Sainte-Cécile-de-Whitton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Estrie
Cet article est une ébauche concernant l’Estrie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Cécile.
Sainte-Cécile-de-Whitton
Image illustrative de l'article Sainte-Cécile-de-Whitton
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Estrie
Subdivision régionale Le Granit
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Diane Turgeon
2013 - 2017
Constitution
Démographie
Gentilé Whittonnais, aise
Population 895 hab. (2014)
Densité 6,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 00″ nord, 70° 56′ 00″ ouest
Superficie 14 664 ha = 146,64 km2
Divers
Code géographique 30050
Localisation
Localisation de Sainte-Cécile-de-Whitton dans Le Granit
Localisation de Sainte-Cécile-de-Whitton dans Le Granit

Géolocalisation sur la carte : Estrie

Voir sur la carte administrative d'Estrie
City locator 14.svg
Sainte-Cécile-de-Whitton

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Cécile-de-Whitton

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Sainte-Cécile-de-Whitton

Sainte-Cécile-de-Whitton est une municipalité du Québec située dans la MRC du Granit en Estrie[1].

Description[modifier | modifier le code]

Village de Ste-Cécile au pied de la montagne du même nom.

Les 3 principaux lacs sont le Lac des Trois Milles, le lac du Rat Musqué et le lac de la Damme. Le Mont Sainte-Cécile (887 mètres) borde le nord tandis que la rivière Chaudière le sud. La route 263 traverse la municipalité, la reliant à Lac-Mégantic d'un côté et Saint-Sébastien de l'autre.

Un beau petit village de la région de Lac-Mégantic qui est rempli de beaux paysages.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Bien qu'elle fasse référence à Cécile de Rome, on estime que la municipalité doit son nom à la mère de l'abbé Philémon Brassard ou encore à Cécile Morin, épouse de David, qui offre sa maison pour y célébrer la première messe.

«  Longtemps identifié sous le nom de Whitton-Nord, par suite de la création de la municipalité de Whitton-Partie-Nord, en 1890, l'endroit a conservé cette appellation jusqu'à récemment dans l'usage courant, en dépit de la modification dénominative en Sainte-Cécile-de-Whitton, intervenue dès 1920. Cette dernière dénomination reprenait celle de la paroisse fondée en 1871, desservie comme mission de 1879 à 1888 et érigée canoniquement en 1890 »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans ces années 1880, le chemin de fer Québec Central qui reliait Lac-Mégantic à Québec passait dans la municipalité et 2 gares y sont construites, à Sainte-Cécile Station et à Saint-Samuel Station. Le train favorisait l'exploitation du granit qui était chargé sur le train directement.

Il y avait aussi 3 bureaux de poste, soit dans les 2 stations et au village. Autrefois les sœurs religieuses bâtirent un couvent (qui est aujourd'hui l'hôtel de ville) et enseignaient aux filles; les garçons allaient au collège (qui est maintenant l'école primaire). Il y eut aussi à une certaine époque une école chapelle à Saint-Samuel Station et une autre dans le Rang 10. Un des curés qui a marqué l'histoire est l'abbé Vital Dodier, qui y a été longtemps curé dans les années 1920 et qui repose au cimetière de Sainte-Cécile depuis 1930.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 19 septembre 1889 : Érection de la municipalité de Whitton.
  • 8 mars 1920 : La municipalité de Whitton devient la municipalité de Sainte-Cécile-de-Whitton.

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
821 876 899 892 -
(Sources : Recensement du Canada)

Économie[modifier | modifier le code]

La plus grande usine est Granit Bussières (granit) ainsi que plusieurs fermes laitières et cabanes à sucre. Il y a quelques années y était aussi implantée une petite usine de granit dans le village qui s'appelait Granit Isabel; cette usine a été détruite pendant l'été 2007.

Services[modifier | modifier le code]

Pour la plupart concentrés dans le village, les services publics sont l'école primaire, l'église, la caisse populaire, le bureau de poste, le pavillon, l'OTJ[3] (patinoire et terrain de baseball), l'hôtel de ville et le service d'incendie au village et à Saint-Samuel Station, il y a aussi l'OTJ de St-Samuel où il y a patinoire extérieure (avec cabane), un parc pour enfants, terrain de baseball et plusieurs activités dans l'année.

L'école primaire a environ 75 élèves d'inscrits, de la maternelle à la 6e année. Elle fait partie de la Commission Scolaire des Hauts Cantons.

La paroisse Sainte-Cécile fait partie de l'unité pastorale Sainte-Marie du Lac du diocèse de Sherbrooke.

L'hôtel de ville est l'ancien couvent qui est aujourd'hui la salle du conseil municipal.

La caisse de Sainte-Cécile de Frontenac est dans l'ancien presbytère et peut avoir jusqu'à 3 caissières simultanées. Il n'y a cependant aucun guichet automatique.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Romain Saint-Sébastien Lac-Drolet Rose des vents
N Audet
O    Sainte-Cécile-de-Whitton    E
S
Nantes Lac-Mégantic Frontenac