Sainte-Claire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sainte-Claire
Misericordia Et Veritas
Misericordia Et Veritas
Église Sainte-Claire
Église Sainte-Claire
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Chaudière-Appalaches
Subdivision régionale Bellechasse
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Denise Dulac
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Clairois, oise
Population 3 362 hab. (2016)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 36′ 00″ nord, 70° 52′ 00″ ouest
Superficie 8 824 ha = 88,24 km2
Divers
Code géographique 19055
Devise Misericordia Et Veritas
Localisation
Localisation de Sainte-Claire dans Bellechasse
Localisation de Sainte-Claire dans Bellechasse

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Sainte-Claire

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique de la zone Québec (conique)
City locator 14.svg
Sainte-Claire

Sainte-Claire est une municipalité dans la municipalité régionale de comté de Bellechasse au Québec (Canada), située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches. Elle est nommée en l'honneur de Claire d'Assise.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sainte-Claire longe la rive de la rivière Etchemin.

Faisant partie de Sainte-Claire, le hameau Abénakis rappelle que les Amérindiens Abénakis vivaient autrefois de pêche et de chasse sur le territoire de la municipalité.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est en 1824 que Sainte-Claire a vu le jour, devenant la première paroisse catholique. Que l'on arrive des quatre coins de Sainte-Claire, soit Saint-Anselme, Saint-Lazare, Saint-Malachie ou Sainte-Hénédine, la route nous amène à la toute première épicerie du village, le Marché Carrier, fermé aujourd'hui.

Sainte-Claire compte deux personnages célèbres : le docteur J.A.N. Chabot, premier médecin de la municipalité et fondateur de la première caisse populaire et Eugène Prévost, fondateur des autobus Prévost car.

Eugène Prévost, natif de Sainte-Claire, rénove l'église ainsi que le cimetière, offre aux villageois la croix lumineuse sur le boulevard Bégin et crée de nombreux emplois. Un parc en son honneur est situé en face de l'église comportant une plaque de bronze et l'on donna le nom de Villa Prévost à la résidence pour personnes âgées.

Prévost car est maintenant une filiale du constructeur suédois Volvo qui dispose d'une usine d'assemblage de bus à Sainte-Claire.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Sainte-Claire
Misericordia Et Veritas

L'écu de Sainte-Claire se blasonne ainsi :

Parti d'argent et de gueules à l'aigle éployée de l'un en l'autre, au franc-canton d'azur chargé d'une croix alésée d'or.[1]

Administration[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal de Sainte-Claire est composé d'un maire et de six conseillers qui sont élus en bloc à tous les quatre ans divisés en six districts[2].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
 ? 2013 Fernand Fortier    
2013 ... Denis Dulac    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1861 1871 1881 1891 1901 1911 1921 1931 1941
2 446 2 481 2 132 1 824 1 758 1 899 1 945 1 075 1 096
1951 1956 1961 1966 1971 1976 1981 1986 1991
1 653 1 634 1 794 1 866 1 981 2 110 2 880 3 009 3 106
1996 2001 2006 2011 2016 - - - -
3 160 3 135 3 097 3 325 3 362 - - - -

Hameaux[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Politiciens et fonctionnaires[modifier | modifier le code]

François Fortunat Rouleau (1849-1907) est né à Sainte-Claire. Il fut député fédéral du Parti libéral-conservateur dans Dorchester de 1874 à 1882[3].

Gérard Corriveau (1911-2005) est né à Sainte-Claire. Il fut juge à la Cour supérieur du Québec de 1961 à 1986[4].

François Langlois (1948-) est né à Sainte-Claire. Il fut député fédéral du Bloc québécois dans Bellechasse de 1993 à 1997[5].

Religieux[modifier | modifier le code]

Jean Langevin (1821-1892) fut vicaire à Sainte-Claire avant de dévenir le premier évêque du diocèse de Rimouski de 1867 à 1891[6].

Joseph-Alfred Langlois (1876-1966) est natif de Sainte-Claire. Il fut l'évêque du diocèse de Valleyfield de 1926 jusqu'à sa mort en 1966[7].

Scientifiques[modifier | modifier le code]

Joseph-Alphonse Couture (1850-1922) est né à Sainte-Claire. Il fut le premier vétérinaire animal francophone au Canada en 1873 et fut le directeur de la station de quarantaine animale de Lévis de 1879 à 1922[8].

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Anselme Honfleur Saint-Lazare-de-Bellechasse Rose des vents
Sainte-Hénédine N
O    Sainte-Claire    E
S
Sainte-Marguerite Frampton Saint-Malachie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Armoiries », sur Municipalité de Sainte-Claire (consulté le 30 juin 2016)
  2. « Sainte-Claire - Recherche avancée - Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire », sur www.mamot.gouv.qc.ca (consulté le 4 janvier 2018)
  3. « François Fortunat Rouleau », sur iop.parl.ca (consulté le 4 janvier 2018)
  4. « Corriveau (Gérard) - La Mémoire du Québec », sur www.memoireduquebec.com (consulté le 4 janvier 2018)
  5. « Profil - Langlois, François », sur lop.parl.ca (consulté le 4 janvier 2018)
  6. « Langevin (Jean-Pierre-François) - La Mémoire du Québec », sur www.memoireduquebec.com (consulté le 4 janvier 2018)
  7. « Langlois (Joseph-Alfred) - La Mémoire du Québec », sur www.memoireduquebec.com (consulté le 4 janvier 2018)
  8. « Couture (Joseph-Alphonse) - La Mémoire du Québec », sur www.memoireduquebec.com (consulté le 4 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]