Sainte-Croix-Volvestre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Croix.

Sainte-Croix-Volvestre
Sainte-Croix-Volvestre
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Ariège
Arrondissement Saint-Girons
Canton Portes du Couserans
Intercommunalité Couserans - Pyrénées
Maire
Mandat
Jean Doussain
2014-2020
Code postal 09230
Code commune 09257
Démographie
Gentilé Cruxéens
Population
municipale
634 hab. (2015 en diminution de 2,46 % par rapport à 2010)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 07′ 36″ nord, 1° 10′ 30″ est
Altitude 300 m
Min. 266 m
Max. 525 m
Superficie 19,66 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte administrative de l'Ariège
City locator 14.svg
Sainte-Croix-Volvestre

Géolocalisation sur la carte : Ariège

Voir sur la carte topographique de l'Ariège
City locator 14.svg
Sainte-Croix-Volvestre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Croix-Volvestre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Croix-Volvestre
Liens
Site web Site officiel

Sainte-Croix-Volvestre est une commune française, située dans le département de l'Ariège en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Cruxéens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune du piémont pyrénéen située dans le Volvestre à 23 km au nord de Saint-Girons. C'est une commune limitrophe avec le département de la Haute-Garonne dans la sphère d'influence commerciale de Cazères-sur-Garonne.

Elle fait partie du parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Cérizols est limitrophe de neuf autres communes dont cinq dans le département de la Haute-Garonne.

Carte de la commune de Sainte-Croix-Volvestre et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Sainte-Croix-Volvestre
Le Plan
(Haute-Garonne)
Montberaud
(Haute-Garonne)
Lahitère
(Haute-Garonne)
Fabas Sainte-Croix-Volvestre Montesquieu-Volvestre
(Haute-Garonne)
Tourtouse Lasserre Mérigon Montbrun-Bocage
(Haute-Garonne)

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par le Volp et son affluent le Ruisseau de la Boussège, ainsi que par le Ruisseau de l'Argain, affluent de l'Arize.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 1 966 hectares ; son altitude varie de 266 à 525 mètres[1].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Accès par la D627 ancienne route nationale 627.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom occitan de la commune est Senta Crotz de Volvèstre. Sainte-Croix s'est appelée Sainte-Croix Volvestre en 1958.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sainte-Croix fut d'abord un monastère fondé entre 1114 et 1117 par l'ordre de Fontevraud. La population s'est agglomérée progressivement autour du monastère de plus et plus influent et dans une certaine quiétude. Le XIVe siècle fut très difficile : les années 1310 marquées par une grande famine, puis en 1348 par la peste noire et enfin en 1360 par le pillage et l'incendie du monastère par des "routiers".

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 500 et 1 499 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de quinze[2],[3].

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de la communauté de communes Couserans - Pyrénées et du canton des Portes du Couserans (avant le redécoupage départemental de 2014, Sainte-Croix-Volvestre était le chef-lieu de l'ex-canton de Sainte-Croix-Volvestre).

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1977 2001 Pierre Fauroux PS Conseiller général
mars 2001 2008 Maurice Oulieu PS  
mars 2008 en cours Jean Doussain PS Artisan
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2015, la commune comptait 634 habitants[Note 1], en diminution de 2,46 % par rapport à 2010 (Ariège : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 4531 5171 6711 8131 7611 9191 8861 8271 853
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 8191 7021 6441 6981 6121 4641 5801 6281 578
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5301 5191 262921841761714710627
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
533502512520585611654642634
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[8] 1975[8] 1982[8] 1990[8] 1999[8] 2006[9] 2009[10] 2013[11]
Rang de la commune dans le département 61 46 55 46 43 44 46 52
Nombre de communes du département 340 328 330 332 332 332 332 332

Enseignement[modifier | modifier le code]

Sainte-Croix-Volvestre dispose d'une école maternelle et primaire, équipée d'une cantine. Un centre de loisirs (ENVOL) est également présent dans les locaux de l'école ainsi qu'une bibliothèque.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Marché tous les mercredis matin à l'espace Charles-Fauroux.
  • Marché Ô initiatives courant Juillet (toute la journée), permettant de regrouper les acteurs locaux et les producteurs autour d'une thématique définie chaque année.
  • Fête locale de la Saint Fiacre le dernier week-end d'Août.
  • Foire cantonale le premier dimanche de Septembre.

Santé[modifier | modifier le code]

Pharmacie, centre médical, kinésithérapeute, Service de soins infirmiers à domicile, EHPAD,

Sports[modifier | modifier le code]

  • Lac ouvert à la pêche 2e catégorie. Baignade surveillée du 1er juillet au 31 août.
  • Stade et club de rugby à XV.
  • Terrain et club de tennis.

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre du SICTOM du Couserans[12].

La déchetterie du Volvestre ariégeois se trouve sur la commune de Lasserre au lieudit Chaumes.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Équipements culturels[modifier | modifier le code]

  • Salle de musiques actuelles "Art'Cade".
  • Musée des Arts et traditions.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pierre Bazy (1853-1934), chirurgien urologue éminent, membre de l'Académie de médecine (1913) et des Sciences (1921).
  • Marguerite Vaillant-Couturier (1855-1930) : mère de Paul Vaillant-Couturier.
  • Eugène Peres (1858-1935), avocat, maire et conseiller général de Sainte-Croix, député puis sénateur.
  • Paul Vaillant-Couturier (1892-1937) : dirigeant du Parti communiste français dont les parents sont inhumés à Sainte-Croix. La maison Couturier était la dernière maison en quittant le village vers Fabas. Une plaque était apposée. Elle a été retirée à l'occasion de travaux ;
  • François Camel (1893-1941) : homme politique ayant fondé la section de la SFIO à Sainte-Croix-Volvestre ;
  • Nicolas Greschny (1912-1985) : peintre ayant réalisé les fresques de l'église Saint-Fiacre ;
  • Jean Duvernoy (1917-2010) : historien et juriste ayant vécu ses dernières années au village de Sainte-Croix et invité d'honneur de la biennale du livre 2009[réf. nécessaire] ;
  • Jean-Marc Doussain (1991-) : joueur de rugby originaire de Sainte-Croix-Volvestre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Noste Païs, Sainte-Croix Volvestre et son canton, édité par le Foyer rural de Ste-Croix, août 1982, 76 pages.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  2. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  3. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/031/031261.html.
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016)
  9. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  10. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  11. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  12. http://mairiesaintecroixvolvestre.fr/actualites/ramassage-encombrants/?backlink=98
  13. « Église », notice no PA09000026, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 25 avril 2016.