Sainte-Austreberthe (Seine-Maritime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sainte-Austreberthe
Sainte-Austreberthe (Seine-Maritime)
Blason de Sainte-Austreberthe
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Intercommunalité Communauté de communes Caux-Austreberthe
Maire
Mandat
Daniel Gressent
2020-2026
Code postal 76570
Code commune 76566
Démographie
Gentilé Austreberthais, Austreberthaises
Population
municipale
612 hab. (2017 en augmentation de 0,16 % par rapport à 2012)
Densité 100 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 55″ nord, 0° 58′ 31″ est
Altitude Min. 77 m
Max. 168 m
Superficie 6,13 km2
Élections
Départementales Canton de Notre-Dame-de-Bondeville
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Sainte-Austreberthe
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Sainte-Austreberthe
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Austreberthe
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Austreberthe

Sainte-Austreberthe est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sainte-Austreberthe
Émanville Hugleville-en-Caux Butot
Limésy Sainte-Austreberthe
Pavilly, Goupillières Sierville

La commune est traversée par la rivière l'Austreberthe qui y prend sa source.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Ecclesia Sanctae Austrebertae vers 1240[1], Parrochia Sancte Austreberthe des Essourses en 1317[1], Saincte Austreberthe en 1319[2], Parrochia Sancte Austreberthe des Essourses en 1317[1], Saincte Austreberthe en 1319[2].

Sainte de Normandie, Austreberthe de Pavilly était une religieuse française du Moyen Âge, elle devint abbesse à la fondation de Pavilly, où elle mourut au début du VIIIe siècle, à l'âge de 74 ans. Elle est réputée pour avoir accompli des miracles de son vivant.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de la commune est liée à la vie de sainte Austreberthe, sainte de Normandie, à laquelle la paroisse est dédiée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1935   Braun    
avant 1981   Jean-Louis Gillot    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1983 En cours
(au 10 août 2020)
Daniel Gressent   Rééélu pour le mandat 2020-2026[3]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2017, la commune comptait 612 habitants[Note 1], en augmentation de 0,16 % par rapport à 2012 (Seine-Maritime : +0,04 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
371375360404412407480486508
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
505504474481425378426467413
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
447477442382415394359375388
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
342416545453521583586586586
2013 2017 - - - - - - -
615612-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La croix de cimetière du XVIe siècle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [8].

  • Église Sainte-Austreberthe : église avec chœur du XIe siècle, la nef et le portail du 13e, la tour de 1586 et une chaire de 1637.
  • Chapelle de la Source-Sainte-Austreberthe, ancien lieu de pèlerinage.
La source et la chapelle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Sainte-Austreberthe Blason
D’or à sainte Austreberthe d’argent habillée au naturel, tenant une crosse de sable de sa main senestre, au loup arrêté de sinople brochant à ses pieds, au chef du même chargé d’une fasce ondée d’argent [9].
Détails
Composé et homologué par le Conseil Français d’Héraldique en 1994.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, page 893.
  2. a et b Archives de Seine-Maritime G 3267.
  3. « Sainte-Austreberthe. Daniel Gressent reconduit pour un 7e mandat », Le Courrier cauchois,‎ (lire en ligne, consulté le 19 septembre 2020).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  8. Notice no PA00101025, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=5853