Sainte-Alauzie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sainte-Alauzie
Sainte-Alauzie
Le moulin de Boisse.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Arrondissement Arrondissement de Cahors
Canton Marches du Sud-Quercy
Intercommunalité Communauté de communes de Castelnau-Montratier
Statut Commune déléguée
Maire délégué Bernard Resseguier
2017-2020
Code postal 46170
Code commune 46248
Démographie
Population 123 hab. (2014 en diminution de -13.99 % par rapport à 2009)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 18′ 51″ nord, 1° 18′ 57″ est
Altitude 190 m
Min. 156 m
Max. 283 m
Superficie 12,22 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Sainte-Alauzie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Sainte-Alauzie

Sainte-Alauzie est une ancienne commune française, située dans le département du Lot en région Occitanie.

Depuis le , elle est une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Castelnau Montratier-Sainte Alauzie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Quercy sur la Ramat.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

La commune est limitrophe du département de Tarn-et-Garonne.

Communes limitrophes de Sainte-Alauzie[1]
Lascabanes Cézac
Saint-Cyprien Sainte-Alauzie[1] Pern
Sauveterre
(Tarn-et-Garonne)
Castelnau-Montratier
(Castelnau Montratier-Sainte Alauzie)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Sainte-Alauzie, en occitan Senta Alausia, est basé sur l'hagiotoponyme chrétien Eulalie (Eulalia) martyre à Barcelone[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
1802 1808 Jean-pierre Buzenac    
1808 1825 Etienne Pechmeja    
1825 1826 Pierre Desplat    
1826 1830 Gabriel Fourniols    
1830 1831 Pierre Babolene    
1831 1833 Jacques Tulle    
1833 1837 Antoine Pages    
1837 1846 Jean-baptiste Chatin    
1846 1873 François-xavier Combarieu    
1874 1881 Jean-zozime Ausset    
1881 1882 Pierre Lagarde    
1882 1892 Jean-zozime Ausset    
1892   Pierre Joseph Verdier    
  1976 Augustin Buzenac    
1976 1989 Raymond Paraire    
mars 2001 En cours Bernard Resseguier    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 123 habitants, en diminution de -13,99 % par rapport à 2009 (Lot : 0,05 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
487604625614591564536588595
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
583579548513519507446428392
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
371341325271248255233222227
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
226186169138107109139124123
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Moulin à vent de Boisse.

Le moulin à vent de Boisse encore en état de fonctionnement est protégé au titre des Monuments historiques[8].

Ce moulin a été déplacé du lieu-dit l'Arbre del Canou de Cézac à Sainte-Alauzie en 1813. Son fonctionnement s'était arrêté en 1939, pour reprendre après réfection dans les années 1970. La commune l'a acquis en 1997. Son toit, avec sa charpente en chêne et sa couverture en peuplier noir, a été entièrement restauré en 2012[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Gaston Bazalgues, À la découverte des noms de lieux du Quercy : Toponymie lotoise, Gourdon, Éditions de la Bouriane et du Quercy, , 127 p. (ISBN 2-910540-16-2), p. 123.
  3. « Les maires de Sainte-Alauzie », sur francegenweb.org, (consulté le 16 novembre 2016).
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. Moulin à vent de Boisse : Notice no PA00095214, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. Conseil général du Lot, « Patrimoine - Quercy Blanc : Comme un moulin sans ailes », Contact lotois, no 83,‎ , p. 28 (ISSN 1147-9000, lire en ligne [PDF])

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :