Saint-Mesmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saint-mesmes)

Saint-Mesmes
Saint-Mesmes
L'ancienne mairie et l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Intercommunalité communauté de communes Plaines et monts de France
Maire
Mandat
Alfred Stadler
2020-2026
Code postal 77410
Code commune 77427
Démographie
Gentilé Saint-mesmins, Saint-mesmines
Population
municipale
613 hab. (2017 en augmentation de 4,43 % par rapport à 2012)
Densité 80 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 59′ 00″ nord, 2° 42′ 00″ est
Altitude Min. 57 m
Max. 118 m
Superficie 7,69 km2
Élections
Départementales Canton de Claye-Souilly
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Saint-Mesmes
Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne
Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Saint-Mesmes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Mesmes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Mesmes
Liens
Site web saint-mesmes.fr

Saint-Mesmes est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Saint-mesmins, Saint-mesmines.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village se situe dans la région naturelle de la Goële, à 8,5 km à l'est de Mitry-Mory[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Mesmes
Thieux Nantouillet Vinantes
Compans Saint-Mesmes Charny
Messy

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[2]. L'altitude varie de 57 mètres à 118 mètres pour le point le plus haut , le centre du bourg se situant à environ 83 mètres d'altitude (mairie)[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le système hydrographique de la commune se compose de cinq cours d'eau référencés :

  • la rivière Beuvronne, longue de 23,90 km[4], affluent en rive droite de la Marne, ainsi que :
    • un bras de 0,62 km[5] ;
    • un bras de 0,66 km[6] ;
    • le fossé 01 de Richebourg , 1,46 km[7], et ;
    • la rivière Biberonne, longue de 12,23 km[8], affluents de la Beuvronne.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 3,56 km[9].

Climat[modifier | modifier le code]

Saint-Mesmes, comme tout le département, connaît un régime climatique tempéré, de type atlantique.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne d'autocars :

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

La commune compte 40 lieux-dits administratifs[Note 1] répertoriés[10] dont Vineuil, Richebourg.

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

En 2018[11], le territoire de la commune se répartit[Note 2] en 89,9 % de terres arables, 5,7 % de zones agricoles hétérogènes[Note 3] et 4,5 % de forêts[9],[12].

Logement[modifier | modifier le code]

En 2016, le nombre total de logements dans la commune était de 216, dont 94,3 % de maisons et 5,2 % d'appartements.

Parmi ces logements, 97 % étaient des résidences principales, 0,6 % des résidences secondaires et 2,4 % des logements vacants[Note 4].

La part des ménages fiscaux propriétaires de leur résidence principale s'élevait à 86,1 % contre 12 % de locataires et 1,9 % logés gratuitement[13].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Sanctus Maximus vers 1050[14] ; Saint Meesme en 1313[15] ; Saint Mesme au XIVe siècle[16] ; Sainct Mesmes près Messy en 1541[17] ; Saint Maixmes en 1637[18] ; La ferme de Saint Mesme près Claye en Brie en 1784[19] ;

Du nom du saint patron de la paroisse, saint Mesme ou saint Maxime, ermite du Ve siècle qui vécut à Chinon.
Mesme est la forme romane ou vulgaire de Maxime[20].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Élections nationales[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maires de la commune avant 1820 à aujourd'hui
Période Identité Étiquette Qualité
Avant 1819   Jean Théodore Taveau   Cultivateur
Avant 1820 Après 1820 Denis Prosper Leduc    
1977 1989 Françoise Relier    
1989 2001 Gilles Taveau    
2001 2008 René Thubin    
2008 2010 Josiane Thubin   Démissionnaire
23 février 2010[22] En cours
(au 15 février 2016)
Alfred Stadler   Inspecteur d'assurance
Vice-président de la CC Plaines et Monts de France (2016 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[23]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[24]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[25].

En 2017, la commune comptait 613 habitants[Note 5], en augmentation de 4,43 % par rapport à 2012 (Seine-et-Marne : +3,7 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
380364347325318307339332348
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
328296271232224244208226194
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
191220201203224253259263261
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
234205214211296462519527535
2013 2017 - - - - - - -
600613-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[26] puis Insee à partir de 2006[27].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Saint-Mesmes dispose d’une école primaire publique (Léonard de Vinci), située 12 rue de Richebourg. Cet établissement public, inscrit sous le code UAI (Unité administrative immatriculée ) 0770204D, comprend 47 élèves (chiffre du Ministère de l'Éducation nationale)[28]. Il dispose d’un restaurant scolaire.

La commune dépend de l'Académie de Créteil ; pour le calendrier des vacances scolaires, Saint-Mesmes est en zone C.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

L'association Saint Mesmes Animation (SMA) est subventionnée par la mairie afin d'organiser les événements pour la commune.

Sports[modifier | modifier le code]

L'association Amicale Saint Mesmes Sport (ASMS) est subventionnée par la mairie afin de gérer les activités sportives. La commune possède :

un terrain de foot et ses vestiaires ;
un terrain de tennis ;
un terrain de boules ;
un domaine équestre.

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2017, le nombre de ménages fiscaux de la commune était de 195, représentant 593 personnes et la médiane du revenu disponible par unité de consommation de 26 400 euros[29].

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2017 , le nombre total d’emplois dans la zone était de 150, occupant 326 actifs résidants.

Le taux d'activité de la population (actifs ayant un emploi) âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 73,4 % contre un taux de chômage de 5 %.

Les 21,6 % d’inactifs se répartissent de la façon suivante : 11,6 % d’étudiants et stagiaires non rémunérés, 6,4 % de retraités ou préretraités et 3,6 % pour les autres inactifs[30].

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

En 2015, le nombre d'établissements actifs était de 70 dont 5 dans l'agriculture-sylviculture-pêche, 5 dans l’industrie, 14 dans la construction, 39 dans le commerce-transports-services divers et 7 étaient relatifs au secteur administratif[31].

Ces établissements ont pourvu 171 postes salariés.

  • Zone artisanale.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Maxime.
La grange dîmière.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Contrairement au hameau ou écart qui est un groupe d'habitations, un lieu-dit n'est pas forcément un lieu habité, il peut être un champ, un carrefour ou un bois...
  2. Statistiques 2018 de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  3. Elles comprennent les cultures annuelles associées aux cultures permanentes, les systèmes culturaux et parcellaires complexes, les surfaces essentiellement agricoles, interrompues par des espaces naturels importants et les territoires agro-forestiers.
  4. En raison des arrondis, la somme des pourcentages n'est pas toujours égale à 100 %.
  5. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Localisation de Saint-Mesmes, » sur Géoportail (consulté le 1 mai 2020).
  2. « Plan séisme consulté le 1 mai 2020 »
  3. « Saint-Mesmes » sur Géoportail. Carte IGN classique.
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Beuvronne (F6610600) » (consulté le 30 avril 2020)
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Beuvronne (F6612001) » (consulté le 30 avril 2020)
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de la Beuvronne (F6612501) » (consulté le 30 avril 2020)
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de Richebourg (F6611700) » (consulté le 30 avril 2020)
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Biberonne (F6612000) » (consulté le 30 avril 2020)
  9. a et b Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 22 janvier 2019
  10. Site territoires-fr.fr consulté le 1er février 2020 sous le code commune 77427.
  11. Site Corine Land Cover Mises à jour.
  12. [PDF]Fiche communale d'occupation des sols en 2017 (comparaison avec 2012) sur le site cartoviz.iau-idf.fr
  13. Statistiques officielles de l‘INSEE, section Logement consulté le 1er mai 2020
  14. Liber testamentorum Sancti Martini de Campis, p. 58.
  15. Archives Oise, H 321.
  16. Bibl. ville de Paris, nouv. acq. 86, fol. 259.
  17. Archives nationales, S 1001.
  18. Archives nationales, S 408.
  19. Archives de la Seine-et-Marne, E 753.
  20. [1] Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie.
  21. Résultats de l’élection présidentielle 2017 sur le site du ministère de l’Intérieur
  22. « Conseil municipal du 23 février 2010 », Vivre à Saint-Mesmes, no 23,‎ , p. 5 (lire en ligne [PDF]).
  23. « Maires du département Seine-et-Marne », Élections municipales de 2014, sur http://www.cartes-2-france.com (consulté le 3 juillet 2016).
  24. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  25. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  26. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  27. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  28. Site écoles primaires consulté le 12 octobre 2020
  29. Statistiques officielles de l‘INSEE, section « Revenus et pauvreté des ménages », consulté le 12 octobre 2020
  30. Statistiques officielles de l‘INSEE, section « Population active, emploi et chômage au sens du recensement en 2017 », consulté le 12 octobre 2020
  31. Statistiques officielles de l‘INSEE, section «  Caractéristiques des établissements en 2015 », consulté le 13 octobre 2020
  32. « L'église », notice no PA00087274, base Mérimée, ministère français de la Culture