Sainte-Marie-Lapanouze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Marie.

Sainte-Marie-Lapanouze
Sainte-Marie-Lapanouze
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Sainte-Marie-Lapanouze.
Blason de Sainte-Marie-Lapanouze
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Arrondissement Ussel
Canton Haute-Dordogne
Intercommunalité Communauté de communes des Gorges de la haute Dordogne
Maire
Mandat
Cécile Martin
2014-2020
Code postal 19160
Code commune 19219
Démographie
Gentilé Samaritains, Samaritaines
Population
municipale
59 hab. (2017 en diminution de 4,84 % par rapport à 2012)
Densité 8,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 25′ 56″ nord, 2° 20′ 29″ est
Altitude Min. 409 m
Max. 646 m
Superficie 6,63 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Corrèze
Voir sur la carte administrative de la Corrèze
City locator 14.svg
Sainte-Marie-Lapanouze
Géolocalisation sur la carte : Corrèze
Voir sur la carte topographique de la Corrèze
City locator 14.svg
Sainte-Marie-Lapanouze
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Marie-Lapanouze
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Marie-Lapanouze

Sainte-Marie-Lapanouze est une commune française située dans le département de la Corrèze, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Méridienne verte. La commune est située à 12 km au nord-est de Neuvic et à 15 km au sud d'Ussel.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Chirac-Bellevue Saint-Étienne-la-Geneste Saint-Victour Rose des vents
N Roche-le-Peyroux
O    Sainte-Marie-Lapanouze    E
S
Liginiac Saint-Pierre
Cantal

Transport[modifier | modifier le code]

La commune est située à 14 km au sud de la sortie Sortie 23 Ussel-Ouest de l'autoroute A89.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est limitée par la Dordogne au sud et la Diège au nord. Le ruisseau de l'Artaude qui se jette dans la Dordogne traverse aussi le territoire en plein centre.

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le portail du cimetière est surmonté d'une particularité notable. La croix principale du cimetière est inscrite au titre des monuments historiques depuis 1927 pour son socle, qui est un ancien autel[2].
  • Le château d'Anglard surplombe la Dordogne et se trouve visible de loin. Il comporte un donjon carré et une tour circulaire. Aujourd’hui, le comité d'entreprise de la RATP possède à proximité une colonie de vacances.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs depuis 1944
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
mars 2001 mars 2008 Marc Richard    
mars 2008 avril 2014 Yvette Dehaut    
avril 2014 En cours Cécile Martin   Professeure des écoles

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2017, la commune comptait 59 habitants[Note 1], en diminution de 4,84 % par rapport à 2012 (Corrèze : +0,09 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
225212233225229265266263276
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
273282302292282281286319311
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
283247259220198201180140109
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
948871665343555759
2013 2017 - - - - - - -
6359-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Église Notre-Dame-de-l'Assomption », notice no PA00099865, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 18 juillet 2014.
  2. « Croix du cimetière », notice no PA00099864, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 18 juillet 2014.
  3. J. Borde, Neuvic et son canton, Neuvic : Association Musée de la Résistance Henri-Queuille, 1989 (réédition), p. 314-317
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.