Sainte-Marie-Salomé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Marie et Salomé.
Sainte-Marie-Salomé
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Lanaudière
Subdivision régionale Montcalm
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Véronique Venne
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Saloméen, enne
Population 1 209 hab.[1] (2016)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 56′ 00″ nord, 73° 30′ 00″ ouest
Superficie 3 381 ha = 33,81 km2
Divers
Code géographique 63005
Localisation
Localisation de Sainte-Marie-Salomé dans Montcalm
Localisation de Sainte-Marie-Salomé dans Montcalm

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Sainte-Marie-Salomé

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Sainte-Marie-Salomé

Sainte-Marie-Salomé est une municipalité dans la municipalité régionale de comté de Montcalm au Québec, située dans la région administrative de Lanaudière. Cette localité est nommée en l'honneur de Salomé la Myrophore. Le gentilé des habitants de Sainte-Marie-Salomé est les Saloméens et Saloméennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La municipalité de Sainte-Marie-Salomé se situe au niveau de la région physiographique des basses-terres du Saint-Laurent. Elle est couverte de boisés sur un peu moins de 50 % de sa superficie. Sa flore se compose principalement de feuillus et de divers résineux, dont le sapin baumier et l'épinette blanche.

L'agriculture est la principale activité économique de la municipalité.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation de Sainte-Marie-Salomé remonte à 1888, lorsque la municipalité fut créée à même le territoire de Saint-Jacques. Le territoire est peuplé depuis 1767 par des victimes de la Déportation des Acadiens de 1755. En effet, dès 1767, des concessions furent distribuées à 25 chefs de famille acadienne en un lieu maintenant connu sous l'appellation de ruisseau Vacher. Ils durent conquérir l'espace nécessaire à leur survie en faisant une trouée dans cette forêt de géants.

Le la municipalité de la paroisse de Sainte-Marie-Salomé change son statut pour celui de municipalité[2].

Administration[modifier | modifier le code]

  • 1995-2013: Maurice Richard
  • 2013 à auj : Véronique Venne

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 116 1 189 1 166 1 256 1 164 1 209
(Sources : Recensement du Canada)

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Crabtree Rose des vents
Saint-Jacques N
O    Sainte-Marie-Salomé    E
S
L'Épiphanie (paroisse) L'Assomption

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement du Canada, 2016
  2. Institut de la statistique du Québec, « Modifications aux municipalités », Modifications aux municipalités du Québec,‎ (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]