Sainte-Colombe (Seine-Maritime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Colombe.

Sainte-Colombe
Blason de Sainte-Colombe
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Dieppe
Canton Saint-Valery-en-Caux
Intercommunalité Côte d'Albâtre
Maire
Mandat
Jean-Michel Colombel
2014-2020
Code postal 76460
Code commune 76569
Démographie
Population
municipale
210 hab. (2015 en augmentation de 5 % par rapport à 2010)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 48′ 03″ nord, 0° 45′ 37″ est
Altitude Min. 77 m
Max. 114 m
Superficie 5,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Sainte-Colombe

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Sainte-Colombe

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Colombe

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Colombe

Sainte-Colombe est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Ecclesia sancte columbe vers 1164[1], Ecclesia de Sancta Colunna vers 1240[1], Ecclesia de Sancta Columba en 1249[1], Saincte Columbe en 1319[2], Sancta Columba en 1337[1], Saincte Columbe en 1431[1], Eglise de Saincte Coulombe en 1462[1], Saincte Coullombe en 1577[1], Parroise de Sainte Coulombe près Cany en 1504[1], Sainte Colombe près Saint Valery en Caux vers 1752[1], Sainte Colombe en 1714[3].

Sainte-Colombe tient son nom de Sancta Columba, vierge et martyre à Sens au IIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle, le village est une seigneurie des Cuverville. Leur présence s'y prolonge jusqu'au XVIIe siècle. Au XIIe siècle ils font don du patronage de l'église aux chanoines de Saint-Lô de Rouen. Comme les paroisses voisines, Sainte-Colombe aurait été ravagée par la guerre de Cent Ans et l'invasion de Charles le Téméraire.

Au XVIIe siècle, un autre fief noble situé au hameau d'Orival passe aux mains des seigneurs de Sainte-Colombe. Lorsque la famille Cuverville s'éteint, la seigneurie de Sainte-Colombe appartient déjà à Marie Jeanne de Béaunier, veuve de Pierre Durand, procureur général au parlement de Normandie. En 1844, Saint-Colombe compte encore 463 habitants.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2014 Eugène Roussel    
mars 2014 en cours
(au 30 avril 2014)
Jean-Michel Colombel    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2015, la commune comptait 210 habitants[Note 1], en augmentation de 5 % par rapport à 2010 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
384400416398430495419432421
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
418412426411396337346358375
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
375346308254234242255299291
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
268248231231177194202199210
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Sainte-Colombe ; façade et clocher du XIIIe siècle, nef du XVIe siècle et chœur des XVIIe et XVIIIe siècles, elle conserve un bénitier en grès du XVe siècle.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Sainte-Colombe

Les armes de la commune de Sainte-Colombe se blasonnent ainsi :

De gueules à une tierce en chevron d’or accompagnée en chef de deux léopards affrontés d’or armés et lampassés d’azur, en pointe d’une colombe essorante d’argent.

Création Denis Joulain, validée par délibération municipale le 24 septembre 2015.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, page 895.
  2. Archives de Seine-Maritime G 3267.
  3. Archives de Seine-Maritime G 738.
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.