 : Le mal incarné[modifier | modifier le code]

Titre original
Sick and Evil (trad. litt. : « Malade et maléfique »)
Numéro de production
313 (14-14)
Première diffusion
Réalisation
Rob Bailey
Scénario
Erik Stiller
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,73 millions de téléspectateurs[30] (première diffusion)
Résumé détaillé
Encore marquée par l'affaire Everett Lynch, l'équipe du BAU part pour Lewiston dans le Maine, où deux femmes ont été poignardées 22 fois dans l'estomac chez elles. L'équipe finit par établir que le tueur cherche à chasser les fantômes des victimes de meurtres passés dans les maisons.
Citation(s)
  • D'introduction : « La terreur m’a fait cruel. » d'Emily Brontë
  • De conclusion : « Comment peut-on tuer la peur, je me le demande ? Comment peut-on traverser d’une balle un cœur de spectre, trancher sa gorge spectrale, le prendre à sa gorge de spectre ? » de Joseph Conrad

Épisode 15 : Action ou vérité[modifier | modifier le code]

Titre original
Truth or Dare (trad. litt. : « Action ou Vérité »)
Numéro de production
314 (14-15)
Première diffusion
Réalisation
Glenn Kershaw
Scénario
Erica Meredith
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 4,73 millions de téléspectateurs[31] (première diffusion)
Résumé détaillé
Rossi doit interrompre les préparatifs de son remariage pour rejoindre l'équipe en Californie, où deux personnes ont été abattues après un accident de voiture provoqué par un homme. L'équipe a du mal à cerner les motivations du tueur jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'il est contraint de tuer.
Citation(s)
  • D'introduction : « Nous avons tous un monstre en nous. La différence est dans son genre, pas dans sa nature. » de Douglas Preston
  • De conclusion : « All you need is love. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Matt Webb Mitovich, « Criminal Minds Shorter Season 14 Explained — Plus, Could It Get Bigger? », sur TVLine,
  2. (en) Lynette Rice, « Criminal Minds will feature Luke Perry in season premiere », sur Entertainment Weekly,
  3. (en) Lynette Rice, « Criminal Minds Love Interest to Be Played by Imposters’ Stephen Bishop », sur TVLine,
  4. (en) Alex Welch, « Single Parents, Empire, everything else unchanged: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  5. (en) « Audience du 1er épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  6. (en) Alex Welch, « Survivor, Empire and Chicago Fire adjust up: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  7. (en) « Audience du 2e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  8. (en) Alex Welch, « Chicago P.D. and Single Parents adjust down: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  9. (en) « Audience du 3e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  10. (en) Alex Welch, « Survivor, Chicago Fire, and World Series adjust up, Single Parents and Chicago Med adjust down: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  11. (en) « Audience du 4e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  12. (en) Alex Welch, « Chicago Fire, Modern Family, everything else unchanged: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  13. (en) « Audience du 5e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  14. (en) Alex Welch, « The Goldbergs, Riverdale, everything else unchanged: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  15. (en) « Audience du 6e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  16. (en) Alex Welch, « CMAs, Empire, All American, everything else unchanged: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  17. (en) « Audience du 7e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  18. (en) Alex Welch, « Single Parents rerun adjusts down: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  19. (en) « Audience du 8e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  20. (en) Alex Welch, « Star, Riverdale, Chicago Fire, and all others hold: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  21. (en) « Audience du 9e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  22. (en) Alex Welch, « Riverdale, The Goldbergs, SEAL Team, everything else unchanged : Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  23. (en) « Audience du 10e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  24. (en) Alex Welch, « The Masked Singer adjusts up, SEAL Team adjusts down: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  25. (en) « Audience du 11e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  26. (en) Alex Welch, « Chicago Fire adjusts down: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  27. (en) « Audience du 12e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  28. (en) Alex Welch, « Chicago Med, Masked Singer, Riverdale, all other shows hold: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  29. (en) « Audience du 13e épisode au Canada » [PDF], sur Numéris,
  30. (en) Alex Welch, « Chicago Med and Chicago Fire reruns adjust down: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,
  31. (en) Alex Welch, « The World’s Best, Riverdale, Chicago Fire, all other shows hold: Wednesday final ratings », sur TVbytheNumbers,