Sainte-Croix-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sainte-Croix-sur-Mer
Sainte-Croix-sur-Mer
La mairie.
Blason de Sainte-Croix-sur-Mer
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Bayeux
Intercommunalité Communauté de communes Seulles Terre et Mer
Maire
Mandat
Guillaume Leménager
2020-2026
Code postal 14480
Code commune 14569
Démographie
Gentilé Saint-Cruciens
Population
municipale
246 hab. (2017 en augmentation de 0,82 % par rapport à 2012)
Densité 118 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 18′ 49″ nord, 0° 30′ 36″ ouest
Altitude Min. 33 m
Max. 56 m
Superficie 2,08 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Caen
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Courseulles-sur-Mer
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Sainte-Croix-sur-Mer
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Sainte-Croix-sur-Mer
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Croix-sur-Mer
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Croix-sur-Mer

Sainte-Croix-sur-Mer est une commune française située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 246 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Sainte-Croix-sur-Mer est une commune du Calvados située dans le Bessin à quatre kilomètres de Creully, quinze kilomètres de Bayeux et dix-huit kilomètres de Caen. Elle appartient à la communauté de communes de Bessin, Seulles et Mer.

Communes limitrophes de Sainte-Croix-sur-Mer
Ver-sur-Mer Graye-sur-mer
Crépon Sainte-Croix-sur-Mer
Tierceville Colombiers-sur-Seulles Banville

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Sainte-Croix-sur-Mer est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 2],[1],[2].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Caen, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 296 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[3],[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme S. Crux supra mare en 1231[5], Sainte-Croix-sur-mer en 1801[6].

Le toponyme évoque la Vraie Croix, dite également la Sainte Croix, qui serait la croix sur laquelle Jésus-Christ a été crucifié.

La dénomination de « Sainte-Croix-sur-la-Mer », alors que le territoire n'atteint pas le littoral, s'explique par la nécessité ancienne de distinguer cette paroisse de celle de Sainte-Croix-Grand-Tonne, relativement proche mais un peu plus à l'intérieur des terres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pour une histoire détaillée de Sainte-Croix-sur-Mer, voir sur le site de la commune la notice détaillée rédigée par Pierre Brunet, professeur émérite de géographie à l'Université de Caen et ancien maire.

Un Spitfire IX atterrit sur l'ALG B.3 (Sainte-Croix-sur-Mer) le 12 juin 1944.

Pendant la bataille de Normandie, Sainte-Croix a hébergé un aérodrome de campagne allié (ALG B.3).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Sainte-Croix-sur-Mer

Les armes de la commune de Sainte-Croix-sur-Mer se blasonnent ainsi :
d'or à la croix ancrée de gueules, au chef d'azur chargé de trois étoiles du champ[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995[8] mars 2008 Monique Leménager SE Agricultrice
mars 2008[9] mai 2020 René Gerlet[10] SE Conservateur des hypothèques
mai 2020 [11] En cours Guillaume Leménager [12] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[13]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[14].

En 2017, la commune comptait 246 habitants[Note 4], en augmentation de 0,82 % par rapport à 2012 (Calvados : +0,89 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
257258301285264279269253272
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
288304310284258240222212228
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
202207194171171161144158157
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
145131119120161201220240251
2017 - - - - - - - -
246--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017.
  2. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  2. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  3. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  4. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  5. Ernest Nègre - 1998 - Toponymie générale de la France: Formations dialectales (suite) et françaises, page 1510.
  6. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. http://www.labanquedublason2.com/lecture_fiche_commune.php3?page=f14569
  8. « Monique Leménager se retire de la mairie », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 17 juillet 2015)
  9. « René Gerlet a reçu les clés de la mairie », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 17 juillet 2015)
  10. Réélection 2014 : « Sainte-Croix-sur-Mer (14480) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 avril 2014)
  11. « Municipales à Sainte-Croix-sur-Mer. Guillaume Leménager élu dans un contexte tendu », sur ouest-france.fr, Ouest-France
  12. « Sainte-Croix-sur-Mer. Guillaume Leménager, élu maire, reprend le flambeau familial », sur ouest-france.fr, Ouest-France
  13. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  14. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  16. « Manoir dit château ou ferme Fouques », notice no IA00122065, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :