Saint-Valentin (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Valentin (homonymie).

Saint-Valentin
Saint-Valentin (Québec)
Edifice municipal de Saint-Valentin
Blason de Saint-Valentin
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale Le Haut-Richelieu
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Pierre Chamberland
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Valentin, ine
Population 447 hab. ()
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 08′ 00″ nord, 73° 19′ 00″ ouest
Superficie 3 950 ha = 39,5 km2
Divers
Langue(s) Français
Fuseau horaire -5
Code géographique 2456030
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Valentin
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Saint-Valentin
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Valentin
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte topographique de Montérégie
City locator 14.svg
Saint-Valentin
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Saint-Valentin, anciennement appelé Stottsville, est une municipalité du Québec qui est située dans la MRC du Haut-Richelieu en Montérégie[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Elle est nommée en l'honneur de Valentin de Rome[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : Le Haut-Richelieu.

La municipalité est située entre Saint-Jean-sur-Richelieu et la frontière avec les États-Unis, distante entre elles d'une vingtaine de kilomètres.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Blaise-sur-Richelieu Rose des vents
Saint-Cyprien-de-Napierville N Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
O    Saint-Valentin    E
S
Lacolle

Histoire[modifier | modifier le code]

À la naissance, le territoire de Saint-Valentin couvre non seulement la municipalité actuelle, mais également Saint-Paul-de-L'île-aux-Noix et une partie de Saint-Blaise-sur-Richelieu[3].

Armoiries[modifier | modifier le code]

Ecu de Saint-Valentin

Les auteurs de cet armorial ont voulu rappeler le bleu azur du blason de la famille des Seigneurs de Léry, propriétaire du territoire de Saint-Valentin.

Les six créneaux représentent les six rangs existant sur le territoire de la municipalité.

La botte, au centre, est le symbole du nom de la famille Chaussegros de Léry.

La présence de deux colombes en chef symbolise l'amour et s'explique par le fait que la mi-février, date de la fête du patron de la paroisse de Saint-Valentin, est la période où les oiseaux cherchent à s'accoupler[4].

Emblème floral[modifier | modifier le code]

Cœurs saignants

L'emblème floral de la Municipalité est le "Cœur saignant". Ces originales petites fleurs bicolores, le plus souvent roses et blanches en forme de cœur, ressemblent à de petites guirlandes suspendues. C'est une plante indigène originaire du nord de la Chine[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1986 1991 1996 2001 2006 2011 2016
516510490479478470447

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Blason, panneau de rue.

Le celle-ci changea son statut de paroisse pour celle de municipalité[5].

Élections[modifier | modifier le code]

Aux élections provinciales, les Valentines et les Valentins votent dans la circonscription de Huntingdon et pour ce qui est des élections fédérales, ils votent dans la circonscription de Saint-Jean. Présentement, Stéphane Billette, du PLQ, représente la circonscription de Huntingdon et c'est Jean Rioux, du PLC, qui représente le comté de Saint-Jean.

Les membres du conseil[modifier | modifier le code]

2005-2009 2009-2013 2013-2017 2017-2021
Maire Yvon Landry Pierre Chamberland Pierre Chamberland Pierre Chamberland
Poste 1 Robert Van Wijk Robert Van Wijk Robert Van Wijk Robert Van Wijk
Poste 2 Joaquin Rodrigues Joaquin Rodrigues Mélanie Bisaillon (2013-15)

Nicole Lussier (2015-2017)

Nicole Lussier
Poste 3 Roger Fortin Roger Fortin Roger Fortin Michelle Richer
Poste 4 Paolo Girard Paolo Girard Paolo Girard Paolo Girard
Poste 5 Pierre Vallières Pierre Vallières Pierre Vallières Pierre Vallières
Poste 6 Luc Van Velzen Luc Van Velzen Luc Van Velzen Luc Van Velzen

Maires[modifier | modifier le code]

Saint-Valentin
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Yvon Landry Voir
2005 Voir
2009 Pierre Chamberland Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

La tendance de la population est légèrement à la baisse[6]. C'est la plus petite population dans le Haut-Richelieu et la dixième plus petite population en Montérégie.

Éducation[modifier | modifier le code]

La Municipalité de Saint-Valentin fait partie de la Commission scolaire des Hautes-Rivières. Les enfants qui résident à Saint-Valentin doivent aller à l'école primaire à Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix puisque la municipalité n'en a plus depuis plusieurs années. Pour ce qui est des études secondaires, les étudiants ont le choix de plusieurs écoles secondaires publiques et privées.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Le peintre et sculpteur Robert Lorrain demeure à Saint-Valentin dans un domaine où il a son atelier, près d'une ancienne carrière où furent extraites les pierres de construction de plusieurs églises de la région[7]. Samuel Surprenant, un jeune né à Saint-Valentin, a participé au Forum étudiant en 2015 et il y participera encore en . Le Forum étudiant est diffusé à la télévision au canal de l'Assemblée Nationale. Finalement, Pénélope Lussier-Tomaszewski a participé au festival de Jazz de Montréal avec Le stage band de l'école secondaire Bouthillier et elle est également la fille de la conseillère municipale Nicole Lussier.

Festival de la Saint-Valentin[modifier | modifier le code]

Chaque année, durant une dizaine de jours incluant la fête patronale, se déroule le festival de la Saint-Valentin. À cette occasion les habitants participent à l'évènement, entre autres, en décorant et illuminant leurs maisons. Principales animations : des spectacles, des repas communautaires, des expositions artisanales, un cachet postal commémoratif, et des promenades en carrioles à travers le village.

À cause de son homonymie avec la fête de la Saint-Valentin, consacrée aux amoureux, le bureau de poste de la ville utilise un cachet d'oblitération spécial, tout comme le bureau du village français de Saint-Valentin (Indre). En 2004, d'après la maître de poste, 6 500 cartes ont été ainsi oblitérées.

Autres attraits touristiques[modifier | modifier le code]

Saint-Valentin est reconnue des alentours pour sa cabane à sucre et ses magnifiques paysages à voir en effectuant du vélo. D'ailleurs Saint-Valentin a gagné le prix Coup de Cœur des Boucleurs lors du Grand défi Pierre Lavoie en 2016. Il est également possible durant l'été d'aller cueillir des fraises aux Fraises Louis Hébert. Depuis 2004, il y a aussi la boutique Suzanne Poissant Modiste et vous trouverez sous le même toit, Le Petit Musée du Chapeau.

Cette municipalité se trouve sur le parcours du Circuit du Paysan ainsi que sur trajet de la Route verte.

St-Valentin est aussi nommée officiellement "Capitale de l'amour" Une célébrante est attitrée pour unir les amoureux par un mariage, dans la légalité et la tendresse

Jumelage[modifier | modifier le code]

La Municipalité de Saint-Valentin est jumelée avec Sakuto-Cho (Saint-Valentin) au Japon depuis le 24 octobre 1997.

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Saint-Valentin », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 19 mars 2011)
  2. Toponymie : Saint-Valentin
  3. Denis Gravel, Saint-Valentin: Au cœur du temps, Montréal, Archiv-Histo, , 144 p. (ISBN 2-920480-97-9), p.8
  4. a et b « Armoirie - Municipalité de Saint-Valentin », sur municipalite.saint-valentin.qc.ca (consulté le 16 novembre 2015)
  5. (fr) Institut de Statistiques du Québec, « Modification au municipalité du Québec - Mai 2008 » (consulté le 17 août 2008), p. 3
  6. Recensement 2011
  7. canadafrancais.com ː Robert Lorrain ouvre les portes de son domaine

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

MRC du Haut-Richelieu

Liens externes[modifier | modifier le code]