Sainte-Maure-de-Peyriac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Maure (homonymie).

Sainte-Maure-de-Peyriac
Image illustrative de l'article Sainte-Maure-de-Peyriac
Blason de Sainte-Maure-de-Peyriac
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Nérac
Canton L'Albret
Intercommunalité Albret Communauté
Maire
Mandat
Robert Linossier
2014-2020
Code postal 47170
Code commune 47258
Démographie
Gentilé Peyriacais
Population
municipale
345 hab. (2015 en augmentation de 2,37 % par rapport à 2010)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 00′ 50″ nord, 0° 09′ 11″ est
Altitude 160 m
Min. 64 m
Max. 164 m
Superficie 23,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte administrative de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Sainte-Maure-de-Peyriac

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Sainte-Maure-de-Peyriac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Maure-de-Peyriac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Maure-de-Peyriac

Sainte-Maure-de-Peyriac est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est limitrophe du département du Gers. Elle est située à la confluence de la Gélise et de l'Izaute.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sainte-Maure de Peyriac[1]
Sos
Saint-Pé-Saint-Simon Sainte-Maure de Peyriac Poudenas
Castelnau d'Auzan Labarrère
(Gers)
Montréal
(Gers)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a été formée par la réunion des paroisses de Peyriac et de Gajo[2]. En 1840, Louspeyrous intègre la commune.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Sainte-Maure-de-Peyriac Blason De gueules au pal d'argent maçonnée à l'ancienne, accosté de deux grappes de raisins adossées, tigées et feuillées de même.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977[3] mars 2001 Henri Duffau    
mars 2001 mars 2014 Michel Darréon DVD Agriculteur[4]
mars 2014 en cours Robert Linossier DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2015, la commune comptait 345 habitants[Note 1], en augmentation de 2,37 % par rapport à 2010 (Lot-et-Garonne : +0,69 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
770711836775764699961926917
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
926907889850839812787712726
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
705635597553658653656596597
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
559503385343327326340335344
2015 - - - - - - - -
345--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vie locale[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Le comité des fêtes organise chaque année la fête du village. Celle-ci est généralement programmée lors du week-end de Pentecôte. Sont organisés brocante, repas dansants, bodega, et course landaise.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]