Saint-Zotique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Saint Zotique.
Saint-Zotique
Image illustrative de l'article Saint-Zotique
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec[1]
Région Montérégie
Subdivision régionale Drapeau de Vaudreuil-Soulanges.svg Vaudreuil-Soulanges
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Yvon Chiasson
2017-2021
Code postal J0P 1Z0
Constitution 27 mai 1967
Démographie
Gentilé Zotiquien, ne
Population 7 973 hab. (2017)
Densité 319 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 28″ nord, 74° 15′ 40″ ouest
Superficie 2 498 ha = 24,98 km2
Divers
Fuseau horaire Heure de l'Est (UTC-5)
Indicatif +1 450 267
Code géographique 71025
Localisation
Situation en Vaudreuil-Soulanges
Situation en Vaudreuil-Soulanges

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

Voir sur la carte administrative de Montréal
City locator 14.svg
Saint-Zotique

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Zotique

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Zotique

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Saint-Zotique
Liens
Site web st-zotique.com

Saint-Zotique est une municipalité québécoise située dans la municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges en Montérégie[2]. Elle compte 6 745 habitants en 2012[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1734, la seigneurie de la Nouvelle-Longueuil est concédée au Chevalier Paul-Joseph Le Moyne de Longueuil[4],[5], qui étend ainsi son domaine de la seigneurie de Soulanges, immédiatement à l'est.

La municipalité de la paroisse de Saint-Zotique est constituée en 1855[6]. Elle est nommée en l'honneur de Zotique de Rome[7]. La municipalité du village de Saint-Zotique se détache en 1913. En 1967, les municipalités de village et de paroisse fusionnent pour former la municipalité actuelle[6]. Le , celle-ci changea son statut de municipalité de village pour celui de municipalité[8].

Dans les années 1930 ont lieu à Saint-Zotique des régates annuelles en canot ou en embarcation à moteur[9].

Politique[modifier | modifier le code]

Le mode électoral de la municipalité est en bloc et par district[2]. À l'élection de 2013, le conseiller Yvon Chiasson devient maire avec 53,6 % des voix devant Patrick Lécuyer avec un taux de participation de 52,4 %. Le parti du candidat défait à la mairie, Lécuyer et son équipe, fait par contre élire quatre conseillers sur six[10].

Saint-Zotique
Maires depuis 2002
Élection Maire Qualité Résultat
2002 Robert Hovington Voir
2005 Gaëtane Legault Voir
2009 Voir
2013 Yvon Chiasson Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises
Composition du conseil municipal[2],[11]
2009-2013 2013-2017
Maire Gaëtane Legault Yvon Chiasson
District 1 Robert Cousineau Liane Lefebvre
District 2 Pierre Giroux Franco Caputo
District 3 Patrick Lécuyer Éric Lachance
District 4 Patrice Hovington Patrice Hovington
District 5 Pierre Chiasson Pierre Chiasson
District 6 Yvon Chiasson Réjean Cauchon

La municipalité de Saint-Zotique est rattachée à la municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges. Elle ne fait pas partie de la Communauté métropolitaine de Montréal[2] bien qu'elle soit incluse dans le territoire de la région métropolitaine de recensement de Montréal[12]. Aux ordres gouvernementaux, la population de Saint-Zotique est représentée à l'Assemblée nationale du Québec par le député de la circonscription de Soulanges[13] et à la Chambre des communes du Canada par le député de la circonscription de Vaudreuil-Soulanges[14].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de Saint-Zotique croît rapidement; elle a ainsi doublé en un peu plus de quinze ans.

Évolution démographique
1986 1991 1996 2001 2006 2011 2016
2 025 2 515 3 683 4 158 5 251 6 773 -

Langue maternelle (2011)

Langue Population Part (%)
Français 6 300 93,1 %
Anglais 305 4,5 %
Français et anglais 65 1,0 %
Autres langues 100 1,5 %
Total 6 770 100 %

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité agricole est importante à Saint-Zotique, avec plusieurs fermes dont la Ferme Benoit Vernier. La marina La Grande Seigneurie, inaugurée en 2013 sur la rive du lac Saint-François, compte 50 places pour les bateaux[15].

Culture[modifier | modifier le code]

La bibliothèque municipale, ouverte en 2013 dans un bâtiment neuf, abrite une collection de 12 000 volumes[11]. Le peintre animalier Claude Thivierge voit son œuvre Harelde boréale imprimée sur un timbre de Postes Canada[16].

Éducation[modifier | modifier le code]

La Commission Scolaire des Trois-Lacs administre les écoles francophones[17]

  • École de la Riveraine
  • École des Orioles
  • École Saint-Zotique
  • L'École Léopold-Carrière à Les Coteaux servi a 2e Avenue[18]

La Commission scolaire Lester-B.-Pearson administre les écoles anglophones:

  • L'École primaire Soulanges à Saint-Télesphore et l'École primaire Evergreen et l'École primaire Forest Hill (pavillons junior et senior) à Saint-Lazare servent a la ville[19].

Société[modifier | modifier le code]

L'église catholique Saint-Zotique est rattachée au diocèse de Valleyfield. L'école Saint-Zotique, qui fait partie de la commission scolaire des Trois-Lacs. En raison de la hausse rapide de la population, la nouvelle école Les Orioles pouvant accueillir 225 élèves ouvre ses portes en 2013[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les informations de la fiche proviennent de MAMOT, Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, « Saint-Zotique », Répertoire des municipalités, Gouvernement du Québec, no 71025,‎ (lire en ligne), sauf exceptions suivantes :
    a. Coordonnées géographiques : RNC, Ressources naturelles Canada, « Saint-Zotique », Toponymes, Gouvernement du Canada, no EHYTJ,‎ (lire en ligne).
    b. Altitude : Gouvernement du Canada, « L'Atlas du Canada - Toporama », Ressources Naturelles Canada (consulté le 31 août 2017), carte 1/15 000.
    c. Code postal : Postes Canada, « Nombre et carte des secteurs de livraison rurale et urbaine », Québec, (consulté le 20 mai 2013).
  2. a, b, c et d Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Saint-Zotique »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 19 mars 2011)
  3. Gouvernement du Québec, « Données démographiques régionales : Municipalités (découpage géographique au 1er janvier 2013) : Population totale, 1996-2012 (fichier Excel 289 ko) », 71025, sur Institut de la statistique du Québec, (consulté le 3 mai 2013)
  4. « Seigneurie de Nouvelle-Longueuil », sur Centre d'histoire de la Presqu'Île, (consulté le 3 mai 2013)
  5. Andrew Rodger, « Le Moyne de Longueuil, Paul-Joseph », Dictionnaire biographique du Canada en ligne, no 2024,‎ (lire en ligne)
  6. a et b La mémoire du Québec, « Saint-Zotique (municipalité de village) », (consulté le 3 mai 2013)
  7. Toponymie : Saint-Zotique
  8. Pierre-François Ricard, Modifications aux municipalités du Québec: Avril 2009, Gouvernement du Québec, Institut de la statistique du Québec, , 3 p. (ISSN 1715-6408, lire en ligne)
  9. Luke De Stéphano, Vaudreuil-Soulanges : Un lieu de convergence : Collection noir et blanc, vol. 21, Québec, Éditions GID, , 205 p. (ISBN 978-2-922668-69-8), p. 29.
  10. Gouvernement du Québec, « Élections municipales 2013, Candidatures et résultats pour Saint-Zotique »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 71025, Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec, (consulté le 4 février 2014).
  11. a et b Municipalité de Saint-Zotique, « La Mairie » (consulté le 3 mai 2013).
  12. Gouvernement du Canada, « Recensement du Canada 2011 : Profil du recensement : Géographie hiérarchie : Montréal (Région métropolitaine de recensement) », Statistique Canada, (consulté le 3 mai 2013)
  13. Commission de la représentation électorale du Québec, « La carte électorale du Québec : Les 125 circonscriptions électorales 2011 », sur Directeur général des élections du Québec (consulté le 20 juin 2013).
  14. Gouvernement du Canada, « Proclamation donnant force de loi au décret de représentation électorale à compter de la première dissolution du Parlement postérieure au 25 août 2004 (TR/2003-154), Annexe: Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales - Décret de représentation », sur Ministère de la Justice du Canada (consulté le 20 juin 2013).
  15. Marie-Maxime Cousineau, « Inauguration de La Grande Seigneurie », L'Étoile, vol. 46, no 34,‎ , p. 15 (lire en ligne).
  16. Denis Bourbonnais, « Une œuvre de Claude Thivierge immortalisée sur un timbre », Le Journal Saint-François,‎ (lire en ligne) et (en) Meghan Low, « Local artist on Canadian stamp », Gazette Vaudreuil-Soulanges, vol. 63, no 9,‎
  17. « Les écoles et les centres », Commission Scolaire des Trois-Lacs (consulté le 18 janvier 2013)
  18. "Liste des bassins desservis par les écoles en 2017-2018." Commission Scolaire des Trois-Lacs. Consulté le 30 septembre 2017.
  19. "Carte Scolaire." Commission scolaire Lester-B.-Pearson. Consulté le 28 septembre 2017.
  20. Simon Richard, « Les Orioles prennent leur envol », L'Étoile, vol. 46, no 17,‎ , p. 3 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Polycarpe Les Coteaux Rose des vents
Rivière-Beaudette N
O    Saint-Zotique    E
S
Fleuve Saint-Laurent