Saint-Vincent-de-Paul (Landes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Vincent et Saint-Vincent-de-Paul.

Saint-Vincent-de-Paul
Saint-Vincent-de-Paul (Landes)
La mairie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Dax
Canton Dax-1
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Dax
Maire
Mandat
Henri Bédat
2014-2020
Code postal 40990
Code commune 40283
Démographie
Gentilé Gracieux-divins
Population
municipale
3 082 hab. (2015 en augmentation de 2,84 % par rapport à 2010)
Densité 95 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 44′ 52″ nord, 0° 59′ 51″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 70 m
Superficie 32,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Saint-Vincent-de-Paul

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Saint-Vincent-de-Paul

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Vincent-de-Paul

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Vincent-de-Paul

Saint-Vincent-de-Paul est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département des Landes (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Vincent-de-Paul[1]
Gourbera Laluque
(par un quadripoint)
Pontonx-sur-l'Adour
Saint-Paul-lès-Dax Saint-Vincent-de-Paul Téthieu
Yzosse Candresse

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Vincent Depaul ou de Paul, futur Saint Vincent de Paul, y nait en 1581.
  • En 1620, un paysan redécouvre une statue de la Vierge dans la commune de Buglose. Avec la reconstruction du sanctuaire autour de la statue et d'une source miraculeuse, Buglose devient un important lieu de pèlerinage.
  • Entre 1790 et 1794, la commune absorbe la commune éphémère de Buglose[2].
  • En 1828, le village qui se nommait jusqu'alors Pouy[3] est renommé Saint-Vincent-de-Paul.
  • En 1945, un camp hôpital pour les prisonniers de guerre de l'Axe est installé dans la forêt, à quelques kilomètres du village de Buglose. Les baraques sont construites avec des plaques d'Eternit. En avril 1946, 245 malades y étaient soignés[4],[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[6]
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1838 Jean-Baptiste Bénesse   Propriétaire à Dax
1944 1952 Jean Dufort    
1952 1965 Xavier Joseph Debecq    
1965 mars 1983 René Bedat PS  
mars 1983 mars 1989 Jean Gabelle    
mars 1989 juin 1995 Yvette Vacher    
juin 1995 mars 2001 Jean-René Dauga    
mars 2001 avril 2015 Michel Bastiat PS Chef de centre de travaux
avril 2015 en cours Henri Bedat PS Conseiller départemental depuis 2015
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[8].

En 2015, la commune comptait 3 082 habitants[Note 1], en augmentation de 2,84 % par rapport à 2010 (Landes : +4,92 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4455375656648067508631 0111 165
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 3601 5031 6341 6831 7901 8191 8521 8001 729
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 6641 6521 6681 6321 6321 5601 5371 4891 540
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
1 5151 5571 5841 6961 7752 1412 8593 0243 082
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voies[modifier | modifier le code]

134 odonymes recensés à Saint-Vincent-de-Paul (Landes)
au 26 janvier 2014
Allée Avenue Bld Chemin Clos Côte Impasse Passage Place Pont Route Rue Square Villa Autres Total
0 2 [N 1] 0 22 1 [N 2] 0 43 0 0 0 41 25 0 0 0 [N 3] 134
Notes « N »
  1. Avenue des Platanes et Avenue du 19-Mars-1962.
  2. Clos de Mahourat
  3. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap

Édifices et sites[modifier | modifier le code]

Architecture chrétienne
Autre
  • Ranquines, maison natale de Vincent de Paul
  • Lou bielh cassou, chêne pédonculé de 13 m de haut ayant entre 700 et 800 ans se trouve dans le village. Sa circonférence était de 10,4 m en 2002. Il est site classé par arrêté ministériel le 24 mars 1925 (0,3 ha)
  • jardin botanique : présente au public une collection de pélargoniums exhibant des formes surprenantes.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=61279
  3. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=27816
  4. Source: American Friends Service Committee Records Relating to Humanitarian Work in France, 1933-1950. Séries II TOULOUSE OFFICE. Sub-series: REPORTS Box 26 Folder 19. American Friends Service Committee 1501 Cherry Street Philadelphia, PA 19102
  5. http://memoiredeguerre.free.fr/pga/camps-francais/rapports-quaker/buglose.htm#deb
  6. Source pour Jean-Baptiste Bénesse : AD Landes (registres de l'état civil de Dax et de Saint Vincent de Paul)
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]