Saint Enfant Jésus d'Atocha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le saint Enfant Jésus d'Atocha.

Saint Enfant Jésus d’Atocha, représenté comme un petit enfant espagnol, est l'une des images miraculeuses de l’Enfant Jésus d’origine mariale, dont le culte serait originaire de Madrid (Espagne), dans le quartier d'Atocha.

Historique[modifier | modifier le code]

Le culte du Saint Enfant Jésus d’Atocha trouve ses origines en Espagne à Atocha près de Madrid sous l’occupation maures que dans les années 1490. Il est vénéré en Espagne, aux Philippines et au Mexique.

Son apparence est très originale, il est assis sur un petit trône avec un chapeau et une plume, un bâton de pèlerin, une gourde et un panier à la main, contenant du pain.

Le culte du Saint Enfant Jésus d’Atocha trouve ses origines en Espagne à Atocha près de Madrid sous l’occupation mauresque dans les années 1490.

En effet, au VIIIe siècle, l’Espagne wisigothique est envahie par les Maures d’Afrique du Nord, qui conquièrent la quasi-totalité de la péninsule.

Au nord, cependant, une mince bande de territoire échappe aux envahisseurs, le versant sud des Pyrénées et la partie littorale jouxtant l’Atlantique. De là partira la « Reconquista », la reconquête en français qui désigne les siècles de luttes entreprises par les chrétiens espagnols contre les musulmans (les maures) pour reconquérir leur péninsule. La Reconquista se prolongera jusqu’en 1492, date à laquelle les Rois Catholiques s’empareront de Grenade.

Selon la tradition, durant la dernière étape de la Reconquista, ou Reconquête, le peuple d’Atocha fut fait prisonnier et ne recevait aucune nourriture.

Ce fut alors qu’un enfant vêtu comme un pèlerin de l’époque entra dans le camp de détention avec un panier de nourriture et une jarre d’eau. Les gardiens lui permirent d’alimenter les prisonniers qui découvrirent avec surprise que ni les aliments ni l’eau ne diminuaient malgré la distribution.

Ni les maures ni les chrétiens ne connaissaient cet enfant, ils arrivèrent à la conclusion que c’était l’enfant Jésus qui les avait visités, reproduisant le miracle de la multiplication des pains.

Le Saint Enfant Jésus d’Atocha est représenté comme un petit enfant espagnol. Son apparence est très originale, il est assis sur un petit trône avec un chapeau et une plume, un bâton de pèlerin, une gourde et un panier à la main, contenant du pain.

Il est vénéré en Espagne, au Philippines et au Mexique.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Pour le vaudou (syncrétisme religieux), il est associé à Papa Legba ou Exu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]