Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte Madeleine et Rivière Madeleine.

Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine
Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine
Manche-d'Épée
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Subdivision régionale La Haute-Gaspésie
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Joël Côté
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Madeleinoriverain, aine
Population 289 hab.[1] (2016)
Densité 1,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 14′ nord, 65° 18′ ouest
Superficie 26 115 ha = 261,15 km2
Divers
Code géographique 04005
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine

Géolocalisation sur la carte : Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Voir la carte administrative de la zone Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
City locator 14.svg
Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine

Géolocalisation sur la carte : Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Voir la carte topographique de la zone Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
City locator 14.svg
Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine

Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine est une municipalité du Québec au Canada, située dans la municipalité régionale de comté (MRC) de La Haute-Gaspésie en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine. Elle est composée de trois villages : Madeleine-Centre, Manche-d'Épée et Rivière-la-Madeleine.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la municipalité provient de la seigneurie de la Rivière-de-la-Madeleine, qui a été concédée en 1679. Quant à l'origine du nom de la rivière et de la municipalité elle est inconnue. Une hypothèse plausible associe le toponyme à l'œuvre de vie de l'abbé Jacques de La Ferté de La Madeleine, bien que celui-ci ne soit jamais allé au Canada[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Barachois de la rivière Madeleine

Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine est située sur la rive sud de l'estuaire du fleuve Saint-Laurent sur la péninsule gaspésienne à 90 km à l'est de Sainte-Anne-des-Monts et à 112 km à l'ouest de Gaspé. La municipalité fait partie de la municipalité régionale de comté de La Haute-Gaspésie dans la région administrative de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine[3]. Elle est en fait composée de trois hameaux : Madeleine-Centre, Manche-d'Épée et Rivière-la-Madeleine.

Le territoire de Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine est surtout habité sur la côte du fleuve Saint-Laurent le long de la route 132. L'intérieur du territoire est parcouru par les vallées des rivières Madeleine et de Manche-d'Épée, la première étant une rivière à saumon qui est gérée par zec de la Rivière-Madeleine.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Golfe du Saint-Laurent Rose des vents
Saint-Maxime-du-Mont-Louis N Grande-Vallée
O    Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine    E
S
Mont-Albert Collines-du-Basque

Histoire[modifier | modifier le code]

La seigneurie de la Rivière-de-la-Madeleine a appartenu à différents seigneurs dans les années 1600 et 1700, mais aucun ne vint s'y établir. Le premier habitant de Madeleine, François Briard, arriva en 1837. En 1871, John Ross de Québec devint le propriétaire de la seigneurie de Rivière-Madeleine. Il relança l'économie de l'endroit en installant un chantier de coupe et un moulin à scie. La même année, le phare du cap de la Madeleine est inauguré[4].

En 1914, la paroisse catholique de Sainte-Marie-Madeleine fut érigée canoniquement et la première église fut inaugurée. En 1917, Charles W. Mullen du Maine acheta le territoire forestier d'Édouard Vachon et fonda la compagnie Great Western Paper Company qui établit une usine de pâte de bois le long de la rivière Madeleine, comprenant la construction d'un barrage, d'une centrale électrique et d'un chemin de fer. Dans les années 1920, la compagnie connut des difficultés. En 1926, elle fut réorganisée sous un nouveau nom Cape Magdalen Pulp and Paper Co. En 1927, la Brown Corporation acheta les propriétés de cette compagnie dans le but de construire un usine le long de la mer. Dans la foulée, l'usine le long de la rivière fut détruite, le village fut électrifié et l'hôtel rénové. La crise économique de 1929 mit fin à ce projet de construction d'une usine[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Église de Sainte-Marie-Madeleine
Évolution démographique
1991 1996 2001 2006 2011 2016
544482425373334[5]289[6]

Administration[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers.[7]

Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 James Patterson Voir
2005 Voir
2009 Joël Côté Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]