Saints-en-Puisaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saints (Yonne))
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Yonne image illustrant la Bourgogne
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Yonne et la Bourgogne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saints et Puisaye.
Saints-en-Puisaye
Vue de la mairie ; en arrière plan, le clocher de l'église.
Vue de la mairie ; en arrière plan, le clocher de l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Auxerre
Canton Vincelles
Intercommunalité Communauté de communes Portes de Puisaye Forterre
Maire
Mandat
Jean Massé
2014-2020
Code postal 89520
Code commune 89367
Démographie
Gentilé Saintons
Population
municipale
592 hab. (2014)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 37′ 18″ nord, 3° 15′ 44″ est
Altitude Min. 216 m – Max. 325 m
Superficie 27,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

Voir sur la carte administrative de Bourgogne
City locator 14.svg
Saints-en-Puisaye

Géolocalisation sur la carte : Yonne

Voir sur la carte topographique de l'Yonne
City locator 14.svg
Saints-en-Puisaye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saints-en-Puisaye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saints-en-Puisaye

Saints-en-Puisaye, anciennement Saints[1], est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Fontaines Fontenoy Rose des vents
Saint-Sauveur-en-Puisaye N Lain
O    Saints-en-Puisaye    E
S
Moutiers-en-Puisaye Sainte-Colombe-sur-Loing Thury

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers l’an 274, alors que l’empereur romain Aurélien, prince cruel, régnait sur la Gaule, un groupe de chrétiens, sous la conduite de leur chef Priscus furent massacrés impitoyablement à Saints, qui se nommait alors Cociacus. Quelques chrétiens échappés revinrent ensuite et cachèrent secrètement les corps sanglants de leurs frères. Ces précieux restes demeurèrent enfouis pendant deux siècles[2].
Au Ve siècle (vers l’an 444), saint Germain, évêque d’Auxerre, découvre le puits mortuaire avec le corps sans tête de saint Prix et les corps de sa communauté, il élève là un monastère qu'il appelle Cociaco (Cociacense ad Sanctos, du nom du bourg existant) ; Cociaco devient alors Coucy-les-Saints, puis Saints[3]. Le pays de Saints a gardé la mémoire de ces événements lointains. Le chemin où saint Prix a été capturé et maltraité est toujours le chemin de la Male rue ; il relie le hameau de la Malerue à Saints. Le champ où saint Prix a été décapité s'appelait "le champ de saint Prix" jusqu'à la fin du XIXe siècle[4].

Vers l'an 800 un certain Ermenold, que la Geste des évêques d'Auxerre nomme comme premier comte de l'Auxerrois, remplaça l'ermitage de Saint-Sauveur Page d'aide sur l'homonymie dit "cella Salvii", par un grand monastère qu'il mit sous la protection de l'église cathédrale d'Auxerre. L'évêque du moment donna Cociacus à ce monastère de Saint-Sauveur[5].

Au cours de la Révolution française, la commune, qui portait le nom de Saints, fut provisoirement renommée Cousay-en-Puisaye[6]. C'est en 2012 que fut adopté le nom de Saints-en-Puisaye[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1969 mars 2008 Guy Fromentin PCF  
mars 2008 en cours Jean Massé[7] DVG Conseiller général du canton de Saint-Sauveur-en-Puisaye (2008-2015)

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[9],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 592 habitants, en diminution de -0,67 % par rapport à 2009 (Yonne : -0,46 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 102 1 041 1 095 1 309 1 205 1 320 1 338 1 338 1 364
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 347 1 320 1 330 1 288 1 292 1 368 1 301 1 186 1 176
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 121 1 115 1 015 841 842 834 789 840 827
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
807 805 632 585 549 570 592 590 592
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006 [11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Tombe de Alfred Saison.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Saints-en-Puisaye.

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 2012-938 du 1er août 2012 portant changement du nom de communes.
  2. Saints en Puisaye, site de la communauté de communes de Saint-Sauveur.
  3. Ce monastère est mentionné dans les règlements liturgiques de l'évêque Aunaire au VIe siècle. Voir A propos des monastères de Puisaye, Jean-Pierre Rocher, p. 104.
  4. Ambroise Challe, Le martyre de saint Prix et les vieilles superstitions de la Puisaye, Bulletin de la Société des Sciences de l’Yonne, 1879, p. 115-124.
  5. La Puisaye et le Gâtinais, Ambroise Challe, Bulletin de la Société des Sciences historiques et naturelles de l'Yonne, 1872.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saints-en-Puisaye », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 27 novembre 2012).
  7. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 2 janvier 2014.
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Notice no PA00113840 », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. Saint Prix et Saint Cot.
  14. Le bois des grands noms - Souvenirs du martyr de Saint-Prix et des vieilles superstitions de la Puisaye.Ambroise Challe, Société des Sciences de l'Yonne, Séance du 6 avril 1879. Texte publié dans le Bulletin de la Société des Sciences de l’Yonne, 1879, p. 115-124. La Malerue citée dans cet article se trouve au croisement de la D73 et de la D1, le chemin de la Malerue étant celui qui mène de ce hameau à Saints-en-Puisaye.